AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: La persévérance est une vertue Sam 11 Oct - 23:59


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Tu t'ennuyais Perséphone. Tu n'avais rien à faire. Alors tu avais décidé tu te détendre un peu à la piscine. Ce n'était pas la joie en ce moment. Tu avais revêtis ton bikini favori, celui qui seyait à merveille avec ta chevelure bleu. Heureusement, il n'y avait personne. Tu n'avais plus envie d'être regardée, bien trop fatiguée pour. Pourtant, tu étais loin d'être déplaisante, et tu le savais. Tu avais une poitrine plutôt rebondies, les courbes de tes hanches était fines. Ouais, t'était bien. Tu te collas contre le muret de la piscine, tout en te laissant couler. Hadès... Tu n'arrêtais pas de penser à lui. Il te manquait. Tu ne l'avais pas vu depuis plus d'une semaine. Tu cherchais à le voir, mais tu ne le trouvais jamais. A croire qu'il t'évitais. Rien de plus normal. Tu lui avais avoué tes sentiments. Il devait te trouver repoussante, répugnante. Complètement cinglée même. Et alors ? Tu remontas à la surface, avec un air contrit. Tu devais vraiment le voir et t'expliquer, et cela rapidement. Et, il semblait qu'aujourd'hui, le bon Dieu -s'il existait- était de ton côté. Hadès venait de montrer le bout de son nez. Franchement, quel hasard. Tu fis l'esquive d'un sourire :


- Hadès... Enfin... Je...



Tu t'arrêtas brusquement. Doucement, tu ne voulais pas le faire fuir. Tu quittas la piscine, avant de t'approcher de lui. Tu pris soin d'enfiler ta robe avant. Étrangement, cela te gênais qu'Hadès te voit en maillot de bain. L'amour peut-être ? Tu attrapas à nouveau ses poignets, avant de les serrer fermement. Pour une fille, tu avais de la poigne. Cette fois-ci, hors de question de le laisser s'échapper :


- Faut qu'on parle.



Tu le fixas d'un air sérieux. Il devait avoir peur, le pauvre :


- Je sais que tu ne partages pas les mêmes sentiments que moi. Le fait est, que nous avons aucun lien de sang, et que nous avions jamais été proches. Alors pourquoi obstines-tu à me considérer comme ta sœur ? J'suis rien pour toi, je l'ai compris. Ton excuse est vachement pourite, donc maintenant, tu vas répondre clairement aux questions que je t'ai posées la semaine dernière.



Tu n'abandonnes jamais Perséphone. Oh non, tu es têtue, entêtée. Ouais, tu avais pas mal de défauts quand on y pensait.


- Même si tu veux pas d'moi, je veux qu'on se rapproche. Qu'est que ça te coûte hein ? Ta petite fierté ?



Tu fronças les sourcils, avant de te mordre la lèvre, tu devais garder ton sang-froid :


- Pourquoi t'es froid ? Répond, soit un homme une fois dans ta vie. Tu vas pas en crever.



T'étais peut-être un peu dure. Tu t'en voulais, mais lui n'avait aucun scrupule à te considérer comme une moins que rien. Tu continuas de te mordre la lèvre, jusqu’à te faire saigner. Oh, t'avais l'air belle maintenant. Tu ressemblais à un vampire qui venait d'attaquer une proie. Mais la douleur ne te fis rien. Tu continuas d'attendre tes réponses :


- Je t'aime à en crever. J'abandonnerais jamais, je t'oublierais pas. Tu vas me répondre, immédiatement.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 04/10/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Sam 18 Oct - 20:49


« Quand on danse avec la mort, c'est elle qui mène la danse. »


Quelle journée de merde. Tu n'avais pas pas réussi à finir ton donjon sur l'un de tes jeux préférés. Du coup, tu parties prendre l'air un peu. Et c'est ainsi que tu arrivas à la piscine, ou tu pensais pouvoir te détendre un peu. Enfin, c'était sans compter sur le fait que Perséphone soit ici aussi. Elle la demoiselle ne prit pas longtemps pour remarquer que tu étais la. Celle-ci venu vers toi.

- Hadès... Enfin... Je... Faut qu'on parle.

Elle te regarda, d'un air plutôt déterminé. Il est vrai que tu n'avais pas été super sympa avec elle à votre dernière rencontre.

