AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Invité "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Mystic. [Pv Seth] Sam 8 Mar - 19:24


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.


15h. Tu déambules dans la cour principale tel un fantôme. Tes veines te font mal. Le poison parcourt encore tout ton corps. Des spasmes se font ressentir à chaque fois que tu lèves un pied. Tu souffles. T'observes les alentours pour trouver un coin tranquille. Un coin où tu serais seule avec ton esprit, tes pensées. Un endroit où tu pourrais observer le monde, les étoiles, les gens qui abritent cet univers aussi impitoyable qu'il soit.

Droite- gauche. Aucun vigiles en vu, comme l'avait prédit Aria. Elle t'avait donné le plan des rondes des vigiles. Bien évidemment tu ne lui avais pas dit pourquoi, tu restes toujours secrète. Avec rapidité, tu poses un pied sur l'encadrement d'une fenêtre. Tu t'agrippes par la suite à la gouttière solide. Tes mains glissent, un frisson te parcourt le corps, tu souffles. Tu prends sur toi et te hisses doucement jusqu'au toit. Arrivée en haut, tu expires, inspires fort. Tu n'étais pas habituée à te cacher. Tu étais tout le temps seule. Tu n'étais pas entourée d'inconnu. Tu pouvais fumer, te piquer sans que quelqu'un vienne te faire la morale, sans qu'on te punisse. Tu étais libre.

Tu t'assois alors sur la terrasse du toit. Les jambes écartés, les coudes sur tes genoux, tes mains sur tes joues creuses. Tu analyses les élèves, les professeurs. Le vent souffle dans tes cheveux corbeau, il vient fouetter ton visage pâle. D'un geste lent, tu mets ta main dans ta poche et prends une cigarette. Une cigarette qui te fait partir loin. Qui te calme. Qui te fait oublier. Qui te fait planer. Tu t'étais déjà piquée avant, alors pour te relaxer tu fumes du crack. Tu regardes la clope s'allumer, émettre une odeur qui vient enivrer tes narines. Tu la coinces entre tes lèvres et aspire ce venin. ça percute tes neurones. Ton cœur s’accélère et pourtant t'es plus posée. Tes yeux maquillés de noir deviennent encore plus rouge qu'avant. Tu fixes tes ongles noirs. Tu bloques. T'es comme sur un nuage. Tes soucis s'évaporent. Tu essayes de réfléchir, de pensée tu n'y arrives pas. T'es condamnée à rester un être sans vie.

Un bruit. Des pas. Tu ne bouges pas d'un pouce. Et puis si c'est un vigile, il viendra te sermonner. Tu continues de fumer comme si de rien n'était. De derrière, l'on peut apercevoir tes cheveux virevolter dans le ciel. La tête de mort brodée sur ton t shirt noir. Tes bras menus, si menus qu'ils ressemblent à des baguettes chinoises, qu'on casse en un rien de temps. Un cadavre en un mot.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Sam 8 Mar - 21:42
Passez une certaine heures, l'air, le monde, les ressentiments et toute la tension pesant dans les couloirs de l'institut devenait insoutenable pour le jeune Américain. Un besoin plus que nécessaire de respirer de l'air frais, de ne plus avoir à supporter la vision de tous ces délinquants sans avenir, les bousculades pour montrer qui était le plus fort, et les ennemis qu'il avait bien pus se faire depuis son arrivé dans les locaux. À toujours faire des coups dans le dos à des délinquants, les amis se font rare. Dans tous mes cas, il n'était pas là pour se faire des amis, et ne chercher pas vraiment à s'en faire.

Seth marcha un moment de long en large attendant que la foule de personnes diminue, mais également pour que chacun des vigiles qui surveiller le mouvement disparaisse. Il savait bien qu'il n'avait pas le droit de faire ce qu'il s'apprête à faire. Mais dans des moments comme celui-ci, il se fichait pas mal de l'avis des autres. Ce besoin qui tenailler ses entrailles ne voulait pas le laisser libre. Plus personnes ? Il jeta un rapide coup d'œil à ces alentours avant d'ouvrir la fenêtre qui se trouvait devant lui et de se hisser à l'extérieur. La hauteur, le vide qui l'attendait et le sol qui guettait le moindre faux mouvement, tout cela ne lui faisait plus peur depuis bien longtemps. En Amérique, il avait déjà pris cette mauvaise habitude de grimper sur n'importe quel bâtiment assez haut. L'adrénaline lui faisait se sentir bien à l'intérieur, alors il ne se retenait plus de le faire, et l'agilité acquérie au cours des années lui assurer les bons réflexes et amoindrit les chances de chute.

Le toit, voilà sa destination et enfin, il l'avait atteint. Une brise vint frapper son visage et lui arracha un sourire. Cependant, une odeur qu'il connaissait que trop bien titilla ses narines. Un pas, puis deux et il se dirigea vers la source de cette odeur. Sa surprise ne fut pas des moindres quand il aperçut une jeune femme assise devant lui. De courts cheveux noirs, elle semble très fine, Seth la regarde un moment de loin, il ne s'attendait pas à trouver quelqu'un d'autre ici et encore moins une fille. Il prit une grande bouffée d'air, puis avança vers elle en glissant ses deux mains dans ses poches.

«  J'pensais être le seul à v'nir ici » Dit-il d'un ton plus ou moins détacher. «  C'pas donné à tout l'monde de grimper ici. Faut faire attention à pas glisser. »

Il avança encore pour se mettre au bord du toit puis se pencha, la hauteur qui les séparait du sol le fit presque frissonner. Il gonfla légèrement son torse avant de se retourner vers la jeune femme, un sourire toujours collé au coin des lèvres. Il s'accroupit face à elle et l'observa.

«  Qu'est c'qui t'amène ici ? Un b'soin d'air, l'envie d'une clope, la paix ? Une envie suicidaire peut-être ? » Il arqua un sourcil. «  Hélas pour toi, j'suis là, donc t'pourra pas faire grand chose. »

Il se remit debout et tourna de nouveau le dos à la demoiselle, il étira ses deux bras en faisant face à la vue qui s'étendait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Dim 9 Mar - 18:53


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Tu continuais d’observer les gens. Un garçon d’à peine 12 ans tabassait une fille. Fille qui semblait fragile, innocente. Une question te traversa alors l’esprit : que faisait- ils là ? Quels crimes avait- ils commis ? Pour l’un, ça devenait plus simple, vu comment il frappait. Dans ses crimes il devait y avoir marquer « Agression ». Et pour la jeune fille, tu penses qu’elle était un peu paumée. Un peu comme toi. Surement un  vol ou quelque chose comme ça.  Elle ne se défendait pas, et au bout de quelques minutes, ruée de coup, elle lâcha un petit objet que le jeune homme ramassa, avant de tourner les talons, surement content d’avoir gagné. Tu serrais les poings. Ici, t’es pas à ta place. Ici, les personnes qui ont commis de petit délits sont mis avec des meurtriers. Ici, ils sont en danger. Ici rien n’est juste. Et pourtant, au plus profond de toi. Tu savais que toutes personnes quelques soit leurs crimes avait une part de bonté.  L’exemple, Aria. Meurtrière, voleuse, incendiaire… Et pourtant qui t’as pris sous son aile, qui t’as aidé. Tu es peut- être à ta place qui sait ?

Une voix masculine te fit alors sortir de tes pensées. Tu ne bougeas pas. « J'pensais être le seul à v'nir ici.» Déjà, ce n’est pas un vigile. C’est un bon point. «  C'pas donné à tout l'monde de grimper ici. Faut faire attention à pas glisser. »  Cette phrase pour toi signifie parler pour rien dire, alors tu ne dis rien. Tu voulais la paix. Tu ne voulais pas parler. Tu ne voulais pas faire connaissance.  Alors tu continuas à fumer ta cigarette tout en observant le paysage qui s’offrait à toi. Ceci fut de courte durée, puisque l’adolescent se mit pile en face de toi, s’accroupissant pour te parler. Tu l’observais toi aussi, sans aucune expression. Cheveux court bruns, yeux aux teintes cuivrés, visage pale. Mignon mais niais avec son sourire au coins des lèvres. pensa- tu.  Et il parlait. Parlait. «  Qu'est c'qui t'amène ici ? Un b'soin d'air, l'envie d'une clope, la paix ? Une envie suicidaire peut-être ? »  Tu restais neutre et regarda ailleurs. Aucun son ne sortit de ta voix. Rien, pas même un soupire. Il commençait déjà à te taper sur les nerfs. De une, il parlait trop. De deux, il se faisait pas chier à se mettre pile devant toi. Et pour couronner le tout, il finit par une phrase que toi-même tu savais déjà.  «  Hélas pour toi, j'suis là, donc t'pourra pas faire grand chose. » Avant de bien évidemment, se lever et s’étirer. Histoire de bien gâcher ta vue. T’avais un cul en paysage. GÉNIAL.

« Tu gènes. » Fis- tu sereine. Trop sereine, dans ta tête tu le tuais des millions de fois. Mais tu as toujours appris à garder ton sang froid dans n’importe quel situation. Tu le poussas alors gentiment sur le coté, sans même te lever. Toujours aussi indifférente.« Et toi ? T’es venu pour faire chier le monde c’est ça ? » fis- tu avec provocation. Un de tes mot d’ordre. Tu espérais qu’il soit intéressant si tu devais te le coltiner et pas le mec j’ai tout vu, j’ai tout connu. Sinon, t’allais mourir d’ennuie et t’aurais monté sur le toit pour strictement rien.  Et ça c’est pas cool.

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Dim 9 Mar - 19:49
Seth contemplait toujours le paysage devant lui, il savait que par temps clair, la vue s'étendait au-delà de la mer qui entourée l'île. Il prit une grande inspiration, puis là, il entendit la voix de la jeune femme, mais ce qu'elle lui dit ne lui faisait pas vraiment plaisir.

