AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Invité "
Who am i !

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Lun 24 Nov - 21:10

   
   

   
Premier Contact

   
La porte de l'inconnu

   

  J'étais devant cette porte, j'étais en avance, j'avais peur. Depuis que je suis rentrée ici, depuis que j'avais rencontré Seth. Je n'avais pas fait de nouvelles rencontres, je venais d'arriver et je n'avais pas encore l'habitude, c'est pour cela que j'étais venue en avance, de peur de me tromper. Depuis que je suis ici, je me suis trompée plus d'une fois sur les salles. J'avais encore du mal, mais là, ce n'était pas la question, la question était qui se trouver derrière cette porte. Juste à regarder cette porte, j'avais la chair de poule, c'est la première fois que je vais être confrontée à un éducateur. Je ne comprends pas bien ce qu'ils sont, mais ils doivent être forcement diffèrent des étudiants. Pour moi, enfin l'image que j'ai d'eux est une image d'eux comme des gens normaux, mais avec des grandes responsabilités. Ce n'est pas facile, enfin, je pense que leurs boulots n'est pas facile. Enfin, je stresse un peu, sans doute pour rien, je ne sais pas trop quoi faire.

    Avant de rentrer, car il était enfin l'heure, je regardais une dernière fois si j'étais présentable. Ma mère me disait souvent "Quand tu as un rendez-vous, même si la personne n'est pas importante, tu dois toujours être convenable. Car la première image et toujours la meilleure, alors, soit la meilleure." J'avais toujours appliqué ses conseils, enfin quand elle était à la maison, la plupart du temps, elle n'était pas à la maison. Mais c'est son boulot qui voulait cela, les avocats ont une vie dure. Je regardais, ma robe était correcte, pas un pli. La couleur n'était aussi correcte pas trop voyant, ni trop courte, c'était une couleur rose pastel, une couleur que j'aime bien. J'aime bien toutes les couleurs pastel. Ensuite, j'avais mis une petite ceinture noire, ni trop grosse ni trop fine, assez pour faire joli et elle ressortait ma veste ce qui était joli. Elle me mettait en valeur, sans pour autant en faire trop. Je soupirais, car l'heure était venue d'entrer dans ce bureau, rentre dans l'inconnu. Je toquai trois fois, comme j'avais l'habitude de le faire, puis je rentrais. Un jour ou l'autre, j'aurais bien dû rentrer ici.

" Bonjour, je suis mademoiselle Wyatt. J'ai rendez-vous avec vous. "

    Je sortis mon billet de rendez-vous et je lui déposai sur son bureau. Comme toute bonne Japonnais et comme m'avait éduqué ma mère qui était une Japonaise de souche, je m'inclinais les deux mains jointes devant moi. Ma mère m'avais éduqué avec les traditions Japonnais, mais j'avais aussi les traditions américaines qui venais de mon pere. Comme je n'étais pas au USA, j'avais opté pour ce salut qui me paraissait plus approprié à la situation.
       
   


   


   
codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Jeu 27 Nov - 12:31



Aussi incroyable que cela puisse paraître, aujourd’hui je n’allais pas passer la journée à remplir des dossiers. Non, j’allais enfin pouvoir travailler sur le terrain. J’avais déjà eu l’occasion d’avoir quelques contacts avec les internes de Kyrie mais pas assez à mon goût. J’avais certes aidé quelques petits dissidents mais pas assez. Si je le pouvais je les prendrais tous sous mon aile mais ma condition d’humain me limite. Néanmoins, je pouvais toujours faire tout ce que je pouvais et aujourd’hui j’allais pouvoir accueillir ma première rebelle ici même dans mon bureau. Le dossier posé sur ce dernier ce matin me stipule qu’il s’agit de Gaïa Wyatt, une A-4 fraîchement venue et envoyée ici pour tentative d’homicide c’était donc un cas sérieux.

