AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Invité "
avatar
Who am i !

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyDim 22 Juin - 18:47
Ca promettait d’être une grosse journée pour Basile aujourd’hui. C’était la fin des vacances de son fils et il devait le ramener chez sa mère, mais c’était également le jour de son arrivée au pensionnat, il commencerait à travailler le lendemain.
Il devait réveiller son petit garçon bien tôt ce matin, mais heureusement pour lui, Augustin était une boule de nerf et dormait assez peu, à 6h30 ce matin-là, il était réveillé, et presque prêt à rentrer chez sa mère. A 7h, ils étaient tous deux dans la voiture, et il faut dire que 4h et demi de trajet avec un enfant de cinq ans n’est pas de tout repos.
Au bout d’une demi-heure de trajet, le bambin criait déjà « On est bientôt arrivés ? » « J’ai faim ! » « J’ai soif ! » « J’ai envie de faire pipi ! » « On s’arrête quand ?? »
Quand ils arrivèrent enfin vers midi, Basile fut presque heureux de voir son garçon courir vers sa maman. Bien qu’il l’aimait énormément, ce petit gars était affreusement fatiguant. Il resta pour le repas, gardant pour lui la frustration de voir l’ex-femme de sa vie et son fils vivre une vie de famille avec un autre homme.

Il reprit la route vers 13h, ne s’arrêta pas par son ancien appartement, vu qu’il ne vivrait plus là pour, au moins, l’année à venir, et déposa sa voiture chez un ami qui en prendrait soin tant qu’il travaillerait au pensionnat.
Un petit trajet en train plus tard, Basile débarqua enfin, avec ses valises, au pensionnat vers 18h. Ça ressemblait  à une école comme les autres, si ce n’est les gardes à l’entrée, c’était d’ailleurs assez perturbant. Il dut montrer ses papiers d’identité afin de rentrer dans la cour. Il passa dans le hall, partit chercher le secrétariat. Encore un peu de paperasse plus tard, revoilà Basile, dans le hall, avec la clef de son logement, et un gros coup de fatigue.
Il n’avait pas vu son lieux de travail, n’avait pas la moindre idée de ce à quoi ressemblaient les cuisines, à vrai dire, il ne savait même pas s’il travaillerait seul ou avec des collègues. Il ne savait pas non plus à quoi ressemblerait son logement, ni même où il se trouvait… Basile, soulé et fatigué s’était arrêté dans le hall pour regarder les papiers que lui avait donné la secrétaire, il trouverait peut-être quelques informations.

Basile était donc là, dans le hall, entouré de ses valises, le visage fermé et son regard bleu posé sur ses papiers.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Mizako
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyLun 23 Juin - 17:55
Un rayon de soleil traverse le volet de la chambre pour se poser en plein sur mon visage. Ouvrant les yeux lentement, mon premier réflexe est un soupir. La nuit passe à une vitesse folle, à peine couchée que le jour est déjà là. Je reste allongée un moment encore, bien au chaud et installée confortablement dans mon lit puis je me décide enfin à regarder mon portable histoire de voir l’heure. La nuit passe vite mais il est quand même 17h00… Je soupir une nouvelle fois. La journée de cours est déjà terminée alors que je viens à peine de me lever. Cool Aria tu as encore séchée aujourd’hui apparemment. Bon de toute façon c’est moi qui vais me déprimer pour avoir manqué une journée de cours. Décidant alors de me lever, je me dirige vers les douches de l’internat histoire de me réveiller et c’est une fois propre que je commence à faire un petit tour dans l’enceinte de l’établissement.

Me baladant de couloir en couloir, je rencontre des visages qui ne me sont pas inconnus. J’entame quelques discussions ou seulement un simple salut puis je continue ma balade jusqu’à arriver en direction du hall. J’esquisse un sourire en me rappelant ma rencontre avec Boussole Cassée. C’est un exploit que je sois encore ne vie après celle-là d’ailleurs. Je n’ai vraiment pas intérêt à le recroiser un jour sinon je ne donne pas cher de ma peau. J’allais poursuivre ma route lorsqu’une personne attira mon attention. Un homme, immense pour moi qui n’est pas très grande, barbu, aux cheveux plutôt longs, chargé de plusieurs valises. Qui est-ce ? Un nouveau surveillant ? Un gardien peut-être ? Vu sa carrure ça n m’étonnerait pas du tout. L’observant pendant un moment, je décide alors d’aller à sa rencontre alors qu’il était occupé à lire sa paperasse.

