AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Invité "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Mar 3 Juin - 13:51
J'étais seul, encore, après ma rencontre avec les gens du lycée, que je n'aime pas, je me suis mise en route pour le village de Kyrie, histoire de découvrir un peu se qu'il s'y passe et où est quoi. J'ai parcourue tout le lycée a une allure de balade, je suis passée devant pleins de gens, ils me dévisageaient tous, comme si je venais de mars. Intéressant.

Je suis enfin arrivée a la grille, je suis sortie, au même moment, une brise fie volter mes cheveux, je ressentie un sentiment de libération, ça faisait un bien fou. J'ai regarder droit devant moi, je me suis mise une fois de plus a marcher, robotique, rapide, je suis passé devant une tonne de chose, mais je n'y ai pas fais attention, je ne me souviens donc pas du chemin pour rentrer.

Je suis arrivée a une grande usine désaffectée, je me trouvais devant une grande grille, enfin grande pour moi sachant que j'étais toute petite. J'ai tenté de l'ouvrir mais elle était verrouillée logique, puisque l'entrée devait être interdite, sachant que que l'usine est abandonnée. J'entrepris d'escalader la construction de métal rouillé, le problème c'est qu'elle était justement rouillée, je devais donc faire extrêmement attention a ne pas me coupé ou quoi, je n'ai jamais eu de vaccin contre le tétanos.
Je portais un short en jean bleu marine, ainsi qu'un énorme t-shirt gris, j'en ai déchiré un bout, maintenant il laissait entre voir mon nombril, mais ça irai. J'ai commencer mon ascension, la grille était humide mais j'avais de bonne prise, je me suis donc facilement hissée au sommet de la grille, me mettant a califourchon, j'ai observer ce qu'il y avait autour de moi, personne. Bien, j'ai donc balancer ma jambe de l'autre coté, et j'ai sauter, elle n'était pas si haute que ça finalement, et j'avais l'habitude de sauter de haut, les cours poursuites en plaine ville avec les gars, ça fait de l’entrainement.
Je me suis avancé lentement, j'ai soudainement entendue mon portable sonner, cet imbécile m'a fait sursauter. J'ai répondue au message, jusqu'au moment ou, lorsque je relevais la tête, j'ai aperçue quelque chose, je me suis arrêtée, je n'ai plus bouger :

- Ho ! Y'a quelqu'un ? Ai-je dit, d'une voix forte, et sur de moi tout en fronçant les sourcils, car ça m’énervait.
Quelqu'un voulait me faire peur, ou s'amuser à me dérangé, depuis quand on dérange les gens quand ils sont en train de s'introduire dans un lieu interdit, surtout que j'imagine qu'il s'y passait toute sorte de chose pas très catho ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Jeu 5 Juin - 17:08
J’ai encore fait la grasse mat’. Je n’aime pas me lever tôt, c’est comme ça. Pourtant les cours commencent de bonne heure mais je n’en ai rien à faire. Si je veux dormir, je dors et tant pis si je sèche la matinée ou même la journée entière. Bref, ne sachant même pas si aujourd’hui était un jour de cours, je me dirigeai vers le centre-ville histoire de prendre l’air en dehors de cet internat destiné aux dingues.

Me voilà désormais en pleins centre. Waw c’est bondé de monde aujourd’hui. Il y a les soldes ou quoi ?! Je soupir longuement en voyant la foule présente dans ces lieux puis je décide de me casser car le bruit le matin, non merci. Okay on ne va pas dire que c’est vraiment le matin vu l’heure qu’il est mais comme je viens juste de me lever, pour moi c’est le matin.

Continuant mon chemin pour trouver un endroit plus calme et surtout éloigné du raffut du centre-ville, je m’arrête devant un lieu qui m’est familier. L’usine désinfectée, lieu où j’avais bastonné plusieurs types et surtout l’endroit où j’ai rencontré Aliena. J’esquisse un léger rire avant de me remettre en route. Un peine un pas de fait qu’un bruit commence à retenir mon attention. Qu’est-ce que… ? Quelque chose bouge dans l’arbre derrière la grille d’entrée. Curieuse de voir ce qui s’y trouve, j’escalade sans perdre de temps le portail en piteux état prenant garde de ne pas m’ouvrir les mains avec le métal rouillé.