Comme pour respecter une sorte de rituel, je jette le dossier. J’ai toujours eu horreur de ces caractères imprimés qui détermine la valeur des gens, je préfère largement aller au contact et avoir mon propre avis. D’une part c’est plus correct et, surtout, les erreurs judiciaires ne sont pas rares. Combien se sont clamés innocents et combien sont quand même atterri ici ? Je ne voulais commettre aucune erreur, faire du mieux que je pouvais et surtout rendre leur liberté et une vie saine pour ceux qui le mérite. Un léger tapotement contre la porte me sort de mes pensées. Derrière elle, une jeune adolescente se présente. Je l’observe un moment. Oui, ce doit être Gaïa. La photo donnée lui correspond : Une jeune asiatique faisant une tête de moins que moi possédant une longue crinière claire et une peau porcelaine.


" Bonjour, je suis mademoiselle Wyatt. J'ai rendez-vous avec vous. "



Et elle vint même jusqu’à me déposer son billet sur mon bureau. On me l’aurait présenté, jamais je n’aurais pu deviner qu’elle avait voulu commettre un homicide. Loin de là ! Mais ne nous fions pas aux apparences qui peuvent être malheureusement trompeuses… Elle me salue humblement en s’inclinant. Je lui réponds d’un sourire en lui désignant la chaise devant moi.


« Bonjour mademoiselle Wyatt. Je suis l’éducateur Warren Connor mais tu peux m’appeler par mon prénom si tu le souhaites. Je suis la personne qui autorise la sortie ou non de Kyrie des internes, ta visite me permet donc de savoir quel sera le parcours le plus adapté pour toi afin de retrouver une vie normale dans les plus brefs délais. Pour cela j’ai rapidement parcouru ton dossier et ce dernier m’informe que tu es responsable d’une tentative d’homicide est-ce exact ? » demandais-je bienveillant.


Je m’étais présenté et lui avais expliqué mon rôle dans l’espoir de l’éclaircir. J’espère qu’elle n’aura pas de blocage elle s’aura me parler sans mentir.




Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Jeu 27 Nov - 18:32

 
 

 
Premier Contact

 
La porte de l'inconnu

 

 Me voilà dans ce bureau, il avait l'air plutôt gentil. Quand il énonça mon dossier enfin quelque parti, je ne pus m'empêcher de baisser la tête et de réfléchir à ce que j'allais dire. Je ne suis pas, tout seul, dans cette histoire, je dois faire en sorte d'être convaincante, bien que ma capacité au mensonge soit très faible. Enfaite, j'ai du mal à mentir, mais j'avais réussi avec le juge. Il faut dire que je ne lui ai dit que quelque mot enfaite, je lui ai dit exactement cela "C'est moi qui ai tenté de le tuer." Il n'a pas cherché à enquêter et clôturer le dossier en disant que j'étais coupable ensuite, je suis passé directement au tribunal et me voilà ici.

    Je regardais ce nouveau visage, des cheveux noirs, des lunettes et surtout, il n'a pas l'air de quelqu'un de méchant. Enfin ici, il ne faut pas ce fier aux apparences d'après ce que j'ai compris. Je m'avancer vers son bureau. Je devais passais le teste, je dois protéger Mickaël, après tout, je lui ai promis. Une femme ne doit pas protéger celui qu'elle aime, enfin moi, je le protégeais d'un délit voir d'un crime. Même si je suis un peu triste que Mickaël ne me contacte pas, un peu plus. Mais bon, il a toujours était très distant avec moi. Mais bon, on s'aimait, c'est le plus important. Enfin bref, là n'était pas la question. Je devais passer se teste.

" C'est exact monsieur Connor. Je suis désolée, vous m'avez demandé de vous appelais par votre prénom, mais cela n'est pas possible. Après tout, vous êtes mon ainé et de plus, vous êtes supérieure à moi. Je ne suis qu'une délinquante qui à commis enfin qui à tenter de tuer une personne, mais cela vous l'avait lu dans mon dossier. Je suis heureuse de faire votre connaissance, monsieur Connor. J'espère que je ne vous ferais pas perdre votre temps, je sais qu'il doit être précieux. "

    Je m'assis sur une des chaises en face de lui. Je devais lui faire perdre son temps. Je suis une délinquante et il en voit tous les jours, je dois être comme les autres délinquantes d'ici enfin je dois faire en sorte de lui faire croire, afin de ne pas mettre en danger Mickaël.