« Tu gènes. » Elle le poussa sans même prendre la peine de se lever, lui qui s'attendait tout de même à voir la demoiselle s'élever, ce fut une déception. « Et toi ? T'es venu pour faire chier le monde c'est ça ? »

Seth se tourna de nouveau vers la demoiselle, son sourire avait quelque peu disparut. Pour une fois qu'il se montrer gentil envers une personne, celle-ci semblait le rejeter. Cela lui apprendra à vouloir être gentil, finalement les coups dans le dos, c'est ce qu'il faisait de mieux. Être poli, et feindre de l'intérêt n'était pas son fort et on venait de lui prouver une nouvelle fois. Malgré ça, il compter persévérer, après tout l'optimisme était l'un de ses points forts, alors il ne lâcherait pas sa camarade. De plus, ses mots prononcés avec une pointe de provocation avaient tout de même fait réagir le garçon. Il se décida alors à s'asseoir au côté de la demoiselle, ni trop près, ni trop loin. Sa présence devait se ressentir, sans pour autant être oppressante. Une fois assis, il émit un petit rire afin de faire comprendre à la jeune fille que ce qu'elle venait de dire ne l'avait pas touché plus que cela.

« Faire chier l'monde ? Non, pas le monde, j'préfére bosser au cas par cas. Et semblerait qu'aujourd'hui, tu sois ma victime. Pas de chance ! » Il haussa les épaules en levant ses mains par la même occasion. «  Et je dois dire que maintenant tu m'intrigues, franchement, y'as des filles tu demande c'qu'elle font là. R'garde toi, ne t'as pas l'air d'un dangereux criminel, et pourtant t'est dans cet institut de merde à te défoncer sur le toit. Alors j'aimerais bien l'savoir. C'que t'as fait.  À moins qu'les seuls mots qui sortent d'ta bouche servent qu'as agresser les gens. J'suis sur qu'tu peux faire mieux que 3 mots »

Seth se sentait vraiment d'humeur à taquiner la jeune femme, maintenant qu'il avait pris l'air frais. Une de ces passions depuis qu'il était arrivé ici, pousser les gens à bout, les amener dans leur dernier retranchement, et même parfois leur faire commettre l'irréparable. Il sentait une vague de puissance à chaque fois qu'il y parvenait, c'était comme ça dose de drogue. Il n'avait pas besoin des mêmes instruments que la fille aux cheveux corbeau pour planer. Une victime, un subterfuge, c'était bon et il n'échangerait pas ça même pas pour un rail de coke. Il s'allongea sur le toit, les bras derrière la tête et contempla le ciel. Est-ce que l'autre aller lui répondre au non, ça lui trottait dans la tête, peut-être devait-il être plus entreprenant, poser les questions qui dérangent, aller plus loin, provoquer la demoiselle. Ça se bousculait dans sa tête, il avait l'habitude et ces quand toutes ses idées s'entrechoquent qu'il trouve le meilleur moyen de faire parler les gens.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Lun 10 Mar - 15:39


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

L’espace d’un instant son sourire disparut. L’avais- tu blessé ? Aucune idée, dans tout les cas tu t’en fichais royale. Toi, tout ce que tu voulais, c’est qu’il te laisse admirer la vue et qu’il ferme sa gueule. Mais bon, tu peux rêver, il n’en avait certainement pas envie. Allie, essaye d'être sociable, tu peux le faire. Alors, que tu rallumes ta cigarette qui s’était éteinte à cause du vent, Il vint s'asseoir à coté de toi avant d'émettre un petit rire sarcastique. Bon et bien une chose est sur, à ce que tu entends tu ne l’as pas blessé. Il continue même de parler. « Faire chier l'monde ? Non, pas le monde, j'préfére bosser au cas par cas. Et semblerait qu'aujourd'hui, tu sois ma victime. Pas de chance ! » Tu restes muette, comme toujours, fixant un point dans le ciel. Au moins là t’as pas son cul en pleine face, mais un jolie ciel bleu avec quelques nuages. «  Et je dois dire que maintenant tu m'intrigues, franchement, y'as des filles tu demande c'qu'elle font là. R'garde toi, ne t'as pas l'air d'un dangereux criminel, et pourtant t'est dans cet institut de merde à te défoncer sur le toit. Alors j'aimerais bien l'savoir. C'que t'as fait.  À moins qu'les seuls mots qui sortent d'ta bouche servent qu'as agresser les gens. J'suis sur qu'tu peux faire mieux que 3 mots »

Par la suite, le jeune homme s’allongea sur le béton, et contempla le ciel. Tu fis alors de même. Perdue dans tes pensées, un silence se mis entre vous. C’était calme, reposant. Tu ne captas que quelques secondes plus tard qu’il fallait au moins que tu lui répondes.. “Je te retourne la question. Pourquoi tu es là ?” Un petit sourire provocateur ce dessina sur tes lèvres. Il essaye sûrement de te pousser à bout. Il peut toujours courir. Tu restes toujours de marbre, en plus de ça tu es joueuse. Alors pourquoi pas s’amuser avec ce garçon ?

T’aspires, t’expires la fumée opaque. Tu prends vie. Depuis combien de temps t’avait pas parlé à un inconnu ? Depuis combien de temps, tu t'étais pas retrouvée en compagnie de quelqu’un sans que tu te casses ou lui foute un poing dans la gueule ? Assez longtemps, pour ne plus en avoir de souvenir. Depuis que tu avais rencontré Aria, tu t’étais comme renfermée sur - toi même. T’avais fait une croix sur la Allie gentille, qui donne tout ce qu’on veut d’elle, qui se croit dans le monde des bisounours. T’es devenue une fille aussi froide qu’un iceberg qui attends. Attends que quelqu’un vienne la sauver. Attends, que quelque chose se produit. Alors, pour provoquer ta chance, d’un geste lent, tu lui tends ton join. “Si tu veux.” Glacial, mais généreuse. Tu le trouvais intéressant, alors il fallait bien que tu y mettes un peu du tient.

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Lun 10 Mar - 19:58
Quelques petits nuages blancs passaient au-dessus du bâtiment tandis qu'eux deux immobiles les regardait passer. Elle avait,elle aussi, pris place, s'était allongée à coté de lui. Mais une nouvelle fois, un silence s'était interposer entre eux. Elle n'était pas bavarde, il l'avait bien remarqué. Et malgré le fait que c'était quelque chose dont il avait horreur, son coté persévérant ne lui laisserais se tirer sans avoir obtenue une réponse potable. Dans sa tête, ça se tirailler à présent, lui cracher sa haine pour les gens silencieux au visage et déguerpir ou attendre que celle-ci daigne émettre un son. Mais son conflit intérieur n'eut pas eu le temps d'être réglés qu'elle prit enfin la parole. Et encore une fois, elle esquivée sa question en lui en offrant une autre.

« Je te retourne la question. Pourquoi tu es là ? » 

Répondre, ça ne le déranger pas lui, au contraire, il adore parler et s'en ferait donc un plaisir. Il tourna alors son visage vers elle, un sourire semble s'être dessiné sur son visage. Depuis combien de temps était-il là ? Elle recrache la fumée qui monte doucement dans le ciel. Il soupire un instant. L'autre lui tend alors son joint ajoutant un « si tu veux » au geste. Il hésita un moment, mais bon, elle venait d'avoir un geste pour lui, alors il n'allait tout de même pas refuser. Puis ça faisait un moment qu'il n'avait pas touché à ça, il le prit donc et le porta à ses lèvres, sans pas une petite méfiance, mais finalement, il tira dessus, laissant une fumée brûlante déferler de sa bouche à l'intérieur de sa gorge. Puis tout en recrachant cette fumée, il répondit à la jeune femme.

«  J'suis là, parce que comme tout l'monde ici, j'ai fait l'con. Hum ... Alors Cambriolage. Les gens sont tellement con. Ils s'croyent en sécurité avec leur p'tit alarme et leur serrure. Mais si t'es pas con, c'est facile d'passer à travers. Après y'a agression, avec une arme, c'beaucoup plus drôle. C'est limites s'il s'pisser pas dessus, pourtant j'fait pas peur. »  Il ricana un instant. « Puis la rédicive, j'suis d'ja passer par la case centre de redressement , donc si j'était repris la main dans l'sac c'était la prison. Mais étant donné que j'suis pas majeur chez moi, c'est mes parents qui ont choisit et j'me retrouve ici. »

Il se tut un l'espace d'un instant, submergé par ce qu'il semblait être une vague de nostalgie. Son pays, ses potes et les petits comme les gros délits, tout ça lui manquait dans un sens. La France, ce n'est pas l'Amérique, ça se ressent, mais en plus, un internat pour délinquant soit disant supra-surveiller, il n'avait pas trop les moyens d'assouvir ses petites envies cleptomanes.

« Alors, maintenant que j't'ai dit c'que j'ai fait, tu vas me parler un peu de toi ? » 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Mar 11 Mar - 3:26


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Ton join toujours tendu vers lui. Tu patientais. Attendant qui se décide enfin à le prendre. Tu espérais au fond de toi qu’il le saisisse même, pour vous dire. Tu te serais sentie conne si il l’aurait refusé, surtout que tu n’étais pas habituée à proposer ce genre de chose à un inconnu. Une fois qu’il prit ton petit délice et le porta à ses lèvres, tu reposas mollement ton bras sur le béton frais. Tournant ta tête de son coté. Tu le vis, hésitant. Tu soupiras. “Je te rassure j’ai pas rajouter de poison entre temps.” Au bout de quelques secondes il daigna enfin absorber la fumée toxique. Avant de reprendre de plus belle la parole.

