AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Jeu 10 Juil - 16:53
7h30 du matin. Si je ne veux pas rater les cours, c’est le moment de me lever. Je soupir un grand coup rien qu’à l’idée d’être assise sur une chaise pendant une heure minimum. Oh et puis zut, je n’y vais pas. De toute façon, ce n’est pas la première fois que je sèche les cours. J’ai juste à trouver une bonne excuse pour avoir louper les cours du matin et puis basta. Oui je compte simplement sécher la matinée puis après avoir bouffé à la cafét’, j’irais en cours pour l’aprem. Voilà très bon programme pour la journée. Je referme alors les yeux, plongeant à nouveau dans un profond sommeil.

J’étais en pleins rêve, bien au chaud et confortablement installée dans mon lit. Cependant, l’apparition de quelque chose d’humide caressant ma joue me tira de mon somme. Qu’est-ce que c’est que ce bordel putain ?! J’esquissai de léger grognement comprenant que c’était Yukiatsu qui me léchait la figure avec sa toute petite langue.

-Pas maintenant Yuki…laisse-moi dormir…

J’enfonçais à nouveau ma tête dans l’oreiller, pour montrer à la boule de poils que je ne bougerai pas d’un poil. Il est loin d’être idiot le chaton, je sais qu’il m’a très bien compris mais il insista. Je ne bougeai pas pour autant. Il veut jouer les têtus et bien il n’y a pas de soucis, je relève le défi ! Je souriais à cette idée de jeu avec la bestiole. Cette dernière savait très bien à qui il avait à faire et ne tarda pas à laisser tomber…enfin c’est ce que je croyais. Il revint une nouvelle fois mais cette fois-ci, il me mordit gentiment l’oreille. C’est en sursaut que je me levais du lit en m’écriant.

-Sale tricheur !!!

Yukiatsu me répondit avec un miaulement. Oui n’importe quelle personne qui verrait la scène me traiterait de tarer. Parler avec un animal, elle est folle ce n’est pas possible !!! J’ai toujours pensé que les animaux nous comprenaient, alors pour moi c’est une habitude de discuter avec eux. J'ai toujours rêvé d'avoir un chat depuis que je suis toute petite mais ma mère y était allergique... Un miaulement retentit de nouveau dans la pièce. Le chaton s’était posé près du réveil qui affichait 12h30. 12h30 ?! Mais il faut vraiment que j’aille manger moi !! Me précipitant vers le placard pour y retirer des vêtements propres que j’enfilais rapidement, je passai vite fait devant le miroir pour voir un peu l’allure que j’avais. Un short jean, un débardeur bleu puis une paire de vans de la même couleur. Ouai ça passe, let’s go la cafétéria ! Avant de me diriger vers la sortie du bungalow, j’ouvris les quelques fenêtres qui l’ornaient, histoire de renouveler l’air, puis je mis une grande poigné de croquette ainsi que de l’eau fraiche dans les gamelles du p’tit chou.

-Tu peux sortir si tu veux mais fais attention à où tu mets les pattes.

Fermant la porte à clé, je me dirige désormais vers la cafét’. Grand soupir en arrivant au lieu désiré. J’avais zappée qu’il y avait pleins de monde à cette heure-là. Tsss, fait chier quoi ! Après 10 minutes d’attente, je fus enfin servi puis c’est avec le sourire que je me vais m’installer sur une table ide près de la fenêtre. Regardant le ciel à travers cette dernière, une belle journée était au rendez-vous. Aucun nuage, le ciel aussi bleu que mes yeux et le soleil brillant de mille éclats. Je baille un grand coup, alors que j’avais fait la grasse mat jusqu’à 12h30, puis je reporte mon regard dans mon assiette. Frites, brocolis et steak haché...oui c’est pas mal comme repas. Et puis de toute façon je ne suis pas difficile en matière de nourriture, je mange de tout ! Parce que, manger c’est la vie ! Portant un brocoli dans ma bouche, je réfléchis à l’excuse que je vais bien pouvoir donner aux profs pour mon absence de ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : In WONDERLAND.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Jeu 10 Juil - 21:59
Cette nuit, j'ai dormi comme un bébé. C'est la première fois depuis bien longtemps que mon sommeil n'est pas tourmenté par des visions, ou des voix cauchemardesques.

