AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Mar 1 Juil - 9:52





Le soleil est au zénith. La plupart des élèves sont en cours ou à la cafétéria. Ils profitent de leur journée avec leurs amis, ils rient et se détendent. Les professeurs, eux, essayent de les éduquer mais ce n'est pas toujours facile : le ton de leur voix peut être ferme et l'envoie au bureau du directeur ne pardonne pas. Oui, aujourd'hui est une journée comme les autres à Kyrie. Je pars profiter dès à présent de ma pause-café sacrée et quand je dis sacrée, je pèse mes mots ! Cette boisson est semblable au Graal pour moi : pas de café, pas d’énergie.


Mon arrivée à l’internat était encore toute fraîche et j’étais loin d’avoir tout visité. Aujourd’hui j’avais envie de partir explorer un peu. J’aimais bien ce bureau que je possédais mais un peu d’air frais me fera le plus grand bien. Il y avait bien ce parc à l’extérieur ou la cour mais je dois bien avouer que j’avais envie d’un peu de solitude pour une fois. C’était assez rare pour la personne sociale que je suis mais je ressentais le besoin de m’isoler par moments. Quelle meilleure occasion y avait-il pour faire le vide dans son esprit ? Mon thermos en main, je pars m’aventurer dans les différents couloirs de l’établissement scolaire au gré de mes envies.


Une fois à droite, une fois à gauche et dès que ça finissant en cul-de-sac, demi-tour. Après avoir patrouillé plusieurs minutes au milieu de nulle part, j’aperçu un escalier montant dissimulé derrière une porte de service. Je ne me rappelle pas avoir vu quelque chose de semblable sur le plan que l’on m’avait fourni. C’était ma chance de trouver un endroit inoccupé. C’est ainsi que, un léger sourire satisfait affiché sur mon visage, je pousse la porte et monte quatre à quatre les marches. Une fois en haut je rencontre une seconde porte : lourde, épaisse et rouillée. Sur quoi pouvait-elle bien donné ?


« Voyons ça… »


On nous dit souvent que la curiosité est un vilain défaut pourtant c’est cette dernière qui nous pousse à accomplir des actes qu’en principe nous n’oserons jamais accomplir. Bon là il était question d’une simple porte. Mais qu’importe ! Le principe restait le même. En petit impatient, je pose ma main sur la poignée de métal froid et appuie dessus une première fois. Madame la porte décide de faire de la résistance pourtant je sens qu’elle n’est pas fermée, juste bloquée. Surement dû à la rouille… Je pose mon thermos à terre et reprends mon « combat » à deux mains.


« Allez, révèle-moi ton secret. » déclara l’enfant en moi avec un petit rire.


Enfin, la porte cède. Victoire. Mais cette dernière cède tellement brutalement que je manque de tomber. Je me rattrape au dernier moment à la poignée. Quel abruti quand je m’y mets. Je me redresse maladroitement et saisis mon café laissé derrière moi. L’effort en valait la peine car en effet je venais de trouver…


« Le toit ! »


C’était parfait, l’endroit idéal. Un lieu ouvert, avec une vue imprenable: Une véritable fenêtre sur le monde. Ça promettait d’être tranquille ici. Comment pouvait-il en être autrement ? Personne ne viendrait ici… N’est-ce pas ?





Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Lun 24 Nov - 18:23





La tête dans les nuages et les pieds sur terre


Feat Warren Connor



Ça ne faisait pas si longtemps que ça que Raphaël avait prit son poste, ici, à Kyrie, et pourtant il lui semblait déjà avoir vu toutes les sortes de jeunes délinquants possibles et imaginable. De ceux avides de trouver comment s'en sortir et avoir une vie meilleure, en passant par ceux dont on se demandait ce qu'il foutaient ici, au vu de leur candeur apparente, jusqu'à arriver à ceux qui semblaient voir leur avenir déjà tout tracé devant eux... mais en prison... Il y en avait vraiment pour tous les goûts. Tout type de physique, de sexe, de taille, de gabarit, et tout type de mental.
C'était, d'un certain point de vue, comme un écosystème atteint par la gangrène... La biodiversité existait, et les meilleurs tentaient de tirer les plus récalcitrants vers le haut, alors que la mauvaise herbe tentait, elle, de prendre sa part de territoire... Malheureusement, on est plus facilement attiré par la facilité que par le labeur, et les mauvaises herbes avaient tendance à gagner plus rapidement du terrain que les arbres fruitiers, si une main extérieure ne venait pas régulièrement leur bloquer le passage. Les professeurs et autres membres du personnel, en gros.
Bref ! Tous ça pour dire que le jeune conseiller d'orientation se faisait suffisamment chier, assis seul dans son bureau et sans aucun rendez-vous de prévu durant l'après-midi, pour réfléchir à ce genre de métaphore... C'est dire s'il s'emmerdait.
Soufflant un grand coup, jetant un coup d'œil sur l'ordinateur posé face à lui, ouvert sur une partie de solitaire, il mit en veille ce dernier avant d'attraper la veste posée sur le dossier de son siège et se décider à sortir prendre un peu l'air.
Tant pis pour les élèves qui auraient voulu passer à l'improviste, de toute façon ces élèves là étaient extrêmement rares pour ne pas dire inexistant...Tant pis pour les élèves qui auraient voulu passer à l'improviste, de toute façon ces élèves là étaient extrêmement rares pour ne pas dire inexistant...
Ce qui n'était pas entièrement faux, vu que lui-même se souvenait parfaitement avoir voulu éviter ce genre de rendez-vous durant plusieurs années... Jusqu'à y être obligé... Mais bref.
Vérifiant dans la poche de son manteau si toutes ses affaires étaient là, il sortit et ferma la porte de son local à clef. Non pas qu'il ne faisait pas confiance aux élèves, quand bien même certains étaient kleptomanes, mais juste qu'il avait eu pour consigne de ne jamais laisser son bureau ouvert lorsqu'il quittait la pièce...
Comment montrer aux élèves qu'on ne leur faisait pas confiance, et les braquer d'autant plus, pensait-il... M'enfin bon, il ne pouvait rien contre ce genre de règlement, pareil à tous les établissements...

Si ça mémoire ne lui faisait pas défaut -et Dieu seul sait que Raphaël a toujours eu une excellente mémoire- les escaliers menant au toit ne devaient pas être bien loin de l'endroit où il se trouvait... Le toit, cet endroit à la fois prisé des lycéens et pourtant interdit. Ce qui ne le rendait que plus intéressant aux yeux des élèves et à ceux de l'ancien sale gosse, ayant plus d'une fois forcé le cadenas de celui de son ancien bahut.
À cette pensée nostalgique, de lui et d'Alex en train de crocheter la serrure, Raphaël ne put s'empêcher de sourire... C'était le bon vieux temps !
Poussant une porte « réservée au personnel », l'homme gravit quatre à quatre les marches de l'escalier menant, comme il l'avait prédit, au toit du lycée.
Aucun cadenas ici,sûrement parce que cet accès n'était pas répertorié sur le plan, bien qu'il suffisait d'observer la bâtisse de l'extérieur pour deviner sans problème l'emplacement de l'entrée... ou de s'amuser à ouvrir toutes les portes, au choix...
Cherchant dans sa poche son paquet de clopes et son zippo (vestige de sa période rebelle, il n'avait jamais réussi à se motiver pour arrêter de fumer, malgré les dangers que cela représentait), il coinça l'une de ses cigarettes entre ses dents et abaissa la poignée, ouvrant la lourde porte d'un coup sec.
Quel ne fut pas sa surprise lorsque, devant lui, il trouva un homme d'environs son âge en train de contempler le paysage. Un de ses collègues, qu'il avait déjà aperçu de loin, mais avec lequel il n'avait encore jamais parlé... C'était l'occasion ou jamais de réparer ce tord.
Approchant la flamme du briquet de son visage, il alluma sa clope avant de s'approcher de l'homme et de lui tendre la main, un sourire avenant étirant son visage alors que l'objet cancérigène était toujours coincé entres ses dents.
- Bonjour ! Vous travaillez ici non ? Moi c'est Raphaël, le nouveau conseiller d'orientation. Il laissa s'échapper un nuage de fumée d'entre ses lèvres avant d'aspirer une nouvelle bouffée de nicotine. Et vous, vous êtes ? Sourit-il.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Jeu 27 Nov - 9:43




