AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Messages : 214
Date d'inscription : 02/05/2014
Localisation : Près d'une assiette de cookie
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Lun 5 Mai - 15:03

Jour second

Y’a pas à dire, durant ma fuite l’école ne m’avait pas manqué et à présent je me rappelle pourquoi : Quelle inutilité ! Ces heures perdues à écouter un prof bavasser, assise sur un banc à dessiner quelques croquis pour passer le temps. Et tout ça pour quoi ? Pour obtenir un bout de papier que tout le monde a déjà. Non franchement, ce n’est vraiment pas ce dont j’ai envie. Aujourd’hui nous sommes vendredi et c’est mon premier jour de classe à l’institut Kyrie. Je devrais être heureuse d’avoir ainsi un nouveau départ mais… J’ai l’impression d’avoir une vie tellement ennuyante.

Il est 12h50 et je viens de finir mon premier repas, seule évidemment. La nourriture n’est pas si mauvaise, je n’ai pas à me plaindre mais j’aurai bien mangé un peu plus… Je ramène mon plateau vide et cherche dans mon sac le petit bout de papier contenant mon emploi du temps. Je retrouve rapidement la feuille que j’avais gribouillée en cours au dépit de mon ennui. Je vais devoir me trouver d’autres occupations…

« Bon je viens de faire deux heures de français et deux de maths, j’ai quoi à présent ? Deux heures d’Informatique ? Bah ça ne peut pas être pire… » Dis-je pour essayer de me motiver.

Je sors du réfectoire et pars arpenter les couloirs à la recherche de la salle. Elle est grande cette satanée école ! Très vite la sonnerie retentit et je suis officiellement en retard. Bah qu’importe. Je suis loin d’être pressé de retourner dans une salle, le cul vissé à une chaise pendant deux heures. Il faut pourtant que je le fasse : cette école est une chance pour moi de recommencer à zéro.

Ca, ce n’est pas dis…
"Je trouverai bien comment me débarrasser de toi Deadly."
Dans tes rêves, je suis toi. Donc si tu ne veux plus me voir, tu dois te suicider…

Une option non envisageable en somme. Je pousse un soupir ennuyé et reprends ma quête. Au bout d’un quart d’heure je trouve enfin la salle, tous les élèves sont rentrés depuis le temps. Je ne suis pas si en retard que ça… Si ? C’est pardonnable 20 minutes ? Aller, autant essayer. Avant d’entrer en classe, j’ébouriffe ma tignasse pour simuler une course et prends une voix essoufflée : autant être crédible. Ça m’ennuierai si je devais être exclue le premier jour.

« ‘Jour ! Désolée du retard ! J’me suis perdue… »

Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 33
Date d'inscription : 02/05/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Lun 5 Mai - 22:28
Il devait être dans les alentours de midi, je venais de finir de manger avec mes collègues et j'étais comme à mon habitude adossé au recoin du mur latéral du bâtiment principal en train de finir ma cigarette. Je me mettais souvent ici, car c'est un endroit où les bruits des garçons qui jouent au foot se font assez peu entendre et d'où on peut avoir une vue d'ensemble sur tout ce qu'il se passe dans la cour et le terrain sportif. C'est amusant de voir que même après tout ce que ces gens ont faits pour se retrouver ici, ils arrivent encore à s'amuser comme si de rien n'était. Et pourtant j'en ai vu passer des dossier sur les élèves de toutes mes classes ... Meurtres, enlèvements, tortures et j'en passe ...

Je détournais ensuite mon regard vers les nuages, en prenant une dernière inspiration sur ce qui restait de ma cigarette, puis-je l'expirais lentement en regardant la fumée monter ... Je m'étais encore perdu dans mes pensées, je regardais l'heure : 12H40.

Je pensais aller lire un peu le dossier de ma prochaine classe, la B-5 ... Et c'est ce que je fis. Je me suis rapidement redressé, étiré, j'ai jeté ma cigarette dans la poubelle à proximité ... Puis-je vis que j'avais raté mon lancé. En poussant un profond soupir je partis la ramasser afin de la remettre à sa destination d'origine.

Ma veste sous le bras, je partis donc dans la direction du hall. Arrivé là, je mis du temps à me souvenir où se trouvait la salle des professeurs, de plus le hall grouillait d'élèves qui sortaient du réfectoire ce qui ne me facilita pas la tâche ... Néanmoins, je finis tout de même par m'orienter grâce aux divers panneaux accrochés tant bien que mal au plafond. Arrivé là je saluais mes collègues et partis chercher dans mon casier mon sac avec mes affaires.

Je m'assois alors à la table ronde, ouvris mon sac, sortis les dossiers des élèves pour mieux les examiner:

"Que suis-je curieux ..." me dis-je à voix basse en souriant.

Je commençais à sentir du mouvement dans la salle, je relevais la tête pour voir ce qu'il se passait. Je vis alors mes collègues en train de préparer leurs affaires, je regarda alors l'horloge: 12H58

Il serait temps pour moi de partir faire mon cours, mais je décidais cependant de finir de lire la fiche d'une prénommée "Ivy H. Weissmann".

Cependant je fus vite interrompu par un collègue qui en sortant me lança:

"Au fait Igor, tu as deux nouvelles dans cette classe, tu trouveras leurs dossiers dans ton casier cet après-midi, je te les ferai imprimer"

Je relevais alors la tête, mais la porte de la salle se referma me laissant seul, puis la sonnerie retentit.

"Deux nouvelles ? Pour moi qui suis nouveau également cela ne changera pas grand-chose, mais tout de même ... Où va la jeunesse ?" Me dis-je pour moi-même.

Je repris tous mes dossiers étalés sur la table, les remis dans mon sac, et commença à partir. En refermant la porte qui donnait sur un couloir déjà plus calme que d'habitude, j'ai remarqué que j'avais oublié ma veste, je retournais donc la chercher, lorsque je ressortis, il n'y avait presque plus de bruits dehors, je regardais alors ma montre, il était déjà 13H10.

Pris par le temps, je sortis rapidement mon téléphone de ma poche :

"ok, encore cette salle, c'est parti !"