Il te raconta comment il en était arrivé là. C’est à dire dans ce lycée de merde. Dans ce lycée ou à la base les libertés sont restreintes. Dans ce lycée de dingue enfaîte. Une chose est sur, vous ne jouiez pas dans la même cours. Il avait fait des choses qui semblaient horribles. Pourquoi semblaient ? Parce que toi, tu t’en fous. Il ne t’effraye pas. C’est une personne comme une autre, avec ses défauts et ses qualités. Alors tu resta indifférente à ce qu’il disait, même lorsqu'il ricanait. C’est dingue, c’est comme si il était fière de ce qu’il avait fait. Avait- il au moins une raison de faire ça ? Ou faisait- il ça pour le plaisir ?  Ce garçon t’intriguais de plus en plus. Sa vision de voir les gens étaient un peu comme la tienne. Les gens sont cons. C’est vrai. Ils ont les dernières technologies et là ils se croient les maîtres du monde. Ils ne pensent pas plus loin que leurs bout du nez. Ils se croient protéger de tout. Naïf sont- ils en un mot. Et une autre chose t’interpella. Il volait, comme toi et puis, il a été envoyé ici par ses parents. Tu te demandas alors, comment il avait dû le prendre. Si c’était comme toi. Si c’était comme si on t’avais mis un coup de poignard dans le dos.

Tu remarquas quelque secondes plus tard qu’il ne parlait plus. Surprise. Tu tournas la tête pour l’observer. Il semblait nostalgique. “ça te manque c’est ça ?” échappas- tu naturellement. Un soupçon de douceur dans ta voix se fit ressentir. C’était pas de la pitié que tu ressentais pour lui. Non, loin de là. C’était de la compassion, parce que toi aussi ça te manquait. Et en particulier ta liberté. Sinon, tu n’as rien perdu en venant ici. Tu avais déjà tout perdu rien qu’en posant ton petit pied sur la terre. « Alors, maintenant que j't'ai dit c'que j'ai fait, tu vas me parler un peu de toi ? » à l’entente de ses mots tu lâchas un long soupire. Tu détestes parler de toi. Tu te méfies sans cesse des autres. Ils arrivent dans ta vie et t’utilisent comme une vulgaire pacotille avant de te lâcher comme une merde quand tu n’es plus utile. Voilà comment tu voyais les gens aussi. “Je m’appelle Allie. C’est tout ce que tu as besoin de savoir sur moi, pour le moment. Je te laisse découvrir.” fis- tu avec un brin de mystère, sourire au coin. Tu ne voulais pas en parler. Tu partais du principe que ça ne servait à rien de savoir ce que les autres avaient fait pour en arriver là. Mais plutôt comment ils voyaient les choses et pourquoi les avait- il faites. Par la suite, tu te redressas et te mis en tailleurs. Tu l’observais, attendant de capter son regard pour plonger dans le sien. “C’était un besoin ? Tu ressentais l’envie de voler et encore voler les gens, en étant jamais rassasié ? Ou étais- ce pour une tout autre cause ?” Finis- tu par dire.
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Mar 11 Mar - 22:41
Dans une position toujours identique, elle lui avait demandé si ça lui manquait. C'était le cas, oui, mais bon, il ne devait plus y penser, il ne reverrait pas son « monde » avant un bout de temps. Enfin, après la question qu'il lui avait posée, elle se fit une nouvelle fois évasive.

« Je m'appelle Allie. C'est tout ce que tu as besoin de savoir sur moi, pour le moment. Je te laisse découvrir. »

Même s'il n'avait pas eu la réponse escomptée, il se contenterait de cela pour le moment. Elle finira bien par lui parler un peu plus. Il attendrait, il savait être patient. Mais désormais, il connaissait le prénom de celle à qui il avait à faire. Puis, si jamais elle ne lui apprenait rien de ce qu'il voulait entendre, il trouverait bien un moyen de se procurer ses informations par lui-même. Ça ne serait qu'une question de temps. Elle se remit en tailleur, a son tour, il souleva sa tête pour la regarder faire. Puis il finit par la reposer, pour être franc, il n'avait pas le courage de s'asseoir de nouveau. Quant à elle, elle reprit la parole.

« C'était un besoin ? Tu ressentais l'envie de voler et encore voler les gens, en étant jamais rassasié ? Où était-ce pour une tout autre cause ? »

S'il ressentait l'envie de voler ? Oui, sinon il ne l'aurait pas fait. La première fois qu'il l'avait fait, il avait eu cette montée d'adrénaline, elle était tellement forte et lui avait fait tellement de bien, que ça lui était devenu vital. Alors il recommençait encore et encore, puis il voler des choses de plus en plus importantes, sans vraiment pouvoir s'arrêter. Il prit finalement l'initiative de se relever, il mit ses bras autour de ses genoux pour les tenir.

« Un besoin, on peut dire ça. J'me sentais mieux quand j'le faisais que quand j'restais sage. Je n'avais pas de cause précise, j'suis pas un robin des bois des temps modernes. J'pique pas aux riches pour donner au pauvre,je préfère revendre, fallait que ça me rapporte un minimum. J 'y risquais ma liberté. La preuve ! Pendant un temps, j'pensais pouvoir arrêter, après le centre de redressement, j'me suis calmé. Mais c'est comme tout, quand on n'y a goûté on peut plus s'en passer. Alors j'ai recommencé, puis j'me suis fait chopper à cause d'un implacable. »

Il tourna son visage vers elle une nouvelle fois. Il se cachait quel genre de personne derrière ses cheveux noirs, et cette attitude presque désintéressée ? Il aimerait bien le savoir, savoir au moins à qui il avait à faire. Dans quoi il s'embarquer en parlant avec elle, mais c'est qu'elle ne voulait pas lui en dire plus.

« Tient, est-ce que tu sais crocheter une serrure ? » Avait-il demandé sans même vraiment y penser.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Mer 12 Mar - 3:42


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Tu avais repris à contempler le ciel. C’était apaisant. Tu attendais patiemment qu’il te réponde. Dans tout les cas rien ne te pressait. Plus tu en découvrirais sur lui, mieux ça sera. D’ailleurs, tu ne savais même pas son prénom, du moins tu ne t'en rappelais plus. Toi tu lui avais donné de manière stratégique. Si il voulait vraiment en savoir plus sur toi. Il se donnerait le moyen de le faire. Voler ton dossier par exemple. ça ne fera qu’un vol de plus sur sa longue liste. Alors que toi. Toi tu voulais voir ses réactions, ses ressentis. Et son dossier ne serait d’aucune utilité. Tu voulais savoir à qui tu as à faire et pour toi savoir ses actes ne te semblait pas primordiale. C’est comprendre comment il fonctionne qui est primordiale. Tu l’entendis alors bouger. Détachant ton regard des nuages, tu tournas ta tête vers lui. à l'affût de la moindre réaction qu’il pouvait avoir. Il se mit alors à ton égal, tenant ses genoux à l’aide de ses bras. Et commença son récit, un long récit pour toi. Tu n’étais plus vraiment habituée à entendre parler les gens. Tu les esquives normalement. Tu les fuies comme la peste. Tu te méfies d’eux. Bizarrement pas lui. Tu devrais pourtant. Il a une sale réputation. Tu ne parles pas, mais tu sais tout ce qui ce trame dans ce lycée. Tu écoutes attentivement ce que les gens disent. Et sur lui était dit qu’il faisait pleins de coups de putes. Qu’il se servait des gens pour parvenir à ses fins. Tout ce que toi, tu détestais. Sûrement traumatisée par ce genre de comportement lorsque tu étais plus jeune. Mais bizarrement, tu ne sais comment l’expliquer. Une petite voix te disait de ne pas t’en méfier. Mais putain, t'avais zappé son prénom. La merde.

En l’écoutant, un mot te vint à l’esprit. Cleptomane. C’était tout simplement un cleptomane. Il était atteint d’une maladie de vol. C’était ça qui vous différenciait. Toi tu ne ressentais pas le besoin de voler. Tu ressentais le besoin de te faire remarquer par tes parents. Ton but c’était tes parents. Lui son but, c’est d’avoir toujours plus. Son but, c’est d'assouvir ses envie de vol en volant. Personne ne pouvait lui en vouloir pour ça. Personne. C’est une maladie. Une maladie handicapant d’ailleurs, surtout dans cette société. Était- ce sa place ici ? Tu ne penses pas. C’est d’une thérapie qu’il aurait besoin. Pas d'être enfermé dans ce truc de merde. Et toi mérites- tu d'être ici ? Oui et non. Tu mériterais l’amour de tes parents, plutôt. Mais maintenant, c’est trop tard. Oui, trop tard. Tu les hais. Ce qu’ils n’ont jamais fait pour toi, et ce qu’ils on fait, pour toi c’est impardonnable. T’es trop rancunière pour les pardonner.

Alors que tu étais entrain de réfléchir à tout ça. Le jeune homme vint t’interrompre. Pour changer d’ailleurs. Tu relevas alors la tête lentement.“Tient, est-ce que tu sais crocheter une serrure ? “ Un petit sourire, microscopique je précise,  vint se fendre sur ton visage pale. Est- ce que tu sais crocheter une serrure ? Bien évidement, tu es une voleuse ainsi qu’une pickpocket.  Mais tu savais que si tu répondais à cette question, il allait découvrir pourquoi tu étais là. Dilemme. Dans un soupir tu répondis “Seul, les personnes qui ne réfléchissent pas auraient répondu à cette question, se dévoilant alors. Moi, ce n’est pas mon cas. A ton avis, pourquoi je suis là ? Dis moi une seule et unique hypothèse.” Il en fallait plus pour que tu tombes dans un piège. Tu étais ce genre de personne qui analyse chaque mot dans une phrase. Qui analyse chaque fait et geste. T’as appris à te méfier de tout. T’as appris à feinter. C’est toujours préférable dans un monde dans lequel tout peut arriver. Même les meilleurs peuvent te foutre un coup de poignard dans le dos. Dans ces cas là, ce ne sont pas les meilleurs. Ce sont des imposteurs. Et toi tu passes pour la fille naïve. Ce que tu n’es plus. Vaut mieux être trop prudent que pas assez.
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Jeu 13 Mar - 13:20
Il attendait, patiemment, elle allait bien faire une erreur, quelques parts, cette fille. Personne n'est parfait, tout le monde à des failles et il finirait bien par trouver la sienne. Il ne manquait pas de motivation, et des idées, il pouvait en avoir des tas, ce n'était pas le problème. Mais la demoiselle semblait réfléchir beaucoup trop aux questions de Seth et ça le perturber assez. Il n'aimait pas beaucoup les gens qui réfléchissent, ils sont plus difficiles à avoir, il fallait être plus subtil. Trouver les mots, les intonations, même faire leur sale boulot parfois. Enfin, il était sur d'en avoir fait des plus coriace qu'elle, alors même s'il devait y mettre des jours, il parviendrait à ses fins. Mais la question presque innocente que Seth avait posée, elle avait soupiré, étrange. Ces questions l'ont dérangé peut-être ?