Il n’y a pas à dire, l’air est vivifiant ici et j’ai une vue imprenable sur les alentours. Finalement c’était une bonne idée de braver les interdits et de m’aventurer dans cet escalier, je ne regrette absolument rien. J’étais tout simplement seul avec mon thermos à café, que demander de plus ? Peut-être un bon livre. Ou une chaise pour me poser ? Bah qu’importe, j’étais seul et j’étais bien. C’est tout ce qui comptait. Comme quoi ne pas respecter les règles pouvait être amusant. Peut-être que les délinquants commencent à m'influencer petit à petit? Bah tant pis, « Advienne que pourra ».


« Bonjour ! »

« Ok je suis désolé, je ne voulais pas. Je repars de suite, pardon pour le dérangement ! »


Et voilà, il avait fière allure le Warren rebelle à présent... Je ne changerai jamais, je resterai toujours cet homme bien rangé que j’étais. Rempli de remords, je commence à faire demi-tour avant de me rendre compte, à ma grande surprise, que l’inconnu n’était pas un gardien, un agent de sécurité ou je ne sais quoi. Perplexe, je me mis à le toiser. Il avait l’attitude d’un délinquant avec sa cigarette au coin de son sourire pourtant les traits de son visage était plus adulte. Qui est-il ?


« Vous travaillez ici non ? Moi c'est Raphaël, le nouveau conseiller d'orientation. Et vous, vous êtes ? »


Ah ben il répond de lui-même. Tant mieux. C’était donc simplement le nouveau conseiller d’orientation ? Enfin « simplement »… J’en avais entendu parler mais je n’avais pas encore eu l’opportunité de lui parler. Il faut dire que je n’avais encore jamais eu l’occasion de le croiser. Au moins c’est chose faite à présent. Un soupir de soulagement s’échappe de mes lèvres. Ma raideur s’enfuit. Je m’avance vers lui d’un pas avenant, main tendue.


« Bonjour. En effet, je suis l’éducateur Warren Connor. Bienvenue à Kyrie collègue. »


J’avais hésité brièvement sur cette appellation « collègue » mais nous étions tous les deux employés à Kyrie, nous travaillons tous les deux auprès des élèves donc le terme utilisé était pertinent selon moi. De nouveau détendu, je repose ma mallette à même le sol. Je devrais apprendre à être plus cool avec moi-même. J’invite le nouveau venu à ne pas rester sur le pas de la porte et à venir me rejoindre. Quitte à ce qu’il soit là, autant sympathiser. Ayant toujours mon thermos en main, je dévisse le bouchon pouvant servir de tasse avant de le remplir et de lui tendre.


« Café noir mais j’ai des dosettes de sucre dans ma mallette si besoin. » lui annonçais-je avant de boire à même le goulot.


Le goût de la caféine me revigore, je me sens déjà mieux. Le regard au loin, scrutant le paysage et surtout la mer au fond, je souris. On avait beau être sur une île remplie de dissidents, il faisant quand même bon vivre sur Kyrie. Après avoir contemplé l’environnement, je me pose sur la murette nous séparant du vide et m’appuie sur le grillage de sécurité. Je me tourne enfin vers le conseiller d’orientation avant de prendre l’initiative de prendre la parole. Quelqu’un devait bien engager la parole.


« Alors, Raphaël, quelle est ton histoire ? Ceux qui sont à Kyrie en ont forcément une. Oh pardon j'ai utilisé le tutoiement... Ca ne vous dérange pas?»





Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Ven 28 Nov - 20:07





La tête dans les nuages et les pieds sur terre


Feat Warren Connor



Pas très courageux le collègue, pensa Raph. À peine ce dernier eut-il pénétré dans l'espace grillagé du toit que celui qui l'avait devancé courbait l'échine et s'apprêtait à partir la queue entre les jambes.
Sûrement qu'il avait pensé que c'était un agent de sécurité qui venait pour le sermonner, mais quand bien même ça aurait été le cas, la meilleure technique reste encore de feindre l'ignorance de déclarer qu'on ne savait pas que c'était interdit... Même si c'était écrit en gros, une première fois n'est jamais punissable si on joue les innocents... Ce mec, qui qu'il soit, n'avait certainement jamais enfreint la loi de toute sa vie, vue comment une simple incartade l'avait mit dans tous ses états.
Finalement, pour redescendre la tension, Raphaël se présenta. L'autre homme, maintenant connu sous le nom de Warren, en fit de même avant de lui tendre une tasse de café et d'en boire lui-même une gorgée à même la thermos
Le jeune conseiller d'orientation remercia son collègue, buvant une gorgée de ce liquide amer avant de laisser son regard traîner le long du corps de ce dernier sans aucune pudeur. Après tout, ce n'était pas un élève, il avait bien le droit de le mater si l'envie lui prenait... De toute manière, Raphaël était du genre à mater tout ce qui bouge, homme ou femme, si tenté que cette personne soit majeure et pas trop moche.
Sa cigarette coincée entre son index et son majeur se consumait lentement tandis que son propriétaire vidait le contenu de son récipient dans un rictus de satisfaction pure. Même si cette drogue était plus facilement guérissable que la cigarette, il n'en aimait pas moins un bon café bien serré.
- Alors, Raphaël, quelle est ton histoire ? Ceux qui sont à Kyrie en ont forcément une. L'ainsi nommé ne put s'empêcher d'hausser un sourcil à l'entente de la question presque aussi intime qu'inattendu, manquant de se brûler avec la cendre de sa propre cigarette. Oh pardon j'ai utilisé le tutoiement... Ca ne vous dérange pas? Nouvel haussement sourcilier de la part du conseiller, un sourire naissant lentement à la commissure de ses lèvres alors qu'il y replaçait le bâton incandescent.
- Pas de problème Warrynou, tu peux me tutoyer. Il souriait jusqu'aux oreilles, heureux d'avoir une nouvelle victime à taquiner. Par contre, ça t'arrive souvent de poser des questions aussi personnelles à une personne moins de cinq minutes après l'avoir rencontré ? Il pouffa discrètement, crachant au passage un nuage de fumée, avant de tapoter l'épaule de son collègue tout en lui tendant sa tasse désormais vide. Mon histoire, tu dis... Hum... Il fit mine de réfléchir. Je suis né il y a 27 ans de ça, quelque part en France, et j'ai grandi en compagnie de mes parents et de mon frère. J'ai eu des copines, des copains, et un meilleur ami qui s'appelle Alex et qui continue de me casser les couilles même 15 ans après notre rencontre. Il rit à cette pensée. Voilà le résumé de ma vie. Satisfait ? Il souriait de plus belle, un bras passé autour des épaules de Warren, dans un geste de pure camaraderie exagéré, et sa clope presque entièrement consumée entre les dents. Or de question qu'il parle des sujets les plus sensibles de sa vie, tels que sa période délinquante et... les problèmes familiaux... Pas maintenant en tout cas, pas avec le premier venu... Seul Alex et quelques-unes de ses conquêtes « sérieuses » étaient au courant de ces événements. Et la tienne ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Dim 7 Déc - 14:20



Mes questions semblaient rendre perplexe mon interlocuteur. M’étais-je montré trop familier ? Zut ce n’est pas du tout ce que je voulais ! Qu’est-ce que je fais si je l’ai mis mal à l’aise avec mes paroles ? Le doute m’envahis. Warren tu es vraiment un boulet. Je m’apprête à faire machine arrière mais à ma grande surprise, il se mit à sourire : un sourire sincère.