J'avançais à grands pas à travers le bâtiment, en croisant par-ci par là des élèves perdus, des professeurs en pause, des gens pour le moins ... étranges ...

Bref, arrivé à ma salle, je vis un amas de bruits et d'élèves debout, assis, accroupis, un même dormait sur son sac. Je me raclais alors la gorge:

"hum hum ..." Les bruits se turent et tout le monde se mit à me fixer, de manière plus ou moins agressive ou du moins étrange. "Veuillez m'excuser du retard"

Je m'avançais alors vers la porte, tout en repérant une tête Blonde que je n'avais pas vu parmi les photos du dossier des élèves de B-5:

"Ça doit être une des nouvelles dont on m'a parlé tout à l'heure" me dis-je

J'ouvris la porte et suis entré, puis fis signe aux élèves de faire de même. Je fus content qu'ils s’exécutent:

"Au moins je n'aurais pas besoin de renforts de sécurité ici, bien que cela ne se lit pas à leurs regards, ils ont l'air d'être un minimum disciplinés" me dis-je

Je m'assois à mon bureau respectif et sorts mes affaires, je vis les élèves faire de même

"Bien, allumez vos ordinateurs et commençons l'appel ..."

Cette première partie du cours se passa plutôt bien, jusqu'à ce que j'arrive à "Reika William". En l'absence de réponse je relève la tête:

"Reika William !"

Toujours rien ... Bien, une absente donc.

Je remplis la feuille d'absence et me leva:

"Bien, commençons le cours, vous allez donc ..."

Je n’eus le temps de finir ma phrase que la porte s'ouvrit, je dû me détourner brusquement du tableau pour voir qui était donc cet individu qui venait m'interrompre dans mon élan.

Une fille aux cheveux rouges et complètement essoufflée entra dans la salle:

« 'Jour ! Désolée du retard ! J'me suis perdue... »

Je fis une analyse rapide de la personne et déduis que ce devait être la nouvelle manquante, je repris donc mon billet d'absence en lui lançant:

"Tu dois être Reika ..." je jetais un bref coup d’œil sur le billet." ... Reika William ?"
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 214
Date d'inscription : 02/05/2014
Localisation : Près d'une assiette de cookie
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Mar 6 Mai - 20:18
En ouvrant la porte, je tombe nez à nez avec le professeur. Bravo Reika, génial comme première impression. D’ailleurs était-ce réellement un prof ? Il semblait vraiment jeune, la vingtaine tout au plus. J’allais me faire éduquer par un type tout juste diplômé qui avait peut-être, quoi, 5 ans de plus ? Je me mets alors à toiser le jeune professeur face à moi : Une tenue plutôt habillée et correcte, un homme grand, à la carrure sportive, possédant d’épais cheveux blonds et un regard vert aux reflets or franc. Il a au moins le mérite d’être attirant. C’est lorsque mes yeux retombent sur le billet d’absence que je reprends mes esprits. On dirait que j’arrive à temps…

« Tu dois être Reika… Reika William ? »

Même pas arrivée et déjà connue. Je préfère néanmoins briller par mon absence que par mon comportement à moins que celui-ci ne soit exemplaire. J’entre dans la salle d’un pas hésitant et referme la porte derrière moi. Les élèves ne regardent pas vraiment, trop occupés à faire mumuse avec paint ou des jeux flash en ligne. Je les observe en soupirant : on dirait que pour l’instant on ne va pas faire grand-chose. Ça me permettra de me reposer après cette matinée ennuyeuse…

« Oui c’est moi. »

Je décide de ne pas m’attarder plus longtemps sur les politesses. Je me recoiffe brièvement d’un coup de main dans les cheveux et part m’installer devant un poste libre que je commence à allumer. Je dois avouer ne pas avoir utilisé beaucoup d’ordinateur dans ma vie. Ce n’est pas une tour que je peux facilement trimballer dans mon sac ! Mais leurs utilisations restaient assez instinctives pour moi. Je suppose que c’est ce qu’on appelle « naitre avec » ? Nous verrons bien ce que cela donne. Je cherche dans mon sac une feuille contenant les règles de l’établissement et mon code d’accès au réseau.

Identifiant : WilliamRB5    Code : B-5 trj89ds

Si même l’ordinateur se permet de me rappeler que je suis considérée comme folle je vais très vite m’énerver… Je m’affale sur ma chaise et attends que le cours commence en silence. Pour patienter je balaye la salle du regard. Encore une fois le matériel semble presque neuf et il a dû coûter cher. Quel gâchis. Savoir que les écrans vont être rayés, les touches des claviers vont sauter, … Bref, c’est bien donner de la confiture aux cochons.

Après tout qu’est-ce qu’on en a à faire ? On nous a envoyé ici de force, on s’en fout de leur matériel.

Un jour t’apprendras à être gentille Deadly… Un jour…

Laisse tomber c’est peine perdue.

C’est ce que je vais finir par croire.

Ma session s’ouvre enfin et je tombe sur un fond d’écran vert chamallow accompagné de quelques rares icones. Peu à peu je reprends mes marques. C’est alors qu’une idée germe dans mon esprit. Elle n’avait pas de raison d’être mais… Et si j’apprenais à pirater ? D’abord les petits réseaux puis après, avec un peu plus de talent et d’ambition, des données bancaires… Je trouverai alors une alternative efficace pour pouvoir vivre en dehors de l’institut.

Un léger sourire apparait sur mon visage. Finalement ce cours ne me sera pas si inutile que ca. Si monsieur Kievsky m’apprends ce qu’il faut je suis sure que je pourrai m’en sortir. Ainsi, pour la première fois de la journée, un professeur possède toute mon attention.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 33
Date d'inscription : 02/05/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Mer 7 Mai - 16:29
Quelques secondes après avoir posé ma question et après qu'elle ait fini de m'observer d'un air bizarre, elle finis pas me répondre:

« Oui c'est moi. »

Quand elle me répondit j'étais sur le point de reposer la question. Mais je me suis contenté simplement de lui faire un geste de la main pour lui montrer le poste libre et j'ai refermé la porte.