- Je sais que tu ne partages pas les mêmes sentiments que moi. Le fait est, que nous avons aucun lien de sang, et que nous avions jamais été proches. Alors pourquoi obstines-tu à me considérer comme ta sœur ? J'suis rien pour toi, je l'ai compris. Ton excuse est vachement pourite, donc maintenant, tu vas répondre clairement aux questions que je t'ai posées la semaine dernière.

- Que veux-tu de plus ? Tu viens de le dire, nous ne somme pas du même sang. Nous aurions jamais dut nous connaitre. On ne peux pas vivre ensemble. Nous sommes incompatible.

- Pourquoi t'es froid ? Répond, soit un homme une fois dans ta vie. Tu vas pas en crever.

Pourquoi ? Parce que tu l'aimais, certes. Mais tu ne pouvais pas être avec elle. Pour toi, c'etait impossible. Mais tu ne voulais pas la faire souffrir non plus. Tu remarquas que la jeune fille se fit saigner, tellement elle se mordait les lèvres.

- Hey, pas besoin de te blesser pour ça. Grmbl.. J'ai rien pour t'essuyer ça.. Et puis merde !

Bien sûr, au lieux d'aller chercher un mouchoir, ou une serviette, tu ... l'embrassas. En faite, tu en crevais d'envie. Mais tu te rendait pas compte de ce que ça pouvait impliquer.

Tu te sépara de ses lèvres. D'un air gené. Tu la fixais. Tu ne pouvais pas te défaire de ses yeux. Cela ne te ressemblait pas Hadès. Ton "toi" habituel repris le dessus, et tu la poussa dans l'eau.

- Oups.. Désolé, ahah !






CODE (coffee) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Sam 18 Oct - 21:37


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Tu n'arrivais pas à entendre ce qu'il disait. Tu ne représentais donc rien pour lui. Rien. Tu fronças les sourcils. Franchement, quel abruti. Toi qui voulais juste te rapprocher de lui. Peu importe s'il ne t'aimait pas comme toi, qu'il ne te considérait pas comme sa sœur. Peu importe. Tu voulais juste être proche de lui. Juste ça. Était-ce trop lui demander ?


- Arrête Hadès. Arrête... Moi j'veux juste être proche de toi. Peu importe si tu ne cautionnes pas mes sentiments. Je m'en fiche, je veux juste qu'on soit proches. Juste ça. C'est trop te demander ?



Plus il parlait, plus tu avais du mal à retenir tes sentiments. Tu n'aimais déjà pas les montrer, alors devant Hadès, c'était hors de question. Tu te mordais la lèvre. C'était l'une de tes habitudes.  Mais, cette fois-ci, tu te fis saigner. Tu pissais littéralement le sang. Et Hadès, c'était l'intelligence incarné. Au lieu de t'essuyer les lèvres, il t'embrassa. Cela ne te dérangeait pas, loin de là. Cependant, ce n'est comme ça que tu allais te rétablir. Tu profitas du baiser, ta mains se glissant doucement dans le dos d'Hadès. Tu en avais tellement rêvé, enfin... Néanmoins, tout ne se passa pas exactement comme tu l’espérais. Il te poussa à l'eau.


Sauf que, tu ne savais pas nager. Enfant, tu étais aquaphobe. Te faire prendre une douche était un véritable calvaire pour toi. Même avaler un verre d'eau te demandait un effort. Avec le temps, tu avais réussis à soigner cela. Entre temps, tu n'avais malheureusement pas appris à nager. Et, comme par hasard, Hadès t'avait poussé là où tu n'avais pas pied.  Tu paniquais tellement que tu n'arrivais pas à sortir de l'eau, tu perdais peu à peu tes forces. Hadès... Abruti !

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 04/10/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Sam 18 Oct - 22:50


« Quand on danse avec la mort, c'est elle qui mène la danse. »


T'as petite blague du "Je jette Perséphone à l'eau" avait plutôt mal tournée. Tu avais oublié ce petit détails, la demoiselle ne savait pas nager. Que faire ? Attendre que quelqu'un ailles l'aider ? Ou y aller de toi même, et devenir son sauveur ? Toute façon, tu n'avais pas le choix.
Tu plongeas vers elle, puis la pris sur ton dos.

- Je vais vraiment devoir t'apprendre à nager. Tu n'as jamais demandé au vieux ou quoi ?

Elle voulait passer du temps avec toi hein ? Du coup, ça faisais une occasion. Tu décidas donc de lui apprendre toi même. Tu te dirigeas vers une partie de la piscine ou la jeune fille aurait pieds, et la déposa.

