AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Lexy Anew "
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 18/10/2014
Who am i !

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Mathématiques ? [PV Ryoko] Mar 13 Jan - 13:58
8h00, début de MON cours de math. L’appel une fois terminé, je me rends compte qu’il manque toujours la même personne depuis le début de l’année : Ryoko Emiya-Vestrheim. Je soupire en mettant une nouvelle croix sur la ligne de la jeune demoiselle, signifiant sa nouvelle absence. C’est décidé, j’irai à sa rencontre après les cours et recadrer ce parasite tout de suite ! Croyait-elle que je ne me rendrais pas compte de toutes ses absences ? Inacceptable. Elle ne sait pas à qui elle a affaire cette petite écervelée !  

1h00 de cours, 1h00 à rigoler intérieurement en voyant la tête de certain et à en rembarrer d’autres. La sonnerie retentie enfin, achevant le calvaire des élèves qui partent de mon cours à toute vitesse, ou complétement blasés selon la personne. Je laisse transparaitre un léger sourire sur mes lèvres, un sourire sadique je l’avoue, le seul que je puisse faire en présence de toute cette vermine. Bref, j’ai une élève à trouver, alors sans perdre de temps, je ramasse toutes mes affaires, regarde une nouvelle fois la photo de l’élève en question, puis je pars direction le parc. Il fait plutôt beau aujourd’hui, froid, mais beau. La plupart des élèves iront dans le parc, c’est certain.

Arrivée à destination, et après quelques minutes de recherche, j’avais vu juste. Elle était là, assise sur un banc, à faire je ne sais quoi comme absurdité. Une brune aux courbes élégantes et à la peau claire qui reflétait ses origines norvégiennes. Elle a l’air calme et posée sur ce banc…le calme avant la tempête comme le dit si bien le dicton. Je m’approche alors d’elle, m’assoie à ses côtés, avant de la regarder droit dans les yeux, un sourire flippant aux lèvres.

-Bonjour mademoiselle Emiya-Vestrheim, vous allez bien ?

Je fais une légère pause avant de reprendre sur un ton calme, comme le précédent, mais un peu plus froid tout de même.

-Vous savez qui je suis n’est-ce pas ? Ou peut-être que non puisque vous ne venez à aucun de MES cours.

Je sors la feuille d’absence de mon sac, faisant mine de regarder le papier alors que je savais très bien où était la plupart des croix.

-Hmm…non, je ne vous ai jamais vu en cours de math… Alors mettons les choses au clair directement et arrêtons de tourner autour du pot. Soit vous avez une bonne raison de ne pas assister à ms cours, soit la sanction va tomber. Alors, avez-vous quelque chose à me dire mademoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : In WONDERLAND.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko] Mar 13 Jan - 23:00
Les mathématiques. Cette foutu matière qui m'as toujours ennuyée. Jamais, je n'ai aimé ne serait-ce qu'un seul chapitre, un seul calcul ou quoi que ce soit. Je sais compter, additionner, multiplier, diviser et soustraire, c'est les bases alors qu'ils me foutent la paix avec leurs formules, et tout ce bordel.


Enfin, bon. Ce matin, j'avais math. Bah évidemment que j'ai séché et puis quoi encore ? Je n'ai jamais vu la tête de ma prof', oui, je sais que c'est une femme, c'est déjà bien. Je n'ai même pas pris la peine de savoir comment elle s'appelait, ça me servirait à rien de toutes façons. Ah et, elle était flippante, selon certaines personnes, enfin selon tout l'internat en fait. Mon coté provocatrice aurait aimé lui tenir tête, juste pour voir si sa réputation était fondée ou si les pensionnaires n'étaient que des froussards.


Je m'étais permis une grasse matinée, sachant que j'avais mathématiques. Après m'être levée avec difficulté, je suis partie me préparer pour aller flemmarde dans un coin. Mon choix se porta sur le parc dès lors que j'eus fini de m'habiller. Avant de partir vers ma destination, je fis un saut rapide à mon bungalow pour récupérer une pomme que je mis dans la poche de ma veste avant de partir pour ma séance flemmardage.


La fraîcheur environnante m'arrache un soupir d'aise, ce temps était parfait pour moi. Ma journée sera parfaite. Une fois au parc, comme prévu, je pris place sur un banc, et sortis instinctivement mon téléphone pour faire une recherche qui en entraîna une autre, puis encore une autre et ainsi de suite.