La grille était franchie, je me trouvais maintenant tout près de l’arbre qui attirait mon attention. Je jette un regard à la fameuse intrigue puis c’est avec surprise que je découvre…un chaton ? C’est lui qui faisait tout ce bruit ? En me voyant, l’animal commence à miauler en restant perché sur sa branche. Oh mais il est trop chou ce petit chat ! Regardez ses petites oreilles, ses petites pattes, son nez trop gnon et son miaulement adorable ! Oui comme vous pouvez le constater, j’adore les chats, ils sont si mignons. Sans hésiter une seconde, je grimpe dans l’arbre pour attraper le chaton avant de me poser confortablement sur la branche.

-Tu sais que tu en as de la chance toi ?

Mon visage affichait un grand sourire. La boule de poils vint frotter sa petite tête contre la mienne et se mit en boule sur mes genoux. Huuum…okay. Moi qui comptais descendre et me poser calmement au sol, on dirait bien que je vais rester sur cet arbre un moment. Caressant l’animal délicatement, ce dernier s’endormit sans tarder et c’est sans m’en rendre compte que je le suivis vers le monde des rêves.

Alors que je dormais paisiblement, une mélodie me réveilla brusquement. D’habitude quand je dors, c’est très dure de me réveiller mais ce genre de sonnerie pourrait réveiller un mort enterré trois pieds sous terre. Putain mais c’est quoi ce bordel ? Normalement on n’a pas le droit de venir ici ! Moi qui voulais être au calme, eh bah c’est raté ! Du lieu de repos où j’étais confortablement installée, je regardais l’intrus à travers le feuillage en essayant de ne pas me faire remarquer. Une fille. C’est une fille aux cheveux roses, assez petites avec une poitrine plutôt volumineuse qui vient troubler l’atmosphère paisible qui avait pris place en ce lieu. Serait-elle de l’internat ? Je n’avais fait aucun bruit, j’étais très bien cachée perchée la haut mais apparemment la cachette ne suffisait pas. Je la vois regarder dans ma direction avant de l’entendre crier quelques mots.

-Ho ! Y'a quelqu'un ?

Pourquoi a-t-elle l’air si énervé ? J’ai rien fait alors calmos ! En plus le petit chaton dort calmement, elle va finir par le réveiller si ça continu ! Cette fois c’est moi qui suis de mauvaise humeur. Les sourcils froncés, je descends de l’arbre en tenant dans un bras la petite bête qui dort et attrapant avec ma main libre la branche pour poser les pieds au sol en douceur. Je dépoussière un peu mon short avant de me diriger vers l’élément perturbateur.

-Eh barbe à papa, tu vas baisser d’un ton stp. Je ne sais pas pourquoi t’es sur les nerfs mais vient pas me faire chier sinon ça va pas le faire !

Grand soupir de ma part. Je regarde l’inconnue de haut en bas pour voir à qui j’ai affaire. Son short était semblable au mien seulement celui que je portais était plus foncé. Son haut laisse apparaitre son ventre bien dessiné. C’est quoi ce t-shirt ? Il est déchiré, non ? Directement, je jette un œil sur la grille d’entrée pour apercevoir un bout de tissu accroché à un barreau, flottant comme un drapeau au vent. Comprenant ce qu’il s’était passé, je me mis soudainement à rigoler.

-T’es…vraiment pas douée ma…ma parole !

J’essayais de placer ces mots entre mes rires qui ne voulaient s’arrêter. Etais-je en train de me moquer d’elle ? Eh bien oui mais il faut dire que la situation était drôle. Après quelques minutes de fou rire, je repris la parole, un grand sourire provocateur aux lèvres.

-Quand on ne sait pas faire, on ne fait pas. L’usine est un lieu normalement interdit au public alors laisser une preuve de ta venue ici n’est pas très intelligent. Surtout que là c’est sur l’entrée que tu laisses la pièce à conviction.

Je sentais que j’allais me remettre à rigoler alors ma main vint se poser sur ma bouche afin de retenir les rires. Avec tout ce bruit, le chaton dormait toujours paisiblement sur mon bras collé contre mon corps. Alala en voilà un qui a le sommeil lourd.

-Huuum...d'ailleurs, qu'est-ce que tu fiches ici...euh c'est quoi ton nom barbe à papa?

Oui j'ai cette mauvaise habitude de donner des surnoms au 3/4 des gens que je rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Lun 16 Juin - 22:19
Lorsque j'ai réussie a identifier l’intrus, par sa voix, je me suis retournée sur une jeune fille, de mon âge peut-être, de longs cheveux blonds, les yeux bleus, elle portait au creux de ses bras bien tranquillement installé, un... WHAT ?! Un chat ?! En réponse a ma tirade demandant qui était là, j'eue droit a une menace, un ordre, et une insulte en plus... Je n'aime pas cette nana !