-Euh…bonjour, vous avez besoin d’aide monsieur…qui êtes-vous enfaite ?

Je le regarde dans les yeux, un air innocent au visage, me sentant vraiment minuscule à côté de lui. Combien il mesure ce type ?! Limite j’ai besoin d’un tabouret pour le regarder dans les yeux sans devoir lever la tête.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyLun 23 Juin - 22:42
Des emplois du temps, les horaires d’ouverture de la cafétéria, des papiers qui, visiblement, ne servent à rien, mais où peut bien être ce foutu plan ?? Il doit bien y avoir un plan de l’école, là où se trouvent les logements… Il a une clef, il doit bien pouvoir trouver une porte dans laquelle cette clef passe, non ?
Alors qu’il commençait à être sacrément bougon, une petite voix le sortit de ses pensées. Basile leva les yeux de ses papiers pour les reposer sur une jeune femme, toute petite, aux cheveux d’or. Elle était mignonette avec son air angélique sur le visage, et puis, l’homme se rappela qu’il était dans un pensionnat pour délinquants. Qu’avait-elle bien pu faire celle-là ? Sexe drogue alcool et rock’n’roll ?

– Bonjour.

La voix grave et rauque de Basile semblait envahir l’intégralité du hall. La puissance de sa voix allait de pair avec sa carrure… Il était étonné que cette jeune fille ne soit pas partie en courant devant sa gueule d’ours. Surtout que vu sa journée, longue et fatigante, il n’était pas des plus agréables.

– Oui, je cherche mon logement.

Il n’avait pas la moindre idée de si elle pouvait l’aider, mais bon, on ne sait jamais, qui ne tente rien n’a rien, de toute façon, ce n’est pas en restant planté là avec ses valises qu’il trouverait où dormir ce soir.

– Basile, le nouveau cuistot. Et toi ? Qui es-tu ?

Il manquait franchement de tact pour parler aux autres êtres humains… Il n’y avait aucune douceur dans sa voix, et bien que ses yeux reflètent le contraire, ils étaient noyés dans ses cheveux, sourcils et barbe.
Il pensa à son ex-femme en la regardant. Elle avait à peu près la même carrure, une carrure de femme normale après-tout, et lorsqu’il était avec elle, il n’avait qu’une crainte, la casser en deux dans un geste trop brusque. De même, ici, il n’osait pas trop bouger sa masse de muscles et de poils, de peur de faire fuir la jeune femme, comme un petit animal sauvage, ou alors de l’abimer dans un geste mal contrôlé.
S’il avait eu une carrure normale, il aurait sans doute semblé un peu penaud à cet instant précis, toujours assez mal à l’aise avec les femmes. Mais ce n’était surement pas l’image que dégageait l’ours.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Mizako
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyMer 25 Juin - 12:20
Un bonjour se fit entendre dans le hall. Ce type a une voix puissante, il devrait peut-être penser à s’inscrire dans un opéra avec une voix pareille ! Toujours en levant la tête, mon regard  restait plongé dans le sien.

– Oui, je cherche mon logement.

Il cherchait donc son logement. J’ai l’impression d’avoir appuyé sur rembobiner la vidéo. C’était pareil pour Aiden, mais par contre elle était beaucoup moins aimable que ce barbu. Bon très bien, apparemment je vais encore servir de guide. De toute façon, il fallait bien que ça serve à quelque chose de connaitre les moindres recoins de cet établissement.

– Basile, le nouveau cuistot. Et toi ? Qui es-tu ?

Tien donc, le cuisinier. Ça y est, ils ont enfin trouvé un bon cuistot pour s’occuper de la bouffe de la cafét’ ? Ce n’est pas trop tôt ! Enfin je dis bon cuisinier mais ça se trouve il prépare de la merde. Enfin, on verra ça par la suite. Gardant mon visage innocent, je réponds gentiment à sa question.

-Je m’appelle Aria Mizako, classe A-4, 18 ans et présidente du club de cuisine.

Oui il m’a simplement demandé mon nom et moi je lui déballe d’autres informations sur ma vie. Je ne fais jamais les choses à moitié. Je lui lance un sourire puis reprends la parole sur le même ton que le précédent.

-Je connais cet internat comme ma poche alors vous pouvez aussi me considérer comme votre guide.