« Seul, les personnes qui ne réfléchissent pas auraient répondu à cette question, se dévoilant alors. Moi, ce n'est pas mon cas. A ton avis, pourquoi je suis là ? Dis moi une seule et unique hypothèse. »

Seth le toisé du regard, il serra sa main sur son jean un moment. Il réfléchissait à ce qu'elle venait de dire. Elle le mettait plus ou moins au défi de trouver ce qui l'avait amené ici. Intérieurement, il relevé le défi et avec un grand sourire. Il posa ses deux mains sur le sol derrière lui et observa le ciel. Il y avait une chose dont il était presque sur, mais il en soupçonner une deuxième, là était la difficulté. Il devait taper dans le mille et parmi la multitude de crimes que l'on pouvait commettre, ça n'allait pas être une mince affaire. Mais il ne l'imaginer pas du tout comme une meurtrière, elle n'avait pas cet air qu'il avait ces gens-là. De ce fait, un silence de mort régner entre les deux, seul les bruits des gens aux alentours résonnaient dans ses oreilles. Puis soudainement, il sourit.

« Alors en une seule hypothèse, hein ? » Il la regarda « Avec c'que j'ai vu jusque-là, J'dirais qu't'as plongé pour possession de drogue. Le truc c'est que j'suis sur qu'ya autre chose, j'ai pas encore trouvé quoi. Mais ça finira par me frapper à un moment ou à un autre. Comme une évidence, et j'me d'manderai pourquoi j'y ai pas penser plus tôt. Ça serait trop simple si t'étais là que pour ça. ça me décevrait presque. » Il laissa échapper un rire étouffer « Puis, tu finiras bien par faire une erreur. »

Il lui avait dit, elle savait à quoi s'attendre maintenant. Il allait scruter le moindre de ces mots, chercher un double sens. Quand on en faisait soi-même l'emploie, ça ne devrait pas être trop compliqué à remarquer. Réfléchir, c'est bien, ça fait marcher la tête et tourner en rond le destinataire des mots, mais trop réfléchir ça pourrait devenir dangereux. On pourrait même se faire prendre dans son propre jeu, et si on est trop vigilant, on finit par ne plus faire attention à l'essentiel. Seth n'aurait plus qu'à venir piocher ce don, il a besoin et s'en servir à son insu. De ce fait, il trépigner presque de l'entendre prononcer ses belles phrases.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Ven 14 Mar - 5:14


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Tu observais attentivement ce qu’il faisait. Et à ce que tu voyais, il était quelque peu désemparé face à ta réponse. Sûrement, parce que tu réfléchissais un peu trop à son goût et que c’était donc moins facile pour lui te piéger. Tu n’étais plus la fille d’avant. La fille naïve, facile. Non, t’étais loin de ça maintenant. Elle, tu l’avais enterré six pieds sous terre et t’avais fait exploser le cercueil avec. Maintenant, t’étais un cadavre, un fantôme qui reste toujours un brin mystérieuse. Et c’est ce qui fait ton charme à vrai dire. T’étais vu comme la fille inaccessible. Alors qu’au fond, tu rêvais d'être accessible. C’était juste, qu’une partie de toi te l'interdisait.. Y’avait comme un barrage. Un mur invisible qui te disait "Ne fait confiance à personne. Garde tout pour toi. Détruit toi."

Tu ne t’étais même pas rendue compte qu’un blanc c’était installé entre vous deux. Vous étiez tout deux entrain de réfléchir. Entrain, d’observer l’un l’autre à l'affût d’une quelconque faille. Et puis d’un coup il se mit à sourire. Ce qu’il allait dire prochainement, devrait sûrement être intéressant, alors toi aussi, un petit sourire joueur s’étira sur les coins de tes lèvres.

« Alors en une seule hypothèse, hein ? » Tu hochas la tête tout en le regardant aussi, attendant patiemment ce qu’il allait te dire.  « Avec c'que j'ai vu jusque-là, J'dirais qu't'as plongé pour possession de drogue. Le truc c'est que j'suis sur qu'ya autre chose, j'ai pas encore trouvé quoi. Mais ça finira par me frapper à un moment ou à un autre. Comme une évidence, et j'me d'manderai pourquoi j'y ai pas penser plus tôt. Ça serait trop simple si t'étais là que pour ça. ça me décevrait presque. » Il laissa échapper un rire étouffé. « Puis, tu finiras bien par faire une erreur. »

Tu restas de marbre face à ses paroles. Comme à l’habitude. C’était prévisible, tellement prévisible qu’il te démasque pour ce délit. C’est marqué sur ton front de toute façon. T’es une camée. Une pauvre petite héroïnomane. ça se lit dans tes yeux. ça se voit sur ton corps. ça se sent dans tes paroles. Alors bien évidement, tu t'étais préparée à ne rien faire ressentir, mais plutôt à essayer de l’embrouiller. “Hum, intéressant. Parce que je fume de la drogue, mon délit, saurait de m’avoir fait chopé en possession de cette merde, tu ne trouves pas que ton raisonnement est quelque peu simple, voir trop simple. Il y a d’autre délit, concernant la drogue et pourtant tu choisis celui- là, le plus basique. Enfin, à vrai dire, je ne t’aide pas vraiment. C’est ce qui est le plus intéressant, tu ne trouves pas ?” Tu t'arrêtas un moment. Fixant, le ciel. C’est dingue. C’est comme si le ciel, les nuages te donnaient les réponses, te disaient quoi dire. Il te réconforte en somme. “Tout le monde fait des erreurs.” Soufflas- tu absente, toujours le regard rivé sur le ciel. Oui. Et ta première erreur ça a été d’aller sur le toit et de ne pas avoir fuit en le voyant. Parce qu’au fond de toi, tu savais. Tu savais qu’il allait te démasquer mais ce que tu ne sais pas. C’est comment vas- t- il le faire et qu’elles sont les circonstances qu'il y aura. C’est en particulier pour ça que tu évites les gens. Tu ne veux plus qu’on te manipule, qu’on t’utilise. T’es devenue parano à force. Ouais, à force qu’on te prenne pour de la vulgaire pacotille. Tu t'es renfermée sur- toi- même, tu t'es exclues du monde extérieur. Les relations te font peur, parce qu’avec elles, on n’est jamais sur de rien. Un jour c’est bleu, un autre c’est gris. Un jour on est ta meilleur ami, l’autre jour ton pire ennemi. Tout ce que tu n’arrives pas à contrôler, tu le fuies. Parce que t’es une faible. “Dis moi, à quoi cela te servira de savoir ce que j’ai fait ?” fis- tu évasive, tout en balayant le sol de tes mains. Tu faisais ça inconsciemment lorsque tu étais stressée. Pourquoi tu es stressée? Parce que tu es effrayée. Tu as peur de lui, comme de tout le monde. Peur qu’il te détruise comme on t’a déjà détruit autre fois.
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Jeu 20 Mar - 12:38
Encore une fois, alors qu'il avait tenter de la faire réagir, elle n’eut aucune réaction, rien, elle ne semblait même pas pendre en compte ses paroles, comme si elle était seule sur ce toit. Et pourtant, elle répondait, de manière très évasive certes, mais il avait la preuve qu'elle l'entendait, et qu'elle n'ignorait pas ses mots. Enfin, les pensées du garçon s'en allèrent de nouveaux, avait-elle fait pire que ce qu'il pensait ? Non, il le savait, elle ne pouvais pas faire pire que ça, rien qui puisse la mettre plus en danger, rien qui soit plus rapide et efficace, la drogue semblait être le plus dévastateur qu'elle puisse faire.

 “Hum, intéressant. Parce que je fume de la drogue, mon délit, saurait de m’avoir fait chopé en possession de cette merde, tu ne trouves pas que ton raisonnement est quelque peu simple, voir trop simple. Il y a d’autre délit, concernant la drogue et pourtant tu choisis celui- là, le plus basique. Enfin, à vrai dire, je ne t’aide pas vraiment. C’est ce qui est le plus intéressant, tu ne trouves pas ?”

Il avait simplement hoché la tête, il le savait qu'elle n'avait pas pus faire autre chose que ça, pourtant il ne broncha pas sur ce qu'elle pensait de son raisonnement. L'Américain avait fréquentait tout un tas de membre de gang et autres délinquants et drogués, il pouvais plus ou moins reconnaître jusqu’où pouvait aller quelqu'un et Allie ne semblait pas être le genre de personne à faire autre chose que la consommation.Bien que l'idée qu'elle puisse en planter lui avait traversé l'esprit. Enfin elle ne l'aidait pas des ses paroles, a chaque fois, elle répondait par une autres questions. Pourquoi cherchait elle à le faire tourner en rond, était-il si simple de l'embrouiller ? Comment faisait elle pour ne rien laisser échapper, pour ne montrer que ce qu'elle avait envie de montrer. Elle ne semblait être déranger par rien, pas même les paroles du garçon n'avais une influence sur elle. Il bouillonnait intérieurement, il n'avait rien, pas le moindre indice de ce qu'elle pouvait avoir fait, ni même de qui elle était. Par moment elle ne le regardait même et semblait plongé dans un autre monde.

 “Tout le monde fait des erreurs.”

Seth la regardait, étrangement il bloquer sur elle, les yeux rivés sur le ciel, elle avait cette pointe de fragilité, et la phrase prononcée dans un souffle ajouté à ce fait. Ainsi son intérêt pour la demoiselle allait en grandissant au fur et a mesure que les minutes passait, à chacune de ses paroles énigmatiques. Même si elle ne faisait pas comme Seth le souhaiter, elle faisait même le contraire de ce qu'il voudrait, le fait qu'elle refuse de lui parler rendait le jeune homme plus persistant. Sa volonté ne faillerais pas face à elle, il pouvait en être sur, il était déterminé.  

