AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Mar 11 Fév - 11:20
Ok, no panic ma fille, y'a sans doute une explication logique !
Il devait être à peu près cinq heure du matin lorsque Nirvana fut réveillée en sursaut par un claquement contre la vitre de son bungalow. Immédiatement elle s'était redressée avec sa tronche d'ours polaire du matin, exécutant de larges mouvements de bras dépourvus de sens, à croire qu'elle se battait encore avec ses propres rêves. Une fois à peu près réveillée, elle se frotta hâtivement les yeux et tourna son regard en direction de la fenêtre. Dehors, il faisait encore nuit. C'était quoi encore cette histoire ? L'infirmière ramena avec précaution sa couverture contre elle, plongeant sa tête dessous dans l'espoir d'une protection. Le silence fut long et pénible, avant d'être interrompu par un second claquement. Non, elle ne pouvait pas rester là sans réagir, elle ne tarderait pas à se faire bouffer par le monstre qui rôdait dehors ! En prenant une grande inspiration, elle s'extirpa de sa couverture pour sauter sur sa table de nuit et attraper la lampe torche qu'elle avait glissé dans le tiroir de celle-ci. Automatiquement elle l'alluma et se leva avec la grâce d'un éléphant, ayant beaucoup de mal à se tirer complètement du sommeil.

Avec ses cheveux en bataille, ses cernes jusqu'aux joues et sa peau livide, nul doute que si un loup-garou rôdait dehors, il fuirait à toutes pattes à peine aurait-il croisé sa route. Elle tendit la lampe torche devant elle, avançant à la manière d'un flic en infiltration, ouvrant lentement la porte pour jeter un oeil dehors. Rien, pas le moindre vampire, même pas un minuscule gnome. Juste une branche balancée pas le vent et qui, de temps en temps, venait se battre en duel avec la vitre. Nirvana baissa sa torche en grognant, elle s'était levée pour rien. Elle bailla très largement en tournant instinctivement les yeux vers le bâtiment du pensionnat. Son attention fut interpellée par cette faible lueur qui brillait à l'étage, au même endroit où se trouvait son infirmerie. Immédiatement, elle pensa à un vigile qui faisait sa ronde, mais le halo lumineux ne bougea pas d'un poil, même après cinq bonnes minutes. Fait chier ! A tous les coups c'était l'une de ces petites crapules qui venait dans le but de voler un ou deux médoc. Le nombre de drogués dans cette école était impressionnant, elle n'avait jamais une minute de répit. Visiblement agacée, elle retourna dans sa chambre pour enfiler un sweet trop grand par-dessus son t-shirt de nuit. Elle n'aimait pas dormir en pyjama. Les jambes et les pieds nus, elle fila à travers la pelouse accompagnée de sa fidèle lampe torche. Déjà qu'elle n'était pas matinale, en plus de ça elle allait devoir se battre contre un rigolo.

Voilà comment elle s'était retrouvée à marcher comme une ninja dans le couloir du deuxième étage du pensionnat. Il faudra qu'elle pense sérieusement à déménager au rez-de-chaussé. Elle avait éteint sa torche, valait mieux pour l'effet de surprise, et s'en servait à présent comme d'une arme de protection. Elle avait l'impression d'entendre des bruits sortirent de toute part, mais sans doute cela venait-il de son imagination débordante. Elle s'arrêta lorsqu'elle arriva près de l'infirmerie. Ben alors ? Elle est où la lumière ? Le gamin était-il déjà reparti avec son butin ? Elle s'approcha de la porte et tira sur la poignée. Fermée. Ses yeux s'écarquillèrent. C'était quoi ce délire ? Un... esprit ? Bon dieu non ! D'un bond elle se tourna en menaçant le vide de sa torche, jetant un regard affolé autour d'elle. Zen Nirvana, arrête d'être parano ! Y'avait forcément une explication logique ! Tout comme y'avait une explication au fait qu'elle entendait des pas depuis tout à l'heure. C'était un esprit marcheur ? Le cousin du frappeur ? Elle aurait à la rigueur préférait un bon vieux délinquant armé d'une matraque, la routine quoi !


- C'est bon ! Je... Je sais que tu es là ! Sors maintenant !

What ? Mais à qui tu t'adresses là ? Croyait-elle vraiment qu'un fantôme allait débarquer en levant gentiment les mains en l'air ? Du grand n'importe quoi. Mais une phobie reste une phobie, et lorsqu'on lui fait face, il nous arrive de faire des choses incompréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Mar 11 Fév - 16:49
Seth regardait l'heure sur son réveil, habillé de manière légère afin de ne pas faire trop de bruit. Ce nuit, il avait un plan, l'infirmerie était son but. Après tout, il y avait plus de droguer dans cet établissement qu'il n'y en as en cure de désintox et l'Américain devait bien se faire un nom. Il avait encore jamais tapé dans le trafic de stupéfiants, mais là, il n'avait pas trop le choix, c'était le seul business qu'il pouvait se permettre. C'était maintenant ou jamais, il connaissait vaguement les heures de ronde des vigiles, et bientôt, il pourrait partir à la conquête des cachets de toutes sortes. Quelques minutes encore à attendre avant de courir là l'intérieur du bâtiment, en attendant, il préparait le nécessaire, de quoi crocheter la porte, il était doué dans ce domaine, un sac pour y mettre le butin et bien sur une lampe torche, faut bien voir ce qu'on fait. Heureusement qu'il était encore, tout seul, dans le bungalow, son plan aurait pus échouer s'il avait eu un colocataire.

Voilà, c'est l'heure ! Seth s'extirpa silencieusement du bungalow, le vent qui soufflait cacher plutôt bien ses bruits de pas sur les branches sèches au sol. Il se dirigea alors le plus furtivement possible dans l'enceinte du bâtiment, l'infirmerie au deuxième étage, il ne fallait pas se louper, et ne pas croiser le vigile qui revenait de sa ronde. Il se devait de bien anticiper ses moindres mouvements. Il resta cacher dans un coin sombre pendant un moment avant de ne plus entendre les lourds bruits de pas, sûrement fait exprès pour faire fuir les moins courageux. Le bâtiment était enfin tout à lui, il grippa les marches quatre à quatre jusqu'à l'étage souhaité. Il sortit sa lampe torche pour prendre soin de vérifier le plan une dernière fois pour ne pas se tromper de porte, puis repris son périple, en profitant du silence qui régnait.

Une fois devant la fameuse porte, il posa sa lampe torche sur une de ses alarmes incendie suspendu contre le mur pour pouvoir éclairer la serrure de la porte, il sortit son attirail en choisissant scrupuleusement les outils dont il allait se servir. Il se sentait désormais prêt à aborder la partie la plus délicate à ses yeux : ouvrir la porte. Il fallait faire preuve de patience et de minutie pour parvenir à ouvrir une porte en la crochetant. Ce n'était pas à la porter du premier abruti venu, il avait mis tellement de temps à apprendre les trucs. Faut dire qu'en Amérique, si tu te loupes, l'alarme, elle ne te loupe pas, et la police encore moins. Et ça, c'est si tu as la chance de pas tomber sur un militaire ou un marine.

Sauf qu'il y a une chose de Seth n'avait pas prévu, il s'en rendit compte lorsqu'il entendit des bruits de pas qui se voulait discret et qu'il aperçut rapidement une lueur se profiler dans le couloir, avant que celle-ci ne s'éteigne. Pris de panique, il éteignit sa propre lampe torche, il remballa ses affaires à la hâte avant de les enfourner dans son sac. Il se dirigea vers le creux sombre le plus proche possible, au moins le temps que la personne face son tour et s'en retourne au chaud dans ses draps. Dans l'obscurité, il peinait à voir ce qui s'approchait, mais une fois l'accommodation faite, il aperçut une petite silhouette qui semblait fine, il fut plutôt surpris. Mais il sentait que cela pouvait être une chance pour lui. Puis il entendu un bruit, s'était-elle mise de dos à lui, il sentait que ce serait sa seule chance de s'enfuir, tant pis pour les médoc, il passerait une autre fois. Il se glissa le plus discrètement possible, rasant le mur afin de ne pas frôler la demoiselle.

C'est bon ! Je... Je sais que tu es là ! Sors maintenant !