J’esquisse un rire avant de tourner les talons, me dirigeant vers les lieux désirés. Je lui aurais bien proposé de l’aider à porter ses bagages mais vu la masse de muscles qui compose son corps, je crois qu’il peut se débrouiller sans moi. Je suis vraiment polie aujourd’hui, est-ce étrange ? Non pas tellement. Dès le moment où il m’a dit qu’il était cuisinier, je me suis dit : « Aria respecte cet homme ». La cuisine est une passion pour moi alors je ne manquerai pas de respect à Barb’z. Oui ça y est, j’ai déjà commencé à lui trouver un surnom. Une vieille habitude qui n’a pas l’air de vouloir disparaitre. Je jette un œil derrière moi pour faire signe au cuistot de me suivre.

-Let’s go au bungalow monsieur Barb’z !

Un sourire enfantin au visage, je poursuivis le chemin direction les bungalows. A vrai dire, j’étais contente de rencontrer le nouveau cuisinier de l’internat. J’espérais juste qu’il soit qualifié car sinon je serais simplement dessus d’avoir fait sa rencontre. Quand ça concerne la cuisine, je suis sérieuse à ce sujet. On ne rigole pas avec la cuisine. C’est une chose qui doit être bien faite et c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyJeu 26 Juin - 15:18
Elle semblait vraiment douce et toute mignonne… Ca cachait surement quelque chose non ? Est-ce qu’il devait faire attention à ce qu’elle ne débarque pas chez lui la nuit pour essayer de le tuer ? Non, Basile, ça suffit, ce n’est pas parce que c’est un pensionnat pour délinquants qu’il allait se faire maltraiter, et puis, la sécurité devait être au top, sinon, ça fait un moment qu’on aurait entendu parler d’agression autour de l’école.
Elle se présenta, lui déballant tout ce qui la concernait au pensionnat. Basile retenait bien toutes ces infos, se demandant à quoi correspondait la classe A-4… Il n’avait pas encore eu le temps de terminer de lire sa paperasse.
18 ans bon sang… Il avait 10 ans de plus qu’elle, le coup de vieux qu’il venait de se prendre dans les dents…
Mais le plus important dans sa présentation, c’était le club de cuisine non ? Il lui sourit, sourire qui fut presque immédiatement englouti dans sa barde.

– Je ne savais pas qu’il y avait un club de cuisine ici. Tu te débrouille bien ?

Elle lui proposait son aide pour se retrouver dans le pensionnat ? Oh, c’était bien ça, une guide plutôt qu’un plan inexistant. Elle tourna les talons, l’invitant à la suivre d’un regard par-dessus son épaule, et Basile, après avoir empoigné ses valises, s’engagea à sa suite.
Il gardait suffisamment ses distances pour ne pas lui donner un coup de valise d’un geste malencontreux. Quoi que… C’était quoi ce surnom ? Un coup de valise ne lui ferait peut-être pas de mal finalement.

– Monsieur Barb’z ?

On sentait dans le ton de sa voix de l’amusement et une pointe de « Tu es sûre de ce que tu avances là ? ». Il en avait eu des surnoms débiles, mais souvent, uniquement dans l’intimité, les autres étant trop intimidés pour s’y essayer. Aria l’étonnait.
Une demi-seconde plus tard, son portable vibra dans sa poche. Il passa ses deux valises dans la main gauche et sortit son vieux nokia 3310 de la droite. C’était l’ami chez qui il avait laissé son chat le temps de s’installer… Il était arrivé dans le petit village autour du pensionnat et faisait du « tourisme » en attendant que Basile ne le rejoigne, surement en début de soirée.
Il glissa à nouveau son téléphone dans sa poche, repassa une valise dans chaque main. Avec l’agitation de son fils, il en avait oublié son chat. La boule de poil attendrait encore une ou deux heures avec son baby-sitter, ça ne posait pas de problème.

Il reposa les yeux sur la blondinette, sa voix brisant à nouveau le relatif silence du hall.

– Tu es ici depuis combien de temps ?

