AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson]

MessageSujet: Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson] Sam 5 Avr - 23:54
Un beau ciel bleu sans nuage, le thermomètre affichant 28°C .  Une température idéale pour aller faire un tour à la plage n’est-ce pas ? Voilà pourquoi je suis en ce moment même entrain de bronzer ma peau aussi pâle que celle de blanche neige sur le sable chaud.  J’adore les vacances d’été. Pourquoi ? Il y a pleins de cocktails, pleins de jolies filles en maillots de bain et la mer aussi. C’est vraiment le paradis !

11h00, un rayon de soleil a traversé les volets pour venir m’éclairer le visage. Adieu plage de mes rêves, bonjour internat Kyrie. C’est avec un grand soupir que j’ouvre les yeux pour découvrir le bordel de la chambre : papier par terre, vêtements «  pliés » à ma façon, quelques bouteilles vides sur le côté de mon lit. Non je ne vais pas me plaindre car c’est moi qui a mis le bungalow dans cet état. Je suis une bordélique ? Oui et je l’assume complétement, pour moi ranger c’est perdre du temps. C’est mignon de penser comme ça mais le truc c’est que j’ai une coloc’ maintenant ! Il faudrait peut-être passer un p’tit coup de balai non ? A l’égard de cette pensé j’explose littéralement de rire. Sérieusement vous imaginez Aria Mizako avec un balai ou une petite serpillère dans la main ? Jamais ! Et ouai on ne refait pas quelqu’un aussi facilement. Déambulant dans la chambre en poussant ou en marchant sur les obstacles au sol, je saisie ma serviette de bain, ma trousse de toilette ainsi que ma tenue pour la journée -c’est-à-dire le premier truc propre que j’ai trouvé dans mes affaires- je pars tout droit vers les douches.

12h30, la faim se fait ressentir. Mon ventre gargouille,  j’ai la dalle, je suis en route vers la cafet’ de l’internat. En chemin, je vois des gens défiler devant moi. Certains ne me calculent pas, d’autres m’adressent un bonjour, un sourire forcé ou pas, effrayant ou amical. Je fronce les sourcils.

-Pourquoi tu me souris ?! Ma tête te fait rire c’est ça ?!

Oui bah quoi ? C’est vrai il ne faut déconner, les gens je l’ai connais pas et ils me disent bonjour ou ils affichent un sourire mielleux au visage en mode « je suis ton meilleur ami d’enfance ». Un moment il faut arrêter sérieux ! Et quand je prends la parole, plus rien, plus personne, nada. Il y a des gens qui sont vraiment pathétiques, même si j’avoue ne pas les aborder de la bonne manière.

Après quelques minutes de marche, me voilà arrivée à destination. Que dire de cet endroit ? Bruyant, peuplé, avec des odeurs allant des dessous de bras à la bonne cuisine servie à Kyrie. Un plateau en main, je fais la queue pour manger comme tout le monde. Attendant bien gentiment mon tour, je regarde de droite à gauche pour trouver ma future table pour le déjeuner. Ça y est, j’ai tout ce qu’il faut pour combler le vide dans mon estomac, c’est donc avec enthousiasme que je pars m’assoir à la table près d’une fenêtre. Mon regard traverse cette dernière et se perd petit à petit dans l’immensité bleue qu’est le ciel.

-Pourquoi le ciel est-il de cette couleur ?

Profond soupir. Parfois il m’arrive de me poser ce genre de question inutile et dont personne n’a la réponse. Quelques pâtes s’enroulent autour de ma fourchette avant d’être portées à ma bouche. Elles ont bon goût, elles ne sont ni trop cuite, ni pas assez. Elles sont parfaites et la sauce l’est également. Bref, je ne vais pas continuer plus longtemps à fantasmer sur la bouffe, je préfère observer les gens c’est plus instructif. Si si, essayer de deviner le tour de poitrine d’une belle demoiselle ou regarder les faits et gestes de quelqu’un pour percer à jour ses secrets, ses défauts ou sa personnalité, c’est très intéressant croyez-moi. Un sourire se dessine sur mon visage lorsque je reconnais une silhouette. Le surveillant général est là, Greyson je crois... Non je ne le connais pas personnellement mais à vrai dire je l'observe depuis un moment déjà. C'est une personne à surveiller de près selon moi. La bonne blague, je surveille un surveillant. A l'égard de ce jeu de mot à chier, je l'accorde, je rigole un bon coup tout en continuant de fixer le brun.


[HRP : Bon j’ai jamais d’idée pour les commencements de rp alors désolé pour ce post tout minable ><]
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson]

MessageSujet: Re: Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson] Mer 9 Avr - 15:42
Je n'aime pas spécialement les jours ou il fait beau. A vrai dire je n'aime pas ca du tout, tout ces gens qui sont comme des fleurs a se balader partout avec un sourire insouciant sur le visage m'énerve...