"Jolis cheveux" me dis-je, mais ses cicatrices me filaient des frissons.
"Je devrais vraiment penser à lire son dossier quand il me parviendra" me dis-je en la regardant s'asseoir

Réflexion faite, je fis demi-tour en repartant vers mon bureau, en passant je voyais sur les écrans des pages s'ouvrir et se fermer, du genre "c'est pas moi, je joue pas". Mais bon crier et rigoler à 5 devant son fond d'écran c'est tout de même un peu plus suspect que de rigoler devant un jeu. Je me rassis à mon bureau, je cherchais ma feuille de cours. Cependant je remarquais que quelqu'un m'observait, je levais là tête, à la deuxième rangée d'ordinateurs un garçon m'observait.

Je le regardais, il me regardait, je le regardais, il baissa les yeux, j'étais content.

Un autre me regarda, et vis que j'avais un sourire sur le visage, je me suis alors tourné vers lui, pris soudainement un air très sérieux et il se retourna aussitôt vers son écran.

Je remarquais également que Reika, la nouvelle arrivée en retard souriait sans aucune raison en regardant son fond d'écran:

"Elle est malade" me dis-je

Puis je vis que tout le monde avait ouvert sa session et commençait à s'impatienter, je décidais donc de commencer:

"Bien, tout le monde est là: nous allons commencer" dis-je en me levant et me retournant vers le tableau.

" Vous allez chercher dans les fichiers que je vais vous écrire au tableau ..." disais-je tout en écrivant au tableau " ... les exécutables suivants" Je les mis dans l'ordre au tableau.

"Aujourd'hui donc nous allons aborder le html, langage très utilisé dans les pages internet, c'est un code facile à apprendre, nous commencerons donc par là. Le premier lien est le tutoriel de base vous indiquant comment faire quoi, le deuxième est une feuille descriptive des différentes commandes desquelles nous auront besoin durant l'année et la dernière vous explique que je suis à disposition derrière mon bureau, au travail."

Je vis certains élèves restés perplexes commencer à lever la main.

Je repris alors aussitôt "Si vous avez besoin de plus d'informations à propos de ce code et de ses fonctions je vous invite à consulter le site de l'internat dans lequel j'ai regroupé toutes les informations nécessaires"

Les doigts se baissèrent. Content de moi, je partis me rasseoir à mon bureau, me passa la main sur le visage et observa les élèves travailler. J'en vis certains bien trop contents du travail qu'ils étaient en train de faire par rapport à ce qui est supposé être. Je sortis alors mon ordinateur portable, rentra dans le réseau de l'internat et établis un contact entre tous les ordinateurs de la salle. A présent je pouvais voir tout ce que faisaient mes élèves. J'en repérais plusieurs qui n'étaient pas là où il fallait être, je mis alors son écran en grand sur le mien et attira l'attention de la classe, lorsque tout le monde me regardait je fis pivoter mon ordinateur à 180° afin que la classe puisse voir l'écran:

"Voilà l'écran de Monsieur ... "Dis-je fort en souriant et en montrant de la main un élève assis au fond de la salle, puis je cliquais sur "Entré", l'écran avait changé pour laisser apparaitre un site de vente d'habits " ... et voici celui de Mademoiselle assise ici" dis-je en regardant une fille assise au premier rang.

Puis je remis mon ordinateur en place, pris un air plus sérieux et dis :" Le prochain, ou la prochaine ... " En regardant une autre fille bien trop contente de son travail " ... ce sera une heure de retenue, voir plus si je le juge nécessaire."

Je fis un regard global sur toute la salle, tout le monde avait l'air d'avoir compris

Je repris alors une expression calme et reposée : "Allez, au travail."

Je refis un tour rapide des écrans d'ordinateurs à partir du mien mais je n'ai rien remarqué de trop suspect. Puis je me mis à regarder par la fenêtre: dehors personne. J'avais alors eu une grosse envie de sortir prendre l'air. Puis je me souviens que j'avais des devoirs ici, je tournais alors la tête vers l'horloge: 13H35.

"Avec tout cela on a perdu beaucoup de temps" me dis-je

Je me levais alors et partis me balader entre les rangs pour voir où en étaient mes élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 214
Date d'inscription : 02/05/2014
Localisation : Près d'une assiette de cookie
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Ven 9 Mai - 5:47
Le cours commence enfin. Les élèves se taisent et se mettent à écouter attentivement leur professeur, je fais de même. Le cours d’aujourd’hui porte sur le codage HTML, j’en avais déjà entendu parler mais je ne savais rien de son fonctionnement. Je ne sais pas si ce sera utile pour les piratages que j’envisageais dans le futur mais autant apprendre tout ce que je peux dès le début : plus j’en saurais, mieux ce sera. Contrairement à ce que je m’attendais, le professeur ne commence pas par un cours théorique et nous renvoie derechef vers des sites explicatifs.

C’est pour ça qu’il est payé ? Fonctionnaire…

Je ne prends même pas la peine de lui répondre. Je m’empresse d’aller visiter les pages indiquées et commence ma lecture. Je m’efforce d’apprendre le plus de ligne de code par cœur. Mon comportement exemplaire n’a pas l’air d’avoir été adopté par toute la classe car depuis là où je suis, je peux voir les élèves continuer de vaquer sur internet pour la plupart.

Après tout pour être honnête je m’y attendais. Même s’il est jeune, ce prof ne sait pas faire régner l’autorité comme les autres. Je ne m’y attarde pas plus longtemps et poursuis mon travail. Soudain le bruit de fond s’arrête et cela m’intrigue. Je relève alors la tête de mon écran et voit notre professeur tourner son ordinateur vers nous.

« Voici l’écran de monsieur et celui de mademoiselle assise ici. Le prochain, ou la prochaine ce sera une heure de retenue, voir plus si je le juge nécessaire. Allez au travail.»

