AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 21/09/2014
Localisation : Dans une sucreries... enfin, si ça existe!
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 0:09
Une nouvelle amie.

           



Ashford. Je savais que je connaissais ce nom. Je l'ai déjà entendu. Enfin, il est plus vrai de dire que j'ai été ami avec un gars qui s’appelait Hadés  Ashford. Je l'ai rencontré dans mon ancien internat. Il était plutôt sympathique. Il arrêter pas de parler de sa sœur. On aurait dit qu'il était amoureux d'elle !Mais bon, d'après ce que j'ai entendu sur cette Perséphone, justement, son frère la détesterai. Je pourrait faire croire a cette fille, que son frère la déteste vraiment. Elle m'a mise en colère. Elle n'avait pas le droit de m'envoyer de telles messages sur mes parents. Je vais lui faire payer.

Je me rends donc aux bungalows des filles. Je recherche celui portant le nom de Ashford et m'y rend. Je toque à la porte. Aucune réponse. Je décide de tourner la poignée, elle peut être à l’intérieur, on ne sait jamais. La porte s'ouvre. Je trouve à l’intérieur de cette chambre, une fille, là allongée sur son lit. Il y avait pleins de feuilles, en boules ou déchirées, qui jonchaient le sol. Les murs étaient couvert de posters d'animés et, la chambre avait comme couleur dominante, le noir et le bleu. La jeune fille était, quant à elle, vautrée sur son lit. Elle était en train de lire, habillée simplement avec un t-shirt et une culotte. Elle était en train de dévorer un paquet de bonbons. Elle avait l'air de m'attendre.
Cette fille était assez grande et avait de beaux cheveux. Ils étaient turquoises et longs. Elle avait des lèvres de couleur cerise. Elle avait l'air enfantin. En voyant cette jeune demoiselle sur son lit, j'ai perdu le courage que j'avais en venant ici. Je lui dirait la vérité.
Elle me fixait avec un air qui avait l'air de demander qui je suis.

-Je m'appelle Yuki. Tu sais, celui que tu n’arrêtai pas harceler au téléphone ?

Elle avait pris un air un peu surpris. Soit elle se moque de moi, soit elle croyait que j'avais une autre tête.
Je décide d'attendre de savoir ce qu'elle me veut. Je lui parlerait de son frère plus tard, pas besoin d'aller trop vite. Et j'avoue, qu'elles me mettent assez mal à l'aise, elle et sa tenue.



Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 11:06


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Tu étais paisiblement installée dans lit, tout en lisant un livre dans une tenue un peu affriolante. Mais, tu étais beaucoup plus à l'aise ainsi. Tu parcourais donc ton yaoi, avec un petit sourire aux lèvres, ne t'intéressant uniquement qu'aux moments les plus intéressants. C'était une façon pour toi de t'occuper, en attendant que ton nouveau jouet arrive. Tu n'avais aucune idée de son nom, ni de son apparence. Tu t'étais seulement contentée d'écouter les ragots de quelques étudiants. Il en mettait un temps fou ! D'ailleurs, tu aurais peut-être le temps de ranger ta chambre. En effet, on pourrait presque croire qu'une tornade avait tout ravagé. De nombreuses boules de papiers jonchaient le sol, tandis que quelques vêtements traînaient eux aussi par ci par là. C'était un vrai bordel, mais peu importe. Tu n'avais pas envie de faire un effort pour ranger, cela était bien trop dur. Tu aurais d'ailleurs pu prendre le temps de t'habiller, mais tu n'en avais pas la foi. Après tout, ce garçon ne s’intéressait ni à toi, ni aux autres filles. Puis, ce n'était pas ton genre de te sentir facilement gênée. Il n'y avait aucun problème. Tu continuais donc de l'attendre, un peu agacée. Il était bien trop long. Tu retournas plusieurs fois dans lit, impatiente.


Pour t'occuper, tu décidas de te goinfrer de bonbons, tout en lisant ton ouvrage. Tu fus d'ailleurs si concentrée, que tu n'entendis pas ton nouveau jouet frapper à la porte.


Lorsqu'il pénétra dans ta chambre, tu le fixas d'un air ébahit. Tu ne t'y attendais pas du tout. Mais alors pas du tout. Ce type, c'était un ami d'Hadès, ton frère adoré. Tu l'avais déjà vu sur une photo de ton aîné. Oups, tu avais une connerie Perséphone. Alors que tu ne le quittais pas du regard, il s'adressa froidement à toi. Tu ne répondis pas toute de suite, bien trop occupée à penser à la relation que le jeune homme avait avec ton frère. Grâce à lui, tu pourrais apprendre des tas de choses sur Hadès, et tu en mourrais d'envie. Mais d'un autre côté, ce type devait sacrement t'en vouloir Perséphone, maladroite Perséphone. Plus tu réfléchissais, et plus tu perdais du temps. Tant pis pour les excuses, tu étais bien trop fière pour ça.