Je marche les mains dans les poches a travers les couloirs, croisant par moment des élèves qui pensent qu'ils vont pouvoir se faire l'école buissonnière. Je pousse un soupir en entendant leur gloussement ridicule et m'approche d'eux avec un air fermer. Dans un premier temps aucun d'entre eux ne me remarque mais lorsque je vois leur expressions changer je pense pouvoir dire sans trop m'aventurer qu'ils ont compris qu'ils vont passer un sale quart d'heure.
Je me plante donc a leur niveau et demande sur un ton froid et autoritaire se qu'ils font la. D'abord pas de réponses puis des regards qui en disent long sur leur intensions. J'arque un sourcil et entend une fille du groupe me dire "Ca ne te regarde pas" voyez vous ca !

"Ca ne me regarde pas hein ?"

J'attrape la dite jeune fille et la plaque contre le mur avec force tout en la regardant de bas en haut avec un air froid.

"Jeune fille je suis ton surveillant général alors, si, ça me regarde ! Et n'essaie pas de jouer a la plus maligne avec moi ça ne marchera pas. Maintenant je vais le dire une fois et une seul avant de vraiment m'énerver : Retournez en classe."

Je termine ma phrase tout en serrant le col de la jeune fille puis la relâche violemment avant de m'assurer qu'ils ne retournent tous en classe. Je n'ai jamais fait de distinction entre les hommes et les femmes en matière de "punition" et  ce n'est pas aujourd'hui que ca va commencer. Ils peuvent bien me détester je m'en contre fou du moment qu'ils ne se mettent pas dans mes jambes. Je ne prendrais aucun plaisir a torturer des gens comme ça, je préfère quand ils sont dur a briser ...

Bref je me remet en route vers la prochaine étape de mon boulot a savoir la surveillance de la cafétéria ... Mais qu'est ce qui m'a pris d'accepter se boulot, je vous le demande ! Je pousse a nouveau un soupire tout en passant ma mains droite dans mes cheveux pour pouvoir les remettre bien en place.

J'arrive finalement devant la porte de la cafétéria que je pousse sans grand entrain. Je fait quelques pas dans la grande pièce et remarque de suite que certains élèves me regarde avec mépris alors que d'autres tente a tout pris de ne pas croiser mes yeux. Mais peu importe ! Je vais me poser dans le fond de la pièce, sur une chaise et les regarde de loin.

Je passe tous les jeunes en revue et pour la plus part leur visage me dis quelque chose. Pas qu'ils soient tous passer dans mon bureau mais j'ai eu le temps de passer pas mal de dossier sous mes yeux et j'ai donc retenue la plus part de leur visage ... Le seul qui ne me dise rien c'est celui de la jeune fille assise a coter de la fenêtre. Je ne sais pas mais je trouve qu'elle dégage quelque chose de différent. Se genre d'aura qui me donne tellement envie de briser ... Je fait un sourire en coin tout en me mettant sur mes deux jambes et me dirige vers elle.  

D'habitude je laisserai venir vers moi mais aujourd'hui je suis d'humeur magnanime. J'arrive a la table ou elle se trouve seul et prend place, face a elle avec un sourire. Une jeune fille blonde avec de jolies yeux, se qu'on pourrais même voir comme la parfaite petite poupée ?

Dans un premier temps je pense que je vais l'observer, je ne sais rien d'elle puis si je joue le mec agressif tout de suite je ne vais pas pouvoir m'amuser ... Je lui fait donc un sourire en coin et dis sur un ton calme

"Je ne t'ai encore jamais croiser, c'est rare pour les jeunes d'ici de n'avoir encore jamais eu a faire a moi ! Une petite fille sage se cacherait elle derrière cette façade ? Mais on ne viens pas ici sans raison alors qu'as tu fait petite poupée ?"

Je ne fait que te taquiner mais les gens qui sont fière n'aime justement pas ça alors voyons si tu as une once de caractère ou pas ...



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson]

MessageSujet: Re: Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson] Mer 9 Avr - 19:15
Toujours en train d’observer le surveillant général, je le vois fixer à son tour chaque élève présent dans le réfectoire. J’ai envie de dire que c’est son rôle de surveiller les étudiants et j’avoue qu’il a l’air de prendre son poste au sérieux. Il ne baisse pas les yeux devant certains regards méprisants des jeunes. Il doit-être du genre mur en béton armé, vous savez le genre de personne qui ne se laisse jamais prendre de haut et qui veut avoir le dernier mot. C’est reparti pour un tour, je recommence avec cette manie de dessiner un portrait de quelqu’un seulement en regardant ses faits et gestes. Bah ce n’est pas si mal au final…au moins je me fais un apriori que je confirme ou pas par la suite.