*Ne m’appelle pas barbe a papa, la folle aux chats, ou tu vas avoir des problèmes.* Ai-je pensé calmement.
Je n'eu pas le temps de répliqué qu'elle se mit a rire due au fait que j'avais laissé des traces de mon intrusion dans ce lieu qui, je le savais, était interdit.

-Quand on ne sait pas faire, on ne fait pas. L’usine est un lieu normalement interdit au public alors laisser une preuve de ta venue ici n’est pas très intelligent. Surtout que là c’est sur l’entrée que tu laisses la pièce à conviction.

- Merci de ta remarque extrêmement constructive et tout a fait pertinente. Cependant, cela fait 11 ans que je fais ce genre de chose, je n'ai pas besoins des conseils d'une a chats. Merci. De plus, je ne comptes pas déchirer un autre bout de mon T-shirt au risque de finir les seins a l'air,  vue leurs tailles, je risque d'avoir des problèmes plus sérieux qu'une simple visite au commissariat. Et si cela ne te suffis toujours pas, avant ton arrivée, je comptais les récupérer après avoir pris ma décision sur ma destination future. Tout ça d'une traite, et sur un ton monotone, le plus froid possible histoire qu'elle me lâche.

Elle m'avait auparavant demandé mon nom et ce que je faisais ici.

- Je peux te poser la même question. J'ai attendue d'avoir une réponse pour lui livré cette information. C'est vrais elle pouvait être une infiltrée de la police, ce faisant passé pour une mini folle aux chats.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Mar 17 Juin - 19:10
11 ans qu’elle fait ce genre de chose ?! Pffff je n’y crois pas une seule seconde ! Laisser une pièce à conviction est quelque chose d’amateur. J’allais lui sortir quelque chose mais c’est comme si elle avait lu dans mes pensées en me sortant qu’elle aurait récupéré ce qu’elle avait perdu en partant vers un lieu dont elle ne savait même pas la destination. Elle me dit aussi que si elle arrache un bout de plus de son t-shirt c’est la cata. Bah c’est certain vu la taille de ses seins. Je regarde les miens un instant puis les siens, puis j’ai fait ça au moins 5 fois avant d’arriver à la conclusion que les siens étaient 2 voire 3 fois plus gros que les miens. Peu importe, au moins c’est moins chiant à transporter. Je me vois mal courir avec une paire pareille, bonjour la scoliose ! Bref, je l’ai écouté déballer son blabla d’une façon pas très amicale, remarque je n’ai pas cherché à faire faire copine copine on plus, en caressant le petit chaton. J’attendais désormais la réponse à ma question, qui était cette débutante ?

-Je peux te poser la même question

Bizarrement ce genre de réplique ne m’étonna pas le moins du monde. C’était prévisible, elle sait être méfiante finalement. Car le fait d’avoir laissé son tissu sur la grille d’entrée me laisser croire tout le contraire. Dans un premier temps je l’aurai jugé d’inconsciente mais finalement elle remonte un peu dans mon estime avec ce refus de réponse. Je l’observe un moment silencieuse avant de lâcher un soupire et de lui dire ce qu’elle désirait savoir.

-Je m’appelle Aria Mizako, 18 ans. Je viens de l’internat Kyrie et je suis en classe A-4. Tu veux savoir autre chose encore sur moi ou pas ?

Je lui dis tout ceci d’une voix blasée. Je m’en fous de dévoiler ces informations sur moi à cette fille. Elle n’est certainement pas de la police vu qu’elle s’est infiltrée ici, dans un lieu normalement défendu au public. Et si elle était flic, elle m’aurait déjà arrêté pour m’être introduit là. Inconsciemment j’analysais déjà la personne en face de moi. Réunir un maximum d’informations sur une personne s’avère toujours utile. Je repris la parole d’un ton sec.

-A toi de répondre la barbe à papa !

Va-t-elle me donner simplement son prénom, une description comme la mienne ou rien du tout ? En attendant sa réponse, j’observe le petit chaton présent dans mes bras. Il n’a pas de collier ni de tatouage sur l’oreille, ça se trouve que je peux le garder… Si il n’a pas de refuge, il doit avoir faim le pauvre…

-Eh miss aux gros seins, tu peux prêter un peu de ton lait pour nourrir ce petit chou ?