Lorsque l'autre ninja avait parlé, il avait sursauté et merci au sac refermé à la hâte, la lampe torche avait glisser de celui-ci pour venir se fracasser au sol. Merde qu'est-ce qui lui a pris de crier comme ça. Seth ne fit plus un pas, se stoppant net dans son élan, même s'il n'y avait que peu de chance, il resta immobile dans l'espoir de ne pas avoir été remarqué, sans quoi, ça en serait sûrement terminé de lui.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Mer 12 Fév - 19:11
Le souffle court, Nirvana avait un mal fou à respirer, comme l'impression d'avoir un étau made in Saw à la place d'une cage thoracique. La lampe toujours éteinte, elle surveilla rapidement les alentours. Si c'est un esprit, c'était pas gagné pour le repérer. Pourtant, rien n'effrayait jamais l’infirmière, elle avait des nerfs d'acier et un courage trempé dans le plomb, mais quand il s'agissait de paranormal, elle perdait ses capacités de guerrière et se transformer en biche au milieu de l'autoroute.
Et puis là, soudainement, un bruit fracassant raisonna dans le silence d'outre tombe. Un bruit bien sonore qui déploya son cri juste dans le dos de la demoiselle. Action réaction, celle-ci fit un bond de dix mètres avant de se retourner brusquement pour mettre un coup de torche dans le vide en hurlant. Du moins, dans le vide... ce qu'elle croyait être le vide. En général, les fantômes on les transperce, mais là, sa lampe avait belle et bien heurtée quelque chose. Complètement paniquée à l'idée de faire face à la soeur de Kayako -Fan de Grudge, bonjour-, elle recula rapidement en allumant sa torche et braqua le faisceau de lumière dans la direction de la personne non identifiée. Les deux bras bien tendus devant elle, ses mains serraient sur sa seule arme efficace, elle mit un certain temps d'adaptation avant de se rendre compte qu'elle aveuglait... un garçon. Tiens ? Kayako avait elle un frère aussi ? Non, il fallait qu'elle arrête de dire des sottises, on voyait bien qu'il ressemblait à un humain celui-ci. Qu'est ce qu'il foutait dans le couloir ? Il est con ce garçon !
Automatiquement, Nirvana fronça les sourcils. Il était bien jeune pour être un vigile. Un délinquant ? Possiblement. N'empêche qu'elle venait de lui mettre un coup de torche dans la figure ! Cela dit, en y réfléchissant bien, qu'est ce qu'il fabriquait dans son dos ? Pourquoi ne s'était-il pas déclaré lorsqu'elle l'avait demandé ? Cette histoire était bien louche. Sans baisser sa torche, la demoiselle l'observa longuement, visiblement mal à l'aise.

- Désolée pour le coup, tu m'as surprise...

Manquerait plus qu'il sache qu'elle flippe lorsque l'on parle de fantôme ! Sa réputation de killeuse en prendrait un sacré coup ! Brève analyse de l'inconnu. Il semblait être dans la même tranche d'âge qu'elle, et il n'était pas moche. Le beau était très subjectif chez Nirvana, aussi, elle ne se prononçait jamais avant de connaître la personne. Ce qu'elle entendait en fait par "pas moche", c'était qu'il n'avait pas de vilaine balafre qui lui couvrait le visage à la Double Face ni d'oeil bionique. Non, il était.. mignon ? Elle ne s'attarda pas sur le sujet, l'apparence cache toujours des choses en ces lieux. Non, le plus important c'était de comprendre la raison de sa présence ici. Elle n'allait tout de même pas naïvement lui tendre la main accompagnée d'un grand sourire pour se présenter. Elle n'était pas folle, elle avait parfaitement conscience de l'endroit dans lequel elle se trouvait. Bon, celui-ci n'était pas aussi impressionnant que les molosses qu'elle avait l'habitude de voir, ça n'empêche qu'il restait un potentiel danger.

- Qu'est ce que tu fais dans ce couloir ?

Encore plus étrange vu l'heure. Plus elle l'observait, et plus elle se disait qu'il faisait bel et bien partie des délinquants. Elle se frotta de nouveau les yeux pour bien se réveiller, baissant la torche pour arrêter d'aveugler le malheureux qui lui était tombée dessus. Bon sang, dire qu'elle pourrait encore être dans son lit. Seulement, le fait que cet idiot rôde autour de l'infirmerie lui paraissait trop suspect pour qu'elle puisse se rendormir. Elle montra d'un geste de la torche, le sac que transportait le suspect.

- Y'a quoi là-dedans ?

Hééé oui ! Encore mieux qu'un flic ! Elle avait toujours rêvé d'interroger un suspect dans le but de le faire craquer ! Comme dans les séries télés. Seulement, en général ça se terminait en course poursuite, et là, dans l'immédiat, elle avait la fainéantise de courir. Le sac en question avait l'air plutôt lourd, et elle doutait qu'il puisse y transporter sa couverture dans le but de s'improviser une petite soirée camping dans le couloir. Elle était bien loin d'être conne, la petite Nirvana.
Pas sûr que son physique apporte un quelconque crédit à ses propos, mais bon, il ne serait pas le premier à se faire avoir. C'est qu'elle cachait bien son jeu la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Jeu 13 Fév - 15:28
Il se doutait que le bruit de la lampe torche ne passerait pas inaperçu. Il aurait fallu que l'autre soit sourd comme un pot pour ne pas l'entendre, alors il s'attendait à se faire avoir, il l'avait cherché, il serait resté bien sagement sous les draps, ça ne serait pas arrivé. Donc quand la demoiselle sursauta comme il l'avait fait juste avant, il se résolut à être attrapé. Mais il ne se douter pas à avoir à faire à un coup de lampe torche Ooow ... Seth porta ses mains sur son crâne, elle y avait pas été de main morte, ça l'étonnerais même pas qu'il se mette à saigner sous peu de temps. Soudain, une lumière aveuglante se présenter à lui, maintenant non seulement, il souffrait, mais en plus, il ne voyait plus rien.

« Désolée pour le coup, tu m'as surprise.. »

Là, il ne comprenait plus rien, alors elle ne l'avait pas frappé volontairement. Il pensait que c'était sa punition pour s'être infiltré dans le bâtiment après le couvre-feu, mais apparemment non. Il tenta de la regardait, mais la lumière de la lampe torche continué de l'aveugler alors il plissait encore les yeux. Il devait vraiment avoir l'air bête comme ça. Il s'était fait attraper presque en plein délit, prit un coup de lampe, mais en plus, c'était de la part d'une fille. S'il avait voulu, il se serait moqué de lui-même, puisque après tout, il avait fait ça pendant toute son adolescence dans des endroits beaucoup plus sécurisé et il n'était même pas capable de faire ça ici.

« Qu'est-ce que tu fais dans ce couloir ? »

Je danse la macarena avec trois éléphants ça ne se voit pas ? C'était bien ce qu'il aurait aimé répondre à son interlocutrice, elle devait avoir un sacré manque de jugeote pour lui demander ça. Il baissa les yeux avant de croiser les bras. Il laissa un soupir s'échapper d'entre ses lèvres montrant sa désolation face au manque de discernement de la demoiselle.

« Qu'est-ce qu'un délinquant pouvait bien t-il faire dans le couloir à une heure aussi tardive à votre avis ? »

Enfin, elle s'était décidée à arrêter de l'aveugler, elle avait mis le temps avant de baisser sa lampe torche. En même temps, il comprenait qu'elle s'assure du fait qu'il ne lui saute pas dessus, pour lui, la lumière lui servait à se protéger. Elle pouvait aveugler le garçon et ainsi lui empêcher le montre geste agressif. Il n'aurait jamais frappé à l'aveugle, il aurait trop peur de louper son coup et qui sais ce qui serait arrivé après. Du fait qu'elle avait enfin arrêté avec la lampe, Seth pouvait enfin voir à qui il avait à faire. L'accommodation faite, il fut assez étonné de ce qu'il trouva devant lui. Non seulement son agresseur était aussi grande que lui, mais en plus, elle était drôlement mignonne, en particulier dans cette tenue qui lui offrait plus que ce qu'il n'aurait pus voir. Il ne put donc pas s'empêcher d'esquisser un sourire. Ce n'était pas déplaisant comme vu, il ne regrettait pas d'être ici finalement. Mais c'est là que la demoiselle décida de reprendre la parole, et ce qu'elle demanda ne plaisait pas beaucoup à Seth.