- On va t'apprendre ici. Prends mes mains. Et fais la planche. Tu devrais pas avoir de mal.

Tu en profitas pour regarder le corps de la donzelle. C'est vrai qu'elle te plaisait vraiment. Enfin.. Tu ne peux pas penser à ça maintenant, tu risquerais de la faire couler !

- Oh, et désolé pour tout à l'heure, je n'avais pas de serviette pour t'essuyer la bouche. Mais c'est de ta faute après tout !

Tu es vraiment un menteur, tu en crevais d'envie. Tu n'attendais que ça depuis de longues années. Mais ta fiertés t'empechait de lui dire.

- Et je ne veux pas qu'on soit ensemble. Je te l'ai déjà dis. Ce couple est impossible. Malgré que je t'aime ...

Bordel, pourquoi avais-tu rajouté cela en fin de phrase ? Et si elle avait entendu, tu y penses un peu ?

[HS : Je sais vraiment pas quoi mettre d'autre .. désolé]




CODE (coffee) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Sam 18 Oct - 23:14


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Lorsqu'Hadès te pris sur son dos, tu ne pu t'empêcher de l'etreindre, doucement. Tu nichas ta tête dans le creux de son cou, profitant de son doux parfum. Tu ne savais plus quoi penser, tu étais perdue, littéralement perdue. Tu lui répondis d'une petite voix, à peine audible :


- Je détestais l'eau avant... J'en avais peur...



Tu serras ton frère un peu plus fort :


- Tu te rappelles de nos vacances sur l'île Maurice... J'avais voulu te suivre dans l'eau... Mais pour m'éviter tu t'es éloigner du bord... Et j'ai failli me noyer... Je ne sais toujours pas qui m'a sauvé, j'aurai tout de même voulu le remercier...



Tu restas silencieuse quelque temps. Hadès voulait t'apprendre à nager. Oui, pourquoi pas. Cela faisait une occasion de passer du temps avec lui. Dès qu'il te posa près d'un bord, tu retiras ta robe, parce que cela n'allait pas être pratique pour nager. Tant pis si Hadès te voyait. Tu avais quelques bleus un peu partout, tu t'étais encore battue récemment. Franchement, tu étais intenable Perséphone. Tu pris les mains du bruns, et tu le laissas t'entraîner. Tu avais peur, mais tu lui faisais confiance. Il tenta de s'expliquer pour le baiser, mais tu ne croyais pas un mot de ce qu'il disait :


- Te fou pas d'moi Hadès... T'es pas si con. Qu'est qu'il t'a pris ? Et par pitié, arrête de me mentir.



Hadès te ressemblait vraiment. Cela te permettait de voir à quel point tu étais chiante. Mais, tu ne changerais pas pour autant. Faut pas rêver non plus ! Tu continuas de l'écouter, tout en le fixant :

- Impossible ? Et pourquoi dit moi ? On est pas frère et sœur, ou est le problème ? Si tu y tiens on peut se cacher je m'en fou. J'veux juste qu'on soit ensemble.



Tu t'approchas un peu plus de lui, le collant presque :


- C'est le regard des autres qui te dérange ? Parce qu'on les emmerde les gens. Je peux leur refaire le portrait s'ils nous cherche. J'ai l'habitude.



T'avais fais tellement de conneries qu'il était impossible de les compter avec les mains. Si Hadès s'y intéressait, peut-être t'engueulerais-t-il ? Non... Il ne devait rien savoir, mesure de précaution.


- Et, ce n'est pas la peine de parler tout bas. Je ne suis pas sourde Hadès. Je t'aime aussi, j'veux qu'on soit ensemble, et je ferais tout pour.



Tu avais toujours été têtue. Doucement, tu approchas ton visage de celui de ton aîné, et lia tes lèvres aux siennes. Tu voulais lui faire comprendre qu'il ne t'échapperait pas, que tu ne le laisserais jamais fuir, jamais.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 04/10/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Sam 18 Oct - 23:40


« Quand on danse avec la mort, c'est elle qui mène la danse. »


- Tu te rappelles de nos vacances sur l'île Maurice... J'avais voulu te suivre dans l'eau... Mais pour m'éviter tu t'es éloigner du bord... Et j'ai failli me noyer... Je ne sais toujours pas qui m'a sauvé, j'aurai tout de même voulu le remercier...

- A ton avis, qui a pu venir te sauver ? Les vieux peut-être ? Tu réfléchies pas beaucoup. C'est moi tout simplement. Je t'ai toujours protégé. Les gosses qui t'emmerdait, c'est moi qui les calmais. Tu ne leurs a jamais fait peur tu sais. C'est moi qu'il craignait.