Concentrée sur ma lecture, je n'entendais pas les bruits qui jouaient autour de moi. Je me contentais de mordiller la plaque militaire qui était autour de mon cou et de lire, laissant mes yeux glissaient sur l'écran de mon téléphone.


-Bonjour mademoiselle Emiya-Vestrheim, vous allez bien ?


Ma tête se releva automatiquement, j'avais horreur qu'on m'appelle par mon nom de famille... Enfin, mes noms de famille. La femme qui se tenait devant moi était plutôt du genre "sans peur", appeler un délinquant par son nom de famille... Ce n'est pas ce que tout le monde ferait, du moins, j'pense pas. Et ce sourire qui ferait peur à n'importe qui est dérangeant.. Enfin, oppressant. Je me contente de soutenir son regard, sans répondre, continuant de jouer avec le petit bout de métal que j'ai autour de cou.


-Vous savez qui je suis n'est-ce pas ? Ou peut-être que non puisque vous ne venez à aucun de MES cours.


Je souris légèrement en entendant cette dernière phrase, c'est elle. La foutu prof' de math que j'esquive depuis le début de l'année, elle est elle-même venue me chercher. Au fond, elle a pas tort d'être venue. Je ne serais surement jamais aller la trouver.


"- Je..


Sans finir ma phrase, je la vois sortir la feuille d'appel, comme une preuve. Tu te crois où ma grande ? Tu crois que je vais nier, faire genre que je suis désolée ou m'excuser ? Ou même mentir pour sauver ma peau ? Tu peux aller te faire foutre, sale british de merde.


-Hmm...Non, je ne vous ai jamais vu en cours de math... Alors mettons les choses au clair directement et arrêtons de tourner autour du pot. Soit vous avez une bonne raison de ne pas assister à ms cours, soit la sanction va tomber. Alors, avez-vous quelque chose à me dire mademoiselle ?


Sans prendre le temps de réfléchir d'avantage, je soupire légèrement en me redressant sur le banc, rangeant mon téléphone et me raclant la gorge. Un sourire très discret apparut sur mon visage, un sourire étrange presque insultant.


-Bah j'aime pas votre matière, c'est tous. Je préfère ne pas venir pour vous laisser faire votre boulot correctement, comme ça tout le monde y gagne. Et puis d'abord je connais même pas votre nom. C'est pas contre vous, loin de là, mais c'est pas dans mes centres d'intérêt de faire des calculs pendant des heures, et toutes ces choses que vous devez adorer.


D'une certaine façon, je craignais sa réaction. J'étais sûre qu'elle allait essayer de m'intimider ou quelque chose dans le genre. De toute façon, Aria m'a dit que cette prof' était totalement barge, alors bon, je sais un peu à quoi m'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
" Lexy Anew "
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 18/10/2014
Who am i !

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko] Jeu 15 Jan - 15:35
Le petit sourire qu’avait la brune, me faisait doucement rire intérieurement. Le soupire qu’elle laisse échapper après ma question, rend mon visage encore plus glacial.

-Bah j'aime pas votre matière, c'est tous. Je préfère ne pas venir pour vous laisser faire votre boulot correctement, comme ça tout le monde y gagne. Et puis d'abord je connais même pas votre nom. C'est pas contre vous, loin de là, mais c'est pas dans mes centres d'intérêt de faire des calculs pendant des heures, et toutes ces choses que vous devez adorer.

Je me relève alors du banc, me mettant face à elle, mon regard transperçant le sien. Aucune expression visible sur mon visage. Un iceberg, voilà ce que je suis.

-On ne fait pas toujours ce que l’on veut dans la vie, il va falloir que vous vous mettiez ça très vite dans le crâne mademoiselle Emiya-Vestrheim. Même si vous n’aimez pas la matière que j’enseigne, il est tout de même impératif d’assister à mes cours. Si vous êtes dans cet établissement, ce n’est pas pour rien faire et s’amuser à sécher les cours qui ne vous intéressent pas. On vous a donné une nouvelle chance pour pouvoir vivre comme n’importe quel jeune de votre âge alors saisissez-là et arrêtez de vous la jouer délinquante.

Un ton calme et glacial, comme d’habitude. Aucun signe d’énervement dans ma voix. Je ne pars jamais dans le jeu des élèves, à quoi bon puisque c’est ce qu’ils cherchent. Je n’aime pas quand ils essayent de me tenir tête, ça m’énerve intérieurement c’est clair. Cependant extérieurement je parais totalement calme. Je jette un coup d’œil sur mon emploi du temps, constatant que j’ai 2h00 de libre avant d’attaquer un nouveau cours. Petit sourire flippant au coin des lèvres, je reprends la parole.