« Y'a quoi là-dedans ? »

Elle avait désigné son sac avec la lampe. Si elle voyait ce qui s'y trouvait, elle lui retirerait sans aucun doute et c'était quelque chose qu'il ne voulait pas risquer. Merde, elle se prend pour un flic ? C'est qui elle d'ailleurs. Il avait beau réfléchir, il n'arrivait pas à replacer sa tête sur un nom ou même une fonction. Alors il prit son sac contre lui et le ferma consciencieusement, ce matériel, c'était comme son bébé et il ne s'imaginait pas vivre sans, même s'il ne s'en servait pas, fallait qui ai son matériel. Il prenait donc garde à ne pas lâcher son sac, il te tenait presque comme s'il tenait quelque chose d'extrêmement précieux.

« Y'a rien qui m'oblige à vous l'dire ou vous l'montrer. » Avait-il dit d'une manière sèche.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Ven 14 Fév - 10:01
Ce garçon était décidément bien étrange. Lorsqu'elle lui demanda la raison de sa présence ici, il ne chercha pas à se trouver d'excuses et osa même insinuer son forfait. Il était loin le temps où on niait en bloc quitte à se faire arracher les dents ! Il aurait pu se faire passer pour un garde, même si son alibi serait plutôt bancale au vu de la dégaine qu'il avait. Ou encore mieux ! Prétexter une insomnie. Nirvana s'y connaissait pas mal en excuses, vu le nombre incalculable de fois où elle avait dû sauver la mise à son frère. Après l'explication du prisonnier des temps modernes, elle en tira pour conclusion qu'il était là pour la même raison que les p'tits cons qui traînaient autour de son infirmerie : les médocs. Bien qu'elle avait le même âge qu'eux, elle avait l'impression qu'un monde la séparait de ces délinquants, allez savoir pourquoi. Le trafic était courant par ici, mais ça, c'était avant qu'elle n'arrive. Elle avait mis les pieds dans cet établissement il y'a trois jours, et dès la première nuit, elle s'était rendu compte que certains produits médicaux disparaissaient mystérieusement. Elle n'avait pas tardé à faire le rapprochement avec les jeunes. Elle se demandait ce qu'il était advenu de la première infirmière. Enfin, peu lui importait.
Une fois la lampe baissait, elle toisa le jeune homme un moment. Wow wow wow ! C'était quoi ce sourire là ? Retire immédiatement ça de tes lèvres mon bonhomme ! J'ai une torche et j'hésiterais pas à m'en servir de nouveau ! Bizarrement, Nirvana se mit à se trémousser sur place en tirant sur son sweet d'une main pour l'allonger un peu. C'était celui de son frère, elle le portait souvent lorsqu'il caillait dehors, elle l'utilisait un peu comme un grand pull. Bon, arrêtons ce manège, de toute manière elle n'avait jamais été pudique, mais c'était pas une raison pour s'écrire sur le front "violez-moi". Elle lâcha son sweet et fronça les sourcils en ramenant ses mèches en batailles vers l'arrière lorsqu'il refusa de lui montrer son sac. Il se mit à le protéger comme une louve protégerait son louveteau. C'était d'autant plus suspect ! S'il croyait qu'il allait la décourager de cette manière.

- Si, y'a moi qui t'y oblige !

Ca c'était de la réplique en carton. Mais Nirvana n'était pas non plus une pro de la répartie. Cela dit, elle n'avait pas froid aux yeux, et voyant la réticence du jeune homme elle n'hésita pas à lâcher sa torche pour s'approcher et attraper le sac des deux mains pour tirer dessus. C'était vachement lourd dit donc ! Il avait foutu quoi là-dedans ? Une tête humaine ? Et voilà notre jeune infirmière en train de tirer sur le sac comme un chien tire sur son jouet, elle n'était pas du genre à se décourager, aussi courte sa tenue soit-elle ! La torche roulait au sol de droite à gauche, donnant un effet de lumière assez étrange. Effet de lumière qui lui révéla une fois qu'elle est levée les yeux sur son rival, un mince filet de sang qui lui coulait sur la tempe. Ah merde ! C'est quoi ça ?

- Hé ! Tu saignes !

Oui oui Nirvana, c'est très pertinent ça ! Elle lâcha aussitôt le sac et recula d'un pas. Mince, elle ne voulait pas être accusée de meurtre elle ! Les hémorragies internes ça arrivent vite ! Elle avait donc frappé si fort ? Elle ne sentait jamais sa force quand elle paniquait. Roh la boulette quoi ! C'était autorisé au moins la maltraitance sur jeune délinquant ? Puis là c'était de l'auto-défense ! Même s'il ne l'avait pas attaqué... C'était à cause de ce fantôme làààà ! La demoiselle jura intérieurement en ramassant sa torche, sortant les clés de l'infirmerie de la poche centrale de son sweet. Ce gars était peut-être un futur voleur, mais il était humain aussi, elle ne pouvait pas le laisser comme-ça. Tant pis si elle prenait des risques. Elle poussa négligemment le type étrange sur le côté et ouvrit d'un tour de clé la porte de l'infirmerie qu'elle poussa ensuite du pied. Elle recula pour faire face à l'autre victime de la torche maudite, lui faisant signe d'entrer.

- Dépêche avant de te vider de ton sang dans le couloir.

Bon, c'était largement exagéré, mais le fond était là. Le sang sur du carrelage quand ça sèche c'est une horreur. Elle remua ses orteils, ils commençaient à s'engourdir à force de geler contre le sol. Quelle malchance j'vous jure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Ven 14 Fév - 20:47
Seth regardait la demoiselle en fronçant les sourcils comme elle venait de faire. S'il y avait un moyen de la provoquer sans dire un mot, c'était bien là la meilleure façon. Il s'accrochait encore plus à son sac. Il la sentait mal la petite, il ne savait pas qui elle était, mais vu le coup qu'elle lui avait mis avant, il ne fallait pas qui relâche ses bras de son sac, sinon, c'était foutu.

« Si, y'a moi qui t'y oblige !»

Pour le brun, c'était hors de question et elle ne lâchera pas l'affaire à son humble avis. Et qu'elle déduction puisqu'elle s'accrocha au sac de Seth de la même façon que lui le faisait. Elle voulait vraiment savoir ce qu'il y avait mis. C'est qu'elle y met de la force en plus. Mais le petit était bien décidé à ne pas la laisser voir ce qu'il cacher à l'intérieur. Alors elle pouvait y mettre autant de force qu'elle voulait, il ne lâcherait pas, ça, c'était sûr. Et finalement, il eut raison d'elle, puisque la petite lâcha prise bien plus rapidement qu'il ne le pensait. Mais suite à la phrase qu'elle prononcée, il comprit que c'était pour une toute autre raison.

« Hé ! Tu saignes !»

Arrête, tu m'charries là ... C'était le brun en portant l'une de ses mains à l'endroit même ou la demoiselle avait frapper quelques instants plus tôt. Merde, elle a raison c'te con. Effectivement, c'était vrai, elle ne lui avait pas menti, il trouva bien un peu de sang sur sa main. Il avait raison quand il disait qu'il ne tarderait pas à saigner, mais il ne s'y attendait pas vraiment au final. Il aurait espéré que ça ne soit pas le cas, pensant qu'il avait la tête dure et qu'il ne risquait rien, mais visiblement ça n'était pas le cas. Le petit s'avérer avoir une sacré force. C'est une sauvage c'te fille. Il remit sa main sur sa blessure une nouvelle fois, dans un sens, cela le faisait rire, c'était une nouvelle blessure de guerre, une preuve de ce qu'il avait fait, mais il n'y avait pas de grandes gloires, ça provenait d'une fille. Il aurait presque envie de bouder dans cette pensée lui traversa l'esprit. Mais il n'eut pas le temps de s'y perdre puisqu'elle le poussa pour accéder à l'infirmerie. Alors elle était infirmière, il comprend un peu mieux pourquoi il ne l'avait jamais vu. Depuis le départ de la dernière, il n'y était pas retourné.

« Dépêche avant de te vider de ton sang dans le couloir.»
Elle s'était poussée pour laisser Seth entrer, il la regarda longtemps, il ne savait pas si elle était pleine de bonne volonté ou si elle était bête. Il n'osait même plus avancer, il se demander maintenant si ce n'était pas un coup fourré. Après tout si un délinquant disparaît ce n'est pas grave, personne ne s'en plaindra, peut-être même que cela arrangerait tout le monde. Après avoir hésité pendant un moment, il se décida à entrer, tant pis s'il arrivait quelque chose. Il ne pouvait pas se retenir d'entrer, il en profitera pour faire du repérage, puis faut dire que la nouvelle infirmière était lui offrait une vue plutôt plaisante. Il n'allait pas se priver du plaisir de la regarder non plus.