Je baille d'une façon peu élégante avant de lever les bras au dessus de ma tête pour m'étirer. La couleur bleutée naturelle de mes yeux se dirige lentement vers l'écran de mon téléphone. 7h00? Une heure pour me préparer ? Niquel. Depuis mon arrivée ici, j'ai étais un peu négligente par rapport à mon apparence, je vais rattraper tous ça aujourd'hui. Après une nuit comme celle-là, je me sens divinement bien. Je pense que rien ne pourra gâcher ma journée. C'est en me levant que je vis que ma colocataire semblait encore dans un sommeil plus que lourd. Elle est assez bizarre comme fille.. Je ne sais pas grand chose sur elle, mais je ne préfère pas la réveiller. Après avoir pris mes affaires, je me dirige directement vers les douches. L'eau qui ruisselle sur mon corps me fait un bien fou, réveillant chaque parcelle de ma peau. Une bonne dizaine de minutes plus tard, j'étais en train de m'habiller. Les rayons du soleil tapaient salement sur les vitres, je soupirais à l'idée d'une chaleur étouffante. Moi qui préfère le froid.. Enfin, mes vêtements ne me tiendront pas vraiment chaud, du moins, j'espère. J'enfilai alors le débardeur que j'avais pris au hasard dans le placard, celui-ci sera blanc, pas de noir aujourd'hui. Un simple short en jean décoloré en guise de bas, et des chaussures montante noire. Bon d'accord, je ne peux pas me passer de noir. Mes pupilles furent recouvertes par mes lentilles d'un rouge pourpre, j'avais légèrement maquillé mes yeux de noir, mais rien d'excessif.

J'étais ensuite sorti des douches pour remettre mes affaires en place avant de prendre mon sac de cours. Un sourire était attaché à mes lèvres, sans aucune raison particulières. La matinée de cours était ensuite passée assez vite. J'avais trouvé en moi une envie incroyable d'écouter les cours, a part les maths bien entendues. Plusieurs personnes semblaient m'avoir remarqué, est-ce à cause de ce sourire stupide que j'arbore depuis que mes yeux se sont ouverts ? Peut être. Les gens semblaient plus ouverts, plus heureux. J'ai même réussi à discuter avec une fille d'une autre classe, elle avait réussi à me faire rire sincèrement. Quelle étrange journée.

La sonnerie du dernier cours de la matinée retentit, j'étais toujours concentrée sur ma feuille d'exercice, mordant la petite plaque militaire qui pendait à mon cou. Je ressentais une étrange sensation, comme du déjà vu. Cette attitude que j'avais, et celle que j'ai eue pendant ce dernier cours.. C'était l'ancienne Ryoko. La classe s'était vidée, mais j'étais toujours en train de réfléchir pour répondre à cette dernière question.

"Ryoko? Je pense que tu en as assez fais. Sors et va manger un morceau."

J'eus une sorte de sursaut avant de relever la tête vers mon prof', un sourire aux lèvres.

"Oh! Je suis désolée, je n'avais pas remarqué la sonnerie. Excusez-moi!"

J'avais ensuite quitté la salle d'un pas rapide, mon estomac commençait à crier famine. Le chemin vers la cafét' me parut long, très long. Je balançai mon sac dans un coin du bahut sans vraiment faire attention. Mon sourire disparut quand je vis le nombre de personnes affamés, ma main alla claquer mon front. Je n'ai pas envie d'attendre des années pour manger. Après quelques secondes de réflexion, je vis un mec passer devant moi avec un plateau bien trop plein, je ne peux pas le laisser manger tout ça! Une fois près de lui, je pris une voix mielleuse pour lui annoncer que son plateau me plaisait bien. Enfin, c'était surtout cette pomme bien rouge qui m'intéresser.

"Eh! Excuse-moi ! Tu ne voudrais pas être le plus gentil garçon du monde en me donnant cette pomme ?"

Bien entendu, mon expression faciale est tellement mignonne que personne ne pourrait résister à ça. Le garçon me regarde d'une façon surprise, je lui souris légèrement. Il commence à rougir à vue d'œil. Bingo!

"-Euh.. Oui. Tiens !"

Pigeon. Après avoir saisit la pomme, je disparais dans la masse de gens. C'est en partant vers la sortie que je vis une chevelure blonde que j'avais déjà vue. Après quelques minutes de réflexion, il n'y avait plus aucun doute. C'était Aria. Mais, elle n'était pas en cours ce matin ? Est-ce que cette feignasse aurait eu la flemme? Quelle ironie. Je m'avance alors d'un pas rapide vers elle, je la vois engloutir son repas. Sérieusement ? Elle n'a pas mangé depuis combien d'année ? Je ris légèrement à cette pensée en arrivant à côté de sa table. Une chaise ? C'est pour les cons. Je m'assois en position indienne sur sa table. Je croque dans ma pomme tout en affichant un grand sourire.