-Puisque vous n’êtes pas venue en cours depuis le début, je vais essayer de vous faire un court résumé des cours précédents. Un cours particulier de 2h00 avec moi, vous n’allez pas être déçue. Et bien entendu, je ne vous laisse pas le choix de refuser mon offre.

Il est temps de montrer qui fait la loi dans cet établissement. Aucune salle de classe doit être disponible à cette heure, mais peu importe, travaillons dehors puisqu’il fait beau.

-Suivez-moi mademoiselle, nous allons travailler sur la table là-bas.

Une petite table en bois, le genre de meuble que l’on trouve dehors, dans les parcs ou les aires de repos autoroutières. Vous avez compris le style quoi.

-Si vous n’avez pas de crayons, de stylos, de calculatrice ou de feuilles, j’ai tout ce qu’il faut, ne vous inquiétez pas.

Un rire sadique résonne intérieurement. Ryoko Emiya-Vestrheim, tu n’aimes pas les maths, et bien là, tu vas en manger et je ne compte pas te lâcher de ci-tôt. Après, reste à savoir si elle va m’écouter ou essayer de me tenir tête encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : In WONDERLAND.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko] Mer 21 Jan - 16:31
Après ma dernière réplique, j'avais fermé les yeux comme fière d'avoir réussi à m'adresser à elle sans m'emporter. Mais mon "repos" fut de courte durée puisqu'elle se leva du banc. Instinctivement, mes yeux retournèrent se poser dans les siens. Et puis plus rien. Mes pensées venaient de s'arrêter brusquement. Comment un humain pouvait avoir ce comportement si froid ?



-On ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie, il va falloir que vous vous mettiez ça très vite dans le crâne mademoiselle Emiya-Vestrheim. Même si vous n'aimez pas la matière que j'enseigne, il est tout de même impératif d'assister à mes cours. Si vous êtes dans cet établissement, ce n'est pas pour rien faire et s'amuser à sécher les cours qui ne vous intéressent pas. On vous a donné une nouvelle chance pour pouvoir vivre comme n'importe quel jeune de votre âge alors saisissez-là et arrêtez de vous la jouer délinquante.



Sans le savoir, elle en avait trop dit. Je ne suis pas méchante loin de là. Mais là, elle va trop loin, beaucoup trop loin. Ce fut à mon tour de me lever, me plaçant devant elle pendant quelques secondes avant de sourire de plus belle. Un sourire plus large que le précédent. Je ne répondrais pas à ses provocations, pas pour le moment.


-Suivez-moi mademoiselle, nous allons travailler sur la table là-bas.


Mon regard se tourne vers la table, puis revient rapidement vers elle, sans un mot.


-Si vous n'avez pas de crayons, de stylos, de calculatrice ou de feuilles, j'ai tout ce qu'il faut, ne vous inquiétez pas.


Toujours pas de réponse de ma part, je me contente de la fixer, affichant toujours ce sourire si particulier. Puis je pars en direction de la table, lui tournant le dos. Pendant le peu de marche qui me séparait de la table, je réfléchis. Quel que soit ton nom, quel que soit ton statut, tu ne va pas t'en sortir comme ça, crois-moi. Après avoir atteins la table, je m'assois avant de tirer ma veste, prenant la pomme qui était à l'intérieur. Je porte le fruit à ma bouche, croquant dedans d'un air lasse. Je mâche longuement avant de lécher le coin de mes lèvres pour récupérer le peu de jus qui avait coulé.


- Vous savez quoi ? Ok. Ok, je vais faire des maths ! 'Voyez, c'est cool. Je suis une gentille fille. Et vous, les profs, vous aimez les gentils élèves.


J'interromps ma phrase pour reprendre une bouchée, je mâche, j'avale et je reprends.


- Enfin vous, oui et non. "Vous" parce que je vois dois le respect... et non pas vous, dans le genre la généralité des profs. Vous, vous faites partie d'une catégorie de prof' et de personne qui ne mérite vraiment pas le droit à la parole. Et je vous vois venir avec votre regard perçant, votre visage glacial et tout le reste. Ne vous fatiguez pas, vous ne m'impressionner plus. Votre discours moralisateur m'a fait prendre conscience d'une chose, ouais. Vous ne savez pas ce que c'est d'être au point de non-retour. "Une nouvelle chance" hein... J'en ai pas besoin de votre "nouvelle" chance. Parler, encore et encore, déblatérer, encore et toujours. Voilà ce que savent faire les gens dans votre genre. Vous savez pourquoi je suis ici ? Non. Vous avez la moindre idée de ce que j'ai vécu ? Non. Mais moi, j'ai bien une idée de ce que vous avez vécu. Rien. Strictement rien. Vous êtes née avec une cuillère en argent dans la bouche et vous avez vécu votre vie comme ça, avec le confort et tout le reste.