«  J'espère que tu ne frapperas pas cette fois. Je risquerais de ne pas survivre et du aurait un cadavre sur les bras. »

Seth entra dans l'infirmerie avec un sourire sur le visage, il avait effectivement tutoyé la demoiselle, mais faut dire qu'elle ne semblait pas beaucoup plus vieille que lui. Elle avait cette fraîcheur et Seth se trouvait maintenant obnubilé par elle, il n'arrivait pas vraiment à retirer ses yeux d'elles. Putain, mais qu'est-ce que j'fous ! Il s'était rendu compte qu'il ne l'avait presque pas lâché du regard, il s'était perdu pendant un moment, et maintenant, il était en colère contre lui-même. Pour lui, c'était impensable d'être intéressé par l'une des employés de cet institut, et elle ne ferait pas exception à cette petite règle qu'il s'était donnée. Il leur pourrirait la vie comme il le pourrait, mais jamais il n'aurait un quelconque intérêt dans l'un d'entre eux. Il serra ses deux points comme s'il venait de prendre la plus grande résolution de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Sam 15 Fév - 11:14
Apparemment, elle ne l'avait pas trop impressionné puisqu'il s'était permis d'entrer en lui sortant une remarque sur le ton de l'humour. En même temps, qui pouvait-elle impressionner du haut de ses un mètre soixante-cinq et ses quarante-huit kilos toute mouillée ? Surement pas les jeunes de cet établissement. Remarque, il avait tout de même hésité un moment avant d'entrer, preuve qu'on se méfiait tout de même d'elle. Elle ne put s'empêcher de sourire en lui emboîtant le pas, fermant soigneusement la porte derrière-elle.

- Ne t'inquiètes pas, on m'a appris à cacher les cadavres en fac de médecine...

Trois ans d'études pour apprendre qu'un corps se dissout très facilement dans certains produits chimiques. Bon, le point négatif c'était qu'il l'avait déjà rangé dans la catégorie : violente. Faut dire, Nirvana c'était pas la douceur incarnée. Ou plutôt, elle l'incarnait uniquement lorsqu'elle se mettait dans son rôle d'infirmière. Autrement c'était une véritable pile électrique brusque et maladroite. Pour prouver sa bonne foi au jeune homme, la demoiselle alluma la lumière et posa sa torche sur la table basse de la salle d'attente. L'infirmerie était plutôt grande, constituée de plusieurs pièces. Là, ils étaient dans la salle d'attente. Devant il y avait le bureau et sur le côté droit une multitude de chambres séparaient par des rideaux.
Nirvana se retourna vers le garçon et bloqua. Pourquoi il l'a regardé encore ? Elle avait un bout de son sweet coincé dans sa culotte ou alors une grosse tâche sur le visage ? La demoiselle grimaça, préférant ignorer le fond de la pensée de cet imbécile. Elle le contourna et écarta le rideau de la première chambre, désignant le lit.

- Va t'asseoir et ne touche pas ta blessure.

Elle se dirigea pendant ce temps dans le bureau pour y remplir le registre. Elle attrapa un stylo et bloqua de nouveau. Merde, c'est quoi son prénom à celui-là ? Elle leva les yeux au ciel, ce qu'elle pouvait être bête parfois. Elle referma le carnet et l'emmena avec elle, elle ferait ça après. Elle entra à son tour dans la chambre et posa le bouquin sur un coin du lit. Elle se nettoya rapidement les mains sous le robinet prévu à cet effet, sortant d'une petite armoire du savon, de l'antiseptique et des compresses. Elle grimpa ensuite à son tour sur le lit pour se mettre sur les genoux, attrapant doucement la tête du garnement pour le forcer à se pencher vers elle, cherchant avec application la plaie.

- Alors dis-moi tout, c'est quoi ton p'tit nom ? A moins que je dois t'appeler le voleur ?

Bien sûr elle n'était pas naïve, elle connaissait parfaitement le risque de l'avoir fait entrer ici. Mais les médicaments durs étaient sous sellés dans la réserve, dont l'entrée était solidement gardée par un code et un accès par badge. Badge que possédait l'infirmière.
Ah voilà ! Touché au niveau de la tempe droite. Ah oui, elle n'y avait vraiment pas été de main morte. Digne d'une golfeuse ! Quelle gaffeuse... Elle se leva de nouveau pour aller chercher ses affaires, plus un gant de toilette mouillé. Bon, ça allait être un peu froid mais il survivrait ! Elle nettoya difficilement les bords de la plaie avec du savon, quelle idée d'avoir autant de cheveux ! Autant lui demander de prendre une douche à ce niveau là ! Elle appliqua ensuite un compresse pour stopper le sang, maintenant sa main appuyée tout contre. Elle eut un moment de réflexion. Désinfecté n'allait pas être trop compliqué, mais pour faire tenir le pansement ça n'allait pas être une véritable partie de plaisir !

- Dit moi, je peux te tondre ou tu préfères garder tes cheveux ?

Elle posait vraiment cette question avec beaucoup de sérieux. Elle prenait très à coeur son métier, même si ses réactions étaient assez étrange. Elle profita de la proximité pour détailler le jeune homme. Tiens, il est piercé à l'oreille ! C'est rigolo ça ! Et bien évidemment, elle ne put s'empêcher de tripoter le bijou, veillant à ce qu'il soit bien cicatrisé et admirant le travail de l'artisan. Elle aimait bien ce genre de détails, les tatouages, les piercing, elle trouvait ça fascinant ! Elle put aussi remarquer quelques bleus sur les morceaux de peau visibles. Un bagarreur ? Ca ne l'étonnerait pas tiens, même s'il n'avait pas vraiment la carrure adéquate. Enfin, elle avait appris à ne jamais s'arrêter aux apparences !
Peut-être devrait t-elle l’ausculter au complet. En général, lorsque les délinquants de cet endroit se battaient entre eux et qu'ils se blessaient réellement, ils rechignaient à passer par l'infirmerie pour se soigner, la plupart étant trop fier. Sauf que parfois leurs blessures s'infectaient et s'aggravaient, les conduisant directement jusqu'à l'hôpital. Beaucoup d'entre eux auraient pu éviter ça, le problème c'est que ce sont de véritable mules ! Tant qu'elle en avait sous la main, autant essayer de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Sam 15 Fév - 15:02
« Ne t'inquiètes pas, on m'a appris à cacher les cadavres en fac de médecine... »

Seth n'avait même pas fait un pas dans l'infirmerie que la petite répliqua. Il se retourna vers elle, dans un sens, il ne s'attendait vraiment pas à entendre une telle phrase sortir de sa bouche. C'est qu'elle pouvait être effrayante avec des mots comme ça. Il restait immobile, planté comme un poteau en plein milieu de la salle d'attente qui venait de s'illuminer. Il ne savait pas vraiment ou se mettre, et l'infirmerie lui paraissait plus effrayante une fois allumer que lorsqu'elle était dans le noir. La demoiselle le contourna pour écarter un des rideaux de séparation.

« Va t'asseoir et ne touche pas ta blessure. »

Il regardait bêtement le lit, toujours immobile, si avant de partir, on lui avait dit qu'il se serait fait taper dessus par l'infirmière qui ensuite voudrais le soigner, il ne l'aurait jamais cru. Alors qu'elle changea de pièce, Seth marcha à travers l'infirmerie, il observait, tenter de garder en mémoire le moindre recoin. Puis il finit par s'asseoir sur le lit indiqué auparavant, et il posa son sac derrière lui, a proximité de façon à ce qu'il puisse l'attraper à n'importe quel moment. Assis sur le lit, il avait cette impression d'être retombé en enfance, la première fois qu'il s'était bagarré à l'école, il ne put retenir un sourire. Pour lui, c'était encore le bon temps et pourtant, c'est là qu'il avait commencé à mal tourner. La petite infirmière fit son grand retour dans la pièce et posa un carnet sur le lit. Seth se pencha pour voir de quoi il s'agissait, il ouvrit le carnet pour jeter un œil, après tout, elle l'avait mis à proximité de lui donc, il pouvait se permettre de regarder dedans. Il lâcha rapidement le bord du carnet quand elle se retourna avec tout le nécessaire pour le soigner. Elle grimpa à son tour sur le lit et attrapa la tête de Seth. Le brun se laissait faire, faut dire que ce n'était pas désagréable de se faire tripoter la tête comme ça, de plus le parfum que dégager la demoiselle enivrer le garçon.