“Dis moi, à quoi cela te servira de savoir ce que j’ai fait ?”

«  Ca m'permet d'en savoir un peu plus de la personne que j'ai face à moi. J'suis pas psy, mais je sais qu'un meurtrier recommenceras alors si j'sais c'que t'as fait, j'saurait si j'doit me méfier de toi ou pas. » Il fit une pause pour prendre le temps de regarder le ciel «  Mais t'as pas l'air d'être c'genre de personne. Ça s'voit. »

Comment pouvait il exprimer cette volonté de savoir ce qu'elle avait fait ? Elle avait chercher une réponse qui soit la plus plausible, celle qui semblait être la plus raisonnable. Et même s'il y avait du vrai dans sa réponse, il y avait autre chose qui en lui qui voulait en savoir plus, toujours plus. Il ignorait lui-même la raison de son entêtement, le pourquoi il ne voulait pas lâcher l'affaire. Il aurait pus tout simplement partir des qu'elle avait commencer à répondre de manière évasive, mais non. C'était devenu plus fort que lui, il ne pouvais plus vraiment se contrôler. Il repensa donc au échanger qu'il venait d'avoir, il se repassait ces paroles en boucle.

«  Au fait, J'm'appelle Seth, j'sais que c'est pas agréable d'pas connaître le nom d'la personne a qui on parle. Puis t'ma donner le tien alors y'a pas de raison. »

En lui donnant son identité à son tour, il pensais qu'il pourrait peut-être instauré un climat plus intime. Pas forcement de confiance, vu le temps qu'il faut pour que celle-ci soit réelle, mais au moins, elle pourrait elle aussi mettre un nom sur la tête du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Ven 2 Mai - 3:50


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.


Après avoir dit tes quelques paroles, tu sentis un long regard se poser sur toi. Avais- tu fait une erreur ? Avait-il remarqué ta fragilité ? Merde. Des phrases t’échappent parfois. Un soupçon de sensibilité s’évade parfois. Putain. Heureusement tu ne laisses comme à l’habitude rien paraître. Toujours le regard fixé sur le ciel, les nuages. Tu attendais sa réponse, pensive comme toujours. Te demandant jusqu’où irait cette discussion, qu’elles seront ses répercussions sur toi. Sur ton petit monde cadavérique, deviendra t-il vivant ?  

"Ca m'permet d'en savoir un peu plus de la personne que j'ai face à moi. J'suis pas psy, mais je sais qu'un meurtrier recommenceras alors si j'sais c'que t'as fait, j'saurait si j'doit me méfier de toi ou pas. " Il fit une pause pour prendre le temps de regarder le ciel " Mais t'as pas l'air d'être c'genre de personne. Ça s'voit. " Tu pris alors le temps d’analyser sa réponse. Certes, un meurtrier reste un meurtrier mais chacun peut se repentir de ses péchés, chacun peut changer. Alors, non tu n’étais pas d’accord lorsqu’il disait qu’un meurtrier recommencerait à tuer. Tout dépend de la personne, tout dépend de tout. En réalité, c’est dur de tirer des conclusions, on ne peut qu’émettre des hypothèses, parce que tout se contredit, parce que personne n’agit pareille. Un mot t'interpella dans son discours. La méfiance. Un mot que tu connais si bien. Un mot qui te hante. Il se méfie comme toi hein, parce qu’il sait comment ça marche. C’est quelqu’un qui est fort dans l’art de la manipulation à ce qu’il parait. Pour toi, il y a deux catégories de gens qui se méfient généralement :  Les maîtres chanteurs, lui. Les victimes de manipulation, toi.

“Hum, parce que toi tu voles et voleras sûrement toujours, tu penses qu’un meurtrier recommencera à tuer… De ce point de vue là, ça se tient. En revanche, chaque être est différent. Alors, je pense que tout est relatif…” tu t’arretas un moment et dans un souffle tu repris “Et qu’il faut toujours se fier à son instint.” finis-tu par dire. Oui, tu ne réponds pas à la question. Tu la sous entends, comme ce que tu fais toujours. Il faut toujours laisser un doute, c’est comme une étincelle, ça n'arrête jamais de briller.

Un brin de vent vint t’arracher un frisson. Si tu aurais su, t’aurais amené un gilet. La merde, en plus avec l’effet du join, le froid s’intensifie. Tu ne penses qu’à ça. Alors, pour oublier tout ça, tu fermes les yeux. Tu t’imagines sur une colline seule, le soleil t’illumine de toute part, tu n’entends que le chant des oiseaux qui te berce doucement, le paysage est à couper le souffle. C’est beau, tellement beau. Paradisiaque. Mais on le sait tous, tu ne connaîtras jamais ça Allie. Tu ne te le permettrais pas. Et dans cette rêvasserie, une voix lointaine te fis revenir sur terre. Tu gardas les yeux fermés, cet air penaude et sombre.

"Au fait, J'm'appelle Seth, j'sais que c'est pas agréable d'pas connaître le nom d'la personne a qui on parle. Puis t'ma donner le tien alors y'a pas de raison. " Ah Seth, voilà. Comment as- tu pu oublier ce prénom, tu l’as tellement entendu. C’est un traître. Un manipulateur. Tout ce que tu détestes. Coures Allie, barre- toi. Ne risque pas de souffrir encore une fois. Mais rien, tu ne bouges pas. Tu restes calme. “Hum, je ne sais pas si je dois te dire enchantée ou me fier au rumeur. Dis moi, Seth comment pourrais- je ne pas me méfier de toi ? Tu es un cleptomane, tu ne t'arrêteras jamais de voler. Mais t'arrêteras- tu de trahir ?” Fis- tu sur un ton neutre. Ton cœur se serre, tu ne sais pas pourquoi, mais tu aimerais qu’il réponde que tu puisses lui faire confiance.
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Ven 2 Mai - 14:45
L'Américain avait bien écouté la réflexion d'Allie, non seulement, elle avait raison, mais en plus, Seth le savait. Il avait eu tort de dire ce genre de chose de but en blanc. Mais c'est ce qu'il pensait, pour lui, on ne pouvait se repentir vraiment, il y avait forcement un moment ou l'envie de commettre l'irréparable finirait par faire son retour. Et le seul endroit ou la personne se repentirait réellement, serait sur son lit de mort, ou sur la chaise électrique. Mais des divergences d'opinions, on en trouve souvent, surtout quand tu ne viens pas du même pays que les autres. Enfin, le destin avait mis Allie et son avis contraire sur son chemin et il ferait avec. Un sourire apparut sur le visage du petit brun lorsqu'elle prononça « il faut toujours se fier à son instinct. ». Là, il était d'accord, et c'est précisément ce qu'il faisait avec Allie, s'il était encore là, c'est parce qu'il sentait qu'il ne lui arriverait rien avec elle. Il y eut encore un long silence avant que Seth ne reprît la parole pour se présenter, mais la sentence qui tomba des lèvres de la jeune femme ne lui plus pas énormément.

« Hum, je ne sais pas si je dois te dire enchantée ou me fier au rumeur. Dis moi, Seth comment pourrais- je ne pas me méfier de toi ? Tu es un cleptomane, tu ne t'arrêteras jamais de voler. Mais t'arrêteras- tu de trahir ? »

Il haussa les épaules en détournant son regard d'elle, elle l'avait vexé dans son amour-propre en énonçant le mot rumeur. S'il y avait bien une chose qu'il savait, c'est qu'il ne faut jamais se fier au rumeur. Même si celle concernant Seth n'était pas totalement fausse, il les connaissait, il les avait entendus, toutes. Ici, la discrétion était le cadet de leurs soucis, s'il pouvait te hurler à la figure les rumeurs qui courent à ton sujet, ils le feraient tous avec une joie immense. Oui, il était voleur et oui, il ne s'arrêterait pas de voler, elle devait s'en douter puisque la question ne se posa pas sur ce fait, mais, plutôt sur ses trahisons. Il avait trahi et ce n'était un secret pour personne, il se servait des autres et tirer profit d'eux pour avancer, comme il l'avait fait avec ses parents, avec certains de ces amis, il l'avait toujours fait. Et au fond, il savait qu'il ne s'arrêterait pas de sitôt. Mais comme tous, il devait sûrement avoir besoin de gens à qui il pourrait faire confiance, et dans cet internat, personne ne se fier à lui. Il lui fallait faire des efforts afin de rendre son séjour plus agréable à lui aussi, et finalement peut-être qu'Allie était celle qu'il fallait. Elle ne semblait pas le fuir comme d'autre et elle se levait face à lui avec ses réponses évasives et ses questions.

« On t'a jamais appris à ne jamais te fier aux rumeurs ? Enfin, pour la trahison, j'sais pas si ça arrivera, j'suis comme ça. Je trahis, j'me sers des gens quand je les juge utiles, et je les jette quand j'en ai plus besoin. Mais que veux-tu ? J'ai grandi comme ça. Alors j'peut pas te dire dans l'immédiat si j'arrêtais ou pas. » Il retira sa veste qu'il jeta sur les genoux de la jeune femme. « Mais parfois même le pire des connards fait preuve de loyauté et de gentillesse. Alors quant à savoir si tu dois te méfier de moi ou pas. C'est à toi de voir, fie-toi à ton instinct.  »

Avait-il dit en souriant. Cette discussion avec Allie était très intéressante pour le jeune homme. Elle sembla se méfier de lui autant que lui se méfier d'elle. Tout deux avait l'air de jouer un rôle, tout deux essayer d'en savoir plus sur l'autre. Allie par des moyens détournés et Seth de manière plus directe. Au fond, il en obtenait des informations, plus sur sa façon de voir et d'interpréter les choses que sur ce qu'elle avait fait. Mais ce n'était pas un mal, ce moment ne pourrait être que bénéfique pour l'Américain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Sam 3 Mai - 4:57


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Oh, tu l’as vexé à ce que tu vois. Est- il une de ces personnes qui détestent qu’on se fie aux rumeurs ? Sûrement. à vrai dire toi aussi. D’ailleurs c’est pour ça que tu es toujours là, sinon, tu serais déjà partie en courant. Il faut toujours apprendre à connaître avant de juger. Et quelque chose te dit de rester. Il attise ta curiosité. C’est bizarre. Tu ne ressens pas ceci tout le temps. Enfaite, il n’y a qu’avec Aria pour l’instant. Et Damon, mais bon lui c’est différent, il te connaissait quand tu étais qu’une petite fille naïve. Tu as changé depuis. T’es devenue froide, méfiante. Tu observes tout. Tu ne te confie jamais. Et en plus de ça tu te détruis ainsi que ton entourage. C’est pour ça aussi que tu ne veux personne à tes cotés. Tu ne veux pas qu’ils chutent avec toi. Parce que tu sais très bien que tu resteras une camée. Pour le meilleure et pour le pire.