Ton explication du baiser ne semblait pas la convaincre. C'est vrai que question excuse nulle, tu étais pas mal pour le coup. Elle ne semblait pas d'accord non plus pour votre relation impossible. Après tout, qu'est-ce que ça te coûtait d'essayer ?

- C'est le regard des autres qui te dérange ? Parce qu'on les emmerde les gens. Je peux leur refaire le portrait s'ils nous cherche. J'ai l'habitude.

- Arrête donc de te battre. C'est pas à une fille de le faire. Si on doit refaire le portrait de quelqu'un, je le ferais moi même.

C'est vrai, c'était toi l'homme après tout. Puis tu l'as toujours protégé. Tu devais continuer.
La jeune fille passas ses lèvres aux tiennes. Et tu ne savais pas quoi faire. Comment réagir ? La laisser faire ? La repousser ? La prendre dans tes bras ? Toute façon, le temps de réfléchir, et c'était déjà fini. Tu te recula avant de lui parler.

- Je peux pas nous considérer comme un couple.. Pas encore en tout cas. Mais on peut toujours passer un peu de temps ensemble ...

Tout cela etait bizarre pour toi. Comment ça avait pu aller aussi vite. Tu étais juste venu te reposer à la piscine, et tu te retrouvais avec Perséphone dans tes bras, que tu avais embrasser, et qui te l'avais rendu.

- Ce n'est peut-être pas une journée complètement merdique après tout ..


[HS : Aucuuuuuuuuune inspiratiooooooon /0/]



CODE (coffee) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Dim 19 Oct - 0:08


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Là, une partie de ta fierté venait de s'envoler. Tu n'avais jamais fais peur aux gosses qui t'emmerdait pour ton Q.I un peu trop élevé. Toi qui pensait le contraire. Mais, dans un sens, tu étais heureuse de savoir qu'Hadès t'avait protégé, qu'il avait prit soin de toi. Tout cela était contradictoire à ce que tu avais toujours pensé :

- Je pensais que tu me détestais. J'y avais penser, mais c'était tout simplement impossible. J'pensais que c'était le vieux, et personne d'autre.



Tu avais pleins d'autres souvenirs en tête. Tous liés à Hadès. Tu lui souri-a :


- C'est vrai que tu étais infernal... Je me rappelle quand tu essayais de te planquer pour sécher les cours, et moi, je te suivais toujours. Sa devait être, chiant, non ?



Tu avais envie de tenter quelque chose avec Hadès. Vous n'aviez rien à perdre. Rien. Mais, peut-être , n'était-il pas de cet avis.


- Oh. Mais ça me défoule. Mais c'est chou de vouloir me protéger...



Lors de votre baiser, tu glissas doucement ta main dans le dos d'Hadès, tandis que l'autre se perdait dans sa chevelure. Il ne faisait rien, il semblait un peu perdu à vrai dire. Et cela t'amusait.


- Tu m'laisseras ma chance un d'ses jours ? J'ai envie d'être avec, toi et uniquement toi. Je ne t'oublierais pas avec un autre, sache le



Il était prévenu, tu n'abandonnerais pas. Tu vais te mettre contre le dos de ton frère :


- Oui, cette journée est plutôt agréable



Tu glissas doucement tes mains à celles d'Hadès, avant de rire doucement :


- Si les vieux savaient, tu crois qu'ils feraient une crise cardiaque ? En tout cas, je pense qu'on devrait se donner une chance, juste une. Voir où cette relation nous mèneras...



Tu t'approchas doucement de ton aîné, avant de te coller contre lui. Tu passes tes bras autour de sa taille, avant de la serrer :


- Laisse moi juste une chance...



Tu t'amusais à faire glisser ton doigt le long de la colonne vertébrale du brun. Tu n'abandonnais pas Perséphone. Tu le poussas légèrement en arrière, afin de te retrouver sur lui. Tu ne pu t'empêcher de sourire. Tu le fixas longuement, les joues un peu rougies. Beaucoup d'idées te passaient par la tête. Dont une en particulier. Quelque chose que tu n'avais encore jamais fait. Mais, c'était trop tôt. Votre relation était loin d'être officielle. Tu passas tes lèvres à celle d'Hadès, lui offrant cette fois-ci un baiser beaucoup plus passionné. On verra bien ou cela te mèneras, advienne que pourra.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 04/10/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Dim 19 Oct - 12:05


« Quand on danse avec la mort, c'est elle qui mène la danse. »


Le fait de lui avoir avouer que tu l'avais toujours protégé semblait ravir Perséphone. Cela se voyait à son visage.

