AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]

MessageSujet: Un monde en bleu ~ [PV Perséphone] Sam 27 Sep - 15:10
Samedi. Pour cette période de l’année, le temps n’était pas si mal. Le soleil, disparaissant parfois derrière la traversé des nuages, réchauffait ma peau à chaque rayon. Endormie sur le sable qui bordait la mer, j’avais pour seule compagnie le bruit des vagues, du vent et des mouettes. Quelques personnes passaient de temps en temps, mais j’avais pris le soin de choisir un endroit calme, pour éviter d’être dérangée pendant ma sieste. J’ai horreur qu’on me réveille, et celui qui a le malheur de faire ça, se mange inévitablement un poing en pleine gueule. Le sommeil, c’est sacrée, un point c’est tout ! Dos contre le sable, je rêve d’une vie qui ne sera jamais mienne. Mais j’aime fermer les yeux, j’aime que mon esprit ou mon subconscient fabrique des images pour les mettre en scène, formant ensuite un rêve déjanté ou non. Rêver, permet de m’évader de la réalité et ça, j’adore. Mais tout rêve à une fin, la réalité reprend le dessus tôt ou tard.

Bleu. Un bleu semblable à celui de mes yeux colorait le ciel. Alors que j’avais encore du mal à ouvrir les deux yeux, éblouis par le soleil, je venais de me rendre compte que ça faisait plusieurs heures que j’étais là, posée, tranquillement. Sentant un léger picotement sur mes mains, je les levai vers le ciel pour apercevoir un liquide rouge qui s’était logé dessus depuis un moment. Tsss, quand arrêterai-je de me battre ? C’est une bonne question qui n’aura probablement jamais de réponse, malheureusement. Un léger soupire s’échappe de ma bouche avant que je me lève, pour me diriger vers la mer. Plongeant mes mains dans l’eau salée, malgré la légère douleur ressentie du sel sur mes plaies, je reste de marbre. Je ne vais pas pleurer pour si peu, la douleur que je ressens en ce moment, n’est rien comparée à celles j’ai pu ressentir auparavant. Mes mains ont l’habitude de prendre des coups. Elles ont l’habitude de frapper, de sentir craquer les os de mes adversaires. D’être imbibées du sang de mes ennemis et d’être celles qui les achèves et qui les font tomber sous les coups. Un autre soupir s’échappe d’entre mes lèvres alors que mon regard se porte vers le ciel. Mais qu’est- ce que je fous au bord de la mer ?! J’ai un tas de leçons à faire et tout ce que je trouve à faire, c’est glander là ! Il faut vite que je rentre pour faire mes devoirs ! Je ris rien qu’en m’imaginant ouvrir mon cahier. Genre, moi je vais faire mes leçons ! Tsss, la bonne blagounette !

Revenant m’assoir sur le sable chaud, je regarde les gens passer devant moi, silencieuse. Mon regard s’attardant sur les formes plus au moins importantes des belles demoiselles défilant, je me retiens de ne pas sortir des commentaires pervers. Il faut dire que depuis que je sors avec Ryoko, je me suis bien calmée de ce côté et tant mieux car j’avais la mauvaise habitude de me mettre dans des histoires pas possibles. Enfin bref, me contentant de regarder la population de Kyrie déambuler devant mes yeux, mon regard resta posé sur une fille que je n’avais encore jamais aperçue auparavant. Elle avait de longs cheveux de la couleur du ciel et de mes yeux. Mon regard descendit sur tout le long de son corps. Une poitrine assez rebondie, des formes mises en valeur par les habits qu’elle portait. Cette jeune femme ressemblait à une princesse sortie tout droit des contes de fées. Mais les apparences sont souvent trompeuses, qui sait ce qui peut se cacher derrière ce joli minois… Continuant de fixer l’inconnue, en pleine réflexion sur qui elle est, je ne m’étais pas rendu compte que mon regard était figé sur sa poitrine. Moi une perverse ? Oui, et je l’assume complétement.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]

MessageSujet: Re: Un monde en bleu ~ [PV Perséphone] Sam 27 Sep - 19:07


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Le week-end était enfin arrivé. Le temps du repos également. Tu l'avais tant attendu Perséphone. Tu voulais profiter d'une bonne grasse matinée, ainsi d'une journée ensoleillée, afin de profiter de la plage. En effet, tu rêvais d'y faire bronzette depuis ton arrivée, mais la température n'était jamais assez clémente pour que tu daignes y aller. Cependant, le soleil semblait au rendez-vous aujourd'hui.