« On t'a jamais appris à ne jamais te fier aux rumeurs ? Enfin, pour la trahison, j'sais pas si ça arrivera, j'suis comme ça. Je trahis, j'me sers des gens quand je les juge utiles, et je les jette quand j'en ai plus besoin. Mais que veux-tu ? J'ai grandi comme ça. Alors j'peut pas te dire dans l'immédiat si j'arrêtais ou pas. » Une question vint alors heurter ton analyse. Te jettera t- il ? Allie, pourquoi tu dis ça ? Il se passe quoi là. My god. Redescend sur terre. Tu crispas alors légèrement tes mains. Putain, pourquoi tu te casses pas. Pourquoi tu ne fais pas comme avec tout le monde. Parce qu’il n’est pas tout le monde. Il est différent. Vous vous ressemblez autant que vous vous distinguez. Déjà, il est cash avec toi. ça te plaît. C’est une raison de plus pour te fier à lui, mais toujours avec des demis mesures. On n’es jamais sur de rien après tout. Et puis quelque chose t'interpella, Il a grandi comme ça hein ? Tu veux en savoir plus. Ce mec t’intéresse de plus en plus. ça en devient dangereux pour ton confort Allie. Tu ferais mieux de partir pendant qu’il en ai encore temps. Mais non, tu restes là, comme prisonnière de ton corps. Était- il avant lui aussi une victime qui a appris de ses maîtres chanteurs, ou était- il un dans une bande qui pratiquait ceci ? Hum, tu le seras sûrement prochainement. Chaque chose en son temps.

Alors que tu tremblais légèrement de froid du à la drogue et du vent qui venait fouette ton petit corps frêle. Il te balança sa veste sur tes genoux. Tu ne pus alors t'empêcher d’écarquiller les yeux. Tu ne savais pas vraiment comment réagir. Peu de personne avait un comportement comme Seth envers toi. Devais- tu lui redonner et jouer la carte de la froideur ou l’accepter et baisser ta garde ? Dilemme. Gros dilemme. Tu restas de marbre pendant quelques minutes. Avant de tirer légèrement sa veste pour réchauffer tes bras, le regard fuyant. Putain, là il t’a mis dans une situation délicate.. « Mais parfois même le pire des connards fait preuve de loyauté et de gentillesse. Alors quant à savoir si tu dois te méfier de moi ou pas. C'est à toi de voir, fie-toi à ton instinct. » Et il sourit. Provocation. Bien joué Seth. Alors, il se prenait pour un connard. Il savait au moins ce qu'il faisait lorsqu'il manipulait les gens. Il savait qui il était, mais il était surement un peu dur avec lui même. “Si je me fierais aux rumeurs, je serais déjà partie. Je voulais juste avoir ta réaction face à cette question. Et en toute honnêteté, si tu m’aurais dit que je pourrais te faire confiance, que tu ne trahiras plus jamais, je me serais déjà casser, parce que ça aurait été faux. On ne sait pas ce que nous réserve l’avenir après tout.” Après quelques secondes d’hésitation, tu repris tout bas. “T’étais pas obligé pour la veste. Mais merci.” finis- tu par dire timidement. T’étais pas habituée à remercier les gens, t’étais pas habituée à accepter quelques choses de la part des gens. C’était tout nouveaux pour toi limite. Et tu ne sais d’ailleurs toujours pas comment le prendre. Tu baisses ta garde, c’est tout ce que tu sais. ça te fais peur, mais ça te rend vivante. “Hum. Seth, te sens- tu à ta place ici ?” demandas- tu, le regard plongé sur sa veste, comme si tu étais absente. En vrai, ton comportement pouvait choquer, il pouvait déstabiliser. Ce comportement je m’en foutiste de tout. T’es comme une effacée, un fantôme. Comme si on avait donné ton âme au diable.
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Sam 3 Mai - 18:01
Il l'avait vu, elle avait enfin réagi à quelque chose, même si sa réaction ne fut que brève, il l'avait vu. Il ne lui en dirait rien, elle pourrait se renfermer. Mais il savait maintenant qu'Allie n'était pas qu'une statue de marbre doté de paroles. Son expression imperturbable reprit bien vite le dessus tandis qu'elle portait la veste de l'Américain sur ses bras. Il reprit la contemplation du paysage qui s'étirait devant lui lorsque Allie lui adressa de nouveau la parole.

« Si je me fierais aux rumeurs, je serais déjà partie. Je voulais juste avoir ta réaction face à cette question. Et en toute honnêteté, si tu m'aurais dit que je pourrais te faire confiance, que tu ne trahiras plus jamais, je me serais déjà casser, parce que ça aurait été faux. On ne sait pas ce que nous réserve l'avenir après tout. » Puis d'une voix plus basse elle repris. « T'étais pas obligé pour la veste. Mais merci. » Et après un silence de la part des deux jeunes gens, la demoiselle finit par poser cette question. « Hum. Seth, te sens- tu à ta place ici ? »

Il regarda Allie de nouveau, un peu surpris par sa question. S'il se sentait à sa place, absolument pas, sa place était aux États-Unis et nulle part ailleurs. Il ne prenait pas cet endroit comme son nouveau chez lui et il n'avait encore pas trouvé une raison pour se calmer. Mais le moindre faux pas ici le ramènerais en prison, il serait dans une cellule, entre des barreaux, mais il serait chez lui. Cependant, Seth avait mérité son sort, il avait trahi ses parents plus d'une fois, et ça lui était retombé dessus lors de sa migration vers l'internat. Puis il avait fait des conneries, il devait donc en assumer les conséquences directes. Il haussa donc une nouvelle fois les épaules.

«  Non. » Il laissa un silence avant de reprendre.  « Et oui, à la fois. J'ai fait des conneries, j'me suis fait choper, j'assume. Mais j'ai rien à foutre dans un endroit comme c'lui-la. J'devrais être chez-moi, enfin à la limite en prison, mais chez-moi. » Il soupira un instant. «  Puis ici, t'as des meurtrier et des drogués, et un manque cruel de gardien. On en est la preuve. » Seth bascula la tête vers l'arrière. «  Ça finira par mal tourner. » Puis regarda de nouveaux Allie. «  Et toi, tu penses qu'tu mérité d'être là ? »

Il voulait savoir comment elle vivait sa présence ici, au final, même si elle ne lui avait pas dit ce qu'elle avait fait pour en arriver là, il se doutait qu'elle ne fît partie que de la deuxième catégorie citée. Elle n'avait sûrement pas sa place ici, rien qu'as la voir ainsi, elle n'avait pas besoin qu'on l'enferme dans un endroit comme celui-là. Il le sentait, au fond de lui, il le savait qu'elle ne devrait pas être là. Mais, dans un cas comme celui-là, Seth ne pouvait que taire ce qu'il voulait pourtant dire. Il ignorait tout de sa personne encore.

«  On ne sait même quand est-ce qu'on aura une chance de partir d'ici. Tu penses rester longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Jeu 12 Juin - 0:54


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Tu l’avais un peu perturbé par ta question. Sûrement qu’il ne s’attendait pas à ça. Pourtant, toi sa réponse t'intéressait fortement. C’était un moyen d’en savoir plus sur lui. Si il prenait conscience de ce qu’il avait fait ou pas. Il haussa donc une nouvelle fois les épaules. Tu esquissas alors un petit sourire au coin de tes lèvres pales. Cette conversation était amusante. Elle t’apportait beaucoup de choses et bizarrement tu ne voulais pas qu’elle se finisse.

«  Non. » Il laissa un silence avant de reprendre alors que tu tournas la tête vers lui pour l'observer de tes yeux noirâtre, translucide « Et oui, à la fois. J'ai fait des conneries, j'me suis fait choper, j'assume. Mais j'ai rien à foutre dans un endroit comme c'lui-la. J'devrais être chez-moi, enfin à la limite en prison, mais chez-moi. » Pourtant ici, on nous donne une "nouvelle" chance non ? Alors pourquoi veut- on la gâcher ? Pourquoi refusons- nous de l’aide ? Ces questions étaient difficile à répondre, à interpréter. C'est un peu comme "pourquoi la vie, pourquoi la mort, pourtant tant de haine ?". Peut- être est- ce de la frustration ? Tu n’en sais rien. Tu continue donc de réfléchir tout en écoutant ses paroles.  « Puis ici, t'as des meurtrier et des drogués, et un manque cruel de gardien. On en est la preuve. » Là, il n’avait pas tort. L’établissement m’était en danger les petits criminels étant donné que tout les types de classe étaient regroupées pour cohabiter ensemble. Enfin, essayer. Au fond, on avait peut- être peur d'être ici ? Peut- être peur de tomber dans l’oublie ? Peut- être effrayés par l’idée de n’avoir plus aucune liberté, toujours enchaînés par des lois, des règles. Être décalés en somme.  «  Ça finira par mal tourner. Et toi, tu penses qu'tu mérité d'être là ? » Encore une fois tu étais d’accord avec lui, les différences sont en soit l’ennemi de l’humain, elle créer des conflits entre les personnes. Tu sais juste une chose. Tout finit par mal tourner, parce que le bonheur des uns, fait le malheurs des autres. C'est comme ça que ça marche.