Alors, non, je ne vous aime pas. Je sais que vous vous en foutez, mais moi aussi, je m'en fous au fond. Collez-moi, frappez-moi. Je n'ai plus rien à perdre, je ne joue qu'à la délinquante comme vous le dites si bien.



Je baisse la tête quelques secondes pour rire légèrement avant de re croquer dans ma pomme, un sourire aux lèvres. Ma voix changea subitement de ton, devenant plus enfantine, plus moqueuse.


- Je ne suis pas une gentille fille, sinon je ne serais pas là, n'est-ce pas ?


Un long soupire passa mes lèvres avant que je ne jette ma pomme plus loin, sur l'herbe. Dommage, la poubelle n'était pas loin. J'allume ensuite une cigarette que je sors de derrière mon oreille avant de la placer entre mes lèvres pour la savourer, pour me calmer, laissant mon regard se perdre dans le ciel. Puis, le silence devint pesant.


- Bon et si on commençait maintenant ? Dis-je d'une voix faussement enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
" Lexy Anew "
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 18/10/2014
Who am i !

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko] Sam 24 Jan - 17:36
La demoiselle prit finalement place à la table qui servirait de lieu de travail. Elle se met à l’aise, enlevant sa veste et mangeant un encas avant de commencer les choses sérieuses. Je la rejoins donc, prenant le soin de m’assoir en face d’elle, la regardant encore et toujours de la même façon. Je suis froide avec mes élèves, j’en ai conscience et ça me fait rire intérieurement. Mais cette dénommée Ryoko ne se laisse pas facilement intimider par mon attitude glaciale, dommage pour elle.

- Vous savez quoi ? Ok. Ok, je vais faire des maths ! 'Voyez, c'est cool. Je suis une gentille fille. Et vous, les profs, vous aimez les gentils élèves.

Son timbre de voix commençait à m’agacer, même si je ne le montrais pas. Cette petite impertinente me tape sur les nerfs, mais je vais vite la calmer et lui remettre les idées en place.

- Enfin vous, oui et non. "Vous" parce que je vois dois le respect... et non pas vous, dans le genre la généralité des profs. Vous, vous faites partie d'une catégorie de prof' et de personne qui ne mérite vraiment pas le droit à la parole. Et je vous vois venir avec votre regard perçant, votre visage glacial et tout le reste. Ne vous fatiguez pas, vous ne m'impressionner plus. Votre discours moralisateur m'a fait prendre conscience d'une chose, ouais. Vous ne savez pas ce que c'est d'être au point de non-retour. "Une nouvelle chance" hein... J'en ai pas besoin de votre "nouvelle" chance. Parler, encore et encore, déblatérer, encore et toujours. Voilà ce que savent faire les gens dans votre genre. Vous savez pourquoi je suis ici ? Non. Vous avez la moindre idée de ce que j'ai vécu ? Non. Mais moi, j'ai bien une idée de ce que vous avez vécu. Rien. Strictement rien. Vous êtes née avec une cuillère en argent dans la bouche et vous avez vécu votre vie comme ça, avec le confort et tout le reste. Alors, non, je ne vous aime pas. Je sais que vous vous en foutez, mais moi aussi, je m'en fous au fond. Collez-moi, frappez-moi. Je n'ai plus rien à perdre, je ne joue qu'à la délinquante comme vous le dites si bien.

Après son grand monologue, un sourire prit possession de mes lèvres, suivi d’un rire inquiétant, terrifiant. Oser me parler sur ce ton et de cette manière, quel manque d’intelligence. Oser me défier de la sorte, il semblerait que mademoiselle soit suicidaire. Elle n’est pas la première à avoir essayé et elle ne sera surement pas la dernière d’ailleurs. Pauvre petite fille, elle a eu une enfance difficile ? Mais qu’est-ce que j’en ai à faire sérieusement ?! Elle veut attirer ma pitié peut-être ? Le truc, c’est que je n’en ai pas, ou en tout cas, pas pour mes élèves.

- Je ne suis pas une gentille fille, sinon je ne serais pas là, n'est-ce pas ?