Je suis irrécupérable… C’était obligé que je sorte quelque chose sur ses seins. Comme j’ai la petite boule de poils dans la main, je ne peux pas tripoter sa poitrine alors il fallait que je fasse une réflexion sur cette poitrine généreuse. Comment va-t-elle réagir à mon insolence ?
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Mar 17 Juin - 23:15
Après ma réponse inversé, la jeune fille m'informa qu'elle était a Kyrie, en classe A-4, au vue de cette information, je baissais les épaules comme déçue. Je serrai surement contrainte de la voir tout les jours, du moins quand j'irai en cour. Elle me dit aussi s'appelé Aria Mizako. Jolie prénom. Je lui en fie la remarque. Et j'ai décidé de lui livrer les mêmes informations que les siennes.

- Aria... Jolie. Je m’appelle Gwyneth.(Gwenaëlle) J'ai 17 ans, bientôt 18. Et je suis aussi a l'internat, en classe A-4, tu t'en doute. Que fais-tu ici ? Tu promène ton chat ? Charmant comme balade. Ai-je dis, d'un tons toujours aussi monotone et glaciale, mais là ce n'étais pas volontaire. J'ai même essayé d'être... Ge... Gent.... Gentille...
Même si cette manie de m'appeler Barbe a Papa n'allait pas tarder de m’énerver, je ne lui fis pas de remarque. Si elle se prend un point en pleine face, sans avertissement, ça lui servira de leçon.
Malgré le fait que ce surnom était impoli et qu'elle devait le savoir, elle continua dans sa lancée pour ce moqué de mes seins. Normal, elle était plate comme une planche a pain. Elle me demanda avec désinvolture si j'avais du lait pour son pauvre chat. Chat qui d'ailleurs était très moche et tout pouilleux.

- C'est d'une grande classe. Ai-je dis en levant le sourcils droit et en la regardant avec mépris. J'ai alors fouillé dans ma poche arrière, il me restais des croquettes avec une espèce sauce bizarre, que je servait a mon chien, j'avais due le laisser dans ma poche en prévoyant une sortie avec lui. Je lui ai donc lancé.

- Tiens, ne mange pas tout, il faut qu'il en reste pour le chat. Je le donne a mon chien, mais si ça te va a toi, ça ira au chat, hein ma petite chienne. Ai-je dis posant mas mains sur mes genoux et souriant, prenant la pose que je prend en générale pour parler aux chiens que je trouve stupide. Elle en était un belle exemple.
Je me suis enfin dirigée vers la grille pour récupéré mon tissue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Mer 18 Juin - 18:49
Son ton ne changea pas d’un poil. Toujours glacial et monotone. C’est un robot cette fille ou quoi ?! Quoi qu’il en soit, elle me fit un compliment sur mon prénom en me disant qu’il était joli. Huum…merci ? Non je ne dis rien face à son compliment écoutant sa présentation avec attention. Elle est donc bien à l’internat Kyrie et dans ma classe qui plus est. Okay intéressant à savoir.
Après ma réflexion sur ses seins généreux elle me regarda avec mépris. Oulala, la barbe à papa n’a pas du tout aimé ma provocation.

-C'est d'une grande classe.

Oui je le sais déjà, pas la peine de me le dire. J’ai toujours aimé cherché la merde depuis que je suis née et c’est d’ailleurs pour cette raison que je m’entraine moi-même dans des histoires loufoques. Il serait temps d’arrêter avec cette attitude, je ne compte plus le nombre d’ennuis que j’ai eu avec. Et puis zut, il faut bien s’amuser dans la vie non ? Elle est courte alors autant en profiter un maximum ! Je la regarde chercher dans ses poches où elle sort…des croquettes ?! Mais qu’est-ce que des croquettes font dans sa poche ?! Elle me balance alors la trouvaille que j’attrape au vol sans trop de difficultés.

-Tiens, ne mange pas tout, il faut qu'il en reste pour le chat. Je le donne a mon chien, mais si ça te va a toi, ça ira au chat, hein ma petite chienne.