Autant faire connaissance, surtout que, pour le moment, elle n’avait pas l’air méchante, et de plus, elle était présidente du club de cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Mizako
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyVen 27 Juin - 17:35
Je voyais bien que j’avais affaire avec un inconnu de l’établissement dans lequel je suis en ce moment. Les lieux lui étaient totalement inconnus mais il savait très bien où il venait de mettre les pieds. L’internat Kyrie, seul endroit où les délinquants peuvent avoir une seconde chance et vivre comme toutes personnes normales. Pfff c’est juste de la connerie. Un délit est un délit, il ne pourra jamais être effacé. Bref, monsieur Barb’z avait décidé de me faire confiance dans mon rôle de guide. Il me suivait, ses valises en mains, gardant une certaine distance tout de même. Aurait-il peur de moi ? Il doit se douter que je ne suis pas dans ce bahut par hasard. Comme tous les élèves d’ici, j’ai moi-même commis des délits mais je vois mal ce type être terrorisé par une gamine de 18 ans.

– Je ne savais pas qu’il y avait un club de cuisine ici. Tu te débrouille bien ?

Valises en mains, il me suivait tout en me posant des questions. Il venait de me demander si je cuisinais bien ? Huuum…bah si je ne savais pas cuisiner, je ne serais sûrement pas présidente du club mais il fallait tout de même répondre à sa question.

-Je ne me débrouille pas trop mal mais je sais que c’est loin d’être parfait. J’ai encore beaucoup à apprendre vous savez.

Je n’allais quand même pas me la péter à dire que ma cuisine est la meilleure de l’internat. Car de un, j’en sais rien. Et de deux, je ne suis pas du genre à me venter de ma cuisine, c’est plus quelque chose que je cache aux gens d’ailleurs.

– Monsieur Barb’z ?

Ah il vient enfin de capter le surnom que je venais de lui donner. Je tournais légèrement la tête pour voir la sienne et je lui dis sur le ton de l’amusement.

-Oui monsieur Barb’z. Ce n’est pas si mal trouvé comme surnom, n’est-ce pas ?

Un sourire se dessinait sur mes lèvres à la suite de cette réplique alors que son téléphone se mit à sonner. Je m’arrêtais un instant, attendant la fin de son coup de fil. Qu’il prenne son temps, on n’est pas pressé de toute façon. Une fois le téléphone rangé bien au chaud dans la poche, je continuais de lui sourire puis je me remis à marcher vers les bungalows sans un mot.

– Tu es ici depuis combien de temps ?

Monsieur Barb’z est vraiment curieux. Je pensais lui avoir donné assez d’informations comme ça sur moi mais apparemment il en veut encore. Remarque je préfère qu’il me pose des questions que de rester dans un blanc éternel. J’ai horreur des blancs, c’est d’un ennui sinon. Et autant vous dire que l’ennui n’est pas pour moi. A la suite de sa question, je réfléchis un moment au nombre de jours qui c’était écoulé depuis mon arrivée dans ce bahut. Puis sur un ton amical, je pris la parole.

-Je dirais que ça fait 4 mois que je suis ici.

On peut dire qu’aujourd’hui je suis sage, très sage. Certaines personnes penseront que je prépare un mauvais coup mais ce n’est pas le cas. J’ai juste envie d’être gentille avec le cuistot qui ressemble à un grizzly, je vous l’accorde. D’ailleurs sa taille de géant et sa musculature doivent faire peur à pas mal de gens… Enfin bref, moi il ne m’effraye pas le moins du monde. Le seul truc qui me fait peur dans la vie : c’est les pigeons. Ah oui alors là, ces oiseaux c’est pire que tout sur terre. Enfin, gardez ça pour vous surtout parce que c’est la loose.

-Dites-moi, pourquoi avoir choisi de faire la cuisine pour des délinquants ?

Oui c’est vrai ça. Je suis sûre qu’il y a beaucoup de restos ou même d’établissements normaux qui cherchent un cuistot alors pourquoi est-il venu dans un endroit aussi dangereux ? Je devais savoir. Si ça se trouve, c’est un fou ce type. Il a peut-être un passé de psychopathe ! Et c’est reparti pour se faire des films.

-Avez-vous des crimes à vous reprocher ? Un délit quelconque ?

Je continuais mon interrogatoire sur un ton toujours calme et posé. Même si tout portait à croire qu’on était dans un lycée normal, avec mes questions ce n’était plus le cas. Bienvenue à l’internat Kyrie monsieur Barb’z ! Gardant la même voix et la même gueule d’ange, je repris.

-Si ce n’est pas trop indiscret, quel âge avait vous ?