Perplexe, je m’étire légèrement pour voir que l’informaticien faisait défiler les sessions des élèves peu appliqués. Je souris, c’est une manipulation simple à faire pour l’administrateur du réseau mais elle avait le mérite d’être efficace car je ne vois plus aucun élève autre part que sur son codage. Finalement il ne se laisse pas marcher sur les pieds, c’est amusant. Peu après, monsieur Kievsky commence à arpenter les rangs.

C’est ma chance pour avoir peut être quelques conseils ou du moins m’attirer sa sympathie. Je vérifie une dernière fois le langage de ma page HTML et esquisse un petit sourire de satisfaction : Tout m’a l’air bon et la simplicité avec laquelle je l'ai écrite me réjouis, ce n'était pas si difficile et pourvu que ça le reste. Fière de moi, j’interpelle le professeur une fois que ce dernier passe près de moi.

« Professeur, j’ai terminé mon travail. La page comporte toutes les balises demandées et chacune fonctionnent correctement. Que puis-je faire à présent ? »

Maintenant que l’homme est assez près pour que je puisse parler doucement, je décide de saisir ma chance. Je n’en aurais peut-être pas d’autre avant un bon moment voir pas du tout. Je prends une profonde inspiration et me lance en ayant décidé de commencer doucement.

« Le langage HTML est vraiment courant n’est-ce pas ? Mais il est aussi très facile à comprendre une fois qu’on connait le système des balises. Est-il utilisé partout ou existe-t-il des langages plus complexes et plus… difficiles à décrypter ?... »

Avec de la chance il pensera juste que je suis une élève passionnée. Si il prend en compte le fait que je suis une B-5 avec des soucis d’argent, il pourrait peut-être faire un rapprochement … Non impossible, rien ne lit notre conversation à mes projets futurs. Il ne peut pas faire le lien… N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 33
Date d'inscription : 02/05/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Sam 17 Mai - 2:55
En faisait ma ronde, je trouvais certains élèves en train de bavarder car ils ne comprenaient rien. Je vins les voir.

"Bon vous, c'est quoi le problème ?" leur dis-je une fois à proximité.

Après leurs longues explications qui justifiaient leur absence totale de travail. Je finis par comprendre que ce n'était pas leur matière favorite, du moins s'ils en avaient une.

Je compris alors vite que la moitié de la classe ne voulait pas travailler car ils ne comprenaient rien.

Je me mis tout de même en tête que leur apprendre au moins ce language là leur permettrait de mieux suivre par la suite.

Je choisis donc de faire cas par cas car expliquer à la classe ne servirait à rien. Je vins donc voir chaque élève les uns après les autres. Certains ne comprenaient pas où se trouvait les codes que le tutoriel leur demandait d'aller chercher. D'autres faisaient semblant afin de pouvoir ne rien faire et jouer sur leur portables quand j'avais le dos tourné.

"Ohlala mais quel prof voudrait d'une classe pareille" me dis-je en regardant des élèves de l'autre coté de la salle, tous penchés vers un seul endroit, puis l'un d'entre eux m'a remarqué, il a donné un signal aux autres et tout le monde s'est instantanément remis sur son poste respectif.

D'un air blasé je me suis repenché sur le poste où une jeune fille m'avait demandé de lui expliquer comment fonctionnait la balise qui servait à créer un lien vers une page extérieure. Après lui avoir fait comprendre que c'était également dans le tuto elle se remit au travail.

Lorsque je me suis redressé j'ai remarqué qu'une troupe de quelques élèves était amassée autour de moi et observait ... Je sais pas ... surement comment j'expliquais le fonctionnement du tuto ... oui surement ...

"Bon allez chacun à son poste" leur dis-je en me retournant et leur faisant des signes de la main pour que chacun reparte à son ordinateur.

Je laissais sortir un soupir:

"Pourquoi moi ..."

Je continuais de faire mon tour de salle puis j'en vis encore un qui sortait dans internet croyant que je ne le voyais pas. Je me suis arrêté juste derrière lui, j'ai penché ma tête à côté de la sienne et :

"Excusez-moi" lui souffla-je doucement à l'oreille

Il se figea net et éteignit rapidement tout ce qui était allumé, dont le code qu'il n'avait toujours pas commencé. Je jetais alors un coup d’œil à l'horloge: la moitié du cours était déjà passée.

Je tirais une grimace:

"J'arriverais jamais à leur apprendre quoi que ce soit à ce rythme. D'un côté je ne suis pas payé pour, donc ici de toute façon qu'ils fassent ce qu'ils veulent" me dis-je pour moi même.

Je me remis donc en route pour finir enfin mon cercle des tables. La plupart des gens avaient l'air d'avoir un minimum compris. J'étais content. Puis en passant au niveau de Reika, elle me lança:

« Professeur, j'ai terminé mon travail. La page comporte toutes les balises demandées et chacune fonctionnent correctement. Que puis-je faire à présent ? »

Je me suis alors penché afin d'observer son code. Puis elle rajouta:

« Le langage HTML est vraiment courant n'est-ce pas ? Mais il est aussi très facile à comprendre une fois qu'on connait le système des balises. Est-il utilisé partout ou existe-t-il des langages plus complexes et plus... difficiles à décrypter ?... »

Je me suis redressé et me mis à l'observer. Elle avait l'air de bien savoir se servir de la machine et du code en question.

"Enfin peut-être une élève interessée" me dis-je

J'ai ensuite tourné mon regard derrière moi pour voir si on continuait de s'ammuser: Tout le monde travaillait, hormis quelques personnes qui m'observaient, cachés derrière leurs postes.

"Ils vont finir de s'amuser ceux-là un jour, je vais passer installer un blocus ils vont voir" dis-je à voix basse en me retournant vers Reika et son poste.

Je finis d'inspecter rapidement son code: "Ça m'a l'air juste"

Puis je me souvins de sa deuxième question: "Et oui en effet le HTML est assez courant dans le script des pages internet, il est également facile à comprendre, c'est d'ailleurs pour cela que l'on l'étudie en premier. Ensuite vous aurez d'autres codes qui auront évidemment d'autres fonctions comme créer des programmes autonomes ou applications pour téléphone par exemple. Moi même autrefois je codais avec un peu tout le monde"

"Enfin ... autrefois c'était tout de même l'année dernière" me dis-je.