J’arque un sourcil après ses propos puis un sourire hypocrite apparait sur mes lèvres. Quelle sale garce ! Le pire c’est qu’après ses mots avec les gestes qui vont avec, elle me tourne le dos pour aller chercher la pièce à conviction accrochée à la grille. Tsss, elle ne paie rien pour attendre cette gosse aux gros seins. Le petit chaton se réveille enfin après une longue sieste. M’accroupissant, je le dépose délicatement au sol, lui donnant la nourriture de barbe à papa. Comme je pensais, il était affamé et ne se fit pas prier pour passer à table direct.

-Vas-y doucement petit chou, tu vas finir par t’étouffer !

Un sourire sincère anima mon visage. J’adore ces petites bêtes et même si il y a 2 secondes je voulais tuer Gwyneth maintenant je suis comme apaisée. Je caresse doucement la tête du petit avant de me lever et de me diriger vers barbe à papa qui récupérait son tissu. Soupirant lorsque j’arrive près d’elle, je pris la parole d’un ton blasé.

-T’es quand même pas douer… 11 ans de métier et réussir à perdre la moitié de son haut sur l’entrée d’un lieu défendu…c’est médiocre.

Je laissai un blanc, mon visage n’affichant aucune expression particulière puis je repris.

-Enfaite, merci pour les croquettes, le petit était affamé.

Je jetai un bref coup d’œil en direction du chaton, il était toujours en train de manger. Me retournant vers Gwyneth, je la regarde droit dans les yeux avant de lui foutre une pichenette sur le front qui laissa une légère marque rouge du au choc.

-Je ne suis pas ta chienne barbe à papa. Tu devrais montrer un peu plus de respect à tes ainées.

D’accord elle avait presque 18 ans mais pour le moment je suis toujours plus âgée qu’elle. Elle m’a dit qu’elle était en classe a-4 mais j’aimerai bien savoir pourquoi.

-Qu’est-ce que t’as fait pour te retrouver en A-4 gamine ?

Oui gamine. C’est mon droit de l’appeler comme ça car je suis la plus vieille et en plus j’en suis sûre qu’elle n’appréciera pas ce nouveau surnom. Donc double satisfaction ! Je fais vraiment tout pour chercher la merde n’est-ce pas ? Je ferais bien une dernière chose tien… Je la plaque dos contre le portail rouillé prenant garde de ne pas la couper. Au fond je suis gentilles même si a ne se voit pas au premier abord. Seules certaines personnes arrivent à voir cette facette de moi. Ma main vient se poser sur un de ses seins pour la tripoter.

-C’est des vrais ?

Oui cette question m’intriguait depuis un moment. Il faut dire que ses seins sont assez imposants quand même. Je me demande quel est son bonnet ? Oui je suis également perverse. Elle va me foutre un coup de poing, je le sens et je suis prête à la parer en cas de coup. J’ai beau être perverse, je sais très bien me défendre et me battre. Avec une rivale comme Mitsu, si je ne sais pas me battre, je serais déjà morte lors de notre combat. Quelle idée d’avoir provoqué une moine aussi ? Il fallait mettre un peu de piment à ma vie, j’ai horreur de l’ennui.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Mer 18 Juin - 22:27
La jeune fille, Aria, prit mes croquettes, et mon commentaire non pas avec plaisir, mais en même temps, elle l'avait bien cherché. Elle se concentra d'abord sur le chaton, toute attendrie, j'imagine qu'elle devait être fanatique, perso même si je vois un bébé Husky, après une remarque comme la mienne, la personne est a terre en train de se vidée de son sang. Enfin bref, récupérant mes bouts de tissus, elle me fit un autre commentaire.

-T’es quand même pas douer… 11 ans de métier et réussir à perdre la moitié de son haut sur l’entrée d’un lieu défendu…c’est médiocre.

- Je n'ai pas les moyens d'être a jour dans mes vaccins. Et je ne tiens pas mourir de cette façon, j'ai encore beaucoup de personnes a faire chier.

Puis elle me remercia pour les croquettes.

- J'ai beau mépriser les chats, je ne tiens a ce que tu le dévore. Ai-je dis toujours aussi monotone, c'est vrais, elle n'était pas très net cette nana, qui aurai l'idée de recueillir une petite boule de poile comme ça, un chaton en plus !
Ce n'est après quelque minutes qu'elle répondit a ma remarque, me disant que je n'étais pas sa chienne, et que je devait lui montré un peu plus de respect, me traitant au passage de gamine, ça ne plu pas du tout, mais comme je me doutais que c'était son but, je ne réagis pas et me contenta de me concentré sur la première partie de sa phrase. J'ai rigolé, et lui ai sortie comme si je lui disais bonne nuit :

- Ha Ha, qui voudrai de toi comme chienne ?! Ai-je dis en m’esclaffant. De plus, je ne respecte pas les folles.