""Salut blondie! Tu t'es fait kidnapper par ta couette et tes oreillers ou t'es tombée sur une espèce de malade psychopathe qui ne voulait pas te laisser aller en cours ?""
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Ven 11 Juil - 20:01
Fixant mon assiette, les aliments disparaissaient à vue d’œil au fil du temps qui passait. Bah oui j’ai la dalle et alors ?! Mon assiette avait diminué de moitié, seule la bouffe m’importait vraiment, je ne faisais pas du tout attention à ce qu’il se passait aux alentours. Un rire familier retentie près de moi et me tira alors de quart d’heure nourriture. Je levai la tête sans un mot, regardant la porteuse du rire s’assoir à ma table, ou plutôt sur ma table. Huuum…d’accord, les chaises sont une option pour elle…A prendre en note sur mon p’tit parchemin. Elle me fait un grand sourire en mangeant sa pomme devant moi, qui n’avait d’ailleurs pas sorti un seul mot.

-Salut blondie! Tu t'es fait kidnapper par ta couette et tes oreillers ou t'es tombée sur une espèce de malade psychopathe qui ne voulait pas te laisser aller en cours ?

Je la regarde en mode WTF. Qu’est-ce qu’elle me fait là ? C’est quoi cette expression qu’elle a au visage ? Elle est malade peut-être ? Je ne l’ai jamais vu comme ça encore. Elle a l’air tellement…joyeuse ? Je me lève un instant, posant une main sur mon front et l’autre sur le sien.

-Huuum…pas de fièvre…

Je me rassoie donc, rigolant légèrement. C’est vraiment étrange de la voir comme ça. Recommençant à porter les aliments dans ma bouche, je continuais de l’observer, me questionnant sur l’origine de ce comportement qu’elle avait aujourd’hui. Mais avant de lui poser des questions, je vais d’abord répondre à ses premiers propos. Je réfléchis un moment à ce que j’allais lui balancer. Un malade psychopathe hein ? Bah si je peux considérer mon p’tit Yuki comme un malade psychopathe… j’esquissai un rire à l’égard de cette pensée. De toute façon, il est hors de question de parler du chaton à qui que ce soit, le bruit pourrait se propager à une vitesse folle sinon. D’ailleurs, même Allie n’est pas au courant. Faudrait-il que je lui en parle ? Et si j’arrêtais de me prendre la tête avec ces questions. Prenant alors un ton amical, je lui dis le sourire aux lèvres.

-J’avais la flemme de venir en cours. Je n’aime pas les cours.

Réponse brève et dite comme si c’était normal. En même temps, je ne compte plus les fois où j’ai séché les cours. Bref, après avoir donné ma réponse, je commençais mon interrogatoire.

-Et toi, dis-moi, tu m’as l’air de très bonne humeur. Il s’est passé quelque chose ?

Il s’est forcément passé quelque chose. Je ne l’ai jamais vu comme ça. D’accord ça ne fait pas super longtemps qu’on se connait mais quand même ! Si ça se trouve, elle a rencontré quelqu’un ! Oui ça pourrait être ça ! Et elle est tombée amoureuse de lui ou elle ! Mais pourquoi je pense à ça moi ?! Non la vrai question c’est pourquoi ça me fait chier de penser ça ?! Tsss, tout ça m’énerve ! Je lâche un grand soupir avant de dire calmement, cachant du mieux que je pouvais mon envie de froncer les sourcils.

-Tu as rencontré quelqu’un c’est ça ?

Oui il fallait que je sache par pure curiosité, c’est tout. Toujours le même sourire au visage, mes yeux étaient plongés dans les siens, attendant patiemment sa réponse à ma dernière question. Bizarrement, la réponse à cette question m’obsédait mais d’un autre côté, je la redoutais… Je ne suis vraiment pas normale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : In WONDERLAND.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Mar 15 Juil - 20:40
Je m'attendais à une réponse directe, bien ficelée façon Aria, mais j'eus pour réponse une tête qui trahissait largement son incompréhension et sa surprise. Je me retins de rire difficilement, je dois l'avouer. Elle venait de se lever pour.. Prendre ma température. C'est à mon tour d'être surprise mais je ne dis rien.. J'observe son visage, et son langage corporel. C'qu'elle est belle, bordel. C'est vrai qu'aujourd'hui, je suis un peu différente de d'habitude, mais ce que je pense de cette fille n'a pas changé.