Je ne le forçais en aucun cas à répondre. Je sais que demander l’âge de quelqu’un est plutôt impolie mais bon, la politesse n’a jamais été mon truc.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyDim 6 Juil - 11:57
Basile retenait les informations qu’elle lui donnait. Bonne cuisinière, délit tout récent vu qu’elle n’était là que depuis 4 mois, et qui aime les surnoms débiles.
Il haussa les épaules quand elle lui demanda si c’était bien trouvé. Bof, si elle aimait l’appeler comme ça, qu’elle se fasse plaisir. Il était peu habitué aux surnoms gratuits, mais il n’était pas spécialement mécontent de voir qu’une petite nana s’y essayait, ça le changeait de son ex-femme.

Il ne savait plus vraiment quoi lui demander, mais le silence ne dura pas longtemps, elle s’y mit à son tour. Pourquoi cuisiner pour des délinquants ? Ah, ça c’est une bonne question, et il ne savait pas vraiment s’il avait une bonne réponse. Je me faisais chier dans un resto de plage ?? Non, ce n’est peut-être pas une bonne réponse… Il n’avait pas l’impression d’être venu ici pour trouver un peu d’adrénaline, non, c’était un job comme un autre.
Il grogna un instant, alors qu’il réfléchissait, avant de faire retentir sa voix de stentor dans le hall.

– Pourquoi les délinquants n’auraient pas le droit de bien manger ?

Il éludait clairement la question, et se la pétait en même temps, mais pour lui, il n’était pas vraiment partit « faire la cuisine pour des délinquants », non, il était partit faire la cuisine pour des gosses, voilà tout. Du fond de sa cuisine, ça revenait surement au même, ici ou dans un lycée banal.

– Une de mes petites sœurs en avait marre de m’entendre me plaindre de mon ancien travail, et m’a dit de postuler ici. Je crois qu’elle a fricoté pendant un temps avec un des pensionnaires.

Il aurait vraiment aimé savoir de quel pensionnaire il s’agit, s’il était encore-là ou non, et ce qu’il avait fait à sa petite sœur chérie.
Pendant un temps, il avait l’impression de tenir une conversation normale, avec une élève normale, mais vint une question encore meilleure que la précédente. S’il avait quelque chose à se reprocher ? Etait-ce habituel ici, que les membres du personnel soient des ex-délinquants ? Repentis ou non ?

Son casier était vierge, ça, c’était certain, mais il n’avait pas été irréprochable toute sa vie non ? Il s’était bagarré quelques fois, toujours pour une nana d’ailleurs, avait eu des envies de meurtre, mais n’avait jamais rien fait de bien mal, si ce n’est épicer beaucoup trop les plats des personnes qui ne lui reviennent pas… Non, il était blanc comme neige, doux comme un agneau.

– Non, je suis clean. Les autres membres du personnel ont quelques délits à leur actif ?

Il crevait d’envie de lui demander ce qu’elle avait fait, et elle lui avait tendu une perche plus grande qu’elle. Il n’allait surement pas se gêner pour lui retourner la question à présent.

– Qu’est-ce qui t’a envoyé ici ?

Sa question suivante lui fit hausser un sourcil. Son âge ? Qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Qu’il ai 20 ou 50 ans, il était le cuistot non-délinquant… Et puis, mine de rien, se retrouver dans ce pensionnat, à parler avec une gamine de 18 ans, ça lui donnait un sacré coup de vieux, un peu comme à chaque anniversaire d’Augustin.

– 28 ans… Mais, en quoi c’est intéressant ?

Il avait toujours son air bougon naturel, et son manque de tact légendaire reprenait le pas sur ses efforts pour être agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Mizako
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyMar 8 Juil - 19:50
Cet homme de grande taille répondait à mes questions sans perdre de temps. En plus ses réponses étaient tout à fait cohérentes et bien envoyées. Pourquoi les délinquants n’auraient pas le droit de manger correctement…oui c’est vrai qu’il n’a pas tort. Mais sa phrase veut aussi dire qu’il se débrouille bien en cuisine. Je sais qu’il est cuisinier mais vous savez, certains cuisinier ne savent vraiment pas s’y prendre pour faire de bons petits plats. Bref, j’écoutais ses réponses en les étudiant chacune leur tour. Il a donc une sœur, et cette dernière sortait avec un délinquant de l’internat Kyrie… Si ça se trouve, il est encore là ce fameux délinquant ! De toute façon ce ne sont pas mes affaires alors je ne vais pas mettre mon nez n’importe où.