- Eh attends. T'es un pote d'Hadès toi.



Tu te redressas, afin de t'approcher de lui. Tu le regarda sous tout les angles. Pas de doute, c'était bien lui. Tu attrapas ses mains avec un grand sourire :


- Génial ! J'suis contente de te rencontrer ! Moi c'est Perséphone, mais ça, tu dois déjà le savoir.



Faire comme si rien ne s'était passé... Bah, autant essayer. Tu n'avais plus rien à perdre Perséphone. Tu ne quittas pas Yuki des yeux :


- Dis, tu peux m'parler de lui. Il a jamais été très bavard.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 21/09/2014
Localisation : Dans une sucreries... enfin, si ça existe!
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 14:30
Une nouvelle amie.

           



- Eh attends. T'es un pote d'Hadès toi.



Ah. j'avais raison, c'est bien la petite sœur de Hadès. Et, elle a remarqué que je suis un pote de son frère. Donc, je doit lui dire ou pas ? C'est vraiment méchant de rien lui avouer mais, bon, là, c'est elle qui a commencé ! … Je parle encore comme un gamin a qui on aurait volé son jouet...
Elle m'observe comme si j’étais un animal. Puis, elle attrape mes mains et lance :

- Génial ! J'suis contente de te rencontrer ! Moi c'est Perséphone, mais ça, tu dois déjà le savoir.


… ? Nan mais, sérieux ?!? Elle fait comme si rien ne s’était passe. Je devrais peut-être lui laisser une chance après tout. Elle ne me quitte pas des yeux et me lance :

-Dis, tu peux m'parler de lui. Il a jamais été très bavard.


-Pas bavard ? Hadès ? Heu, on vit dans le même monde ?


Après lui avoir balancé ça à la figure, je me reprend et lui dit :

-Si tu le souhaite. Mais à une seule condition, tu me passe des bonbons !

Après avoir dit cela, je me rend vers le paquet de friandises et m'en sers une poignée. J'en mange quelques-uns avant de reprendre :

-Ton frère, Hadès, est très gentille. Mais, tu crois qu'il te déteste, pas vrai ? He bien, c'est faux ! Il t'adore. Un jour, il m'a dit qu'il voulait devenir tien. Mais comme vous êtes frères et sœur, il a décidé que ça serait mieux s'il s’éloignait de toi. C'est ce qu'il a fait.

Je la laisse digérer ces nouvelles informations et me ressers des bonbons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 15:03


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Tu étais si heureuse de parler à un ami d'Hadès. Cependant, après tous ce que tu lui avais dis, il y'avait peu de chance que cette joie soit réciproque. Enfin, persévérante comme tu étais, tu ne lâcherais pas l'affaire de si tôt, quitte à stalker le pauvre jouvenceau. Tu avais des tas de questions à lui poser. Mais chaque chose en son temps, tu attendais d'abord les réponses à tes précédentes questions. Peut-être qu'Hadès lui avait parler de toi... Qu'est qu'il avait bien pu lui dire ? Du bien ? Du mal ? Tout cela t'intriguait...


Apparemment, Hadès était bavard avec lui. Surprenant. Sachant qu'il ne t'adressait ni un bonjour, ni au revoir, ou aucune autre futilité dans ce genre. Et tu n'étais pas la seule. Il ne parlait jamais à tes géniteurs également. MAis cela était compréhensible. Ils étaient bien trop cons pour mériter l'attention de leur fils. Tu haussas les épaules, avant de t'écrier :


- Ah ouais ? T'as d'la chance. Enfin, vaut avouer qu'il ne m'aime pas moi. Sert toi, s'il n'y a que ça pour te faire parler.



Il ne lui fallu pas longtemps pour se servir et engloutir rapidement tes précieuses denrées. Lorsqu'il te demanda si tu pensais que ton aîné te détestait, tu lui coupas immédiatement la parole :


- Mais, il me déteste. Je ne vais pas me méprendre sur son sujet. Il ne m'adresse jamais un mot, il est distant. Faudrait vraiment être con pour croire qu'il m'apprécie.



Tu continuas de l'écouter, tout en grignotant quelques friandises. Hein, attends ? Tu rêves, ou il a dit qu'Hadès t'aimait bien ? Ton sang ne fit qu'un tour, tu te rua sur le brun. Sauf que... Ton initiative n'allait probablement pas lui plaire. Tu l'avais plaqué sur ton lit, tout en tenant fermement ses poignets. Tu ne le laisserais pas partir, oh non. Tu voulais découvrir le fin mot de cette histoire.