-Huuum...pas de fièvre...

De la fièvre ? Oh, elle me croit malade, j'aurais du m'en douter. Je la vois se rasseoir pour reprendre son gavage, ouais, c'est un gavage. Enfin, je ne lui dirais pas. Elle serait capable de me faire avaler ma pomme.. d'un seul coup, à cette pensée, je tourne et retourne la pomme comme pour en mesurer la superficie, puis je re croque dedans en attendant sa prochaine réplique. Elle prend ce ton de voix amaible, et sourit.

-J'avais la flemme de venir en cours. Je n'aime pas les cours.

Je souris à mon tour tout en continuant de mâcher mon morceau de pomme, j'avale, ouvre la bouche pour croquer de nouveau mais j'arrête mon action pour lui dire d'une voix faussement surprise.

-Tu n'aimes pas les cours?! Sérieusement, tu m'étonnes là ! T'as l'air tellement passionné par ça, jolie blonde!


Puis je re croque presque brutalement dans la pomme. Ma tête pivote pour balayer la salle du regard, je regarde les gens qui défilent sous mes yeux, sans aucune raison. Juste par ennuis, mes yeux passent de personne en personne jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent sur ce "pigeon" enfin ce type, celui qui m'a donné la pomme. Je fus surprise de voir avec quelle intensité il me fixait.. C'était presque flippant comme attitude.

-Et toi, dis-moi, tu m'as l'air de très bonne humeur. Il s'est passé quelque chose ?

Ma tête vint se remettre face à Aria, un petit rictus apparut sur mes lèvres puis je pris une inspiration profonde avant de lui répondre.

-Eh bah en faite..

-Tu as rencontré quelqu'un, c'est ça ?

Elle me coupe carrément la parole pour placer cette phrase d'une façon qui sonnait agressive à mes oreilles. Aria ne semble pas si énerver que ça.. Mais, je sens qu'elle l'est en réalité. J'avais intérêt à ne pas plaisanter avec elle à ce sujet. La petite blonde affichait un sourire et semblait calme, c'était dur de ne pas se méfier d'une fille avec une apparence si angélique. Mais j'avais eu un petit aperçu de ses talents. Et les rumeurs vont vite dans ce bahut, j'ai eu la chance de croiser une fille qu'elle avait frappée, je ne pensais pas qu'une fille aussi calme et fragile d'apparence puisse être aussi dangereuse. Après une courte réfection, je finis de manger ma pomme d'une façon plutôt rapide, et pour finir, je pris le trognon pour le cacher sous la table. Non ! Je n'ai pas envie de bouger jusqu'à la poubelle. Plongeant mon regard dans le sien, je dis.

-Quelqu'un ? Non. Du moins, pas quelqu'un qui a retenu mon attention. Une fille, ce matin m'as parlé vite fait en me demandant si j'étais nouvelle, elle ne m'avait soit disant pas remarquer au paravent. Et ce mec, là-bas, à qui j'ai piqué la pomme que je viens de mettre sous tes pieds, d'ailleurs fais attention en te levant si tu tiens à tes chaussures.

Je lui affiche mon plus beau sourire, histoire de la rassurer. Est qu'elle se pose des questions sur moi ? Est-ce que je l'attire d'une façon ou d'une autre ? Ce serait à mon avantage. Je soupire longuement en remettant mes cheveux en place, puis je me lève pour m'asseoir à côté de la blonde, sur une chaise. Oui, j'en ai marre que tout le monde pense que je ne connais pas l'utilité d'une chaise. Mes yeux se dirigent de nouveau vers son visage, je me penche légèrement pour atteindre son oreille afin de murmurer, ce serait dommage pour elle que quelqu'un entende.

-Eh Aria, je ne veux pas paraître méchante, ou autre.. Mais soit tu perds tes poils, soit c'est ceux de ton animal de compagnie.. J'espère que c'est la deuxième solution.


Je ris légèrement tout en me remettant droite, je lève la tête pour fixer le plafond et dire d'une voix calme et posée.