- Tu croyais vraiment que le vieux t'aurais protégé ? C'était un incapable. Et puis je n'étais pas infernal. Je n'aimais tout simplement pas les cours ! Et oui, tu étais chiante à me suivre. Je pouvais jamais me cacher tranquillement dans un coin.

A vrai dire, tu trouvais ça plutôt amusant de se cacher à plusieurs, à échapper à la surveillance. Disons que ça te faisais des souvenirs à long termes ?

- Et même si ça te défoule, c'est pas à une demoiselle de ce battre. Tu es censé etre douce et sensible. Ouais, enfin j'ai oublié a qui je parlais ... Et ça n'a absolument rien de "chou" !

La voilà qui commençait à te complimenter. Tu détestais que quelqu'un face ça, mais bon.. Ca devait lui faire plaisir, du coup, tu ne disais rien.

- Si les vieux l'apprenait ? Nan, il ferait pas une crise cardiaque. Mais ils viendraient nous chercher par la peau du cul pour nous exterminés. Puis nous donner une chance.. Je sais pas si j'en ai envies. Tu restes tout de même ma p'tite soeur. Mais bon.. On peut essayer...

La jeune fille passa ses bras autour de ta taille. Et à ce moment la, tu ne savais vraiment plus comment réagir. Et celle-ci continua. Elle te fit basculer pour arriver sur toi. Elle était devant toi, en train de rougir. Tu l'as trouvas tellement mignonne. La jeune fille te devança en t'embrassant la première. Et pour la première fois, tu pris une initiative et entrelaça vos doigts.

- Euh.. Tu veux aller manger quelque chose ce soir ? On ne l'a pas fait la dernière fois au final.. Puis je t'invite si tu veux.

A vrai dire, tu voulais passer toute la soirée avec elle (Et plus si affinité huhu). C'était bien une première : tu n'étais pas gêné par ce que pouvais penser les autres. Tu voulais juste être avec elle. Celle que tu chérissais depuis de longues années.

- Oh, et demain ? Tu fais quelque chose ? J'avais un donjon de prévu, mais je peux le reporté pour toi.

Hadès, l'indécrochable joueurs qui proposait de reporter son jeu pour une fille ? Perséphone devait se sentir honoré !



CODE (coffee) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Dim 19 Oct - 13:02


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Il n'avait pas l'air d'apprécier tes parents. A vrai dire, cela était logique. Ils l'avait délaissé, envoyé en pension... Et, il t'avait tellement manqué. Tu en avais en avais voulu à tes géniteurs, ils t'avaient séparé d'Hadès... Ton cher et tendre Hadès.

- J'suis désolée. A cause de moi les vieux t'ont délaissé, et envoyé en pension... Ce n'était pas trop dur ?



Tu ne pu t'empêcher de rire. Oui, si vos parents l'apprenaient, ils vous tueraient probablement. Mais peu importe, tu voulais essayer. Peu importe ce que les autres pensaient, peu importe si vos parents pétaient un câble. Toi ? Douce et sensible ? Jamais !


- Une demoiselle ? Tu as oublié à qui tu avais à faire ?



Tu poussas un petit rire, avant de prendre les devants. Tu t'allongeas sur ton aîné, avant de l'embrasser. Durant votre baiser, il entrelaça tes doigts. Tu serras sa main doucement.


- Oui, je commence à avoir faim en plus... Mais faudrait que je me change. Monsieur m'a poussé habillée dans la piscine.



Tu embrassas sa joue, avant de lui sourire. Tu ne lui en voulais pas.


- Bah, accompagne-moi dans ma chambre.



Tu l'emmenas dans ta chambre. C'était le bordel, mais tant pis. Tu te retournas, avant de te changer. Tu allais pas non plus lui laisser le plaisir de regarder. Qu'est que tu y gagnais ? Tu enfilas l'une de tes nombreuses robes. Puis, tu te détachas les cheveux, c'était une chose rare.


- Voilà ! Je ne fais demain... Tu reportes l'un de tes donjons pour moi, pas croyable...  



Tu te dirigeas vers la pizzeria dans laquelle vous auriez du manger la dernière fois. Tu t'installas ne quitta pas Hadès des yeux :


- J'aimerais qu'on passe la nuit ensemble ce soir...