- Attends, Hadès, il a vraiment dit ça ? Ou tu te fous de moi pour te venger ? J'suis pas crédule, ni un bisounours d'ailleurs. T'a des preuves de ce que tu avances ?



Tu resserras ta prise :


- Je peux être sympa, mais j'ai des limites. Alors, si tu me mens, je te le ferais regretter. Pigé ?



Tu lui adressa un petit sourire amical, avant de le relâcher. Toutefois, tu restas suffisamment proche de lui, au cas où le jeune homme voudrait s'enfuir.

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 21/09/2014
Localisation : Dans une sucreries... enfin, si ça existe!
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 15:27
Une nouvelle amie.

           



- Attends, Hadès, il a vraiment dit ça ? Ou tu te fous de moi pour te venger ? J'suis pas crédule, ni un bisounours d'ailleurs. T'a des preuves de ce que tu avances ?


-Euh, pourrais-tu me relâcher, s'il te plaît ? Je n'aime pas vraiment être aussi proche des filles.

Suite a ma déclaration sur les sentiments de son frère pour elle, elle m'avait plaquée sur son lit et me maintient les poignées. « Ça, c'est sûr que t'es pas un bisounours ma pauvre. » . C'est ce que je pensais quand, finalement, elle me lâche. Mais avant de desserrer son emprise, elle me dit :

- Je peux être sympa, mais j'ai des limites. Alors, si tu me mens, je te le ferais regretter. Pigé ?


-Pigé. Mais je ne te mens pas. Pour te le prouver, je vais immédiatement appeler ton frère. Et tu verras que je te dis la vérité !


Je m'empare de mon téléphone et recherche dans mes contacts Hadès. Je l'appelle. Il décroche. Je lui parle pendant quelques instants. Je lui dit quelques futilités comme bonjour ou je lui demande comment il va. Jusqu'à je sens un regard pesant sur moi. La jeune s'impatiente. Je décide donc de mettre les hauts parleurs :

-Hey, Hadès, tu m'avais bien dit que tu aimais ta sœur n'est-ce pas ?

Il me répond :

-Hum, oui. Mais pourquoi tu me demande ça ?

-Ahah, tu vas rire. Je suis justement dans le même pensionnat qu'elle !

-Vraiment ?!? comment elle va ? Est-elle en bonne santé ?

Ce gentil grand frère s’inquiétait sincèrement pour sa sœur. Je lui répond que oui, elle va bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 18:01


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Il n'était pas content, mais alors pas content du tout. Peut-être n'aimait-il pas être en position de dominé ? Ah non. C'est vrai. Il n'aimait pas les filles. Et, le jeune homme ne t'aimait pas également. Tu attendais la fameuse preuve, celle qui te montrerait qu'Hadès t'appréciait.


- D'où te reviens cette répulsion pour les femmes ? J'aurais fais un mètre vingt pour deux cent kilos j'aurais compris... Mais là.



Ta franchise t'aura un jour, Perséphone. Tu te décidas enfin à le relâcher. De toute manière, il ne te donnerait pas de preuves coincé ainsi. Le jeune homme voulait appelé Hadès. Oui, pourquoi pas ? Cela faisait longtemps que tu n'avais pas entendu sa voix... Et, vu qu'il ne répondait à aucun de tes appels... Cela était une occasion en or. Tu ne pu t’empêcher de sourire.


La suite fut d'autant plus réjouissante. Hadès confirma les propos de Yuki, et demanda même de tes nouvelles. Surprenant de sa part... Bon, tu mourais d'envie de lui répondre... Mais, il le prendrait peut-être mal... Non ? Oh, puis merde. Tu allais quand même pas te priver de parler à ton aîné :


- J'vais bien Hadès. Merci de t'en soucier



Tu ne pu rien lui dire de plus, il raccrocha immédiatement. Tant pis... Tu allais tout de même pas chialer. T'avais ta fierté. Tu attrapas une grosse poignet de friandises, avant de l'engloutir :


- Ouais bon, pour te remercier, et m'excuser au passage, je t'invite au resto ? Tu veux bouffer quoi ? Fast-food ?



Tu te redressas et ramassas quelques vetêments qui trainaient au sol -un chemiser blanc et une jupe bleutée. Tu enfilas par la suite ton manteau et tes chaussures :


- J'sais pas toi, mais j'ai envie d'un couscous



Il avait l'air japonais de pure souche, peut-être n'en avait-il jamais mangé ? Tu avais la chance d'avoir pu voyager toi.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 21/09/2014
Localisation : Dans une sucreries... enfin, si ça existe!
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Sam 4 Oct - 21:53
Une nouvelle amie.