-Ne t'en fais pas, je ne dirais rien. Mais fais plus attention, frotte tes vêtements avant de les mettre ou.. rase ton chat. Ouais, je sais faire la différence entre les poils de chien et chat. Et selon une logique toute simple, il est plus évident pour toi d'avoir un chat qu'un chien, parce qu'un chat est plus autonome. Et à l'heure qui est, cette bestiole est surement en train de vagabonder dans un coin." .


Après cette magnifique tirade concernant les animaux domestiques, je ferme les yeux tout en gardant mon visage vers le plafond. Je n'avais jamais remarqué, mais être gentille, aimable, et souriante.. C'est fatiguant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Mer 16 Juil - 19:13
Je la regardais manger sa pomme sans faire de commentaire. Elle était assez rapide pour bouffer ce fruit et heureusement, car je voulais avoir sa réponse dans les plus bref délais. De l’extérieur, je paraissais extrêmement calme, mais en réalité, la curiosité de savoir si,  oui ou non, elle avait rencontré quelqu’un, bouillonnait en moi. Serait-ce de la jalousie ? Absolument pas, ce n’est de la curiosité, un point c’est tout ! Il était désormais possible de ne voir que le trognon de pomme. Ce dernier ne passa pas longtemps dans la main de la brune, il finit sous la table en quelques secondes à peine. En plus de ne pas connaitre les chaises, elle ne connait pas les poubelles non plus. J’esquissai un rire à l’égard de cette pensée, alors que son regard est plongé dans le mien.

-Quelqu'un ? Non. Du moins, pas quelqu'un qui a retenu mon attention. Une fille, ce matin m'as parlé vite fait en me demandant si j'étais nouvelle, elle ne m'avait soit disant pas remarquer au paravent. Et ce mec, là-bas, à qui j'ai piqué la pomme que je viens de mettre sous tes pieds, d'ailleurs fais attention en te levant si tu tiens à tes chaussures.

Après ses mots, je lâchai un énorme soupir de soulagement sans m’en rendre vraiment compte. C’est vrai ça, pourquoi j’étais aussi soulagée que ça de savoir qu’elle  n’a personne ? Je la fixais longuement en commençant par ses yeux puis ses lèvres. Je soupir à nouveau, essayant d’éliminer toutes les pensées malsaines qui arrivaient les unes après les autres. Il faut que j’arrête d’être aussi perverse ! Un frisson parcourut tout mon corps lorsque je sentis le souffle de Ryoko sur mon oreille.

-Eh Aria, je ne veux pas paraître méchante, ou autre.. Mais soit tu perds tes poils, soit c'est ceux de ton animal de compagnie.. J'espère que c'est la deuxième solution.

-Qu’est-ce que…

Je jetai un œil à mes vêtements pour finalement apercevoir les fameux poils de l’animal. Tsss, et voilà Yuko, c’est ça d’aimer les câlins ! Elle venait de me griller en beauté. On peut dire que cette fille à l’œil. Mais pour voir ce détail, ça voudrait dire qu’elle me matait ? Je me mis subitement à rigoler puis à sourire bêtement. Elle rigolait également mais pas pour la même chose, j’imagine. La regardant s’éloigner de moi pour cette fois mater le plafond, elle reprit la parole calmement.

-Ne t'en fais pas, je ne dirais rien. Mais fais plus attention, frotte tes vêtements avant de les mettre ou.. rase ton chat. Ouais, je sais faire la différence entre les poils de chien et chat. Et selon une logique toute simple, il est plus évident pour toi d'avoir un chat qu'un chien, parce qu'un chat est plus autonome. Et à l'heure qui est, cette bestiole est surement en train de vagabonder dans un coin.

Bon okay, elle en savait un rayon sur les bêtes de compagnie. C’est assez bizarre… Enfin passons. Est-ce que je lui raconte tout ou je lui balance des bobards bien inventés ? Je réfléchis un instant à la question. Enfaite ça reviendrait à : est-ce que je lui fais confiance ou pas ? Je n’ai même pas encore dit à Allie que j’avais recueilli ce chat, alors pourquoi je lui dirais à elle ? Oh et puis zut, je le raconterai à Allie plus tard et puis voilà ! Jetant un œil aux alentours, je regardais bien si personne n’écoutait notre conversation. Je reste tout de même prudente sur ce sujet. Voyant que nous étions seules, je me décidai enfin à parler.