Et puis, tu réfléchies à sa question. Est- ce que tu mérites d'être là ? Est- ce qu’un pingouin devrait être dans un zoo ? Non, parce qu'il ne devrait pas être enfermé mais libre de ses mouvements. Et oui, pour satisfaire la population. Tu passas alors une main dans tes cheveux, ne sachant pas quoi répondre en tout honnêteté. “Et bien, je pense que oui, sinon je ne serais pas là ? Mais je pense que le but, c’est de savoir si cet établissement nous donne une nouvelle chance, ou nous renferme dans cette petite île comme des rejetons.” Tu soupiras un instant. C’était le destin après tout. Il t’avait amené ici. Il y avait bien une raison ? Il y a toujours une raison. Toujours.

«  On ne sait même pas quand est-ce qu'on aura une chance de partir d'ici. Tu penses rester longtemps ? » Partir d’ici hein ? Est- ce une bonne solution ? Ici, ce n’est pas la vrai vie. La vie est construite sur des bases normal, mais les gens qui y habitent sont différents. Nos priorités ne sont pas les même qu’avant. Et puis, dis- moi Allie, où ira- tu après ? Tu n’as plus d’endroit où aller. On t’as foutu à la porte, on t’as exilé. Tu es seule maintenant. Et rien que d’y penser, une sueur froide parcouru ton corps. Tu chopas alors un autre join et l'alluma rapidement avant de tirer dessus et souffler ce poison qui te pollue la tête. “Je me demande juste pourquoi voulons- nous autant partir de cet endroit. Ici, l’on a tout. Nous sommes moins jugés par ce que l’on a fait. Puisqu’ici tout le monde à fait quelque chose de mal. Et puis, on ira où ? Si on est là, c’est que les gens nous ont tourné le dos, pas vrai ? Nos parents en particulier. Comment retrouver un boulot avec un casier comme le notre ? Impossible. Les gens sont beaucoup trop étriqués pour accepter qu’une personne change. Moi, je pense que l’on ne partira jamais d’ici. On est cloué au sol. Parce qu’ici c’est notre dernière chance de survit. “ Dis- tu pensive. Tu te mis alors en position assise ; les genoux repliés sur ta poitrine, tu posas ta tête entre, laissant juste tes cheveux à l’air libre. Sa veste réchauffait toujours tes épaules frêles, tenant ta clope magique du bout des doigts vers le bel inconnu prête à la lâcher. Enfaîte, tu es épuisée.
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Lun 16 Juin - 23:51
« Et bien, je pense que oui, sinon je ne serais pas là ? Mais je pense que le but, c'est de savoir si cet établissement nous donne une nouvelle chance, ou nous renferme dans cette petite île comme des rejetons. »

Seth ne put empêcher un sourire de se former sur ses lèvres lorsqu'il entendit ce qu'Allie venait de dire. Nouvelle chance mon œil, il voulait juste parquer les délinquants comme des moutons et peut-être même les pousser à s'entre-tuer. Et chaque jour, de nouvelles cargaisons de victimes toutes fraiches arrivent. Pour lui, il n'y avait pas un doute là-dessus, un des grands psychopathes de cette école finira par péter un plomb et exterminer tout ce qui se trouvera dans son champ de vision, et quand ce moment arriveras, alors ça sera chacun pour soi. La jeune femme soupira, il en fit de même. L'Américain n'était pas pessimiste, loin de là, mais il ne se faisait pas d'illusion quant à ce qu'il se passera dans les prochains mois, voire même les prochaines années, puisque dieu sais combien de temps ils resteront ici.

« Je me demande juste pourquoi voulons- nous autant partir de cet endroit. Ici, l'on a tout. Nous sommes moins jugés par ce que l'on a fait. Puisqu'ici tout le monde à fait quelque chose de mal. Et puis, on ira où ? Si on est là, c'est que les gens nous ont tourné le dos, pas vrai ? Nos parents en particulier. Comment retrouver un boulot avec un casier comme le notre ? Impossible. Les gens sont beaucoup trop étriqués pour accepter qu'une personne change. Moi, je pense que l'on ne partira jamais d'ici. On est cloué au sol. Parce qu'ici c'est notre dernière chance de survit. »

Voilà un point sur lequel Seth était en désaccord, notre dernière chance de survie, alors elle pensait être plus ou moins en sécurité ici, qu'elle parviendra à vivre correctement dans un endroit pareil. Il l'as regarda tandis qu'elle alluma un autre joint.

«  On a tout, tout ce qu'on veut bien nous donner. Tourner le dos peut-être pas, certain ne cherche qu'as nous aider. Pour ma part, je sais que si je décide de changer, la porte de chez moi me sera ouverte quand même. » Il se remit droit et croisa les bras sur sa poitrine. «  Mais c'est pas le cas pour tout le monde. »

Il se fit silencieux de nouveau, lui qui est si bavard habituellement. On ne partira jamais d'ici se répéta-t-il longuement dans la tête. Jamais, il n'en était pas si sur, Allie semblait être le genre de personne à laisser la fatalité prendre le meilleur d'elle, elle ne cherchera pas d'autre solution, elle se contentera de ce que cet institut lui offre, et rien d'autre. Il vu que la demoiselle lui tendait son joint et il le prit sans vraiment y réfléchir, puis le porta à sa bouche pour en tirer une latte. En expulsant la fumée, il reprit la parole.

«  Tu penses rester ici éternellement ? Que vas-tu devenir une fois ta peine écouler ? Quand ils auront jugé que tu ne représentes plus un risque pour autrui, ils vont te garder dans un institut qui est censé remettre les gens dans le droit chemin grâce à l'enseignement ? » Il marqua une pause.   « Non, si tu es toujours un danger, tu seras juste envoyer en prison, ça libérera de la place pour les gens qui veulent vraiment changer, ou qui feront au moins des efforts. On est juste des déchets humains qui ne veulent même pas qu'on les aide à sortir des égouts, alors peut-être que finalement, on ne fera pas long feu dans c't'endroit. » Il se tourna vers elle, avec ce qui semblait être un air de satisfaction. « Qu'est-ce que tu en penses Allie ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Jeu 19 Juin - 4:20


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

«  On a tout, tout ce qu'on veut bien nous donner. Tourner le dos peut-être pas, certain ne cherche qu'as nous aider. Pour ma part, je sais que si je décide de changer, la porte de chez moi me sera ouverte quand même. » Il se remit droit et croisa les bras sur sa poitrine. «  Mais c'est pas le cas pour tout le monde. »

Il n’a pas tort lorsqu’il dit qu’ils nous donnent bien ce qu’ils veulent nous donner. Certains ne cherchent qu’à nous aider hein ? Qui voudrait t’aider Allie ? Personne, tu ne veux que personne t’aide. Tu as trop peur d'être déçu. Les gens, ne font jamais rien sans rien. Alors, tu préfères fuir, encore et encore. Mais dis- moi ça va durer longtemps ? Tu ne pourrais pas t’accorder un peu de répit ? Pouvoir te confier à quelqu’un, pouvoir avoir confiance en quelqu’un. Il faudra bien que tôt ou tard, tu relèves la tête de l’eau.

Et puis, ce n’est surtout pas le cas pour toi Allie. Tu ne changeras jamais. Tu resteras cette petite camée, effacée, tourmentée. C’est peut- être pour ça, que tu ne veux pas partir ? Parce qu’ici ou ailleurs, tu seras toujours seule. Tu préfères ne pas espérer, ne pas t’accrocher au faite que tu pourrais partir, t’enfuir. Parce que si tu n’y arrives pas, ce sera une défaite de plus. Ta dignité sera au sol.

Alors que tu tendais ton joint vers lui, il le prit, puis le porta à sa bouche pour en tirer une latte. En expulsant la fumée, il reprit la parole.«  Tu penses rester ici éternellement ? Que vas-tu devenir une fois ta peine écouler ? Quand ils auront jugé que tu ne représentes plus un risque pour autrui, ils vont te garder dans un institut qui est censé remettre les gens dans le droit chemin grâce à l'enseignement ? » Il marqua une pause. Alors que toi, tu restais de marbre. Comme à ton habitude. Tu réfléchissais à ta réponse petit à petit.  « Non, si tu es toujours un danger, tu seras juste envoyer en prison, ça libérera de la place pour les gens qui veulent vraiment changer, ou qui feront au moins des efforts. On est juste des déchets humains qui ne veulent même pas qu'on les aide à sortir des égouts, alors peut-être que finalement, on ne fera pas long feu dans c't'endroit. Qu'est-ce que tu en penses Allie ? »

Qu’est ce que tu en penses ? Tu as peur. Tu ne veux pas retourner chez toi, les affronter. Ouais, tes parents. Si l’on peut appeler ça des parents. Et d’un coté, tu ne veux pas rester ici. Qu’est ce qui pourrait t’arriver ici. Tu pourrais te faire poignarder par un psycopathe si tu n’es pas d’accord avec lui. Tu ne peux prévoir la réaction des gens, ni la tienne. Et si dans l’avenir, tu devenais une vrai délinquante. Une personne qui a de vrai raison d'être ici ? Qui sait, ce que l’avenir te réserve Allie. Il avait donc raison. On ne fera peut- être pas long feu ici. Mais toi, tu t’en fous. Ce qui arrivera devra arriver. Et si tu dois te prendre une balle en plein crane ça sera ton destin. Pourquoi l'éviter ? C’est la vie, faut faire avec.