           


-J'aime pas les filles, c'est tout.

Elle m'avait demandé pourquoi je n'aimais pas les filles. Je ne les aimes pas, c'est tout. Il y a, bien sur, une raison, mais j'ai la flemme de la lui dire ! De toute façon, elle en a rien à foutre, donc bon.

Quand je téléphonais à Hadès, elle répondit. Il va m'en vouloir, c'est sur vu comment il a raccroché. Elle se tait pendant un moment avant de me dire que, pour me remercier et s'excuser enfin, je crois que c'est ce qu'elle a dit, elle a marmonnée la seconde partie de sa phrase, elle m'offre un resto'.
Elle s'habille et enfile son manteau avant de me dire :

- J'sais pas toi, mais j'ai envie d'un couscous


Un couscous ? Pourquoi pas. Après tout, je n'en ai jamais mangé. Je n'ai voyagé que deux fois dans ma vie. La première c’était pour aller dans l'internat de mon père et la seconde, pour me retrouver ici.

-Pourquoi pas. Mais, par contre, c'est toi qui paie s'il te plaît, je n'ai pas d'argent sur moi.


Je lui dit cela et me dirige vers la porte de sa chambre. D'ailleurs, je ne peux plus m’empêcher de retenir une remarque :

-T'as chambre est vraiment crade, tu sais ? Si tu veux je pourrais faire le ménage.


Je ne dit pas ça par gentillesse, je n'aime pas le désordre. En me rendant compte que ma phrase ait pu la choquer, je rajoute :

-Bien sur, contre de l'argent. J'en veux pas beaucoup, juste assez pour m'acheter des bonbec's.

Je lui dit cela car, j'ai besoin d'argent. Je suis gourmand, je l'avoue. Donc je fous tous mon argent dans les friandises. Donc, faut bien que je me gagne un peu de fric, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Dim 5 Oct - 18:22


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Sa réponse était un peu vague... Mais bon, peu importe. L'appel de la faim était trop fort, tu avais la flemme d'insister davantage.


Hadès allait en vouloir à Yuki, mais à toi également. Et, tu n'avais pas envie que votre relation se dégrade encore... Tu tenais bien trop à lui pour ça.


Cela ne dérangeait pas de l'inviter, tu avais fais les poches de plusieurs élèves, mais chut. C'est un secret.


- Ok je paie. C'est le principe d'inviter de toute manière.



Il ne pu s'empêcher de critiquer l'état de ta chambre. Ouais, c'était le bordel, et alors ? Tu t'y plaisais. Attends, il veut faire le ménage ? C'est quoi ce maniaque ? Ou plutôt, ce pervers. Il a envie de fouiller dans tes sous-vêtements ou quoi ?! Ce mec mentait quand il disait qu'il n'aimait pas les filles ?


- Attends, t'as envie de fouiller dans mon tiroir à petites culottes ou quoi ?



Il se rectifia juste après, enfin il tenta de se rectifier. Sa proposition te semblait toujours aussi étrange. Cependant, avoir un homme de ménage rien que pour toi, pourquoi pas ?


- Autant que je te paie directement en bonbecs alors, c'est plus simple.



Tu quittas ensuite l'internat, avant de te rendre à ton restaurant préféré. Tu t'installas à ta table favorite, avant de commander plusieurs plats. Tu mourais de faim. Tant pis si cela choquerait ton "nouvel ami".

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 21/09/2014
Localisation : Dans une sucreries... enfin, si ça existe!
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford] Mer 8 Oct - 16:10
Une nouvelle amie.

           


- Ok je paie. C'est le principe d'inviter de toute manière.

Elle m'invite. C'est chouette, moi qui avais vraiment plus une seule thune. Mon ventre ce mit à gargouiller, très fort.

- Attends, t'as envie de fouiller dans mon tiroir à petites culottes ou quoi ?

Non mais et puis quoi encore... Je n'aime juste pas le désordre, ça me gave. En plus, j'en ai complètement rien a foutre de tes culottes !
- Autant que je te paie directement en bonbecs alors, c'est plus simple.

-Ah bah ok ! On y vas ? C'est pas que, mais moi je commence à avoir trop faim !

On quitte ensuite l'internat pour aller dans un resto ; je pense que c'est son resto prefere. On s'ssoit a une table et commande plusieurs plats. Elle a faim apparemment. Moi aussi donc bon, je commande un couscous et plein de desserts différents.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]

MessageSujet: Re: Une confrontation inhabituelle [RP privé avec Perséphone I. Ashford]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, déesse des enfers [ok]
» Perséphone, Déesse des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-