-Tu es très observatrice. Tu as raison, j’ai recueilli un chaton il n’y pas si longtemps, et je l’ai ramené à l’internat lorsque j’ai vu qu’il n’avait aucun maitre. Les animaux ne sont sûrement pas autorisé dans l’internat alors j’ai gardé son existence secrète. Enfin avant que tu ne le découvres bien évidemment…

Je marquai une légère pause avant de poser délicatement une main sur sa joue, ramenant son regard vers moi, je lui dis calmement.

-Tu es la première personne à savoir ça. Promet moi que tu ne le diras à personne.

Mes yeux se noyaient dans les siens, nos visages étaient si proches. Je sentais mes lèvres se rapprocher des siennes, comme si elles étaient envoutées par les siennes. Il ne manquait que quelques millimètres avant de les toucher. Je me stoppai nette, tournant immédiatement le dos à la belle brune, je repris d’un ton calme.

-Enfin, tu fais ce que tu veux. Tu as une information compromettante sur moi alors libre à toi de l’utiliser. Tu es libre de tes gestes alors je ne peux t’empêcher de révéler ce secret.

Je faisais genre de rien. Mon timbre de voix, ma façon de m’exprimer, ce n’était comme si rien ne venait de se passer. Cependant, mes joues me trahissaient. Un léger rouge avait pris place sur ces dernières et c'est en sachant ça, que je commençais réellement à comprendre. A comprendre quoi ? Mais tout voyons ! Pourquoi j’étais obsédée de savoir si elle avait rencontré quelqu’un. Pourquoi ça m’énervait de savoir qu’elle avait quelqu’un, ce qui n’est pas le cas. Pourquoi je lui ai dit pour le chat, au lieu de le nier ou le cacher. Pourquoi mes lèvres sont attirées par les siennes. Pourquoi je rougis. C’est simple et tout con mais je crois que…je l’aime. Oh putain mais dans quoi je me suis encore embarquée ?! Bon pour le moment, il faut que je fasse disparaitre ces rougeurs et vite ! Ça serait con qu’elle me grille ! Remarque, je pourrais bien lui sortir une connerie comme « il fait chaud dis donc », ça marche à tous les coups. Il ne faut mieux pas que je garde le dos tourné, elle pourrait se poser des questions. Alors que mes joues ont presque retrouvé leur couleur d’origine, je prends une grande bouffée d’air avant d’afficher mon sourire habituel sourire provocateur tout en plongeant mon regard dans celui de Ryoko.

-Tu sais quoi ? Bah…

Non je ne sais vraiment pas quoi dire. J’aurai dû penser à mes sentiments pour Ryoko après être retournée à mon bungalow. Comme ça j’aurai été seule et j’aurai eu le temps d’appréhender. Je détourne directement le regard pour me diriger vers la fenêtre près de la table. Mes joues étaient de nouveau, rouges.

-Il fait chaud dis donc…

Moi qui suis toujours sûre de moi d'habitude, là on peut dire que c'est carrément la loose !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : In WONDERLAND.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Mar 29 Juil - 19:19
J'attendais un mensonge, ou qu'elle nie en bloc. J'étais prête à rire dès ses premiers mots, à me moquer gentiment d'elle. Mes yeux étaient toujours clos, la nuque tendue vers le plafond. J'écoutais attentivement le moindre bruit, espérant capter un murmure, un soupir venant de ma belle blonde. Rien de ça, elle prit un timbre de voix normale pour me répondre.

-Tu es très observatrice. Tu as raison, j'ai recueilli un chaton, il n'y pas si longtemps, et je l'ai ramené à l'internat lorsque j'ai vu qu'il n'avait aucun maitre. Les animaux ne sont sûrement pas autorisés dans l'internat alors j'ai gardé son existence secrète. Enfin avant que tu ne le découvres bien évidemment...

-Tu es la première personne à savoir ça. Promets-moi que tu ne le diras à personne.


La chaleur de sa main avait ouvert mes yeux comme une clef ouvre une porte, c'était si soudain comme réaction, je ne m'y attendais vraiment pas. Je pensais simplement que les baisers, les gestes doux de notre dernière rencontre étaient éphémères, rien de sérieux. Mes sentiments étaient ils partagés ? Son visage, son parfum, ses yeux, tout son être était devenu comme une brise légère dans cette atmosphère lourde. Cette fille serait la raison de mon bonheur ? Mes yeux étaient plongés dans les siens, et mon esprit tourmentait par des questions qui méritaient des réponses. Je vis le mouvement délicat de ses lèvres, se rapprochant encore et encore des miennes. Oui, j'avais aussi cette envie incontrôlable de l'embrasser. Mais elle s'arrêta brusquement avant de me tourner le dos. Mes lèvres s'étirèrent dans un demi-sourire suivit de près par un soupir amusait.