Puis je me suis posé une question que j'ai ensuite posé également à Reika:

"Vous avez parlé de langages plus difficiles à décrypter. Premièrement, il n'y a rien à décrypter dans le HTML, et ensuite je ne vois pas à quoi cela pourrait vous servir pour le moment. Nous en sommes pour le moment qu'au HTML, donc contentez vous de cela et n'essayez pas d'avancer trop vite, vous pourriez vous perdre et faire n'importe quoi."

J'ai ensuite rajouté: "De plus je vois que vous avez des facilités, c'est très bien, mais se précipiter ne mène à rien, je vous conseille d'abord d'obtenir tous les acquis de ce language là, ensuite nous verrons pour le reste"

En me retournant pour partir j'ai rajouté: "Bon comme vous avez fini vous pouvez attaquer la partie 'Pratique & Entrainement' dans le même dossier que le tutoriel"

Puis je finis enfin ma ronde et me rassis à mon bureau devant mon pc.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 214
Date d'inscription : 02/05/2014
Localisation : Près d'une assiette de cookie
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Jeu 22 Mai - 17:15
Monsieur Kievsky s’approche enfin et vérifie mon travail par dessus mon épaule. Il est obligé de lâcher l’écran des yeux plusieurs fois à cause du tapage des élèves alentour , j’en ris intérieurement. Ben qu’il soit un professeur à forte personnalité, il reste seul face contre tous.

Malgré tout je le respectais, il m’avait fait bonne impression dès le début : malgré son air calme voir absent il savait se faire respecter un minimum et avait prouvé qu’il avait du talent : talent qui m’intéressait fortement…

"Ça m'a l'air juste. Et oui en effet le HTML est assez courant dans le script des pages internet, il est également facile à comprendre, c'est d'ailleurs pour cela que l'on l'étudie en premier. Ensuite vous aurez d'autres codes qui auront évidemment d'autres fonctions comme créer des programmes autonomes ou applications pour téléphone par exemple. Moi même autrefois je codais avec un peu tout le monde"

Des programmes et des applications pour pirater ou contrôler à distance peut être ? Il faudra que je me penche là dessus. De plus, il venait de m’avouer qu’il codait autrefois, pourquoi avoir arrêté ? Etait il tombé dans l’illégalité ?

Je me promis alors que, dès que j’en saurais plus en informatique, je piraterai le site de l’internat et vérifierai les dossiers dont celui de ce mystérieux Kievsky…

"Vous avez parlé de langages plus difficiles à décrypter. Premièrement, il n'y a rien à décrypter dans le HTML, et ensuite je ne vois pas à quoi cela pourrait vous servir pour le moment. Nous en sommes pour le moment qu'au HTML, donc contentez vous de cela et n'essayez pas d'avancer trop vite, vous pourriez vous perdre et faire n'importe quoi."

Oh je ne pense pas non, actuellement le cours d’informatique occupe toute mon attention, je ne risque pas de me tromper facilement. S’il pense que je suis maladroite, je lui ferai mes preuves ! Il verra qu’il peut m’enseigner plus et plus vite.

Je veux mettre toutes les chances de mon coté. Je commence à sortir un petit bloc note de mon fidèle sac en bandoulière et y marque les notions du cours d’aujourd’hui. Il a tout de même raison, je dois étudier sérieusement et je le ferai !

"De plus je vois que vous avez des facilités, c'est très bien, mais se précipiter ne mène à rien, je vous conseille d'abord d'obtenir tous les acquis de ce langage là, ensuite nous verrons pour le reste"

Parce que ce n’était pas tout ce qu’il y avait sur le langage HTML ? Je me précipite sur la page contenant tout les basiques et, comme son nom l’indique, QUE les basiques. Je soupire, évidemment qu’il y en avait d’autre. Qu’importe, je les apprendrai tous par cœur. Après tout, j’ai toute mes heures de cours pour les réviser et je compte bien en profiter.



Ta vision utopique me donne envie de vomir. Comme si tu arriverais à faire tout ca ? Là tu y arrives car c’est simple mais après ? Tu crois vraiment réussir ? Le prof en face de toi a fait des études poussées, pas toi. Et rien ne prouve qu’il sache faire ce que tu attends de lui ! Redescends sur terre…

Tu veux partir ou non ?! Alors tais toi.

Qui veut le plus partir Reika ? Toi qui veut absolument éviter que tu fasses une crise ici ou moi qui n’accorde aucune importance à mes victimes ? Poses toi la question…



"Bon comme vous avez fini vous pouvez attaquer la partie 'Pratique & Entrainement' dans le même dossier que le tutoriel"

Je lâche un profond soupire et l’odeur de tabac (Moi aussi je m’aime :3 ) de Monsieur Kievsky s’estompe. Alors c’était tout ? Se référer à un tutoriel ? J’aurai préféré un vrai cours pour le coup. Bon, courage. S’il est prof c’est qu’il y a bien une raison non ? Il sait bien faire quelque chose que les tutoriels n’expliquent pas ?

Je laisse un moment ma question en suspend et reprends mon travail. Je me muni du fameux « Pratique & Entrainement » et commence mon travail. Je boucle le tout en moins d’un quart d’heure, ca reste simple aussi. Toute fière de moi, j’interpelle de nouveau mon professeur. J’espère qu’il verra à quel point je suis motivée.

« Je viens de terminer, tout marche correctement encore une fois. S’il vous plait monsieur, puis je m’attaquer à quelque chose de plus coriace et de plus complexe ?… S'il vous plait, vous voyez bien que je ne demande qu'à apprendre. Le codage est une des seules choses que j'arrive à faire ici et j'aimerai approfondir mon apprentissage. S'il vous plait.»
demandais-je dans l’espoir qu’il me dirige vers les codes de sécurité.

Peut etre devais je jouer un peu plus sur les sentiments?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 33
Date d'inscription : 02/05/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Lun 26 Mai - 22:19
Une fois à mon bureau, je vis que Reika se remit à travailler. Il restait encore 25 minutes de cours. Je laissais s'échapper un soupir:

"Encore 20 longues minutes" me dis-je tout en tournant le regard vers la fenêtre.