Pour une fois, il n'y avait pas de pensée perverse dans tes propos, tu voulais juste être avec Hadès, dormir avec lui. Mais peut-être n'allait-il pas le comprendre ainsi...


- Enfin... Qu'est que tu veux manger ? Les 4 fromages sont délicieuses ici



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 04/10/2014
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Dim 19 Oct - 13:23


« Quand on danse avec la mort, c'est elle qui mène la danse. »


- C'est bon, j'avais prévu de te sauver tel un héros quand tu serais dans l'eau, c'est tout.

Tu es vraiment un menteur, tu avais tout simplement oublié qu'elle ne savait pas nager.
La jeune fille te demanda de la suivre dans sa chambre. A ce moment, tu t'imaginais tellement de chose, espèce de pervers. Elle partit ce changer, et toi, tu étais la, planté dans sa chambre. C'était vraiment le bordel. Entre ses vêtements et ses affaires plus .. personelle, tu ne savais pas quoi regarder.
Perséphone revenu, les cheveux détachés.

- Tu.. Tu es vraiment jolie..

Le Hadès ne voulant plus lui parler avais vraiment disparu. Il avait laisser place à un Dédé tout mignon.

- C'est bon, je pourrais rattraper mon donjon plus tard. Puis ne dis pas ça comme si je passais ma vie dessus !

Et c'est ainsi que vous alla jusqu'à la pizzeria que vous auriez dut visiter il y a peu. L'élue de ton cœur ne te quittas pas des yeux. A vrai dire, ça te gênais un peu. Puis elle te demanda quelque chose d'étrange. Passer la nuit ensemble ? Alors que vous veniez a peine de vous mettre ensemble ? Après tout, si c'est ce qu'elle voulait... Puis tu n'étais pas contre. Le corps de Persé' t'attirait après tout. Sauf que la demoiselle ne pensait pas à ça. Contrairement à toi !

- Oh, euh .. Oui, d'accord, si tu veux ..

Tu regardas la liste des pizzas. Une quatre fromages qu'elle te proposait ? Tu n'en étais vraiment pas fan. Tu préféras prendre une reine.

- Je te prends ! Une pizza reine, haha..

Cette blague était nulle, mais tant pis !



CODE (coffee) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : Dans ton cul.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue Dim 19 Oct - 14:31
Perséphone I. Ashford a écrit:


LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Il avait prévu de te sauver ? Mensonge... Mais, c'était plus agréable de penser le contraire.


- Un héro hein ? Je dirais plus un prince charmant moi !



Tu l'emmenas dans ta chambre, puis partie te changer. Il devait se sentir mal à l'aise. Beaucoup de tes affaires personnelles jonchaient le sol. C'était un peu gênant à vrai dire. Qui sait à quoi il pensait ? Lorsque tu le rejoignit, il te fit un compliment, auquel tu ne restas pas indifférente :


- Ah bon... Hahaha... Merci...



Hadès avait vraiment changé, il était méconnaissable. Il était adorable.


- Mais tu passes ta vie dessus !



Tu passas ta main à la sienne :


- Mais tu vas t'occuper de moi maintenant hein ?



Tu l'emmenas à la pizzeria, sans le quitter des yeux. Tu ne voulais plus le laisser. Tu voulais  rester avec lui. Alors tu lui proposas de passer la nuit avec toi, sans sous-entendu  bien sûr. Pour ton plus grand bonheur, il accepta. L'atmosphère était un peu tendue , vous sembliez aussi embarrassez k'un que l'autre... Alors Hadès tenta de faire une blague. Elle était nulle, mais tu ne pu t'empêcher de rire nerveusement :


- Dis-moi, tu es sortis avec d'autres filles avant ? Si oui, tu es allé jusqu’où ?Si tu y tiens je peux te répondre aussi.



Cela t'intriguait au plus au point. Tu n'allais pas lui en vouloir, mais tu voulais juste savoir. Tu mangeas assez rapidement, tu voulais vite rentrer et passer du temps avec ton cher et tendre. Tu rentras ensuite à l'internat, avant de te diriger vers ta chambre. Tu ne prêtas pas attention au brun, tu enfilas ton pyjama -une nuisette- devant lui, avant de t’asseoir sur ton lit. Bah Hadès ? Pourquoi tu tirais cette tête ?

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

La persévérance est une vertue

MessageSujet: Re: La persévérance est une vertue
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Eligor Ange Déchu de la Vertue [ok]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's terminés-