« Alors dis-moi tout, c'est quoi ton p'tit nom ? A moins que je dois t'appeler le voleur ? »

Il se figea quelque peu, s'il lui donné son nom, il prenait des risques, mais rien que le fait d'être la comporté des risques. Il souleva quelque questions en lui-même pendant la petite aux cheveux roses lui trifouillé le crâne à la recherche de sa blessure. Il se trouvait qu'il ne savait plus quoi faire, elle l'avait déjà pris par surprise quand elle était arrivée dans le couloir, mais là, elle le prenais de court en lui posant cette questions. C'était pourtant une question toute bête qu'elle venait de lui poser, mais rien que le fait qu'il n'a pas cherché à nier tout à l'heure l'avait rendu vraiment coupable, alors lui donner son nom, ce serait comme se jeter dans la fosse aux lions emballée dans des tranches de jambon. Cette question lui trottait dans la tête quand l'autre se leva pour prendre ce dont elle avait besoin, puis elle revint pour nettoyer la plaie. 'Tain c'est froid c'te merde. Il fronçait les sourcils, décidément, il n'aimait vraiment pas être soigné pour de bêtes blessures comme celle-ci, en fait, il ne supportait pas qu'on le soigne tout court.

« Dit moi, je peux te tondre ou tu préfères garder tes cheveux ? »

Non mais ça ne va pas, j'y tiens à mes cheveux ! Il ne la croyait pas sérieuse sur ce coup-là, mais le ton qu'elle avait mis dans cette question lui sauta au visage. Elle ne rigolait pas la petite, et pourtant, elle semblait passer rapidement à autre chose, vu qu'elle lui attrapa l'oreille, à croire qu'elle admirait sa boucle d'oreille. Il ne put s'empêcher de sourire, si elle voulait voir des endroits percés, il pouvait aussi retirer son tee-shirt, elle en verrait deux de plus. Seth ne bougea pas un instant, et finalement, il se décida à répondre à toutes les questions de la demoiselle. Après tout, elle semblait lui vouloir que du bien, depuis qu'ils étaient entrés dans l'infirmerie, elle avait juste cherché à le soigner et avec une certaine douceur qui le déstabilisait légèrement. Puis pour ce qui était de ses cheveux, il fallait bien qu'il fasse une concession s'il voulait être soigné, même si au fond, il aurait pu s'en passer.

« Tant que tu m'rase pas tout l'crâne ça m'va. Puis, j'm'appelle Seth. »
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Dim 16 Fév - 13:24
Il était vraiment mignon ce garçon. Son comportement était un peu celui d'un gamin, elle avait bien vu qu'il fouinait dans le carnet lorsqu'elle lui avait tourné le dos, mais elle avait préféré ne rien dire. Et puis son visage renfrogné aussi participé à cet air adorable. Ce qui était assez ironique vu qu'il était sensé être un petit con comme les autres, faisant de sa vie une catastrophe.
Mais son sourire s'envola rapidement lorsqu'il énonça son prénom. C'est pas vrai. Il s'appelait Seth, comme son frère. Le monde est petit -aussi petit que les deux jeunes gens-. Et voilà que la nostalgie s'emparait de la demoiselle. Son Seth à elle n'a pas eu la chance d'atterrir dans un endroit comme celui-ci, il est directement passé par la case prison. Maintenant qu'elle y pensait, c'est vrai qu'ils se ressemblaient un peu tous les deux. Son frère avait la même façon de ronchonner, de s'exprimer, c'était plutôt amusant. Mais elle se rendit compte sur le coup, qu'il lui manquait plus qu'autre chose. Elle baissa les yeux un moment, fixant ses pieds avant de faire un bond sur place et de se reprendre. C'était justement pour aider les jeunes comme lui qu'elle était ici ! Pour se racheter auprès de son frère aussi ! Il ne fallait pas qu'elle se laisse emporter par ses sentiments, ça risquerait de la nuire. Elle décrocha un sourire au petit voleur.

- C'est un joli prénom !

Il avait mis du temps à lui dire, sans doute par peur des représailles. C'est vrai que Nirvana pourrait très bien le balancer à la direction, mais cela ne servirait pas à grand-chose. Elle-même détestait écouter les morales, alors ne parlons même pas de lui. Puis ça ne l'aiderait pas pour autant à arrêter. Non, elle préféra garder cet incident pour elle, mais n'hésiterait pas une seule seconde à se venger par ses propres moyens s'il tentait de recommencer. Elle pensera à le prévenir. Suite à sa réponse, elle se tourna de nouveau pour sortir une paire de ciseau. C'est partie ! A présent elle allait s'improviser coiffeuse ! Elle grimpa une énième fois sur le lit pour couper les mèches de cheveux qui dérangeaient le maintient du pansement. Bon, la plaie était petite, elle n'avait donc pas à faire un trou énorme. Puis il avait tellement de cheveux, que ça serait simple de cacher ça en attendant que cela repousse. Une fois sa triste besogne exécutée, elle put mettre en place le pansement, appuyant doucement dessus pour le faire tenir. Elle jeta ensuite la compresse pleine de sang dans un petit sac prévu à cet effet.

- Fait gaffe, j'ai ton ADN maintenant.. Plus de bêtises !

Elle lui adressa un sourire amusé, rangeant soigneusement les affaires médicales. En passant devant le petit miroir accroché au mur, elle fit un bon en arrière. Bon sang ! C'était quoi cette tête là ? Elle n'avait vraiment rien de féminine le matin... Ce n'était même pas la peine d'essayer d'arranger les choses, à cette heure-ci, sa chevelure rose n'écoutait rien. Elle poussa un long soupire et s'installa aux côtés du malheureux, se penchant pour attraper le carnet placé non loin de lui. Elle l'ouvrit ensuite pour remplir ce qui était à remplir.

- Si tu as autre chose à me montrer c'est le moment, je suis tout à toi.

En même temps à cette heure-ci, à part dormir, qu'aurait-elle bien pu faire ? En pleine journée par contre, entre courir avec une éponge à la main après un abruti qui perd tout son sang et se frotter à un p'tit caïd qui se croit malin, elle n'avait pas une minute à elle. Sans compter qu'elle essayait de sortir de temps en temps, histoire de changer d'air. Mais bon, se prendre la tête avec les élèves étaient ce qui lui prenait le plus de temps. Elle doute qu'il accepterait de se plaindre ainsi, il n'avait pas l'air d'aimer particulièrement se faire soigner. Qui aimerait d'ailleurs ? Les hôpitaux étaient le cauchemars des jeunes, hormis peut-être les hypocondriaques qui eux s'établissaient un camps de base sur place. Elle lui ébouriffa les cheveux sans raison, faisant de nouveau un petit allé retour entre un meuble et le lit. Cette fois-ci elle en sortie deux sucettes. Pourquoi ils avaient ça ici ? Aucune idée. La direction pensait que ça rendrait les jeunes plus dociles, soit. Elle en lança une sur le lit, tendit qu'elle déballait la seconde pour sa propre satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Lun 17 Fév - 20:17
Seth se tenait toujours assis sur le lit, il écoutait le moindre bruit qui pouvait provenir de la petite infirmière qui était devenue silencieuse tout d'un coup. Il en ignorait la raison, mais il se doutait que ce silence fût dû à l'entente de son prénom. Pour lui, il ne signifiait pas grand chose. Ses parents l'avaient choisie parce qu'il croyait tout ce que raconter les livres sur la signification des prénoms et qui voulais que le petit garçon correspond à ce prénom. Malheureusement pour eux, c'était tout l'inverse. Mais il même se considérer plus proche du Seth de la mythologie égyptienne, le Seth ambitieux, manipulateur et maître du désordre. Le garçon leva quelque peu la tête afin de voir l'expression du visage de la petite infirmière. Mais celle-ci finit par s'exclamer.

« C'est un joli prénom ! »

« Je trouve aussi. »

Le petit n'était pas vraiment le dernier pour se faire des compliments, ni même pour en faire aux autres d'ailleurs. Et bien qu'il trouvait que sa petite infirmière en méritait, son avis sur elle était trop ambigu pour qu'il se permette d'en faire. Ses pensées commencées à dérivé tandis que la demoiselle se levait en quêtes d'une paire de ciseaux pour s'improviser coiffeuse. Sur le coup, il revient vite à la réalité, il tenait tout de même à ses cheveux, et même si la parcelle à couper était relativement petite, le résultat lui provoquant déjà des frissons. Une fois le boulot terminé, Seth se sentait presque nu, ses cheveux, en bataille comme il aimé les coiffer, était une façon de forger sa carapace puisqu'il dissimulé une partie de son visage. La jeune femme finit enfin de soigner la petite plaie du brun et se leva une nouvelle fois.