C'est après qu'elle me demanda pourquoi d'ailleurs j'étais aussi jeune. Simple.

- Je suis née le 21 mars, mais j'ai sauté une classe. Lui ai-je dis, simplement.
Mais alors que je venais a peine de finir ma phrase, elle se colla contre moi, en mode violeuse, me tripotant le seins gauche. Mon premier réflexe a était d'envisagé un énorme point sa sale face. Mais je me suis dis que c'était une mauvaise chose, je risquais de la brisé, de plus je n'allais tout de même pas gâché mon énergie pour une morveuse dans son genre, c'est pourquoi, j'ai décidé de jouer avec elle.
Je lui ai délicatement pris la main et lui ai saisie l'autre, la retournant contre la grille a son tour, j'ai alors rapproché mes lèvres de son oreille droite.

- Tu veux testé peut-être... Ai-je murmuré, de la voix la plus sensuelle possible. J'ai ensuite passé ma main libre sur le côté de ses seins, puis ses hanche pour finir sur son bas ventre, attendant une quelconque réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Jeu 19 Juin - 15:34
Plus elle continuait à parler plus j’avais envie de lui foutre un poing dans la gueule mais heureusement pour moi, le chaton avait réussi à apaiser un peu cet excès de colère qui ne demande qu’à sortir. Tes vaccins ne sont pas à jour ? Eh bah crève du tétanos à cause de cette grille tout rouillée sale gosse ! Tsss, en plus elle n’aime pas les chats… Elle n’est pas humaine ma parole ! Et là elle a enchainé réplique sur réplique en essayant de me faire rager un maximum. Je ne l’écoutais que d’une oreille, fixant mon regard  sur le chaton qui était pour le moment le seul calmant. Heureusement qu’il était là ce petit chou sinon la tête de barbe à papa aurait fini broyée contre le portail rempli de rouille. De plus, lorsque je lui pose une question elle fait sa maline en me répondant un truc complétement à côté la plaque avec un ton des plus énervant en bonus. Très bien elle veut jouer les casse pieds, voyons comment elle va réagir si je la joue perverse.

La voilà à présent plaquer contre la grille pendant que ma main se fait un plaisir de tripoter son sein gauche. Ils sont bigs putain ! Alors que je m’attendais à recevoir un vieux coup de poing en pleine tronche mais au lieu de ça, elle prit mes mains délicatement et me plaqua contre la grille. Les rôles viennent d’être inversés. Cette fille est aussi fourbe et perverse que moi. Elle est joueuse mais je le suis aussi alors elle ne s’en tirera pas comme ça cette saleté ! Ses lèvres sont tout près de mon oreille, mon point sensible, je frissonne immédiatement en sentant son souffle sur celle-ci.

-Tu veux tester peut-être...

Elle ne fait pas les choses à moitié, sa main parcourt doucement mon corps pour terminer sur mon bas ventre. Tssss, je n’ai pas peur, je la fixe dans les yeux, un sourire provocateur aux lèvres. J’ai horreur de perdre un jeu, je ne me ferais jamais battre par une gamine qui ressemble à une barbe à papa !

-Huum…pourquoi pas ?

Je glisse une main derrière son dos pour la retourner à nouveau et la plaquer contre la grille. Sans trop de mal, j’arrache le morceau de tissu qui cachait sa poitrine et dans l’élan je dégrafe son soutient gorge. Mon regard se porte sur ses seins qui sont désormais à l’air. Je pris un moment de réflexion avant de sortir tout en caressant sa poitrine.

-Ah ouai c’est des vrais…

Après ces mots, je lui fis un doux baiser sur le front avant de retourner voir le chaton en la laissant derrière comme une merde. Oh ça va, je vais passer la journée avec elle non plus. Au départ je voulais juste passer un peu de temps au calme et voilà qu’elle débarque pour faire chier son monde. C’est bon je me suis assez amusée avec elle et sachant qu’elle est aussi perverse que moi, je ne veux pas prendre le risque d’aller trop loin. Je sais très bien où ce genre de comportement peut me mener et j’en ai déjà fait les frais plusieurs fois. En plus si elle est dans la même optique que moi, elle veut sûrement s’amuser avec moi. Je n’ai qu’à l’ignorer pour voir sa future réaction, s’il y en a une bien entendu.