Tu te levas d'un bon, avant de te diriger vers ton armoire. Tu t'habillas assez légèrement, puisque la météo s'y prêtait. Tu optas pour petit débardeur, qui mettait en valeur ta poitrine plutôt généreuse, et un short en jean, qui dessinait à merveille les courbes de tes hanches, et de tes jambes. Ensuite, tu coiffas tes longs cheveux. Il arrivait que certains individus te regardent de travers. Il est vrai que ta couleur de cheveux était originale, mais cela t'allait à merveille. Qu'importe l'avis des autres, ce qui comptait, c'était que tu te sentes bien dans ta peau. Aujourd'hui, tu décidas de coiffer ta fine chevelure d'une tresse, cela était beaucoup plus pratique pour porter ton chapeau de paille. Une fois prête, tu quittas l'internat, un léger sourire aux lèvres.


Une fois arrivée, tu installas ta serviette de plage sur le sable, avant de t'allonger. Ton regard ne put se détacher du ciel, l'air était pur ici, et beaucoup plus agréable que dans ta ville natale. Elle ne te manquait pas tant que ça d'ailleurs, tu étais bien ici. Seule l'absence d'Hadès t'était insupportable. Le temps te semblait si long sans lui mais, ce n'était pas le moment de faiblir. Pour te changer les idées, tu décidas de lire un livre, Roméo et Juliette. Perséphone, romantique Perséphone, tu enviais les protagonistes de cette pièce, toi aussi, tu aimerais connaître l'amour, au moins une fois. Cependant, tu n'étais pas douée avec les sentiments alors, pessimiste que tu étais, tu pensais que personne ne voudrait de toi. Un rictus moqueur se dessina sur tes lèvres :


- Pff... C'est vraiment d'la connerie ce bouquin. J'me demande pourquoi cet abruti de prof nous le fait lire.



Perséphone, cruelle Perséphone, tu jouais les fières, alors qu'au fond, tu aimais les histoires d'amour. Tu rêvais d'en connaître une également. Mais, tu étais bien trop fière pour te l'avouer, tu ne cessais jamais de te voiler la face. D'un geste désintéressé, tu jetas ton ouvrage sur le sable, avant de te diriger vers la mer. Tu trempas seulement tes pieds, trouvant l'océan beaucoup trop glacial pour toi. Et, tu restas plusieurs minutes comme cela, à regarder l'horizon, perdue dans tes pensées. Tu pouvais rester des heures comme ça néanmoins, tu fus brusquement sortie de ta torpeur. En effet, une jeune femme avait posé son regard sur toi, depuis plusieurs secondes. Et, cela te perturbait. Il est vrai qu'elle ne te regardait pas de travers comme la plupart des passants. Au vu de l'expression de son visage, on pouvait constater que la blondinette te regardait plus avec envie qu'autre chose. Cela te gênait atrocement, tu n'avais pas l'habitude que l'on te contemple ainsi. Pourtant, c'est ce que tu avais toujours désiré. Alors, tu ne laissas rien paraître, comme à ton habitude, tu te contentas seulement de sourire à l'étudiante. Son regard était figé sur ta poitrine, mais tu n'y voyais pas d'inconvénients. Tant mieux si elle te trouvait attirante :


- Tu vas seulement te contenter de regarder ? Tu peux t'approcher si tu veux, je n'ai encore mangé personne. J'suis Perséphone, comme la déesse. Et toi ?