-Enfin, tu fais ce que tu veux. Tu as une information compromettante sur moi alors libre à toi de l'utiliser. Tu es libre de tes gestes alors je ne peux t'empêcher de révéler ce secret.

« -Écoute Aria, je ne vais rien dire. Je ne suis pas ce genre de fille qui essaye de pourrir les autres. Si ce chat est une façon pour toi d'extérioriser tout ce qui te tourmente, alors j'en suis heureuse. Du moins, je suis heureuse que tu me fasses confiance, blondie. Peut-être que moi aussi, je t'avouerai quelque chose, un jour. »

Elle est toujours de dos, mes yeux se perdent sur ses vertèbres, sur les courbes de ses hanches. Chaque partielle de son corps qui tombe sous mes pupilles est soigneusement examiner. Je ne dis rien, la laissant réfléchir ou faire, je ne sais quoi. Si elle tourne le dos, y a sûrement une raison.. à moins que cette fille soit aussi folle qu'on le dit. J'attends encore et encore en posant mon regard sur tout ce qui nous entoure, ne sachant pas quoi faire d'autre. Dans une situation telle que celle-là, je pourrais partir, elle ne s'en rendrait même pas compte. Il était impossible pour moi de voir son visage, mais j'imaginais malgré tous quelques rougeurs ou alors une grimace de gêne, ou quelque chose dans ce style. Puis, elle se retourne, enfin. Mes yeux rejoignent les siens presque instantanément. Je la fixe tout comme elle me fixe. Elle sourit, je pose mon regard quelques secondes sur ses lèvres avant d'afficher à mon tour mon plus beau sourire.

-Tu sais quoi ? Bah...

J'arque un sourcil, attendant une quelconque suite a cette phrase, puis elle tourne encore le dos, son regard dirigeait vers la fenêtre. Mais je rêve ?! Elle se moque de moi là ?

- Il fait chaud dis donc...

Là, je bug. Ce genre de moment où votre cerveau semble vide d'un coup, d'un seul. Je comprendrais jamais cette fille. Si je mets ses deux bouts de phrases à la suite, l'une de l'autre.. J'obtiens la météo.

-Tusen takk.. Murmurais-je inconsciemment d'une façon ironique.

Je suis censé faire quoi maintenant ? Lui dire qu'elle est bizarre ? Non, je tiens à mon nez. Pourquoi est-ce que je suis en train de réfléchir, moi qui habituellement ne prend jamais de temps pour ça. J'ai le défaut d'agir sans vraiment faire attention aux répercussions. Comme précédemment, je regarde son dos, réfléchissant à ce qu'elle représentait vraiment pour moi. Le manque, son rire, son sourire, les regards prolongeaient que je lui envoie quand elle est en cours. Je détourne la tête quand elle commence à se rendre compte qu'un regard est posé sur elle, pourquoi est-ce que je ne maintiens pas ces regards ? La peur qu'elle me voit ? Qu'elle comprenne ? Non, je me suis jurée de ne pas retomber amoureuse, c'est trop douloureux. Il faut que je me change les idées avant de dire quelque choses qui pourrait me gêner, et griller ce que je ressens vraiment pour elle. Parce que peu importe la façon dont on peut voir mes actions, mon ressentis, c'est toujours la même chose. De l'amour pur et dur.

« Dit moi, tu comptes sécher cette après-midi ? Perso', je pense que c'est c'que je vais faire. J'ai trop chaud pour aller m'enfermer dans une salle en écoutant un vieux chauve déblatérer encore et encore.. Alors si t'as envie de venir glander avec moi, t'es la bienvenue. Ah ouais, au faite..»

Je me lève doucement rapprochant de nouveau ma bouche de son oreille pour murmurer. Je fixe mon regard dans le sien grâce au reflet de la vitre, je souris légèrement.

« Tes rougeurs se voient aussi dans le reflet, t'es au courant ? »

Pour être franche, j'ai bien envie de l'embrasser là. Mais il ne faut pas que je cède, je ne ferais sûrement pas le premier pas, du moins, pas avant d'être sûre de ce qu'elle ressent réellement. J'éloigne ma bouche de son oreille pour me mettre au bout de la table, prête à partir. Je m'étire quelques secondes avant de poser mon regard de nouveau sur celle qui hante mon esprit.