De retour près du chaton, je constate que celui-ci avait terminé de manger, il miaula d’ailleurs en me voyant arriver et demanda des caresses. Je lui en fis sans trop me poser de question, m’asseyant sur le sol, ne faisant même plus attention aux gestes de barbe à papa.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Jeu 19 Juin - 17:34
Après ma provocation, sa réaction ne m'étonna pas, je m'entais pas a ça effectivement, mais je m'attendais a un truc dont personne ne pouvait ce doutais, j'ai été servie ! Elle m'a arraché le T-Shirt et a dégrafé le soutif sans aucune gène, j'avais connue beaucoup d'homme comme ça, mais en générale, le filles sont plutôt, douce, timide, réservées, enfin celle que j'ai connue, en générale c'est plutôt moi qui fais ce genre de choses histoire de décoincé la nana... Ça me plait. Pour faire ça, elle avait passé ça main, dans mon dos, la faisant glissé délicatement, mon point sensible, ça m'a fait frissonné, j'ai fermé les yeux et relevé légèrement la êtes vers l'arrière, puis j'ai subitement rouvert les yeux, et me suis braquée, pas question qu'une folle aux chats me fasse cet effet.
Lorsque je me suis retrouvée seins nue, elle m'a tripoté sans complexe, bien, ça n'allait pas être moi qui allait me complexé ! Je n'avais rien pour l'être, de plus, le tripotage de seins n'était pas mon gros délire, mais je ne détestait pas ça non plus, enfin non j'adorais ça, mais bon, il ne valait pas le crier sur les toits, autrement certains, ou certaines, allaient s'en donné a cœur joie !
Après cette vérification approfondie, elle confirma ses dires et se dirigea vers son chat minable qui avait enfin fini son dîner. Elle était marrante, enfin non, ces réactions l'étaient.

J'ai récupéré mes vêtements, sans les remettre, je suis allé vers elle le mettant une tape aux fesses et en avançant. Je me suis dirigé vers une sorte de muret plus loin, et m'y suis assise, ne me rendant pas compte que j'étais toujours seins nues, lorsque mon portable sonna, par réflexe je suis descendue du muret, j'ai commencé a me promené, les seins a l'air au milieu de la cour. J'ai répondue, au téléphone, un ancienne ami dopé, il me faisait pitié, il était dans un état pathétique, me disant des conneries aussi grosses que lui. Il venait de prendre une dose, ce que je ne supportais pas, enfin, je ne supportais pas qu'on m'appelle dans cette état, et en avait la manie.

- Bon. Quand tu sera normal, tu me donnera des nouvelles, en attendant, bonne nuit. Ai-je dis encore plus froidement qu'avec la folle, il a hurlé et baragouiné des trucs au moment où j'ai raccroché.
Suis les nerfs j'ai grogné, et j'ai baissé la tête, me rendant enfin compte que j'étais seins nue. Je me suis alors précipité sur mes vêtements, je me suis ensuite tournée vers Aria. J'avais l'habitude de me promenée a poile un pue partout chez moi, et la où je vivais en générale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Sam 21 Juin - 17:50
Passant ma main sur la fourrure du petit chaton, ce dernier se mit à ronronner. C’est fou comme je suis fan de ces petites bêtes, elles sont trop chou. Bon allez, je ne vais pas camper ici, il serait peut-être temps d’y aller. Je me redresse alors, dépoussiérant mes vêtements puis au moment où j’allais prendre la route j’eu un sursaut en sentant une main se poser sur ma fesse droite. WTF ?! C’est encore cette barbe à papa, je l’avais zappé l’espace d’un instant et bien là, elle m’a rappelé bien vite qu’elle était là. Mais c’est vraiment une perverse elle aussi, c’est hallucinant ! En plus mademoiselle se balade à moitié à poil comme si de rien n’était. C’est une nudiste ou quoi ?! Bon ça va, je ferme ma gueule parce que je ne suis vraiment pas mieux. Pudique ? Je ne connais pas ce mot, c’est simple.

Je l’observe s’éloigner vers un muret sans rien dire, sentant le petit chou se frotter sur mes jambes. Elle s’y assoie puis redescendit quelques secondes après. Qu’est-ce qu’elle fout ? Elle était au tél et a l’air bien énervé, pauvre petite…aux gros seins. Je continuai de la fixer jusqu’à ce qu’elle raccroche. Elle porta son regard un instant sur moi avant de se précipiter sur ses vêtements se rendant compte qu’elle était à moitié nue. Je me mis à rigoler en voyant la scène puis un sourire mesquin au visage, je m’avance vers elle, accompagnée du petit chaton qui n’avait pas l’air de vouloir me laisser partir.