Résumons un peu, il est venu ici dans l’espoir de faire de la bonne cuisine aux élèves et de changer d’air. Il pense que travailler ici va lui plaire ? Drôle de gars. Oui vraiment très amusant. Venir cuisiner pour des délinquants, sait-il vraiment ce qui l’attend ici ? Moi on peut dire que j’ai toute ma tête, mais dans ce bahut, il y a vraiment de tout. Ça va du petit voleur qui n’a commis qu’un simple vol dans une supérette, au meurtrier qui a tué plus de 15 personnes ! Et entre les deux, il y a une infinité de personnes ayant plus au moins les idées claires. De plus, il n’a rien à se reprocher niveau délit… Bon courage m’sieur Barb’z parce qu’il y a vraiment des cas ici !

– Qu’est-ce qui t’a envoyé ici ?

A peine sa question de posée que je passais déjà à une autre question. Bah oui j’ai commencé mon interrogatoire alors je le termine avant de répondre au sien. Je voulais savoir son âge alors je lui ai demandé gentiment.

– 28 ans… Mais, en quoi c’est intéressant ?

Je rigole un instant. Puis je lui sors sur le ton de la rigolade.

-Toute information est bonne à savoir lorsque que l’on veut éliminer quelqu’un, vous n’êtes pas d’accord m’sieur Barb’z ?

Blague de très mauvais goût, je vous l’accorde mais il fallait que je la sorte. Surtout qu’il m’avait posé juste avant une question sur mon entrée ici. J’esquissai un léger sourire en me rappelant sa question. Retour à l’envoyeur n’est-ce pas ? Je lui avais posé cette question alors c’était logique qu’il me la pose également. La curiosité est un vilain défaut m’sieur Barb’z, faites attention. Je soupir légèrement puis prenant un air sérieux, je réponds calmement à sa précédente question.

-Pour répondre à votre question de tout à l’heure, j’ai commis plusieurs vols en tout genre ainsi qu’une prise d’otage et pas mal d’incendies. Mais ce n’est pas ces petits délits qui m’ont envoyée en A-4.

Je marque une courte pause. Il n’y avait plus aucun bruit, juste celui de nos respirations. Je repris la parole, rompant l’atmosphère étrange qui avait pris place.

-Si je suis en A-4 c’est à cause d’une série de meurtres prémédités dont j’ai été l’auteur.

On ne pouvait lire aucun regret dans mes yeux, aucune peine, aucun remord face à cette révélation. Je n’éprouvais aucun sentiment de culpabilité envers ceux que j’avais froidement tués. Je ne suis pas le genre de personne à rigoler comme une psychopathe en repensant aux victimes laissées derrière soi ou bien à pleurer sur les morts. Je suis et je resterais toujours froide face à la mort. A quoi ça sert de pleurer ou de s’en vouloir ? Ce qui est fait, est fait. Et de toute façon, j’ai fait ce qui me semblait juste alors aucun regret à avoir. Mon regard était toujours plongé dans celui du barbu alors que mon expression n’avait changé depuis mes derniers mots.

-Il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont souvent trompeuses. La curiosité est un vilain défaut. A trop vouloir en savoir sur une personne, la curiosité peut faire changer la vision que vous avez sur une personne, et cela radicalement.

Je me rapproche lentement de lui pour n’être plus qu’à quelques centimètres, ne quittant pas ses yeux un seul instant.

-Avez-vous peur de moi à présent ?

A quoi je joue ? Je veux voir qui il est vraiment. Sera-t-il capable de tenir dans cet internat ou va-t-il fuir après avoir découvert les délits qu’ont pu commettre chaque élève ? Est-il comme tous ces gens qui se méfient toujours des personnes portant le nom de « délinquant » ou saura-t-il leur faire confiance ? Il est vrai que j’ai une idée derrière la tête mais j’attends sa réponse avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Allie C. Skydink
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 22
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  EmptyLun 18 Aoû - 15:35
UP ?

Si votre RP est abandonné ou terminé merci de le renseigner ici.
Si il n'y a pas de réponse dans une semaine, je le déplace dans les archives.
Ce sera à vous de m'envoyer un message si vous souhaitez le continuer.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Grande arrivée [Aria]  Empty

Grande arrivée [Aria]

MessageSujet: Re: Grande arrivée [Aria] Grande arrivée [Aria]  Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» Arrivée au bal
» Une ile d'ordures plus grande que le Texas
» Loria [Grande Prêtresse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Grande arrivée [Aria]  7qyl :: .:Archives:. :: Rp's inachevés-