Il fallait avouer que ton prénom était plutôt original. Il arrivait toujours à faire sourire ton entourage. Le plus drôle, c'était le nom de ton aîné, Hadès. Votre relation était pourtant contradictoire à celle des deux dieux. Et cela était ironique. Enfin, c'était ça d'avoir des parents passionnés d'histoire. A vrai dire, tu n'avais rien contre ton prénom, tu trouvais même qu'il t'allait plutôt bien. Tu étais une déesse, une princesse. Alors ce nom seyait à merveille avec l'image que tu avais de toi.


Ton regard se posa sur la jeune femme, elle aussi, était plutôt attirante. Des courbes fines comme tu les aimais. Cependant, tu constatas que ses frêles mains étaient abîmées. Elle avait dû se battre... Et, tu n'allais pas la juger là-dessus. Tu attrapas doucement ses mains, avant de la soigner. Puisque tu avais l'habitude de te battre Perséphone, violente Perséphone, tu avais toujours une trousse de secours sur toi :


- Tu devrais faire plus attention à toi. Une si jolie fille comme toi ne devrait pas à avoir à se salir les mains...



C'était risible de t'entendre dire cela, tu étais souvent couverte de bleus... Tu espérais que le charme avait opéré avec la blonde, tu avais  besoin d'un peu de chaleur humaine.


HRP : Pas de soucis ! Moi aussi c'est pas très long, désolée x)


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]

MessageSujet: Re: Un monde en bleu ~ [PV Perséphone] Lun 29 Sep - 22:04
Perdue dans mes pensées, le sourire que l’inconnue venait de m’adresser me tira de ma réflexion. Huuum…il va falloir que je revoie mes cours de « regarder les gens discrètement » parce que là, c’est totalement raté.

-Tu vas seulement te contenter de regarder ?

Là, j’ai eu un moment de bug. Elle veut que je vienne toucher sa poitrine, c’est ça ? Non, je n’ai pas l’esprit mal placé, juste que cette phrase était mal tournée et pouvait prêter à confusion. Heureusement que la suite me rassura légèrement.

-Tu peux t'approcher si tu veux, je n'ai encore mangé personne. J'suis Perséphone, comme la déesse. Et toi ?

Perséphone, déesse de la mythologie grecque, fille de Zeus et de Déméter. Déesse du monde souterrain, des Enfers, on dit aussi qu’elle joue un rôle dans le retour de la végétation au Printemps. Huuum…je me rappelle bien de mes cours sur la mythologie grecque, mais je sais avoir entendu son nom autre part. Mais où ? Rappelle-toi Aria, rappelle-toi ! Alors que j’essayais de me rappeler quelque chose d’important, je fus ramenée au présent très vite, sentant quelque chose de doux prendre mes mains. Mais qu’est-ce que… Je la regardais, silencieuse, sortir une trousse de premier secours pour soigner mes blessures. Pourquoi fait-elle cela ? Une image me revint en tête, le jour de ma rencontre avec mon éducatrice. Elle aussi, elle avait soigné mes mains meurtries sous les coups que j’avais donnés juste avant. Pourquoi cette fille aux cheveux bleus, une inconnue…Pourquoi me soignait-elle ? Je l’analysais, gardant le silence, observant ses moindres faits et gestes.

-Tu devrais faire plus attention à toi. Une si jolie fille comme toi ne devrait pas à avoir à se salir les mains...

« Une si jolie fille » ? Qu’espérait-elle en me faisant de tel compliment ? Perséphone, a quoi joues-tu exactement ? Elle portait bien son nom, elle était magnifique, telle une déesse. Ses cheveux bleus lui donnaient un air unique. Ce n’est pas les quatre matins qu’on voit une fille avec une telle couleur de cheveux. C’est classe et ça lui va bien, enfin de mon point de vue… Mais à quoi je joue putain ?! Je secoue la tête un moment, pour me remettre les idées en place. Ce n’est pas le moment de faire l’éloge de cette fille ! Me remémorant sa dernière réplique, je m’attarde sur un autre bout de la phrase, tout en regardant mes mains à présent soignées.