Enfaite, je pense que le temps de chaque un important. C'est bête de lui avoir dit cela maintenant, je m'en rends compte. Après tous, j'avais un rendez-vous avec lui. Je devais paraitre stupide, dire que je lui faisais perdre son temps. Est-ce qu'une délinquante dirait cela ? Je ne sais pas, je dois vraiment lui faire croire que j'ai vraiment tué quelqu'un, mais comment faire. Je ne suis vraiment pas douée. Je vais essayer de me rattraper.
       
 


 


 
codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Dim 7 Déc - 2:04




La jeune femme à la chevelure or s’avance sans pour autant s’assoir. Elle semble si distante, réservée… timide ? Elle n’avait vraiment pas le profil de son crime. Je dois bien avouer que j’allais me casser la tête à rédiger son dossier de manière cohérente. Gaïa tu es une véritable énigme...


« C'est exact monsieur Connor.  Je suis désolée, vous m'avez demandé de vous appelais par votre prénom, mais cela n'est pas possible.  Après tout, vous êtes mon ainé et de plus, vous êtes supérieure à moi.  Je ne suis qu'une délinquante qui a commis enfin qui à tenter de tuer une personne, mais cela vous l'avait lu dans mon dossier. Je suis heureuse de faire votre connaissance, monsieur Connor. J'espère que je ne vous ferais pas perdre votre temps, je sais qu'il doit être précieux. »


« Je vous suis… supérieur ?... »


Je ne sais pas si je devais rire de la vision presque naïve de la jeune femme ou si je devais me sentir blesser de cette distance qu’elle s’obstinait à mettre. Étais-je effrayant ? Je n’en ai pas l’impression.  Mon visage demeure impassible. Je ne sais pas trop quoi lui répondre. Je dois avouer que sa formalité me rendait presque coi.  J’entrelace mes doigts avant de plonger mon regard dans le sien, un sourire attristé aux lèvres.


« Pourquoi vouloir vous coller cette étiquette de délinquante-moins-que-rien? Pourquoi vouloir vous rabaisser ainsi? Qu’importent vos actes passés, vous restez un être humain. Rassurez-vous, vous ne me fais pas perdre mon temps, bien au contraire. C’est mon métier de passer du temps avec des personnes comme vous et je ne pense pas que ce soit du temps perdu, loin de là. »


J’essayais du mieux que je pus de mettre la blondinette en confiance. Qui sait, peut-être que ça la détendra un peu ? Il était évident qu’elle souffrait d’un manque de confiance en elle. Pourquoi te dénigres-tu ainsi Gaïa ? De plus, je jurerai presque qu’elle était stressée. Cela voudrait-il dire que… J’en étais sûr ! Je suis intimidant ! Oh non, je ne voulais pas du tout paraître comme ça… Que faire pour me rattraper ? Une idée germa dans mon esprit.

La mine un peu plus enjouée, je lui fais signe de m’attendre quelques instants. Je fonce alors vers la salle des professeurs. Personne. C’est parfait ! J’en profite pour préparer deux boissons chaudes : un chocolat au lait pour mon invitée et un traditionnel café pour moi à la machine prévue à cet effet. J’espère qu’elle aime le chocolat. Je ne devrais plus avoir l’air strict avec un tel breuvage en main, si ? Je verrais bien si ça lui convient. En une poignée de minutes, je reviens dans mon bureau avant de déposer la tasse sur la table.


« Attention, le chocolat est chaud. » lui avertis-je avant de m’assoir en face d’elle avec mon café.


Voilà qui devrait l’apaiser un peu. Du moins je l’espère. Mon métier consistait à être proche de tous les délinquants, on m’avait montré toutes les astuces pour se rapprocher d’eux en cas de rejet plus ou moins violent mais là… Je n’aurai jamais pensé que la politesse aurait pu en être la cause. J’étais vraiment pris au dépourvu et je ne savais pas trop comment agir. Il valait surement mieux rester naturel. Oui, je pense que c’est le mieux à faire. Après avoir bu une longue gorgée de ma boisson favorite, je reprends la parole.


« Alors mademoiselle Wyatt, je souhaiterais entendre votre version des faits et surtout vos ressentis avant, pendant, et après votre tentative d’homicide. J'ai besoin de comprendre votre façon de voir les choses.»




Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Jeu 11 Déc - 10:12



Premier Contact

La porte de l'inconnu


Qu'est que je pouvais bien répondre à ce qu'il venait de me demander. " Pourquoi m'afficher une étiquette de délinquante banale ? " La seule réponse qui me venait à l'esprit était parce que je ne suis pas une délinquante. Mais je ne pouvais pas lui dire cela, pourquoi parce que je l'avais promis à Mickael. Pour lui éviter la prison et par amour pour lui, je lui avais promis de ne rien dire et surtout de dire que c'était moi qui l'avais fait. J'en avais pris la responsabilité de son crime. Mais le voir pleurer ce jour la m'avait fait comprendre qu'il était faible, à moins qu'il est fait la comédie car il sait que j'aurai céder. Je ne voulais pas croire qu'il était comme cela et puis si je croyais cela, sa voudrais dire que ma meilleur ami ainsi que les autres avait raison et que moi, je n’étais que le dindon de la farce. Je voulais lui répondre, mais il était parti avant que je puis dire quoi que ce soit. Je l'avais suivi du regard, il était grand et élégant, enfin, il est plus âge, c'est normal qu'il soit grand. Et puis ici tout le monde est plus grand que moi. Je dois être la plus petite. Je me souviens des bureaux à USA, la plupart étaient des poubelles. Je suis quelqu'un de soigner moi aussi et voir des bureaux dans le désordre, je n'aimais pas trop et puis cela ne faisait pas sérieux. Mais la c'était diffèrent il était très bien ranger. Je regardais encore quelque minute avant de le voir revenir avec un chocolat chaud, cela me surprit. Ce n'était pas habituel, enfin aux USA on n’avait pas ce traitement-là. Je le regardais un peu surpris puis je baissais les yeux. Fixé quelqu'un n'était pas poli.

" Merci pour le chocolat monsieur Connor, combien je vous doit pour cette achat ? Je ne voudrais pas passer pour une profiteuse. Vous avez un bureau très bien rangé. Aux USA les bureaux ne sont pas aussi bien ranger que le vôtre. "

Parler de ma tentative d'homicide enfin ma fausse tentative d'homicide était un peu délicat comme exercice sachant que ce n'est pas moi qui l'ai fait, je ne fais que protéger Mickael de la prison. Je baissais les yeux, je devais encore jouer la comédie et dire des mensonges, mais c'est pour le bien de Mickael. Je dois être forte, je dois continuer à porter ce phare d'eau. Et je dois continuer de croire en Mickael, même si la distance est grande. Je lui ai promis, je tiendrais ma parole.

"Pour mon homicide, le début, je me sentais un peu en colère, oui c'est ça en colère, la colère peut entrainer la violence et ce soir-là j'ai était vraiment violente. Je n'ai eu aucun regret après, je l'ai fait, car j'étais en colère. Mais vous avez déjà dû voir un profil comme le mien. Enfin, je pense être comme les autres."

C'est vrai que j'étais banale, enfin je me considérais comme banale. C'est vrai que j'étais banale, enfin, je me considérais comme banale. Je pense que la méchanceté ne changer rien, au contraire. Enfin, je pense que le prendre comme un supérieur au début de la conversation à du le gêner. Enfin moi cela m'aurait gêné. Mais je ne suis pas lui, je ne le connais pas. Mais je suis contente d'avoir fait sa connaissance.

" Vous savez que grâce à votre bureau je peut vous donner trois que vos qualité. Ma mère ma appris à faire cela. "

Je voulais juste détendre l'atmosphère, je l'avais sens doute un peu tendu.
       




codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Mer 24 Déc - 5:54



Encore une fois, la jeune Gaïa semblait bien réservée. J’avais vraiment hâte de pouvoir instaurer un climat de confiance entre nous. C’est peut-être un peu bête mais je n’aimais pas la savoir distante voire même intimidée. Néanmoins, mon idée du chocolat semblait bonne. Elle continue d’éviter mon regard mais j’ai l’intime conviction que ma démarche lui a fait plaisir.


« Merci pour le chocolat monsieur Connor, combien je vous dois pour cet achat ? Je ne voudrais pas passer pour une profiteuse. Vous avez un bureau très bien rangé. Aux USA les bureaux ne sont pas aussi bien rangés que le vôtre. »


Il est vrai que la jeune asiatique est issue du continent Américain. Même si elle était inattendue, sa remarque sur mon bureau me fit plaisir. Je mettais toujours un point d’honneur à soigner chaque détail autour de moi. C’est surement maladif mais je n’aime pas quand les choses ne sont pas à leur place ou si elles ne sont pas propres. Je dois être ce qu’on appelle un maniaque je suppose.


