AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une seconde journée avec elle... [PV Aria]

MessageSujet: Re: Une seconde journée avec elle... [PV Aria] Lun 2 Fév - 14:56
Il n’accepte pas le plat que je lui tends, il le repousse d’un air grognon, prenant par la suite la parole.

-Je ne suis pas méchant avec toi pour une raison simple, je ne suis pas méchant avec les femmes ! Je n’essaye pas non plus de faire croire aux gens que je fais partie des méchants. Méfie-toi des apparence, je ne suis pas si gentil que ça ! Si tu veux tout savoir, j’ai fait de la taule, je veux juste pas y retourner, voilà pourquoi je suis si calme, mais mon passé me suit et les gens savent qui je suis, d’où vient mon titre de méchant dans l’histoire. Ne cherche pas à savoir, j’essaye moi-même d’oublier ce détail de ma vie !

Mon expression provocatrice disparait, laissant place à un visage froid. Il essaye d’oublier son passé ? Il ne le pourra pas. Bizarrement, sa petite histoire ne me surprend pas, je savais que son dossier judiciaire n’était pas clean. Peut-être à cause de la cicatrice au-dessus de son sourcil gauche ? Je soupire, posant l’assiette sur la table basse sans dire un mot.

-L’intention est gentil, mais tu m’as coupé l’appétit !

Je m’assois près de lui, prenant moi aussi une cigarette que j’allume immédiatement. Après avoir tiré une première fois dessus, je reprends la parole, mon visage n’affichant aucune expression particulière.

-Tu ne pourras pas oublier « ce détail » de ta vie comme tu dis. Il est plus facile d’oublier les bons moments que les mauvais… Et puis je suis consciente qu’il ne faut pas juger les gens sur leur apparence, ne t’inquiète pas pour ça.

Je laisse une courte pause, le temps de reprendre une bouffée de nicotine, puis je poursuis.

-D’ailleurs, c’est toi qui devrait te méfier de moi. Tu me laisses dormir chez toi alors que tu ignores tout de ma vie…

Je me lève du canapé pour me diriger vers la fenêtre que j’ouvre, laissant un courant d’air caresser mon visage. Je me retourne alors, faisant face à Ezio, le regardant droit dans les yeux, un petit sourire en coin.

-Si je suis dans cette ville, c’est parce que je suis une élève de l’internat Kyrie.

Tout le monde qui habitait à Kyrie, connaissait la réputation et tout ce qui s’en suit de l’internat. Il était destiné aux délinquants avec des délits plus ou moins grands. Pas mal de monde ici en avait peur d’ailleurs, peur des élèves, peur des rumeurs dont le bahut fait l’objet, peur du personnel…

-Tu me dis qu’il faut que je me méfie des apparences, mais toi, pouvais tu te douter qu’une meurtrière te faisait face depuis hier déjà ?

Je ne le quittais pas du regard, consommant ma clope petit à petit, la jetant par la fenêtre une fois terminée. Je ne savais pas pourquoi je lui avouais tout ça sur moi. Je ne le connaissais que de la veille et il savait déjà pas mal de chose sur moi… Je soupire une nouvelle fois, refermant la fenêtre.

-Tu as fait de la taule ? Les gens savent qui tu es avec ce « détail » ? Tsss, ça n’a aucun de sens ! Pourquoi un « détail » de ta vie comme tu dis, devrait forcément qualifier qui tu es aujourd’hui ? C’est du grand n’importe quoi !

Je me rapproche de lui pour lui pincer la joue gentiment.

-Tu n’es pas quelqu’un de méchant, j’en suis persuadée !

Je cherchais la provocation sans vraiment la chercher finalement, puisque ce que je venais de lui dire, je le pensais vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 90
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : Rue sombre.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une seconde journée avec elle... [PV Aria]

MessageSujet: Re: Une seconde journée avec elle... [PV Aria] Dim 22 Fév - 19:58
Après mes paroles, voilà qu’elle s’installe à côté de moi, se prenant une cigarette qu’elle allume directement pour tirer dessus quelque fois avant de me parler. Je l’écoute sans rien dire, en même temps, elle parle tellement que je n’ai pas le temps d’en placer une, mais il faut dire que dans ces paroles, j’admets qu’elle n’a pas tort sur certain point, comme pour le passer qu’on ne peut oublier, me disant que je devrais plutôt me méfier d’elle. C’est vrai que j’ignore tout de sa vie, tout comme elle ignore tout de la mienne, mais elle ne me fait absolument pas peur ! Je la regarde se lever pour se diriger vers la fenêtre qu’elle ouvre pour laisser un léger courant d’air s’installer dans la pièce. Ça me fait vraiment du bien et cela m’aide un peu à reprendre mes esprits vu le nombre de cachets que j’ai pu avaler.