Tes pensées devenaient de plus en plus difficile à interprété. Le join faisait effet petit à petit. Tu mettais un peu plus un pied dans la tombe à chaque late tiré dessus. “L’avenir me le dira, je ne sais pas. Je trouverais un moyen de survivre. Tu marquas une pause, avant de chuchoter : "comme j’ai toujours fait…" Tu relevas la tête comme si de rien n’était, et continua toujours avec froideur. “Il fallait bien qu’ils trouvent un moyens de regrouper les déchets, pour ne pas qu’on nuise aux gens dit “bien”. Au fond, je ne souhaite à personne de venir ici. ça t'apporte rien. Ah si, peut- être une sorte d'adrénaline à chaque fois qu'un gens te regarde, qui sait ce qu'il pourrait te faire. Plus j'y réfléchie et plus je me dis que ce n'est pas une chance qui nous donne en étant ici. Mais plus une punition. “ Tu soupiras, tu ne savais même pas si tu répondais vraiment à sa question. à vrai dire, tu t’en fichais un peu. Tu disais ce que tu pensais. Tu restais toujours un brun mystérieuse et pourtant, pour l’une des premières fois de ta vie. Tu parlais. “Et toi dis moi, que feras-tu une fois parti d’ici ? Tu continueras à voler ? Et tu retourneras en prison. C’est ça donc notre vie, un cercle vicieux en somme. On est ici pour changer, mais une fois que notre peine est écoulé comme tu dis. Au lieu, de nous laisser à l’air libre comme ce qu’ils nous avaient promis de faire. Il nous envoi en prison ou nous laisse comme des chiens errants, face à nous- même. C’est pitoyable, n’est ce pas ?” Tu passas une main dans tes cheveux, histoire de te réveiller. Putain, t’as du mal là.

HRP:
 

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 03/02/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Dim 5 Oct - 3:17
Un frisson parcouru le corps du jeune américain, il regardait les poils se dresser sur ses bras, tandis qu'il expira une nouvelle fois la fumée qu'il avait tiré du joint d'Allie. Il ne savait pas si cela était dû au froid, au joint, ou bien aux paroles de la jeune femme et après tout, il s'en foutais. Il ne savait pas si cela était dû au froid, au joint, ou bien aux paroles de la jeune femme et après tout, il s'en foutais. Il s'y perdait, mais il s'y retrouvait en même temps. Il savait que cette cage qu'il appelé internat n'est qu'un leur pour eux comme pour les gens « bien ». Ils font miroiter aux délinquants une chance de se reprendre pour leur permettre une réinsertion, et présente un semblant de protection à ceux qui ne commettent pas de délit. La réalité était tout autre pour Seth, comme elle semblait l'être pour Allie. Leur vision de l'internat se rapprocher assez. Mais leur vision du futur divergé, Allie se montrer plus fataliste que Seth, et pourtant l'Américain n'avait plus grand espoir pour son propre futur désormais.

"Il fallait bien qu'ils trouvent un moyen de regrouper les déchets, pour ne pas qu'on nuise aux gens dits "bien". Au fond, je ne souhaite à personne de venir ici. Ça t'apporte rien. Ah si, peut être une sorte d'adrénaline à chaque fois qu'un gens te regarde, qui sait ce qu'il pourrait te faire. Ça t'apporte rien. Mais plus une punition. " Elle soupira avant de reprendre."Et toi dis moi, que feras-tu une fois parti d'ici ? Tu continueras à voler ? Et tu retourneras en prison. C'est ça donc notre vie, un cercle vicieux en somme. On est ici pour changer, mais une fois que notre peine est écoulée comme tu dis. Au lieu, de nous laisser à l'air libre comme ce qu'ils nous avaient promis de faire. Il nous envoie en prison ou nous laisse comme des chiens errants, face à nous-même. C'est pitoyable, n'est-ce pas ?"

«  Oui, un cercle vicieux comme tu dis. Je ne suis pas fait pour mener la vie des gens bien, j'sais que quoi qu'je fasse, j'finirais pas retomber la'd'dans. C'est là qu'j'la trouve mon adré' pas dans le regard d'un psychopathe. Une fois partie d'ici, on n'aura pas d'autre choix que de se démerder, comme on l'aurait fait ici. On s'ra toujours en terrain hostile. » Dit-il un laissant échapper un rire moqueur.

Il se rendait compte que ses phrases n'avaient plus de sens. Il avait l'impression qu'il en manquait des parties, tout ça parce qu'elle avait raison, la pire des choses pour lui, c'est qu'il pensait la même chose qu'elle. Ils n'avaient même plus de contrôle sur leur propre futur, ils se retrouvaient à se demander ce que les lois feront d'eux. Leur vie dépendra de ce qu'on leur accordera, du pardon et du faux-repentir dont ils feront preuve. Leur vie dépendra de ce qu'on leur accordera, du pardon et du faux-repentir dont ils feront preuve. Il soupira longuement tout en laissant pendre sa tête.

«  On s'ra plus nous-même. Un cauchemar, c'est tout ce qui nous attend au final. Pour moi, il a commencé l'jour où j'ai été trahi. » Soudainement, il releva la tête, se laissa lourdement tomber sur le dos en riant.  « Qu'est que j'raconte là ? Dans tous les cas, j'vais sûrement finir en taule, alors j'm'en carre. Puis au pire, y'a bien un con qui voudra faire un B.A et nous prendra encore une fois sous son aile. » Il se releva et donna un léger coup d'épaule à la jeune femme.  « On est partie pour galérer à perpette Allie, donc faut vivre maintenant ! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth] Ven 24 Oct - 3:17


I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There's nowhere we can hide.

Après tes paroles, tu jetas comme à ton habitude de petits coups d’œil furtifs au jeune homme pour voir ses réactions. à ce que tu vois, ça ne le laissait pas indifférent, où c’était peut-être du au froid qui sait ? Tu lui balanças alors sa veste. “T’en as plus besoin que moi, à ce que je vois.” fis- tu avec un petit soupçon de provocation. T’as vraiment aucun tact quand tu le veux Allie, c’est dingue. Tu te perds dans ton masque d’impartialité, de froideur, alors que tu es totalement l’inverse en temps réel. Tu le sais ça ? Te souviens- tu de l’autre toi ? Surement pas, c’est devenu un automatisme chez toi. Tu as oublié la personne que tu es vraiment, tu te caches derrière cette apparence pour éviter de souffrir. Ne serais-tu pas égoïste sur les bords ou seulement trop faible pour affronter la vie et son effet yoyo tout simplement? Je crois bien que c'est les deux en y réfléchissant.

Quoi qu’il en soit, tu attendis patiemment sa réponse. et elle ne tarda guère. “Oui, un cercle vicieux comme tu dis. Je ne suis pas fait pour mener la vie des gens bien, j'sais que quoi qu'je fasse, j'finirais pas retomber la'd'dans. C'est là qu'j'la trouve mon adré' pas dans le regard d'un psychopathe. Une fois partie d'ici, on n'aura pas d'autre choix que de se démerder, comme on l'aurait fait ici. On s'ra toujours en terrain hostile.” te dit-il en laissant échapper un rire moqueur.

Avait- il au moins essayé de trouver une alternative à sa maladie ? Du moins, quelque chose d’autre qui lui ferait prendre son pied ? Autre que le vol. Après l’internat, tu le voyais en taul ou en cavale. Après tout, c’est peut- être ce qu’il veut. Et Allie, que veux-tu toi ? Tu n’en sais rien. Tu ne te vois pas dans l’avenir, à chaque fois qu’on t’en parle ton cœur se serre. Des millions de petit couteau viennent percuter ton coeur affaiblit. Tu fermas les yeux un instant, comme pour faire le vide dans ton esprit. Sa petite phrase “On sera toujours en terrain hostile” se répétait dans ta petite caboche. Il avait raison et ça te foutait les boules.

Alors, que tu étais encore dans tes pensées dépressives, tu entendis un long soupire qui provenait ton camarade, tu tournas ton regard alors vers ce dernier ; sa tête pendait en arrière. Ah monsieur, va sortir une longue réflexion. “On s'ra plus nous-même. Un cauchemar, c'est tout ce qui nous attend au final. Pour moi, il a commencé l'jour où j'ai été trahi." Soudainement, il releva la tête, se laissa lourdement tomber sur le dos en riant. Tu le regardas perplexe et un petit sourire moqueur se fendit sur tes lèvres, lui aussi ne savait plus ce qu’il racontait. Et puis, ce qui t’interpella aussi, c’est le fait que lui aussi ai été trahit. Qui ? Comment ? Pourquoi ? Tu es curieuse Allie. Un peu trop surement, mais tu es patiente et intelligente et tu sais très bien que c’est encore beaucoup trop tôt pour lui demander. Chaque chose en son temps comme on dit.

Après avoir rit, il poursuivit : “Qu'est que j'raconte là ? Dans tous les cas, j'vais sûrement finir en taule, alors j'm'en carre. Puis au pire, y'a bien un con qui voudra faire un B.A et nous prendra encore une fois sous son aile.” Il se releva et te donna un léger coup d'épaule ce qui te fis rougir et détournée la tête. T’aimes pas le contact des gens, tu le fuis, parce que tu ne controles pas tes rougissements, tes réactions lorsqu’on effleure ta peau pâle. Lorsqu’on se plonge un peu trop dans tes yeux. T’es peut- etre pas devenue un robot en entière Allie, t’as peut- être encore une chance de t’en sortir qui sait ?

"On est partie pour galérer à perpette Allie, donc faut vivre maintenant !" Ces mots résonnaient dans ta tête. “Vivre, vivre.” tout ce que tu ne connaissais pas. Nan, toi t’es au sol depuis longtemps et on te pousse, on te traîne. Un ange passa et tu restas un moment le regard perdu dans le vide. Tu te levas en soupirant, comme pour reprendre contrôle de ton masque, serrant rapidement tes poings. Tu te mis à coté de lui en sens inverse, direction la sortie, bien évidemment. “Ne pose plus jamais un seul doigt sur moi, c’est clair ?” fis- tu avec froideur. Et tu t’en allas, laissant ton odeur pomme caramélisé vanille, lui chatouiller les narines. Sur le chemin pour rentrer dans ton bungalows, tu ne fis que de penser à lui ; à lui et son arrogance, à lui et ses rumeurs qui lui couraient après, à lui son histoire qui intéressait fortement. à lui, et sa veste… NO COMMENT. Mais dis- moi, pourras- tu lui faire confiance? Le reverras- tu ?
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Mystic. [Pv Seth]

MessageSujet: Re: Mystic. [Pv Seth]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Mystic Shadow'
» Technique Seth'Gya
» seth greko
» MYSTIC FALLS [Inactif]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-