-Se salir les mains...

Je laisse échapper un petit rire avant de m’approcher de son oreille, pour lui chuchoter d’une voix calme mais légèrement froide.

-Si je ne me salis pas les mains, qui le fera ? Mes mains sont recouvertes de sang depuis bien longtemps déjà. Il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont souvent trompeuses. Même derrière une jolie fille peut se cacher le diable en personne. Que se cache-t-il derrière ton masque, jolie demoiselle ?

Je dépose un doux baiser sur sa joue avant de lui refaire face, un petit sourire au coin. Ton amical, je repris la parole.

-Enfaite, moi c’est Aria.

J’ai l’habitude de faire de grandes présentations, mais là, je préférais rester sur la défensive, ne sachant pas encore les intentions de cette déesse. Amie ? Ennemie ? J’attends de cerner un peu plus le personnage avant de faire quoi que ce soit. Cette journée est loin d’être ennuyeuse, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]

MessageSujet: Re: Un monde en bleu ~ [PV Perséphone] Jeu 2 Oct - 18:13


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Elle ne t'avait pas touché. Dommage, peut-être que la blonde était aussi innocente qu'elle en avait l'air ? Quoique, au vu de l'endroit que celle-ci regardait, cela était fort improbable. Tu terminas de soigner ses plaies, avant de l'écouter, un petit sourire aux lèvres. Ce genre de contact ne te dérangeait pas. Alors qu'elle te murmurait quelques mots au creux de l'oreille, tu jouas avec ses cheveux. Cette fille avait l'air d'avoir un sale caractère, et cela ne te déplaisait pas. Toi aussi tu étais un petit démon, toi aussi tu avais les mains sales. Tu approchas également tes lèvres de l'oreille de la blonde, afin de lui murmurer :


- Moi aussi j'ai les mains sales tu sais... Je ne suis pas une gentille déesse... J'ai blessé des tas gens, que se soit physiquement ou moralement. Je suis aussi un peu cleptomane sur les bords. Mais, personne n'est parfait.



Tu fis glisser l'une de ses mèches blondes entre des doigts, avant de la remettre en place. Tu te sentais beaucoup plus à l'aise avec la gente féminine. Tu la laissas la jeune fille t'embrasser la joue sans broncher, même si tu attendais plus. Cependant, tout le monde, n'était pas aussi ouvert que toi. Mais, tu savais jouer de tes charmes. Et, tu n'hésiterais pas à le faire, même si tu ne savais pas encore si la blondinette appréciait les femmes.


- Aria ? C'est plutôt mignon. Eh bien, enchantée.


Ton regard se tourna ensuite de nouveau vers l'océan. Tu avais une envie folle de te baigner. Tant pis pour la faible température de l'eau. Tu retiras ton débardeur, ainsi que ton short, avant de les jeter sur la sable. Heureusement que tu avais pensé à mettre ton maillot de bain. Bon, il était peut-être un peu simple, mais tu l'adorais tout de même. Un petit bikini blanc, avec des rayures turquoises. La plupart de tes vêtements étaient  noirs, ou bleus. En effet, c'était tes couleurs préférées. Dès que tu fus déshabillée, tu t'avanças dans l'eau.


- Et, si tu venais toi aussi ? L'eau est froide, mais bon...



Tu continuas de t'aventurer dans l'eau, tout en prenant soin de ne pas mouiller ta longue chevelure. D'ailleurs, l'océan était bien froid, tu commençais déjà à grelotter. Tu tournas ton regard vers ta nouvelle connaissance, un sourire aux lèvres :


- Mais bon... Après on pourra se réchauffer si tu veux ~



Une pensée perverse derrière ta phrase ? Mais pas du tout ! Tout le monde savait à quel point tu étais innocente Perséphone.