Elle finit par se tourner vers moi pour me fixer, me disant que si elle se retrouve ici, c’est justement parce que c’est une élève de Kyrie. C’est fou ! Mais le contraire m’aurait étonner et je suis absolument pas surpris vu son caractère. Bien que l’internat est bien connu par ici, il y a plusieurs cas qui y habite. Maintenant, il n’est pas écrit sur son front les délits qu’elle a pu commettre. Sur la suite, j’apprends donc que c’est une meurtrière ? Eh bien enchanté mademoiselle la tueuse, voilà devant toi un des plus grand dealer et trafiquant d’armes de Kyrie ! Mais ça… Je ne pense pas t’en parler un jour ! Du moins, pas tout de suite ! Je l’entends soupirer, refermant la fenêtre avant de me parler à nouveau.

-Parce que au fond de moi je suis toujours cette personne. Je me retiens juste de tout recommencer par amour pour quelqu’un en qui je tiens énormément, mais les choses entre nous sont compliqués et je risque d’abandonner l’idée de pouvoir la récupérer, ce qui me replongera certainement dans ma folie…

Venant me pincer la joue pour me dire qu’elle est persuadée que je ne suis pas quelqu’un de méchant, je retire sa main de ma joue en me reculant. Me levant de ma place pour aller me prendre une bière dans le frigo en marchant cette fois un peu plus droitement. Décapsulant ma bouteille avant d’en boire une grosse gorgée, je la fixe d’un air le plus froid.

-Ne pense pas que je sois gentil, dis-toi simplement qu’il faut que tu te méfie ! Bien que cela ne veut pas dire que je te ferais le moindre mal, mais si tu me pousses à bout, je pourrais t’abattre sans le moindre remord ! Avec cela, penses-tu toujours que je suis pas méchant ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : tout près de toi :)
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une seconde journée avec elle... [PV Aria]

MessageSujet: Re: Une seconde journée avec elle... [PV Aria] Mer 4 Mar - 16:36
Il se retient donc de faire le « méchant » ? Hmm…je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un peu de mal à le croire. Les gens changent, c’est ce que je me dis tous les jours, c’est une phrase que je crois et je pense que les méchants peuvent devenir gentils un jour. J’esquisse un léger rire. Je me moque de moi-même en vérité. J’ai tué des gens ayant fait du mal aux autres, je ne leur ai pas laissé la moindre seconde chance pour prouver au monde qu’ils ne sont pas simplement des cons. Alors peut-être que les méchants peuvent devenir gentils, mais moi, je ne leur permets pas… Vu sous cet angle, ma logique s’écroule complétement. Commencerais-je à avoir des remords ? Non pas du tout. Ils sont morts de toute façon, et quoi que je fasse, ils ne pourront pas revenir à la vie. Et puis, les gens que j’ai froidement abattus ne semblaient pas vouloir changer, ce n’était que des cons qui faisaient du mal à autrui pour leur propre plaisir. Ces gens ne méritent pas le pardon et encore moins de seconde chance. Je soupire encore et toujours, fixant monsieur biscotto qui part direction le frigo, se prendre une énième bière. Même si il est bien foutu, il finira par avoir un bide à bière s’il continu à en voire autant !

-Ne pense pas que je sois gentil, dis-toi simplement qu’il faut que tu te méfie ! Bien que cela ne veut pas dire que je te ferais le moindre mal, mais si tu me pousses à bout, je pourrais t’abattre sans le moindre remord ! Avec cela, penses-tu toujours que je suis pas méchant ?

Son regard était plongé dans le mien, sa voix était glaciale. Cherchait-il à m’intimider ? Je me lève à mon tour, me rapprochant de lui sans le quitter des yeux. Puis, avec un air sérieux et un ton sincère je réponds à sa question.

-Non, je ne pense pas que tu sois méchant. Toutes tes paroles me prouvent que tu ne l’es pas. L’amour t’empêche de redevenir la personne que tu étais autre fois, tu te prives de refaire des conneries pour le bien de la personne que tu portes dans ton cœur. Tu penses à elle avant de penser à toi. Faire passer les autres avant soit même ne peut pas être synonyme de méchanceté. Et puis, es-tu sûr de pouvoir m’abattre sans aucun remord ?