-Enfaite t’es une nudiste ! Tu te ballades comme ça aussi à l’internat ?!

Grand sourire, je sors un petit papier d’une de mes poches pour griffonner dessus quelques numéros. Le papier en main, caressant son cou d’un doigt, je descendis jusqu’à sa poitrine pour y mettre le fameux papier.

-Si c’est le cas, appelle moi pour admirer le spectacle, poitrine généreuse.

En effet, je venais de lui donner mon numéro de portable. Petit clin d’œil, je lui tourne les talons pour me diriger vers la sortie toujours suivie du petit bout de chou. Je vais finir par le ramener à l’internat lui si ça continu. Petit rire après cette réflexion, j’escaladai le portail avec le chaton dans une main prenant garde à ne pas laisser comme Gwyneth un bout de tissu sur la grille. De l’autre côté de l’entrée, je me retourne vers barbe à papa pour lui lancer un dernier pic avant de me casser.

-Prends exemple sur moi barbe à papa. Faisant un tour sur moi-même. Tu vois, j’ai encore tous mes habits en bon état sur moi contrairement à certaine.

Sourire provocateur, je lui tire la langue puis lui fis un au revoir de la main.

-On se revoit à l’internat, gamine !

Je repris la route sans me retourner. Elle me suivait peut-être ou peut-être pas… Peu importe, je me demandais désormais ce que j’allais faire du chaton. Je l’emmène à l’internat ou pas ? Là est la question.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako] Sam 21 Juin - 22:52
Après m'être énervée toute seule après cet abrutit, et m'être habillée en vitesse sous le regard amusé et le sourire salasse d'Aria. C'est après qu'elle me fis une remarque qui m'amusa, j'étais d'après elle une nudiste, ha. ha. ha. énorme blague, elle me demanda ensuite si je faisais de même a l'internat, ce que je trouvais drôle sur le moment.

- Je vais pas me gêner ! En plus je suis seule dans mon bungalow, pourquoi être pudique s'il n'y a pas personne !

Après cette question, elle sortie ensuite un bout de papier et griffonna quelque chose dessus, elle ne fit pas comme les gens normaux pour me le transmettre, en même temps je devais m'y attendre elle était loin de l'être. Elle caressa mon cou du doigt, puis glissa le bout de papier entre mes seins, ce qui me fit sourire. Puis elle me dit de l'appeler si c'était le cas, histoire qu'elle admire, me surnommant "poitrine généreuse". Ce qui me plu dans cette réplique ce n'est pas le fait qu'elle voulais me mater, c'est plutôt le fait qu'elle ne se doutais pas que si je l'appelait, elle n'allait surement pas que mater !

- Hum... Je vais y réfléchir, mais ne t'attend pas a n'être qu'une spectatrice.

Elle a ensuite tourné les talons, et a escaladé la grille, avec son matou à la main, elle s'est retourné et ma lancé avec désinvolture :

-Prends exemple sur moi barbe à papa. Faisant un tour sur moi-même. Tu vois, j’ai encore tous mes habits en bon état sur moi contrairement à certaine.


J'ai haussé un sourcil et j'ai lâché un souffle amusé, avant de répondre :

- Je suis sûre que me voir dans cet état ne ta pas déplu ! Dis-je avec un clin d’œil, elle s'est alors retourné, encore, toujours son matou sous le bras, me lançant :

-On se revoit à l’internat, gamine !

- Avec plaisir !

Je me suis alors moi aussi retournée, me dirigeant vers le cœur de l'usine, reprenant mes bouts de tissus, et récupérant le numéro de mon nouveau jouet, l'admirant et le remis a sa place, il était très bien là où il était.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]

MessageSujet: Re: Pourquoi quand je suis seule on vient toujours me déranger ?! [PV : Aria Mizako]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» (Terminé) Je me sens pousser des ailes quand je suis avec toi ... (Eddie & O.)
» Pourquoi est-ce-que la vie est si injuste avec moi? [ Esprit des Ténèbres]
» [M/LIBRE] Quand on a trouvé le grand amour on ne le lâche plus, même lorsque l’objet de tout vos désirs vous supplie d’abandonner.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-