Non tu n’es vraiment pas gentille jeune demoiselle et tu vas le regretter amèrement. Tu essayes de te moquer de moi ? Tu ne devrais pas jouer à un jeu où tu es sûre de perdre gamine ! Sa pomme s’écrasa sur le sol derrière elle puis elle sorti une cigarette qu’elle commença à fumer. En plus d’être dénuée de toute forme d’intelligence, elle ne connait pas les poubelles. Ça aussi c’est pour se donner un genre de rebelle sexy ? Tout bonnement pathétique.

- Bon et si on commençait maintenant ?

Je ne peux m’empêcher de soupirer, voyant quel genre de personne était la brune. Sortant des livres de mon sac, ainsi que du papier et un crayon pour la demoiselle, je pris enfin la parole.

-Non je ne connais pas votre passé et alors ? Même si vous pensez que d’être ici n’est pas une «nouvelle chance », c’est votre problème, pas le mien. Si vous préfériez croupir en prison, cela aurez pu s’arranger. Votre passé ne m’intéresse pas le moins du monde. Gardez votre salive pour répondre à vos questions de mathématiques au lieu de la gaspiller pour des commentaires inutiles. Ma vie a peut-être été confortable et alors ? Vous êtes jalouse ? Vous n’avez pas eu le même confort ?

Un autre soupire s’échappe d’entre mes lèvres alors que je cherche une page d’exercice, dans le manuel de math.

-Apprenez mademoiselle Emiya-Vestrheim que le monde est comme cela à présent. Il y a des riches et des pauvres et personne ne pourra changer cela. Et comme vous l’avez si bien dit, le fait que vous m’appréciez ou non me laisse totalement indifférente. Donc maintenant, cessez de vouloir jouer au plus fort car le vainqueur a déjà été désigné avant même que le jeu commence.

Une fois la page trouvé, je mets le livre face à Ryoko, puis je reprends d’un ton toujours aussi calme qu’avant.

-Faites-moi les exercices 4 et 5 de cette page. Si vous n’y arrivez pas, je me ferais un plaisir de vous expliquer.

Les exercices n’étaient pas vraiment compliqués, mais comme elle a séché tous les cours depuis le début de l’année, elle risque d’avoir pas mal de difficultés. Lui tendant une calculatrice, je me permets de balancer une dernière réplique.

-Tenez, cette objet vous sera d’un grand secours, je pense. Ceci s’appelle une calculatrice, je me permets de vous le préciser si vous aviez oublié.

Oui, je la provoquais, même si le ton de ma voix ne s’y prêtait pas. C’est elle qui a voulu jouer, pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : In WONDERLAND.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko] Sam 7 Mar - 16:00
Même après avoir demandé si nous allions commencer, je n'y croyais pas le moins du monde. Par le passé, j'étais déjà nulle en math bien qu'assez bonne dans les autres matières, alors pourquoi ça aurait changé ? Au final, peu importe, c'est bien le cadet de mes soucis.

-Non je ne connais pas votre passé et alors ? Même si vous pensez que d'être ici n'est pas une «nouvelle chance », c'est votre problème, pas le mien. Si vous préfériez croupir en prison, cela aurez pu s'arranger. Votre passé ne m'intéresse pas le moins du monde. Gardez votre salive pour répondre à vos questions de mathématiques au lieu de la gaspiller pour des commentaires inutiles. Ma vie a peut-être été confortable et alors ? Vous êtes jalouse ? Vous n'avez pas eu le même confort ?

Je ne lui répondrais pas, non, hors de question. Mes yeux suivent chacun de ses mouvements, elle tourne les pages à la recherche d'exercice.

-Apprenez mademoiselle Emiya-Vestrheim que le monde est comme cela à présent. Il y a des riches et des pauvres et personne ne pourra changer cela. Et comme vous l'avez si bien dit, le fait que vous m'appréciez ou non me laisse totalement indifférente. Donc maintenant, cessez de vouloir jouer au plus fort car le vainqueur a déjà été désigné avant même que le jeu commence.


Va te faire foutre. Soupirant avant de poser les yeux sur le manuel qu'elle venait de me mettre sous mes yeux. Je laisse l'azur de mon regard glisser sur le papier glaçai avant de comprendre que, justement, je ne comprenais rien. Quelle plaie.

-Faites-moi les exercices 4 et 5 de cette page. Si vous n'y arrivez pas, je me ferai un plaisir de vous expliquer.