« Merci beaucoup. Vous ne me devez rien Mademoiselle Wyatt, c’est comme un cadeau. Vous ne remboursez pas les cadeaux que vous recevez si ? » Taquinais-je avant de reprendre une gorgée de café.


Nous enchainâmes notre conversation sur ses sentiments lors de sa tentative d’homicide. J’étais suspendu à ses lèvres. Après tout ça allait être à partir de ses mots que j’allais ériger son dossier. Je me devais redoubler d’attention et interpréter le sens de ces mots avec justesse. Je faisais bien attention à son attitude également. Durant cet entretien, elle me parut sure d’elle main une étrange lueur indescriptible brillait dans son regard : elle n’était pas apparentée aux sentiments qu’elle me décrivait, ça j’en suis certain ! La colère qu’elle clamait ne l’animait pas. Je reconnaissais bien la détermination en elle mais pour ce qui était de ce petit sentiment de fierté quant à son absence de regret… Rien non plus. Pourquoi ? J’avais été formé pour ça donc l’erreur de jugement me semblait à écarter. Me cacherais-tu quelque chose Gaïa ?

Je ne réponds pas de suite à la fin de son récit. Je demeurais pensif. Que voudrait-elle bien me cacher ? Je n’avais aucune réponse à cette question présentement et je dois avouer que je n’allais pas en dormir pendant un moment.  Une phrase en particulier me trotta en tête « Je pense être comme les autres »… Que cherche-t-elle à me dire par là? Décidément elle m’intrigue de plus en plus. Je saisis un petit bloc-notes avec un stylo bille à encre noir pour lister ses paroles.


« Je vois. » Répondis-je finalement sans réelle conviction.


« Vous savez que grâce à votre bureau je peux vous donner trois que vos qualités. Ma mère m’a appris à faire cela. »


J’arque un sourcil. C’est une proposition étrange. Je suppose qu’elle veut changer de sujet ce que je peux comprendre parfaitement. Amusé, je décide de me prendre au jeu. Je termine rapidement ma tasse avant de lui sourire. Quelque part je ressens un brin de nostalgie. Ça me rappelle cette partie de ma formation d’éducateur où nous devions être extrêmement observateurs afin de cerner la personnalité de la personne dont nous nous occupions afin d’agir au mieux avec elle.


« Ah oui ? Voyons voir ce que vous pouvez faire alors. Je vous dirai si vous vous en sortez haut la main ou pas. » Promis-je en rangeant mon carnet sur le côté.




Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Dim 11 Jan - 14:53



Premier Contact

La porte de l'inconnu


Il voulait bien se prêter au jeu. Je me levai et je regardais ce bureau, j'allais lui dire trois de ses qualités en regardant juste le bureau. Déja, il est bien ranger, impeccable rien ne traine, ce qui veux dire que monsieur Connor est quelqu'un d'assez soigné. Ensuite, il y avait un bloc note ce qui veut dire qu'il est aussi quelqu'un de très professionnel, il est donc sérieux. Je tournais autour de ce bureau, j'avais déja trouvé deux des qualités, ils me restent plus que la troisième. Je me rassis à ma place et je bue du chocolat celui qu'il m'avait donné, il était très bon ce chocolat. Je souriais en le buvant, et même après.

" Alors, votre bureau est impeccable ce qui veut dire que vous êtes soigneux et ordonner, chaque chose est ranger à un place et rien ne traine. Donc je peux vous dire que votre première qualité est d'être soignée. Ensuite, on peut voir que vous avez du matériel pour prendre des notes, ce qui veut dire que vous êtes professionnel et de ce fait votre seconde qualité et votre sérieux. Je ne pense pas que vous êtes un homme qui manque de professionnel, en tous cas votre bureau ne reflète pas ce manque de professionnel, donc je pense que vous être quelqu'un de professionnel, enfin j'en suis sure pour ma part. Il me reste plus qu'une qualité a trouvé. Alors, voyons voir. "

Je regardais encore et encore, monsieur Connor à aussi le matériel nésésaire à sa fonction et rien ne manque donc il dois souvent changer sont matériel pour qu'il ne manque rien. Il est donc aussi responsable et bien organisé, mais je pense qu'il est les deux à la fois, enfin après je peux me tromper, cela n'est pas fiable à 100 % c'est juste un petit jeu que ma mère m'a appris. Je pris une autre gorgée de ce chocolat chaud, avant de prendre la parole à nouveau.