Je me tournais alors vers la classe pour voir ce que faisaient ces derniers. Mais quelle ne fut pas ma grande surprise lorsque je vis ce qu'ils faisaient: rien. Perdus dans les tutos, dans les pages de code et sur les pages internet ...

"Toi là-bas, poste B12 ..." il se retourna accompagné de ses quelques camarades en face qui devaient surement faire la même chose "... , deux heures de retenue".

Il fit une méchante grimace et prononça des mots qui ne devaient pas être du champ lexical de l'éloge.

Je lui ai alors lancé un sourire amical, j'ai presque cru sur le moment qu'il allait se lever pour venir chercher du contact physique, mais il se contenta de me lancer un regard noir et se remit à son poste, faire semblant de travailler. Ses collègues avaient l'air de partager les mêmes sentiments que lui. Je me demandais comment pourrais-je encore les supporter pendant leur séjour ici. J'aperçus tout de même certains élèves travailler. Reika surtout avait l'air bien motivée. Je me demandais bien pourquoi, en quoi le code peut bien motiver une barjo dans son genre.

Je me mis un cure-dents dans la bouche le temps que l'heure s'écoule.

Je me remis sur mon propre pc et repris mon propre code en C++.

Dix minutes s'écoulèrent, la plupart des élèves se tinrent tranquilles. Bien que deux d'entre eux prirent encore deux heures de colle pour s'être éloignés un peu de l'objectif initial qui est le code.

Je me suis finalement relevé et me remis à me balader dans la classe. Je n'eus fit qu'une rangée que déjà Reika m'appelait:

"Encore ? Je lui ai pourtant donné de quoi faire, qu'est-ce qu'elle me veut encore ?" me dis-je d'un air ennuyé en changeant de trajectoire pour me diriger vers elle.

Une fois à coté d'elle elle me dit:

« Je viens de terminer, tout marche correctement encore une fois. S'il vous plait monsieur, puis je m'attaquer à quelque chose de plus coriace et de plus complexe ?... S'il vous plait, vous voyez bien que je ne demande qu'à apprendre. Le codage est une des seules choses que j'arrive à faire ici et j'aimerai approfondir mon apprentissage. S'il vous plait.»

Je ne sus que répondre sur le moment. Je m'abaissais pour regarder son code et l'essayer. Tout marchait correctement. Je fus assez impressionné par les compétences développées par cette fille.

"Elle doit surement avoir un passé dans le domaine" me dis-je.

"Eu ... Et bien tout cela est effectivement correct" lui dis-je tout en regardant son écran "Je vais voir ce que j'ai pour vous" dis-je en partant vers mon bureau.

Là je pris un classeur ou je rangeais mes cours et exercices.

"Un jour j'investirais dans un dossier "Exos pour occuper les élèves qui avancent trop vite" " me dis-je en souriant.

Je finis par trouver la feuille en question où se trouvaient une page d'exercices.

Je reviens vers Reika en tapant sur la tête d'un gars qui regardait du contenu pornographique en en faisant profiter sa camarade d'à coté qui subit également le même châtiment. J'avais tellement pas envie de retourner à mon bureau chercher encore des feuilles de colle à remplir ...

Arrivé près de Reika je relus rapidement la feuille que je tenais à la main et la lui passa:

"Vous avez l'air de bien vous en sortir jusqu'à présent, voyons maintenant ce que vous pouvez faire avec cela" lui dis-je en esquissant un sourire

La feuille n'était pas vraiment une feuille d'exercices par définition, il y avait là une demande d'un ancien client pour une modification de sa page d'accueil.

"Je suppose qu'elle aura là de quoi faire" me dis-je.

Sur la feuille il y avait en effet une demande de support technique et le début de ma réponse, le reste se trouvait réparti sur d'autres pages que je devais avoir quelque-part chez mes parents.

"Je doute fort qu'elle réussisse à finir ça avec le temps dont elle dispose" Me dis-je en regardant l'horloge "soit 10 minutes".

La tâche une fois confiée, je partis finir ma ronde dans les rangs des élèves. Je vis que certains arrivaient à se débrouiller assez bien avec leurs consignes. Deux garçons assis à coté et ayant de petites voix timides arrivaient assez aisément à se débrouillaient, ils avaient déjà entamés la partie pratique avec les exercices.

"Comment deux bonhommes comme eux ont-ils pu atterrir dans un pareil établissement" me dis-je

Je me suis écarté et en prenant me distances me suis retourné vers le rang de derrière qui n'avait : Rien Fait. Je vis que beaucoup d'ailleurs n'avaient encore rien faits. Je me dis que ces jeunes n'ont vraiment aucune envie dans le domaine, c'est peine perdue.

"Il y a tout de même quelques têtes qui bossent ici" me dis-je en me tournant vers Reika et les deux garçons. Ils étaient de dos et je voyais bien leurs écrans, hormis Reika qui était assez loin et qui bloquait son écran de sa tête. Mais je savais qu'elle travaillait, au moins, ELLE. Pensais-je en me tournant vers un groupe d’élèves qui discutaient sur un thème inapproprié dans ce cours.

Après les avoir réduit au silence, je finis ma ronde et repartis m'asseoir à mon bureau où je me suis réinstallé confortablement en attendant la sonnerie.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 214
Date d'inscription : 02/05/2014
Localisation : Près d'une assiette de cookie
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Lun 2 Juin - 9:08
"Euh ... Et bien tout cela est effectivement Je vais voir ce que j'ai pour vous" dit-il en partant vers son bureau.

Il semblait hébété de mon avancée plus que rapide. Fière de moi, je m’adosse contre le dossier de ma chaise en l’attendant. Je suis vraiment heureuse, à ce rythme là, l’informatique n’aura plus de secret pour moi. Dès lors je pourrai reconvertir mon savoir : c’est à dire piratage.