« Alors ? Je dois demander à la fille que j'ai vu ce matin de m'accompagner parce que t'es trop peureuse pour sécher? »

Bien sur, je sais qu'elle n'est pas peureuse, et que sécher, est dans ses habitudes. Mais en disant cela, j’espérais bien qu'elle prenne ça comme une sorte de défi. Et puis, elle ne peut pas se laisser traiter de peureuse sans réagir.

Un léger clin d'œil accompagne mes paroles. Aller petite blonde, prouve-moi que j'ai, ne serait-ce, qu'un minimum d'importance pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko] Mer 30 Juil - 18:23
Alors que mon regard est plongé sur le paysage dehors, je sens un regard sur moi. Est-elle en train de m’observer ou est-ce juste mon imagination ? Je veux savoir, mais sentant mes joues encore rouges, je ne bouge pas d’un poil, restant tout de même attentive à ce qu’elle dit.

-Dit moi, tu comptes sécher cette après-midi ? Perso', je pense que c'est c'que je vais faire. J'ai trop chaud pour aller m'enfermer dans une salle en écoutant un vieux chauve déblatérer encore et encore.. Alors si t'as envie de venir glander avec moi, t'es la bienvenue. Ah ouais, au faite..

Est-ce que j’allais moi aussi sécher les cours cet aprèm ? Je comptais y allait, mais elle me propose si gentiment de l’accompagner que je ne peux pas refuser, si ? Commençant à ouvrir la bouche pour lui répondre, je fus coupée net dans mon élan en sentant son souffle sur mon oreille. Son regard noyé dans le mien par l’intermédiaire de la vitre, son reflet trahissant son sourire.

-Tes rougeurs se voient aussi dans le reflet, t'es au courant ?

-Tssss…

Je ne savais pas quoi dire d’autre. Ne servant plus à rien d’admirer la fenêtre, je me retournai sans plus attendre. Elle était maintenant au bout de la table prête à sécher les cours. J’ai déjà manqué la matinée, est-ce raisonnable de manquer le reste ? Ma réputation d’élève modèle va prendre un sacré coup si je fais ça. Pfff, moi une élève modèle ? C’est la dernière chose possible sur terre. Elle me regarde à nouveau après s’être étirée, je supporte son regard, essayant de ne pas plus rougir.

-Alors ? Je dois demander à la fille que j'ai vu ce matin de m'accompagner parce que t'es trop peureuse pour sécher?

Une provocation ? Je fus un peu surprise par cette réplique mais finalement un sourire animait mon visage suite à ses mots. Moi peureuse de sécher ? Elle savait très bien que ça me faisait ni chaud, ni froid de louper les cours. Alors pourquoi une telle provocation ? Peut-être une assurance à que je la suive ? Elle me connait, je ne peux pas résister au défi. En me lançant une telle réplique, c’était juste obligé que je l’accompagne à sécher les cours. Tu es très intelligente belle brune. Son clin d’œil ne fait que plus confirmer mes hypothèses. Une seule question continuait de persister. Quels étaient ses sentiments pour moi ? Sourire en coin, je répondis sans attendre davantage à sa provoc.

-Moi peureuse ?! Je dois être la personne de la classe avec le plus d’absences à mon actif. Tu peux laisser l’autre fille là où elle est, parce que je compte bien venir avec toi.

Me dirigeant vers la sortie, laissant mon plateau repas sur la table, me retourne dans sa direction en lui tirant la langue.

-On ne va pas glander ici n’est-ce pas ? Alors quel est le programme, jolie brune ?

Je ne pouvais faire disparaitre le sourire qui venait de prendre place sur mes lèvres. Ouai, j’étais heureuse de pouvoir passer la journée avec Ryoko. A vrai dire, après notre première rencontre, je n’attendais que ça. Passer un peu de temps avec elle…Mon regard se pose à nouveau sur ses lèvres et c’est en m’en rendant compte que je le détournai direct. Il faut vraiment que j’arrête de les regarder, je n’ai pas envie qu’elle se pose des questions. J’en ai marre de rougir encore ! L’amour, ce sentiment va me rendre complétement folle !
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Manger, c'est la vie ~ [PV Ryoko]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» « Si tu savais comme j'ai envie de manger des nems ! » | Psychalya l. Nàrwen
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» La table de la salle à manger
» Manger un morceau pour se consoler .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-