Bordel Ryo', secoue-toi. Si tu lui demandes de l'aide, tu vas te rabaisser et elle va avoir le plaisir de voir que t'es naze. Je lis attentivement les deux exercices, je les relis, réfléchis pendant quelques secondes puis...

-Tenez, cet objet vous sera d'un grand secours, je pense. Ceci s'appelle une calculatrice, je me permets de vous le préciser si vous aviez oublié.

Cette sale prof'. J'ai perdu le fil de ma réflexion. Mes yeux vont se planter dans les siens, c'est un regard sombre que je lui jette. Pourquoi est-ce qu'elle me fait chier à ce point ? Elle est en manque de quelque chose ? Surement d'affection vu son comportement. Je saisis un crayon avant de rebaisser la tête pour reprendre ma tentative (désespérée cela dit) de réussir ces exercices. Le crayon tourne fébrilement sur mes doigts, mon autre main remonte le long de mon corps pour reprendre la plaque militaire qui pend à mon cou, puis, j'me lance. De toute façon, elle se doute bien que je suis nulle alors à quoi bon.
J'écris les réponses sur la feuille puis je lâche le crayon en soupirant.

- Bah voilà. Je sais absolument pas si j'ai bon, et j'm'en fous au final, cette matière est chiante.

Je pousse la feuille jusqu'à elle tout en fouillant dans la poche de ma veste pour en sortir un paquet de clopes. J'en porte une à mes lèvres avant de l'allumer et de regarder ailleurs pendant qu'elle (j'imagine) rigole bien en voyant les conneries que j'ai pu écrire.
Revenir en haut Aller en bas
" Lexy Anew "
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 18/10/2014
Who am i !

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko] Lun 9 Mar - 16:32
Elle me lance un regard sombre, elle ne m’aime pas, elle me l’a bien fait comprendre et pourtant, elle continu de me le montrer. C’est encore du temps et de l’énergie gaspillés, ça. Je me contente de la regarder à mon tour, sans rien exprimer de particulier. Une fois qu’elle remet son nez dans le bouquin de math, je me permets de l’observer un peu plus en détail, sans arrière-pensée, pour en arriver à la conclusion qu’elle est vraiment jolie. Dommage qu’elle ne soit vraiment pas douée en math, ça lui aurait donné un petit plus.

- Bah voilà. Je sais absolument pas si j'ai bon, et j'm'en fous au final, cette matière est chiante.

Et c’est reparti pour critiquer les maths. Non mais franchement, elle n’en a pas marre ? Mon regard se pose sur la feuille d’exercices, lisant avec précision chaque petit calcul et chaque réponse de la brunette. Je peux sentir un réel effort de sa part, mais malheureusement, tout est faux. Il y a vraiment tout à revoir avec elle…c’est déprimant d’être aussi nulle en math.

-Par où commencer ? Bon déjà, rien n’est juste. Tu as essayé de répondre aux questions du mieux que tu pouvais, enfin je pense, mais rien n’est correcte. Tu as un réel problème avec les chiffres, on peut très bien voir que les bases en mathématiques ne sont pas du tout acquises.

Je ferme les yeux un moment pour réfléchir à une solution, puis une fois cette dernière trouvé, je fixe la jeune fille dans les yeux.

-Vous allez m’avoir sur le dos tous les jours mademoiselle Emiya- Vestrheim. Il y a toutes les bases à revoir avec vous, alors à partir d’aujourd’hui, je vous ferez 2 heures de cours de soutien tous les jours. Avec cela, vous pourrez viser la moyenne.

Qu’allait répondre Ryoko ? Rien que d’imaginer tout ce qu’elle peut penser suite à ces paroles, j’en rigole intérieurement. Les mathématiques ont l’air d’être pour cette fille, son pire cauchemar, alors en avoir tous les jours 2 heures en plus des cours normaux…Sa vie sera un véritable calvaire tous les jours !

-Bon pour le moment, je crois avoir exactement l’exercice qu’il vous faut.

Cherchant dans mon sac la feuille d’exercice en question, je garde toujours la même expression au visage. Calme et relaxée, je lui tends la feuille en question sous les yeux.

-Je pense que ces exercices sont beaucoup plus dans vos cordes que les précédents.

Des additions niveau CP, voilà ce qui se trouvait sur la feuille. Je n’ai pu m’empêcher de la provoquer une dernière fois, juste histoire de pouvoir la remettre à sa place si elle osait riposter. N’oubliez pas que je suis un tyran.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Mathématiques ? [PV Ryoko]

MessageSujet: Re: Mathématiques ? [PV Ryoko]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Extérieur de l'internat :: Parc-