"Pour finir, je dirais que vous êtes quelqu'un de responsable. Et pour le chocolat, je vous remercie de ce cadeau. D'ailleurs il est très bon ce chocolat chaud, j’espère que votre café est toute aussi bon."

Dans mes paroles, je ne ressemblais pas à une délinquante, et même vestimentaire, je ne ressemble en rien au gens d'ici. Je vais s'en doute avoir du mal à garder le secret ou à paraitre crédible aux yeux des autres, mais c'est ce que je suis et je ne vois pas comme faire pour être une bonne délinquante enfin faire voir que je suis une délinquante parce qu'au final je ne le suis pas, je suis une fille banal qui sert juste de bouclier à son copain. Enfin, je suis ici, je lui ai promis de ne rien dire donc je vais faire en sorte de garder le secret.

" Dite moi, je me suis tromper sur quelque chose pour vos qualités ? C'est juste un jeu c'est pas très scientifique.  "

Je le regardais en souriant.
       




codage de whatsername.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Jeu 15 Jan - 12:04




J’observe la jeune délinquante déambuler dans le bureau. Son regard allait partout et je ne pouvais retenir un certain sourire. J’admire les gens observateurs : ce sont principalement des personnes attentionnées et généralement prévoyantes qui possèdent ce trait remarquable. Dès qu’elle eut fini sa ronde, elle se rassit doucement devant moi en reprenant une gorgée du chocolat ramené plus tôt. Elle aussi avait le sourire aux lèvres. Elle prend alors la parole. Pour commencer j’étais donc « professionnel » selon elle : soigneux et ordonné. Je ne dis rien quant à son jugement, impatient de connaître la suite de sa pensée. Son regard parcourt la pièce encore et encore à la recherche d’un indice trahissant un de mes traits de caractère. Je dois bien avouer que ce jeu est bien plus intéressant que ce que je ne pensais mais je ne dis rien pour le moment. Enfin elle me définit comme responsable.


« Et pour le chocolat, je vous remercie de ce cadeau. D'ailleurs il est très bon ce chocolat chaud, j’espère que votre café est toute aussi bon.»


« Ce n’est rien, ça me fait plaisir. Et oui, un café bu en compagnie de quelqu’un est toujours meilleur que bu seul. »


« Dite moi, je me suis tromper sur quelque chose pour vos qualités ? C'est juste un jeu c'est pas très scientifique. »


Posant ma tasse vide, je me lève et commence à marcher à mon tour dans le bureau les mains dans le dos avant d’aller à la fenêtre. Je refuse de croire qu’une jeune fille aussi douce puisse être coupable d’une tentative d’homicide. Ça me semble complètement aberrant. Seulement je devais être sur de moi avant de m’avancer et je n’avais pas de preuve pour le moment. Je lâche un petit soupir. Je trouverai.


« Ton analyse est bonne mais superficielle. En voyant un bureau aussi rangé j’aurai plutôt dit que son occupant est maniaque au lieu de soigneux. Une phobie du désordre. Ça peut trahir une angoisse profonde. Ça peut être le fait d’avoir du pouvoir, de vouloir contrôler sa vie ou de se sentir vivant, en contrôlant son environnement tout en rangeant et nettoyant. Ça te semble étrange peut être ?
Enfin sache que tu as négligé un détail essentiel ;  
Je me retourne en m’appuyant sur le dossier de sa chaise, je le fais alors tourne à 180° et lui montre le bureau occupé en face d’elle ; Je ne suis pas le seul à travailler ici. J’ai une collègue. C’est peut-être elle qui range tout comme ça non ? Et par soucis d’intégration j’ai commencé à l’imité ; Je replace ma protégée avant de me rassoir en face d’elle ; Néanmoins je dois avouer que tu te débrouilles pas mal. Si tu veux je pourrais t’apprendre à cerner la personnalité des gens plus précisément et même sans bureau. Ça pourrait être amusant qu’en dis-tu ? »


Après mon long monologue, je plonge mon regard rieur péridot dans le sien. Peut-être venais-je ne trouver un bon hobby pour qu’elle se rapproche de moi et qu’elle se sente apte à me parler plus personnellement. Elle devait comprendre que je ne suis pas son ennemi et que je suis là pour l’aider.





Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Ven 16 Jan - 23:28



Premier Contact

La porte de l'inconnu


J'étais un peu contente qu'il trouve mon analyse bonne, mais je dois avouer qu'il a raison, elle reste superficielle, mais après ce n'est qu'un jeu. Je reprends une gorgée de chocolat, j'avais presque terminé ce bon chocolat. Je le regardais et je l'écoutais, je buvais toutes ses paroles, il était quelqu'un d'intelligent, pas comme Mickaël. Cet homme, enfin Monsieur Connor avait l'air d'être une personne de bonne famille, enfin là, je ne fais que des suppositions et sur ce point, je suis nul. Je le regardais, il se leva et tourna autour puis il se rapprocha, je commençais à rougir. Je ne m'attendais vraiment pas à ce rapprochement. Je le laissais encore parler, puis une de ses paroles attira ma curiosité. Il me disait qu'il pouvait cerner une personne juste en la regardant, mathématiquement cette option est impossible, cela attira vraiment ma curiosité. Cet homme est vraiment quelqu'un de comment dire ... Intéressant. Perdu dans mes pensées, j'avais oublié ce rapprochement et mes rougeurs avaient disparu, mais il avait bien dû les voir. En tout cas, sa théorie m'intriguer. Je le regardais en souriant, posant mes coudes sur la table et je tenais mon menton avec mes poings. J'avais de plus en plus envie de savoir ce que cela pouvait être.

" Monsieur Connor, vous piquez ma curiosité. J'aimerai bien savoir comme vous pouvez cerner une personne juste en la regardant. Mathématiquement parlant, c'est vraiment impossible, le risque d'erreur et élevé. J'aimerai bien voir une démonstration de ce que vous me dites, si vous y arriviez, je vous paye un repas dans un restaurant. En tout cas, cela a vraiment attiré ma curiosité. "

Je le regardais en souriant, j'avais vraiment envie de voir sa théorie à l'œuvre. Même si je pense qu'il est très doué pour cerner une personne. Je devrais peut-être faire attention, s'il est vraiment doué, il pourrait s'apercevoir de mon mensonge et que je protège une autre personne et aussi que je n'ai commis aucun crime, mais après, c'est sa parole contre la mienne et tant que je ne remets pas en causse mes aveux Mickaël ne risquera rien. Je lui ai promis, je le protégerais même s'il n'est pas gentil avec moi, même s'il est violent et méchant, je le protégerai car c'est comme cela qu'est l'amour, enfin moi je le connais que comme ça et je pense que tous les amours sont violent et méchant, mais bon après je suis jeune, j'ai ne s'en doute pas une vision clair de cela. Enfin bref, je le regardais en lui souriant. J'avais vraiment hâte qu'il commence une démonstration, enfin même si je ne l'obligeais en rien, c'est juste ma curiosité qui est mise à l'épreuve.

"Je ne vous oblige en rien et ne pensais pas que je vous soudoie non plus. Je voudrais juste savoir comment vous pouvez cerner une personne et si vous y arrivais bien. Je suis super curieuse et c'est juste pour cela que je vous dis ça. Bien sur, je ne suis pas une menteuse, je vous payerai un restaurant si vous pouvez me démontrer que votre théorie tiens la route. "

J'essaye de rattraper toute mes gaffes de langage, car je sais que j'en avais dit enfin, je pense que j'en avais dit et puis je n'aimerais pas que cela soit mal interprété. C'est tellement rapide de mal comprendre une parole et de partir sur quelque chose de complément diffèrent de l'original.

       




codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ] Mer 25 Mar - 17:04
Votre RP est placé sous archive étant donné que cela fait plus d'un mois qu'aucune réponse à été postée, pour le récupérer veuillez contacter un membre du staff.


Corpse²
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Premier contact [ Avec Warren Connor ]

MessageSujet: Re: Premier contact [ Avec Warren Connor ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Table Match : Ryback vs Cena
» Premier contact

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's inachevés-