« Fait gaffe, j'ai ton ADN maintenant.. Plus de bêtises ! »

Elle lui avait adressé un sourire, qui lui fit un effet plutôt inattendu, un léger poids que Seth prenait pour de la solitude venait de se soulever. Puis son regard s'accrocha à la jeune femme, il ne put empêcher d'un rire de s'échapper de ses lèvres lorsqu'il vu sa réaction face au miroir, faut dire que les cheveux roses de la demoiselle semblaient presque aussi coiffés que ceux de Seth. Mais cela lui donner un petit air sympathique à souhait. Le petit décrocha un sourire quand elle revenue s'asseoir pers de lui, et regardai avec attention ce qu'elle notait sur son petit carnet. Si jamais elle notait une heure sur celui-ci et que ce carnet parvenait aux mains de la direction, des questions se poseraient sûrement là-haut, et ils auraient du souci à se faire, autant pour lui, que pour elle.

« Si tu as autre chose à me montrer c'est le moment, je suis tout à toi. »

Autre chose à montrer ? Oui, mais non. Il avait une sainte horreur de devoir être soigné et de ce qui touche au domaine médical. Moins il passait de temps dans un endroit comme celui-ci, mieux il se porterait. Il ne voulait pas rester plus longtemps, mais il n'arrivait pas à se résoudre à partir non plus. Bordel. Il serra inconsciemment ses points, surpris et énervé de sa propre indécision. À cause d'elle, il n'arrivait à respecter aucun de ses principes. Il allait prendre son sac et partir en envoyant balader la demoiselle aux cheveux rose quand celle-ci se leva de nouveau. Seth ne bougea donc plus d'un poil, il la regarda faire, elle lui lança une sucette. Elle me prend pour un gosse ?! Il jeta un œil sur la fameuse sucette, il n'y toucha pas, mais il la regardait, son avis balançait. S'il la prenait, ça serait comme accepté de la pitié et ça l'énerve. Il se leva d'un coup en poussant la sucette d'un revers de main.

« C'est pas avec ça que tu va m'amadouer ! »

Il se dirigea d'un pas rapide vers la porte de l'infirmerie, avec la ferme intention d'en sortir. À peine avait-il poser la main sur la poignée qu'il fut pris de remord. Il resta immobile, la main sur la poignée de porte, il divaguait, peser le pour et le contre pendant un moment. Puis finalement, il revint près de la jeune infirmière. Il ramassa le malheureux bonbon qu'il tendit à la demoiselle en murmurant un « je suis désolé ». C'était bien la une première, il venait de s'excuser auprès d'elle. J'ai l'air d'un con. Il se tenait maintenant devant la jeune femme, la tête basse, il n'était pas fière de ce qu'il venait de faire et au fond, il espéré que la demoiselle accepterait ses maigre excuses. Puisqu'il était conscient qu'elle avait réussi à chambouler ses résolutions avec sa façon à elle d'être jolie, et sa foutu gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Mer 19 Fév - 9:53
Chose sûre, il n'était pas très bavard ce jeune homme. Mais cela ne dérangeait pas plus que ça Nirvana, elle avait grandi dans une famille de mur ! Elle était habituée à prendre la parole, d'où sa sociabilité. Alors qu'elle avait gentiment offert une sucette au délinquant, et qu'elle tentait pas la même occasion d'ouvrir la sienne, elle entendit celui-ci vociféré des propos pas des plus sympa. Il venait de s'énerver sans raison, pour un simple bonbon. Appuyée contre le mur à côté du meuble, elle le fixa avec de grands yeux étonnés et le suivi du regard alors qu'il prenait la direction de la sortie. C'était sa façon à lui de lui dire merci pour l'avoir soigné ? Assez peu banale en effet. La petite infirmière fourra le bonbon dans sa bouche, à quoi bon tenter de le retenir ? S'il voulait partir, il le ferait de toute manière.
Décidément il faudra qu'elle parle de ces fameuses sucettes à la direction, elles ont plus le don d'énerver les gamins que de les calmer. "Les sucettes de la discorde", ça leur allait plutôt bien. Mais alors qu'elle était toujours appuyée contre le mur, le regard dans les vagues, son petit patient revint se planter devant elle. Elle leva sans surprise les yeux vers lui, non, décidément non, ce n'était pas un salop. Il venait pour s'excuser. Il avait un bon fond, elle en était certaine. C'était réellement un amour qu'elle avait en face d'elle, on aurait dit un gosse, ce qui la fit sourire. Il lui rappelait tellement son frère. Elle regarda la friandise qu'il lui tendait, il avait lui-même été la chercher après l'avoir balancé. Elle retira alors le bonbon de sa bouche pour le coincer entre deux doigts puis elle glissa avec douceur ses mains sur les joues du délinquant, lui redressant le visage afin de croiser son regarde.

- Ce n'est pas grave, ça arrive...


Elle attrapa avec délicatesse la sucette qu'il tenait dans sa main et lui glissa dans l'une de ses poches. Il pourra la garder pour plus tard s'il le désirait. Elle replaça la sienne dans sa bouche puis baissa les yeux vers le sac. Bah, elle pourrait bien laisser tomber pour une fois. Après tout rien n'avait été fait et il n'avait rien tenté jusqu'ici, alors qu'il en avait l'occasion. Elle le lâcha finalement du regard et s'étira pour se diriger vers le lit.

- Bon, tu es soigné, on peut donc sortir d'ici.

Ils n'allaient tout de même pas passé le reste de la nuit dans l'infirmerie, d'autant que les cours commençaient d'ici deux heures. Elle attrapa le carnet sur le lit. Elle n'avait pas tout correctement remplit mais bon, ça suffirait. Suite à ça elle retourna dans le bureau pour le reposer à sa place et ferma derrière-elle.
De nouveau ses yeux se posèrent sur le jeune homme. Elle l'avait décidé, elle ne le lâcherait plus et l'aiderait désormais du mieux qu'elle le pouvait. En général, on interdisait au personnel de se rapprocher des élèves, beaucoup trop dangereux selon la direction. Auparavant, il y avait déjà eu pas mal de soucis à propos d'arnaque et de profitage de la part des délinquants. Mais y'a pas de raison que ça se reproduise. Nirvana n'était pas naïve, son père lui avait tout appris, elle ne se laissait jamais marcher dessus. Ce qui pouvait lui valoir parfois une réputation de garçon manqué, chose qu'elle n'appréciait pas forcément. Elle aurait aimé être vu comme toute autre fille, mais s'était rendu compte que ce n'était pas si simple.

- En fait, tu es ici pour quoi ?

Elle avait bien du mal à l'imaginer en tueur sanguinaire ou en violeur en série. Il semblait tellement paumé ce garçon... Elle baissa de nouveau son sweet jusqu'au bas de ses cuisses et fit un petit tour pour vérifier que tout était en ordre. Parfait. Elle était juste déçue de ne pas pouvoir ausculter plus précisément le jeune homme, à coup sûr ce qu'il avait à la tête n'était rien à côté de ce qu'il avait sur le corps. Mais bon, elle attendrait qu'il se batte avec un autre imbécile pour qu'elle puisse le soigner correctement. Au vu de son caractère des plus changeants, ça ne devrait pas être long.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Mer 19 Fév - 21:42
La tête toujours basse, Seth n'avait jamais ressentit autant de honte de sa vie. Même lors de son arrestation, il n'avait pas eu aussi honte, pourtant être trimballé les mains menottées dans un quartier ou tout le monde ton vu grandir, ce n'est pas la grande classe. Enfin, ça, c'était son ressentit avant que sa belle infirmière ne pose ses mains sur son visage et ne le relève. La c'était une toute autre affaire, il se débattait entre la gènes qu'il ressentait face à ce geste, et l'envie continuer à regarder ses grand yeux bleues qui se trouvais devant les siens. Finalement, il détourna le regard en entendant la phrase qui sortait de sa bouche.

« Ce n'est pas grave, ça arrive... »

Elle venait lui dire que ce qu'il avait fait n'avait pas d'importance ? Une teinte d'incompréhension pris vivement forme sur le visage du petit, mais celle-ci ne prit pas longtemps à disparaître puisque la demoiselle rangea la sucette offert précédemment au chaud dans la poche du jeune homme. Il murmura presque de manière inaudible un « merci » en regardant la demoiselle partir vers le lit.