Je lui pique rapidement sa bouteille pour y boire une gorgée avant de la lui redonner.

-Tu sais, c’est « normal » de vouloir faire du mal à une personne qui t’en a fait. Si je te pousse vraiment à bout, à la limite, je comprendrais que tu veuilles m’en faire baver et me tuer selon la chose que je t’aurai faite. Mais vois-tu, cela ne veut en aucun cas dire que tu es méchant. Je pense que la plupart des personnes réagissent de la même manière mais ça ne fait pas d’eux méchants. Enfin pour certain…

Une question me vint soudainement à l’esprit. Je pense que cette dernière lui déplaira mais je suis top curieuse pour ne pas la lui poser.

-La femme dont tu es amoureux, c’est ta collègue de travail dont tu m’as parlée plus tôt ?

Je laissai un léger blanc avant de reprendre.

-Tu sais, ce n’est pas à moi de te dire quoi faire mais si tu tiens vraiment à elle, n’abandonne pas. Elle a l’air de faire ressortir le bien qui est en toi, comme c’était un interrupteur. Il a des hauts et des bas dans la vie, mais si elle te rend vraiment heureux, tu devrais tout faire pour la récupérer. Et c’est seulement lorsque tu seras certain de l’avoir perdu, que tu pourras passer à autre chose…

Il faut vraiment que j’arrête avec cette manie de donner des conseils aux gens. Plantée devant lui telle une plante verte, le regardant toujours droit dans les yeux, j’attendais patiemment une quelconque réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 90
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : Rue sombre.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Une seconde journée avec elle... [PV Aria]

MessageSujet: Re: Une seconde journée avec elle... [PV Aria] Dim 26 Juil - 19:48
Elle se lève pour m’affronter du regard, me lançant quelque parole en pleine gueule. Je ne baisse pas les yeux pour autant, mais je l’écoute sans broncher, quand elle me demande si je suis sûr de pouvoir l’abattre sans remord. Là maintenant ? Je pense bien. On ne se connait pas encore trop bien, même si je la trouve bien sympa. Je ne sais pas. Voilà qu’elle me trouble, comme si elle venait de me laver le cerveau avec ses quelques paroles. Elle attrape ma bouteille pour en boire un peu avant de me la redonner en continuant de ma parler et là, je commence à me questionner un peu sur elle, vu les paroles qu’elle tient. Il me semble qu’elle m’avait parler juste avant qu’elle avait tué des gens ? Réfléchi Ezio !

Elle coupe ma réflexion en me posant une question qui attire toute mon attention. Je râle un peu en grimaçant avant de lui faire un signe de tête pour dire que oui, mais elle continue en me lancer des paroles. Me battre pour elle… Je le fais déjà et cela sans succès ! C’est sur ses dernières paroles que je me décide à ouvrir la bouche pour dire quelque chose.

-J’ai déjà perdu mais ce n’est pas pour autant que j’arrive à passer au-dessus. Soit… Parlons d’autre chose tu veux bien ? Espèce de morue !

Elle reste planter là, à me regarder dans les yeux. C’est vraiment une drôle de fille ! Faut vraiment qu’elle arrête de percer le regard des gens comme elle le fait. J’essaye de tenir le coup, gardant mon regard dans le sien, mais c’est en soupirant que je détourne le regard, préférant aller me remettre dans le salon pour boire ma bière. J’en bois quelque gorgée avant de poser une question peut-être indiscrète, mais j’y tiens !

-Je t’ai bien écouté et… J’ai l’impression que dans tes paroles tu parles un peu par expérience. Je me trompe ? Tu sais, sur le fait que les gens méchant peuvent devenir gentil etc… Enfin, tout ton bordel de paroles quoi !

Je me retourne un peu pour la regarder en attendant une réponse. Que dira-t-elle quand les questions se retourne pour elle ? Je verrais bien !
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Une seconde journée avec elle... [PV Aria]

MessageSujet: Re: Une seconde journée avec elle... [PV Aria]
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» la terre tourne, et tu tournes avec elle
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» Eden « Traite une femme comme une reine et elle te traitera comme un roi. Traite une femme comme un jeu, et elle te montrera comment on joue. »
» Signer avec le Diable...
» ARIA → l'humanité souffre et je souffre avec elle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre-ville :: Habitations :: Maison de Ezio Ancheza .-