HRP : Désolée, c'est trop court...
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]

MessageSujet: Re: Un monde en bleu ~ [PV Perséphone] Sam 4 Oct - 19:43
Waw, le dicton « ne vous fiez pas aux apparences » s’avérait exact ! Lorsque je sentis les lèvres de Perséphone approcher mon oreille, un léger frisson parcouru mon corps, rendant mes joues quelque peu rouge. J’ai toujours été sensible à cette partie de mon anatomie, mon oreille est vraiment un  point faible. Cette fille au nom de déesse était loin d’en être une. Ses crimes sont semblables aux miens. Perséphone me ressemble sur beaucoup de point apparemment. Après m’être présentée et lui avoir chuchoté quelques mots à l’oreille, j’attendais avec impatience sa prochaine réaction.

-Aria ? C'est plutôt mignon. Eh bien, enchantée.

J’ai comme l’impression que cette fille ne cherche pas simplement une relation amicale. A chaque compliment de sa part, un petit sourire se forme sur mes lèvres. Perséphone, tu es une personne intelligente mais qui me fait rire. J’ai l’impression de me voir en elle, c’est pourquoi je la trouve plutôt amusante. Séduire à l’aide de compliment, je le faisais tout le temps. Mais c’est du passé depuis que je suis avec Ryoko. Mais…qu’est-ce qu’elle fout ?! La déesse aux cheveux bleus commence à enlever son haut et son bas pour laisser découvrir sa peau, ainsi qu’un petit bikini. A-t-elle l’intention de se baigner ? Je reste fixée sur sa silhouette joliment dessinée, qui s’avance peu à peu vers l’eau froide.

- Et, si tu venais toi aussi ? L'eau est froide, mais bon...

Son corps était maintenant recouvert par la mer. Je connaissais la fin de sa phrase sans même qu’elle le dise.

-Mais bon... Après on pourra se réchauffer si tu veux ~

Je le savais, j’en étais sûre ! Bon qu’est-ce que je fais, moi ?! Je la rejoins ? Non mais je ne sais même pas pourquoi je me pose la question ! J’ai une copine maintenant, alors c’est fini les trucs pervers ! Il faut que je me casse et vite ! Serais-je en train de me défiler ? Cette simple question me fit serrer les dents. Je n’ai pas l’habitude d’avoir peur ou de partir comme ça en ayant rencontré une jolie fille. Je ne sais pas exactement ce qu’elle me veut, mais je ne partirai pas avant de l’avoir découvert. Je ne me suis jamais défilée devant aucun obstacle alors ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire. Enlevant mes vêtements que je dépose sur le sable, j’enlève également mes sous-vêtements, n’ayant pas prévu de maillot de bain. Je n’ai jamais été pudique, alors ça ne me dérangeais pas le moins du monde d’être nue. Avançant d’un pas décidé vers la mer, l’eau ne tarda pas à recouvrir mon corps, pour ne laisser apparaitre que ma tête. L’eau était froide mais je ne me plaignais pas. M’approchant à quelques mètres de Miss au ciel dans les cheveux, je pris enfin la parole.

-A quoi joues-tu exactement, déesse ? Il faudra plus que de simples mots pour me séduire.

Un petit sourire mesquin apparut sur mes lèvres. Je sens mon côté pervers prendre le dessus, ça n’annonce rien de bon… Heureusement que la température de l’eau refroidissaient mes ardeurs. Cette fille semble aussi perverse que moi, mieux vaut rester sur mes gardes.

-De plus, mon cœur appartient déjà à une fille.

J’espérai que cette rapplique calmerait ses ardeurs. Malgré mon envie de résister à ses charmes, un sourire provocateur ne voulait disparaitre de mes lèvres. Je plongeai mon regard un instant vers le ciel, pensant à Ryoko qui devait trainer ou probablement dormir. Je suis irrécupérable n’est-ce pas mon cœur ?
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]

MessageSujet: Re: Un monde en bleu ~ [PV Perséphone]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, déesse des enfers [ok]
» Perséphone, Déesse des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's inachevés-