« Bon, tu es soigné, on peut donc sortir d'ici. »

« D'accord. »

Il hocha vivement la tête. Clairement dans une humeur bien plus plaisante que celle qui avait fait place quelque minutes auparavant. Il la regarda faire un aller-retour dans le bureau. Seth n'avait presque pas bougé d'un poil jusque-là, mais il finit par se rendre dans la salle d'attente. Encore une fois, il ne savait s'il devait partir sans la demoiselle ou s'il pouvait se permettre de l'attendre. Il lança un rapide regard à l'horloge. Il est déjà c't'heure là ?! Il ne reste presque plus que 2 heures avant de début des cours. Il n'avait pas eu pour but de rester aussi longtemps dans cette infirmerie. Si la petite infirmière n'était pas apparue au moment, le moins opportun, il serait peut-être dans son lit à l'heure qu'il est, dans son lit à faire semblant que rien ne serait arrivé. Mais il faut dire qu'il ne regrette pas sa venue.

« En fait, tu es ici pour quoi ? »

« Hé... » Il racla sa gorge un moment, avant de frotter l'arrière de sa nuque.

Seth ne se sentait pas de lui dire ce pour quoi il était ici, mais ça serait mentir de lui dire qu'il n'avait rien fait. Et malgré sa mauvaise conduite, il voulait au moins être honnête avec une personne, puis malgré tout, mentir ce n'était pas vraiment son truc. Il cherchait une façon plus jolie de présenter la chose. Lui dire de but en blanc qu'il avait agressé des personnes avec une arme et voler d'autre durant la nuit, ce n'était pas très féerique. Les moindres mots qu'il trouvait ne semblaient pas correspondre à ce qu'il voulait et encore une fois, il prenait énormément de temps avant de répondre à la jeune femme. Heureusement, celle-ci était occupée à faire le tour de l'infirmerie, peut-être pour vérifier que tout était encore bien en place. C'était légitime, elle ne pouvait pas vraiment faire confiance à l'un des pensionnaires de l'institut, après tout, ils étaient tous des délinquants notoires et les crimes étaient aussi variés que les origines des gens qui se trouvaient ici.

«  On va dire que j'ai plus ou moins.... Non, j'ai carrément cambriolé. » Il glissa son sac sur son épaule, prés à partir. « J'ai aussi agressé des gens avec une arme. Si j'ai des remords, pas vraiment, c'était mon lot d'adrénaline et je me sentais plus fort. C'est con à dire hein ? En arrivée à agresser avec une arme pour se sentir plus fort... J'étais pas doué à l'école et en plus, je suis petit, fallait bien que je trouve quelque chose pour compenser. »

Il semblait chercher des excuses à ses actes, pas très convainquant comme excuse, mais il tentait ce qu'il pouvait. D'habitude, il ne voulait pas argumenter sur les raisons qu'il l'a amené à faire ce qu'il avait fait, mais là, il ne jouait plus les fier à présent. Enfin, il n'avait pas beaucoup ouvert la bouche depuis qu'il était entré dans la pièce, mais là, il se sentait suffisamment bien pour que sa nature bavarde revienne prendre le dessus. Il faudrait probablement qu'il fréquente un psychologue pour ses problèmes avec sa pseudo-cleptomanie et avec sa taille, mais la, était une toute autre histoire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Jeu 20 Fév - 9:17
Sa sucette fondait à vu d'oeil, quelle tristesse, elle qui raffolait des sucreries. Nirvana avait néanmoins posé l'ultime question que tout le monde pose en ces lieux à savoir : la cause de sa venue dans l'établissement. Étrangement, il avait longuement hésité, et il fallu que la petite infirmière effectue un tour complet de l'infirmerie pour qu'il daigne lui répondre. Au moins, dès la première phrase, elle avait à peu près compris ce que contenait son sac, surement du matériel. Pourtant il n'avait pas une tête de drogué ce petit-là, et si vraiment il voulait planer un peu, elle avait sa réserve de cannabis. Peu d'élève étaient au courant, ce qui était bien normal. Elle est infirmière bordel ! Qui voudrait se faire soigner par une fille qui éclate de rire devant votre jambe à moitié arraché ? Non vraiment, parfois Nirvana était loin d'être professionnel, mais ça ne lui arrivait que de temps en temps. Puis elle préférait leur fournir ça que la drogue dure qui gisait dans le fond de la réserve.
La seconde partie par contre, fut une épreuve pour l’infirmière. Elle dût se retenir pour ne pas rire sur la dernière phrase, "je suis petit", il était décidément trop mignon ! Néanmoins, elle peinait à comprendre les motivations de ses actes, peut-être avait-il été mal cadré. Elle ne pouvait s'empêcher de discerner une ressemblance entre ce délinquant et elle. Nirvana aussi était une friande des sensations fortes, elle aimait autant l'adrénaline que les pez vendu en paquet de dix. Sauf qu'à sa différence, elle trouvait des activités moins illégales pour assouvir son dangereux besoin. Elle invita le jeune homme à sortir de l'infirmerie.

- Y'a des moyens plus simples pour se sentir plus fort tu sais ? Je te montrerais !

Suite à ça elle verrouilla la porte et rangea la clé dans la poche ventrale de son sweet, sortant son portable pour regarder de nouveau l'heure. Mouais, elle avait plutôt intérêt à trouver une occupation d'ici-là, une petite gym du matin peut-être ? Non mais faut pas rêver !
De nouveau, elle ne put s'empêcher de penser que si ce petit avait dérivé, c'était parce qu'il n'était pas assez entouré. Quand elle y songeait, son père avait tellement été plus présent aux côtés de sa fille que de son fils, et on voit où cet amour difficile a mené son frère. C'était vraiment regrettable. Mais elle n'allait pas forcer son petit délinquant à lui parler de sa famille, ça ne se faisait pas. Cependant, elle ne put s'empêcher de réagir sur la dernière remarque du garçon.

- Et pour la taille, mets des talons. Elle souria en se mettant sur la pointe des pieds afin de faire la taille du jeune homme. Regarde, moi aussi je suis petite, mais si j'en mets, je serais grande comme toi !

Grande était un euphémisme chez elle, évidemment, elle ne désirait que faire rire le petit voleur. Elle n'avait jamais trop souffert de sa taille, si ce n'est durant les concerts ou au cinéma, mais elle ne pouvait pas se comparer au jeune homme, lui c'était un gars ! Forcément qu'il complexait davantage, même si Nirvana lui trouvait une taille parfaite. Pour une fois qu'elle n'avait pas à se faire de torticolis pour regarder un garçon dans les yeux. Rapidement elle perdit l'équilibre sur la pointe de ses pieds et fit deux pas sur le côté afin de se rattraper, retrouvant sa taille de lilliputienne. Elle souria bêtement puis leva de nouveau les yeux vers le dénommé Seth.

- En fait, tu peux m'appeler Nirvana. Tu veux que je te raccompagne à ton Bungalow ?

Ben oui, elle ne s'était toujours pas présenté à lui ! C'est pas cool d'ignorer le prénom de la personne qui vous fait face. Maintenant c'était fait, et cela allait peut-être lui permettre d'instauré une confiance entre eux. Pour ce qui était du chemin à faire, par habitude c'était les hommes qui proposaient aux dames de les raccompagner, mais ce n'était pas vraiment le truc de Nirvana qui préférait et de loin s'imposer. Cela pouvait sembler déplacé, mais elle n'était que rarement arrêté par les remarques nébuleuses des gens qui l'entouraient. Et puis, ça l'occuperait au moins ! Après ça elle irait peut-être faire un tour en cuisine pour dévaliser le frigo. Pire qu'une gosse.
Seth était le premier délinquant avec lequel elle parlait vraiment, et cela lui donnait le sourire. Il était adorable, il méritait vraiment qu'on l'aide. Et puis vivement qu'il se blesse de nouveau, elle avait hâte de l’ausculter de nouveau pour l'entendre grogner, et puis qui sait, elle pourrait en apprendre davantage sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Mar 4 Mar - 1:30
Lorsque la petite infirmière l'invita à sortir de l'infirmerie, Seth ne se fit pas prier. Il fit quelques pas pour s'éloigner de la porte et laisser tout l'espace nécessaire à la jeune femme. Il la regardait faire, faut dire que la tenue de la demoiselle était relativement courte et laissait tout le plaisir au garçon d'observer une toute autre chose que la porte fermée qui se trouvait devant lui. Il tourna rapidement le visage quand la jolie demoiselle énonça la phrase suivant.