Ne le quittant pas une seule seconde des yeux, le voilà qui me fixe également. Devrais-je baisser les yeux ? La bonne blague, il en est hors de question ! Il a beau être le surveillant craint de pas mal d'élève, je ne m'inclinerai devant personne. Et puis, ce n'est pas comme si j'avais quelque chose à me reprocher. Je continu donc de le fixer sans un mot ni expression sur le visage alors qu’il s’assoie finalement à ma table sans même un « excuse-moi, cette place est-elle occupée ? ». D’accord je pourrais la fermer parce que niveau politesse je suis loin du compte mais le truc c’est que je dis toujours ou presque toujours ce qui me passe par la tête alors cette fois encore ne fera pas exception. C’est donc avec un grand sourire et une voix hypocrite que je lui sors.

-Allez-y, je vous en prie, asseyez-vous !

- Je ne t'ai encore jamais croiser, c'est rare pour les jeunes d'ici de n'avoir encore jamais eu a faire a moi ! Une petite fille sage se cacherait elle derrière cette façade ? Mais on ne viens pas ici sans raison alors qu'as tu fait petite poupée ?

Son petit sourire et son ton calme m’irise les poils et le « petite poupée » me fait arquer un sourcil. J’ai horreur qu’on m’appelle comme ça je vais lui faire bouffer son « petite poupée » moi!!! Calme Aria, calme toi, c’est quand même le surveillant général en face de toi alors reste un minimum polie avec… Grande inspiration pour reprendre mon calme, mes yeux toujours plongés dans les siens, je prends la parole d’un ton calme et serein, un grand sourire provocateur au visage.

-La politesse n’est peut-être pas mon truc mais même la plus malpolie des personnes sait que la première chose à faire lorsque l’on parle à quelqu’un est de le saluer donc : Bonjour monsieur malpolie.

Si il aurait évité le "petite poupée" et le "sage", je me serais peut-être, je dis bien peut-être, tenue à carreau mais on ne peut revenir en arrière. La machine a été amorcé, impossible de faire marche arrière maintenant. Je me racle la gorge avant de poursuivre sur le même ton.

-Je n’ai jamais eu affaire à vous ? C’est bien normal, quand je fais des conneries je fais ça discrètement, dans l’ombre, vous voyez ? Le sage n’est donc pas très approprié, le discrète l’est plus de mon point de vue puisqu’apparemment vous ne m’avez jamais croisé alors que je vous observe depuis longtemps maintenant.

Petit regard flippant avec la voix qui va avec pour le fun, je rajoute.

-Faites attention, un accident peut arriver très vite, même lorsqu’on est au chaud dans son lit…

Regardant de droite à gauche pour voir si quelqu’un nous écoute comme une vraie comédienne, je me rapproche de son oreille pour lui chuchoter quelques mots.

-Que ça reste entre nous, si je suis ici c’est parce que j’ai assassiné quelqu’un pendant son sommeil…

Après cette fausse révélation prononcée d’une voix douce, je me rassoie à ma place pour prendre une bouchée de spaghettis qui commencent à refroidir à cause de toute cette parlote. Mais à vrai dire, je m’en fous. Pour le moment ce qui m’importe c’est de me divertir un peu avec ce Greyson. Je l’ai vue dès le début qu’il cherchait quelque chose avec moi, un amusement peut-être ? En tout cas il a voulu jouer alors nous allons jouer.

-Pour répondre sincèrement à votre question de tout à l’heure. Si je suis ici c’est parce que j’ai faim tout simplement. En même temps une cafétéria est faite pour ça, très cher.

Je n'aurais jamais cru sortir le "très cher" un jour, ça fait vieux coincé du cul ! Très franchement je me retiens de rigoler, j'affiche seulement un vieux sourire provocateur. Je sens que cette journée va être passionnante et très amusante. J’aime avoir le dernier mot alors en aucun cas je me laisserai rabaisser par le brun. La petite poupée n’est pas celle que l’on croit ou en tout cas pas aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson]

MessageSujet: Re: Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson] Sam 21 Juin - 3:19

UP ?

Si votre RP est abandonné ou terminé merci de le renseigner ici.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson]

MessageSujet: Re: Si tu ne manges pas, tu meurs ! [PV Greyson]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» AZAZEL ◭ Pile tu meurs, face je te tue !
» Kane || "Si tu veux être apprécié, meurs ou voyage"
» Plus têtu tu meurs (partie 3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's inachevés-