Monsieur Kievsky revint peu après, une feuille à la main. Qu’est ce que c’était ? Perplexe, j’attrape le bout de papier qu’il me tend et le lis en travers. Une fiche d’exercice ? Non elle ne comportait pas de consigne et n’était pas aussi épurée que ce que prépare habituellement le ministère de l’éducation.

"Vous avez l'air de bien vous en sortir jusqu'à présent, voyons maintenant ce que vous pouvez faire avec cela" déclara t’il avec un étrange sourire.

C’était quoi cette histoire ? Il me faisait passer un test ? Si c’est le cas, il va voir ! J’avais une nouvelle opportunité pour lui faire mes preuves à ne pas manquer. Lorsqu’il s’éloigna, ni une ni deux, je me remets à mon travail. Concentrée comme jamais, je relis la feuille plusieurs fois attentivement : il s’agissait d’une sorte de demande de support technique avec un début de réponse. Il ne me restait qu’à compléter ? Ca me semblait bien trop simple, il devait y avoir un piège quelque part, ce n’est pas possible. Pourtant rien, après mes nombreuses relectures, il n’y avait rien de suspect

»Tu deviens parano ma pauvre fille… » me murmurais-je

Je me mis donc à compléter la partie manquante sans trop de difficultés. Mes doigts tapèrent machinalement sur les touches et le HTML s’apparentait désormais à une nouvelle langue que je maîtrisais à la perfection. Soudain, un bruit sourd interrompit ma concentration : la sonnerie. Quoi déjà ? Le temps passe réellement si vite ?

Autour de moi, la classe s’agite et c’est la course vers la sortie. Je regarde l’amas d’élèves se pousser vers la porte avec ennui avant d’enregistrer mon travail et d’éteindre mon poste. Il va falloir que j’attende la semaine prochaine pour être ici. A ce rythme là, je risque de ne pas atteindre le niveau que je cible. Mes efforts auront été vains… et ça me ferait bien chier ! Pas question que je me donne autant pour rien, je devais trouver une solution.

En moins de cinq minutes, la salle est vide et je ne me retrouve plus qu’avec mon professeurs. Derniers arrivés, derniers parties. Je profite de ce moment privilégié pour m’avancer vers lui : C’était une occasion unique de remédier à ce problème d’emploi du temps.

« Euh Monsieur ? Je regrette mais je n’ai pas pu finir le devoir que vous m’avez donné en 10 minutes. Seulement, comme je vous l’ai dis, j’aime vraiment l’informatique et j’aimerai le terminer rapidement. Mais comme vous le savez, je n’ai que deux heures par semaine de cette matière que j’aime tant, ce qui ne me permets pas d’achever mon fichier HTML. Serez t’il possible d’avoir un accès à la salle informatique durant les pauses et quelques leçons et exercices supplémentaires ? J’apprends très vite et ça me ferai plaisir de pouvoir progresser rapidement. »

J’avais demandé cela avec une voix qui trahissait un immense désir. Avec un peu de chance , il trouvera la requête de son élève louable ou alors il prendra peur. Après tout, je suis en B5 et ça suffisait pour terrifier la plupart du corps enseignant ici. Surtout lorsque ces derniers faisaient une fixation sur mes cicatrices.

« Si un quelconque Dieu existe, faites que ce prof accepte, je vous en prie… » me mis-je à prier intérieurement
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 33
Date d'inscription : 02/05/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Dim 8 Juin - 11:48
Assis à mon bureau, mes yeux passaient de la fenêtre à la classe.

"Plus que dix minutes, dix minutes et je serais enfin libre" me fis-je remarquer

Je constatais également que beaucoup dans la classe attendaient la même chose que moi. Tous ces élèves désintéressés me gâchaient le moral. M'enfin, je me dis toujours qu'ici, tout peut toujours être pire et qu'il faut être content du moment qu'il m'y a pas de morts ou blessés.

"Peut-être qu'après le codage html je pourrais envisager de leur apprendre quelque-chose de plus intéressant pour eux. Comme le C, je suppose que codes des jeux pourrait les intéresser. Enfin, on verra bien" me dis-je dans un soupir en regardant dehors.

Après être revenu à la réalité au bout de quelques minutes à cause du mur sonore qui commençait à se former sur la classe. Je me suis levé et me suis raclé la gorge:

"Excusez-moi, mais il n'est pas encore l'heure, veuillez vous tenir tranquille jusqu'à la sonnerie" dis-je à voix haute

Certains se calmèrent, d'autres se moquaient de moi. J'ai ainsi rajouté:

"Une heure de colle peut-être ?" en fixant les élèves en question

Ils cessèrent de rire en me jetant des regards noirs.

Je me rassis calmement. Mon regard s'est alors posé sur Reika, imperturbable, qui continuait à travailler.

"Elle au moins elle est inspirée, je ne vois pas en quoi le html peut l'intéresser autant" me dis-je en réfléchissant "peut-être qu'elle en à juste marre d'être ici et qu'elle a trouvé un passe-temps intéressant. En tout cas elle est motivée et c'est très bien comme ça, après avoir lu son dossier je préfère ne pas l'avoir sur le dos"

Cependant certains de la classe qui ne m'appréciaient guère n'avaient pas non plus un passé joyeux. Certains en particulier me faisaient peur car autant pour les autres, en cas d'agression mes techniques de combat me permettraient de me défendre, autant pour ceux-là je ne saurais pas vraiment quoi faire. Surtout que l'un d'entre eux est suspecté de faire passer des armes par l'établissement.

Un frisson me parcouru le corps.

J'ai jeté un regard sur l'horloge:

"Encore cinq minutes, on y est presque" me dis-je, content.

Cependant le cours n'était pas encore terminé et il fallait que je garde le contrôle sur la classe.

Toutefois personne ne semblait trop agité, beaucoup d'élèves jetaient de brefs regards sur l'horloge, puis sur moi, puis reprenaient leur attente.

J'ai déplacé ma chaise de manière à me remettre face à mon ordinateur et commença à vérifier la fin de mon travail afin d'être sur d'avoir tout bon avant d'enregistrer.

La sonnerie retentit.

