AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Invité "
Who am i !

Welcome to the Family [PV Aria Mizako]

MessageSujet: Welcome to the Family [PV Aria Mizako] Lun 10 Mar - 2:22
Dark years, brought endless rain
Out in the cold I lost my way
But storms can't last, they clear
the air for something new
The sun came out and brought you through
A lifetime full of words to say, 
A hope that time will slow the passing day


-Mh... M. Shadows, tu te fous de ma gueule là, non ?


Un long soupire s'échappe de ma gorge, et les enceintes branchées à mon MP4 ne prennent pas en compte ma remarque faite au chanteur, continuant de délivrer la voix de ce dernier.
Allongée sur mon lit, je tourne la tête vers la fenêtre du bungalow. La vision du ciel gris m'enfonce dans le stéréotype du dimanche gris et plein d'ennuis. Enfin, je suppose que cet endroit ressemble à tant d'autre. Des gens y vivent, y pleurent, y rient, et d'autres s'y ennuient. Après tout, tous les lieux se ressemblent. Il s'y déroule ses joies et ses tragédies.

Je baille. Depuis combien de temps suis-je ici, déjà ? Hum...  Une semaine, je dirais. Oui, c'est ça. Une semaine au milieu d'une classe bizarre où les gens parlent seuls, et où on voit des gamines s'effondrer, pleurer en criant à de sois disant voix de se taire. Ça me ferait presque pitié. Presque.
Hm... pourquoi ils m'ont mis avec ces gamins, déjà ? Ah, oui. Il paraît que le satanisme est une sorte de folie. Le juge a sorti un truc comme ça.

Bâillement numéro deux. Je continue de fixer le plafond de la pièce, ou plutôt de regarder dans sa direction. On ne peut pas dire que je le vois, ce qui est dans mon champ de vue étant surtout de vieux souvenirs.Enfin, vieux, tout est relatif. Ce qui passe devant ma vue, là, à cet instant, c'est cette maison en feu. La maison des Black. La mienne, à ce qu'on dit. Mais ma seule véritable maison sera l'enfer. Là où ira mon âme de toute façon. Enfin, les gens ne comprendrons jamais. « Comment une enfant peut-elle faire ça à ses parents ?! ». Avec un briquet, j'ai envie de dire. Enfin, les gens ne comprendrons jamais. Et je sais que je me répète.
Les flammes laissent place à une porte. Celle du tribunal. Celle...


-Une porte ?


Je me redresse brusquement sur mon lit. Une porte...


-Merde, je chuchote.


Mais oui. Un pion me l'a dit, hier. Une nouvelle arrive, aujourd'hui. Et bien sûr, c'est avec moi qu'ils l'ont casée. Aussi brusquement que je m'en suis levée, je me laisse retomber sur mon lit. Adieu solitude, adieu calme et sérénité. Adieu ennuis aussi, espérons. Pour vu qu'ils ne me refile pas une des gamines aux visages d'anges qui te regarde l'air de dire « je suis torturéééée aideuh moi s'il te plaaais » avec une tronche dans le stéréotype ultra « kawai ». Il serait triste que quelqu'un se retrouve malencontreusement en état de décès.

Voilà. Des pas dans le couloir. Au même instant, Crimson Day prend fin et la playlist d'Avenged Sevenfold laisse place à une autre chanson. La poignée bouge et la batterie démarre son rythme endiablé. La porte s'ouvre, et la voix de M. Shadow s'élève dans la pièce.


 Hey kid !
Do I have your attention?
I know the way you've been living
Life so reckless, tragedy endless
Welcome to the family !


C'est ça, ouais, « Welcome to the Family ». Le chanteur a vraiment décidé de se foutre de moi, aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Welcome to the Family [PV Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Welcome to the Family [PV Aria Mizako] Lun 10 Mar - 16:56
L’internat Kyrie. Lieu où tous les délinquants sont réunis pour repartir du bon pied, pour effacer en quelque sorte leurs crimes, repartir de zéro. Ça ne trompe personne, il est impossible d’oublier un crime aussi petit soit-il, c’est un fait. Dès mon arrivée dans l’enceinte de l’établissement je lâche un grand soupir. Qu’est-ce que je fous là sérieusement ?! Une simple erreur futile de ma part m’a envoyé pourrir dans ce trou à rat. Enfin bref, les regrets ne servent à rien juste à nous enfermer dans notre passé et puis ce n’est pas comme si on pouvait remonter le temps…
J’avance lentement en trainant les pieds sur le sol goudronné, mes sacs pleins à craquer dans les mains, me demandant ce qui m’attend ici. Je sens que ça va être dur de retenir mes coups avec toutes les fortes têtes présentent dans ce bahut. Tant pis je vais pouvoir me défouler un peu, enfin un point positif. On est venue m’accueillir bien gentiment en me donnant un plan du site, les règles, etc. On m’a proposé de m’accompagner jusqu’aux bungalows mais j’ai refusé, je préfère découvrir par moi-même.

Ça doit faire à peu près 1h30 que je déambule dans l’internat. Pourquoi ? J’observe. Qui ? Quoi ? Les lieux, les gens, les vigiles, tout ce qui peut être observable est observé. Je commence déjà à établir un plan précis avec les rondes des vigiles, etc. ça pourra toujours servir dans le futur. Moi une psychopathe ?! Non pas du tout ! Vous connaissez le dicton : gouverner, c’est prévoir ; alors voilà. Il ne faut pas chercher, dans ma tête c’est une question de logique quoique parfois on peut se demander à quoi je pense réellement… Pour le moment, il est temps d’aller faire un tour dans ma chambre, une piaule de 2 personnes apparemment. Sur quelle folle je vais tomber ? Pas de conclusion hâtive, elle est peut-être « normale » ma coloc’, enfin tout dépend de ce qui est normal dans ce bahut.
Quartier des bungalows or, bungalow 02, sans même toquer à la porte je rentre dans la chambre. Non la politesse c’est vraiment pas mon truc pourtant j’essaye de faire des efforts… *oh la bonne blague /PAF/* A peine le seuil de la porte franchie, une musique assourdissante retentie dans la pièce.

Hey kid !
Do I have your attention?
I know the way you've been living
Life so reckless, tragedy endless
Welcome to the family !



Huuum, du Avenged Sevenfold… Petit sourire au coin après avoir reconnu la chanson, mon regard se tourne vers la fameuse colocataire. Une brunette aux cheveux courts, habillée en style gothique et un cache œil au côté droit. Elle se prend pour une pirate ? /PAF/ Faut vraiment que j’arrête dévisager les gens comme ça. Je lui fais un sourire avant de déballer mes bagages un peu partout dans la chambre. Le rangement ce n’est pas mon truc non, alors je fous mes affaires dans les quatre coins de la pièce en mode « je suis chez moi ». Une fois tout éparpillé, je m’assois sur mon lit en tailleur fixant désormais l’inconnue dans les yeux.

-Yo !

Un simple mot, une syllabe. T’es désespérante Aria. T’aurais pu dire autre chose et surtout t’aurai pu dire bonjour dès que tu as franchi le seuil de la porte !  Je me racle la gorge avant de reprendre la parole avec un air neutre.

-Salut, je m’appelle Aria Mizako, 18 ans. Vols, incendies, braquages, meurtres prémédités, prise d’otage voilà mes délits. Je suis homosexuelle pour info et je pense que j’ai dit le principal sur moi.

Aria et sa direct attitude légendaire…Tu vas lui faire peur si ça continu ! Grand sourire au visage je lui demande d’un ton amical.

-T'es qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» aria origine
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's inachevés-