« Y'a des moyens plus simples pour se sentir plus fort tu sais ? Je te montrerais ! »

« J'veux bien t'croire. »

Le jeune homme pensait à ce qu'il avait fait maintenant. Il ne ressentait pas de remords à proprement dit, mais il n'avait jamais fait de retour sur les faits auparavant. Et il s'avère que ça ne lui plaisait pas du tout. La jeune femme l'avant, sans le vouloir, forcer à repenser ses actes et à voir le mal qu'il avait bien pus commettre. Il ne ressentait plus autant de fierté que le jour où il s'était fait attrapé, et il voyait où ses actes l'avaient mené. Dans cet institut, un endroit où on essaye de bourrer le crâne à des jeunes délinquants avec les choses à faire et ne pas faire, des choses dont ils n'en ont strictement rien à faire. Tandis que son humeur en reprenait un coup avec toutes ces pensées négatives, la demoiselle reprit la parole.

« Et pour la taille, mets des talons. Regarde, moi aussi je suis petite, mais si j'en mets, je serais grande comme toi ! »

Seth regarda la demoiselle aux cheveus rosé se mettre sur la pointe des pieds afin d'atteindre sa taille. Il ne put empêcher un sourire de s'afficher sur son visage renfrogner. Elle était forte la petite infirmière, parvenir à le faire passer du garçon bougon au souriant, ce n'était pas forcément évident, mais elle y parvenait parfaitement avec pas grand chose. Mais au fond, il pensait bien qu'elle n'avait pas eu de problème avec sa taille, elle. Une fille, petit, c'est mignon, mais surtout beaucoup plus courant. Un garçon d'un mètre soixante-huit tu n'en croise pas forcement à tous les coins de rue, avec cette taille, il a souvent été raillé, et certain ont même voulut l'abuser. Mais il ne s'était jamais laissé faire, toujours conscient qu'il pouvait en faire une force, il a développé une certaine agilité, hélas ce n'est pas quelque chose dont l'on peut se venter chaque jour. Enfin, la demoiselle perdit l'équilibre et Seth fit un mouvement pour la rattraper par réflexe, mais celle-ci avait déjà retrouvé l'équilibre. Le jeune homme ria légèrement à cette cascade miniature.

« En fait, tu peux m'appeler Nirvana. Tu veux que je te raccompagne à ton Bungalow ? »

Alors c'est comme cela que se prénommer la petite infirmière, peu commun comme prénom, mais c'était plutôt intéressant. Et même s'il ne l'aurait pas deviné, ce prénom lui allait assez bien. Il sourit à la demoiselle en hochant la tête, au fond, il était content de connaître le prénom de la personne à qui il s'adressait, mettre un nom sur un visage était aussi quelque chose d'agréable. Puis, il en vint à la seconde partie de la phrase de la jeune infirmière, ce n'était pas une phrase qu'on avait l'habitude d'entendre sortir de la bouche d'une fille, mais cette proposition ne semblait pas déplaisante au jeune homme. Mais il pensait qu'il ne pouvait pas se permettre de faire perdre plus de temps à Nirvana. Après tout, il l'avait déjà réveillée en pleine nuit, la forcé à sortir de son lit, mais également de son bungalow, le soigner, il n'allait pas non plus la faire le ramener. Puis le peu de galanteries qui traîné dans l'esprit de Seth lui obligea presque à refuser.

« Non,j'vais me débrouiller, puis faudrait pas qu'tu attrapes froid, couverte comme t' es. T'f'rait mieux de rentrer vite ! On s'revera ! »

Il offrit son plus beau sourire à la demoiselle, avant de lui tourner le dos et de lever une main assez haut pour la saluer. Il avait dans l'espoir de la recroiser. Puis il passerait peut-être par l'infirmerie plus souvent maintenant, après tout. Il connaissait son nom, sa fonction et savait ou la trouver, il n'aurait plus qu'as revenir ici un moment ou l'autre pour la revoir. Et bagarreur comme il est, peut-être que ça sera plus tôt qu'il ne le pense.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth] Jeu 20 Mar - 16:30
Jamais elle ne s'était autant félicité intérieurement ! C'est la première fois qu'elle faisait bonne figure devant une personne lambda ! En général, ou on lui cassait les pieds, ou on l'envoyait paître ! Mais lui, il était gentil, différent même. Il ne faisait pas parti de ces grosses brutes qui se la pétaient en roulant du muscle, du genre qu'elle ne supportait pas quoi. Après, il pouvait aussi exceller dans le domaine de la manipulation, et dans ce cas là, elle se sentirait bien conne. Mais il faut savoir qu'avec elle, le retour est toujours plus violent. Elle était quand même parvenue à le faire rire ! C'était pas rien en sachant qu'à la base, elle était censée nouer un lien conflictuel avec lui étant donné qu'il était ici pour voler sa cam. Un rire... Et quel rire ! Il était vraiment adorable.
Il était devenu en quelque sorte son premier protéger du pensionnat. Par habitude, elle ne prenait pas le temps de parler avec ses patients. Elle leur réparait le bras, leur rebouchait l'artère et basta, on n'en parlait plus. Faut dire qu'ils n'étaient pas très loquaces les morveux d'ici, encore moins les demoiselles. Elles étaient pires que toutes ces racailles multi-dopées à la soif de vengeance. C'étaient de véritable garce tordues qui se détestaient entre elles. Un carnage parfois. C'est qu'elles sont violentes les miss ! Jamais, au grand jamais, Nirvana ne pouvait se permettre de leur tourner le dos sans prendre le risque de se manger un coup de lime à ongle dans la jugulaire.
Enfin, là n'était pas la question. L'heure était aux adieux mais l'infirmière se montrait récalcitrante. Elle n'aimait pas l'idée de dire au revoir à son petit voleur, du coup, elle trouva un prétexte bidon pour prolonger un peu le temps passait avec lui. MIIIIIIMP ! Raté ! Son invitation venait d'être joliment rembarrée. Pas par méchanceté, ou parce qu'elle lui tapait sur le système, mais plutôt par inquiétude. Froid ? Nirvana baissa les yeux sur ses petits pieds qui avaient préalablement viré au bleu. Oui bon, ça c'est parce qu'elle n'est pas un phoque. Mais elle cela ne la dérangeait pas plus que ça. Elle était habituée aux situations inconfortables de par son père, elle était loin d'être une petite nature malgré sa faible composition. Et puis un sweet c'est vachement chaud hein !
Plutôt que de montrer sa déception, la demoiselle afficha un large sourire en haussant les épaules, tenant les bords de son pull.

- Comme tu voudras !

Elle savoura le sourire que le jeune homme lui offrit, se mordant légèrement la lèvre en nouant ses mains dans son dos. Ne pas parler, juste se taire et le regarder partir. Un léger goût d'amertume envahit sa bouche, pour une fois qu'elle aurait pu l'ouvrir, elle venait de laisser passer l'occasion. Il lui fit un dernier signe de la main avant de disparaître dans la pénombre. L'infirmière lâcha un gros soupire, du genre pas discret du tout en laissant sa tête tomber en arrière, les bras ballants. Quelle cruche faisait-elle parfois. Elle espérait vraiment le revoir dans les jours qui allaient suivre, et non pas en pièce détachée. Car oui, la probabilité de le rencontrer de nouveau à l'infirmerie était énorme, aussi grosse que la probabilité de perdre son gosse à la foire, surtout qu'elle était à présent au courant pour son complexe de taille. Les gens complexés ont tendance à faire pas mal de connerie pour compenser, ce qu'elle trouvait particulièrement bête. Elle s'étira longuement, rallumant sa torche. Bon ben, il n'y avait plus qu'à retourner au lit pour dormir une petite demi-heure, ça serait toujours ça de gagner. Ou vraiment si elle ne retrouve pas le sommeil, elle s'en roulera un petit. Après tout, elle n'est pas élève, elle peut se permettre les extras. Elle traîna des pieds, s'enfonçant à son tour dans l'obscurité des couloirs maudis. C'est vrai qu'elle commençait à avoir froid aux jambes...
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]

MessageSujet: Re: Drogué es-tu là ? [Pv : Seth]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Technique Seth'Gya
» [Réservé]Travelo drogué [Rang B]
» seth greko
» Seth a une soeur : Isis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-