D'un coup, tout le monde se leva dans un bruit assourdissant pour se ruer vers l'entrée, dès que la porte s’ouvrit le passage était déjà condamné. Les élèves essayaient de s'y engouffrer par trois ou quatre, les autres poussaient derrière. Ce fut comique à regarder. A un moment, un élève disposant de formes généreuses passa en force et déboucha la sortie en broyant certains de ses camarades contre les murs.

Il n'eut aucun mort, à mon soulagement, et la salle était vide en deux minutes à peine.

En refermant mon ordinateur après l'avoir éteint. J'aperçus Reika, qui venait d'éteindre son poste. Elle se tourna vers moi.

Surpris, je ne su que penser:

"Mon dieu, qu'est-ce qu'elle me veut, qu'est-ce que j'ai fait, qu'est-ce qu'elle va me faire" me dis-je

Sur mes gardes, je la regardais s'avancer jusqu'à mon bureau:

« Euh Monsieur ? Je regrette mais je n’ai pas pu finir le devoir que vous m’avez donné en 10 minutes. Seulement, comme je vous l’ai dis, j’aime vraiment l’informatique et j’aimerai le terminer rapidement. Mais comme vous le savez, je n’ai que deux heures par semaine de cette matière que j’aime tant, ce qui ne me permets pas d’achever mon fichier HTML. Serez t’il possible d’avoir un accès à la salle informatique durant les pauses et quelques leçons et exercices supplémentaires ? J’apprends très vite et ça me ferai plaisir de pouvoir progresser rapidement. »

Le ton qu'elle prit me surprit:

"Mais elle est pas normale cette fille" me dis-je. Puis après réflexion: "Bon, après tout peut-être qu'elle est tout simplement passionnée et qu'elle aimerait se réinsérer dans la vie active. Si c'est le cas, il est vrai que lui donner un coup de main ne serait pas de refus, de plus que je suis le professeur le mieux placé pour le lui offrir"

Content, je lui dis:

"Bon, comme j'ai pu le constater tu es une élève bien motivée qui a du potentiel. Je suis surpris de ta progression rapide et ton assimilation efficace du code. Je vois que tu cherches à apprendre et que tu y mets de la bonne volonté."

J'ai marqué une pause, j'allais lui proposer de rester encore dans la salle informatique si elle veut travailler si elle a du temps libre, car moi j'en avais. Cependant je n'avais vraiment pas envie de passer plus de temps à surveiller une élève en lui donnant constamment du travail (car elle avançait bien trop vite). J'ai donc eu une idée, j'avais déjà une séance de rattrapage ce soir avec une élève.

Je repris donc : "Bon, ce qu'on va faire c'est que je vais te mettre en rattrapage ce soir comme sa tu auras tout ton temps pour finir ton code et en commencer d'autres, si tu voudras tu pourras même en essayer d'autres"

Je lui dis ces derniers mots avec un grand sourire, content de moi, persuadé d'avoir fait là un acte plein de bonne volonté.

J'avais entre temps fini de ranger mes affaires, mon ordinateur et mes dossiers dans mon sac, prêt à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 214
Date d'inscription : 02/05/2014
Localisation : Près d'une assiette de cookie
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky] Ven 13 Juin - 3:02
"Bon, comme j'ai pu le constater tu es une élève bien motivée qui a du potentiel. Je suis surpris de ta progression rapide et ton assimilation efficace du code. Je vois que tu cherches à apprendre et que tu y mets de la bonne volonté."

Au moins j’étais fixée : il ne semblait se douter de rien. Ce qui était fort encourageant ! J’étais presque assurée de réussir à ce rythme-là. Mais patience, rien n’est encore gagné. Je devrai persévérer et faire bonne figure encore un moment. Si j’arrivai à attirer la sympathie du jeune professeur d’informatique, il sera surement en mesure de m’enseigner des choses plus ou moins légales… et tant mieux pour moi !

D’ailleurs il semblait bien m’apprécier pour le moment, il ne devait pas être habitué à avoir en face de lui des élèves motivés, ce qui été parfaitement compréhensible. Je gagnais des points. Je lui adresse un petit sourire enjôleur et le laisse poursuivre pour entendre ce qu’il souhaitait me dire. Il semblait pensif et ses lèvres s’agitaient légèrement comme pour parler mais aucuns sons ne sortit : il semblait penser ses mots. Quand il eut enfin décidé quoi dire, son regard se posa de nouveau sur moi.

"Bon, ce qu'on va faire c'est que je vais te mettre en rattrapage ce soir comme ça tu auras tout ton temps pour finir ton code et en commencer d'autres, si tu voudras tu pourras même en essayer d'autres"

« Bien Monsi… quoi ?! »

Je manquais de m’étouffer sur le moment et ma première pensée fut de réfléchir à un moyen de tuer ce prof. Il voulait me garder en cours ? Encore ?! Ah non, hors de question ! Puis quoi encore ? Je voulais partir moi, fini les bancs de l’école pour la journée. Ce n’est pas pour moi ces conneries. Mais bon, avais-je vraiment le choix ? Je voulais progresser, certes. Et je suis sure que cet homme pensait faire quelque chose de bien comme en témoigne son sourire mais…

Tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même, c’est toi qui l’a voulu

Rhô la ferme toi !

Je soupire intérieurement, c’est vrai je l’ai voulu. Je replonge mon regard bleu dans celui de l’homme blond et lui adresse un sourire hypocrite au possible, en espérant qu’il ne le remarque pas trop.

« Bien Monsieur ; repris-je ; je serai là avec plaisir. »

L’homme s’éloigne, content de lui, et part faire ses affaires. Je me retourne de mon côté faire de même. On dirait que je ne vais pas rentrer aussi vite que je l’aurai voulu, il faut bien faire des « sacrifices » non ? Je reprends mon sac et m’éloigne de la sortie. Courage, ça finira bien un jour !

« Au revoir Monsieur Kievsky, à ce soir. »

FIN
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]

MessageSujet: Re: Un ordinateur pour deux? [Pv Igor Kievsky]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une table pour...deux? [Libre]
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Un casse pour deux [PV Ishii]
» Un compte pour deux persos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-