« Pas de problème Warrynou, tu peux me tutoyer. Par contre, ça t'arrive souvent de poser des questions aussi personnelles à une personne moins de cinq minutes après l'avoir rencontré ? »


Je pus le distinguer ricaner de sa propre question. Je ne pouvais que sourire à mon tour. Il est vrai que j’étais plutôt direct. Et puis… Warrynou ? Vraiment ?... Comme quoi il n’était pas du genre distant et tant mieux ! J’avais le contact facile et lui aussi apparemment.


« Disons que je n’aime pas ces discussions sans sens à propos du temps qu’il fait. Quitte à parler, autant que ce soit de quelque chose de concret non ? »


L’homme s’avança et me tapota l’épaule d’un geste complice avant de me tendre la tasse. Il avait déjà fini ?! Il faut dire que j’étais plus concentré sur notre discussion que ma boisson. Je bois une gorgée supplémentaire de mon thermos avant de le refermer avec la tasse-bouchon tout juste rendue.


« Mon histoire, tu dis... Hum...  Je suis né il y a 27 ans de ça, quelque part en France, et j'ai grandi en compagnie de mes parents et de mon frère. J'ai eu des copines, des copains, et un meilleur ami qui s'appelle Alex et qui continue de me casser les couilles même 15 ans après notre rencontre.  Voilà le résumé de ma vie. Satisfait ? »


Il était donc un peu plus âgé que moi de deux ans ?  Ça contrastait parfaitement avec son aura enfantine. Enfin bon, je ferai mieux de ne pas trop la ramener. Je ne suis pas mieux… Mon comparse me conta également qu’il était un véritable électron libre. Pour le coup, il était mon total opposé sur le plan sexuel. J’étais plutôt désintéressé de la chose, concentré sur ma carrière d’éducateur mais… et maintenant ? J’approchais de la trentaine et j’étais toujours vierge ? C’est triste. Il faut que je prenne exemple sur mon nouvel ami et que je tente tout ce que je peux ! Je fus tiré de mes drôles de résolution par une voix qui me demandait de raconter mon histoire à mon tour. Je rehausse une nouvelle fois mes lunettes et réfléchis quelques secondes à ce que je vais dire.


« Grand garçon de 25 ans, je suis né en France où je suis resté pendant un an jusqu’à la naissance de ma petite sœur avant de déménager en Angleterre. Nous vivions dans une famille aisée. J’étais censé reprendre le flambeau de l’entreprise familiale qui faisait notre renommé mais… Je n’ai pas voulu. Éducateur était vraiment le métier que je voulais faire. Je voulais aider tous ces jeunes au lieu de jouer à avoir les plus gros bénéfices. Mes parents l’ont très mal pris et m’ont mis à la porte. Je n’ai plus aucunes nouvelles d’eux depuis 5 ans… Joyeuse histoire hein ? » Plaisantais-je tout de même, la mine triste.


Je suis sûr que j’ai descendu l’ambiance avec mon passif des plus déprimant. Bah, après tout je l’avais cherché. J’aurai dû prévoir qu’il me demanderait le mien en retour c’est normal. Je me relève de la murette tout en cherchant quoi dire. Je devais trouver quelque chose pour relâcher la pression. J’eus enfin une idée. Assez bizarre certes, mais quitte à poser des questions personnelles autant continuer ! Ça aura au moins le mérite de relancer la conversation.


« Combien de conquêtes à ce jour monsieur le Don Juan ? Plus de filles ou plus de garçons dans le lot ? » Taquinais-je avant de prier pour qu’il ne me pose pas la même question par la suite.





Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Ven 12 Déc - 8:28






La tête dans les nuages et les pieds sur terre


Feat Warren Connor



Alors comme ça monsieur café était un fils de riche ? ... Bah, ça n'avait rien d'étonnant, en fait, vu la dégaine qu'il se trimballait. Et ce n'était certainement pas ça qui allait faire changer son fusil d'épaule à Raph !
Il n'y avait qu'avec les élèves qu'il tentait de garder un minimum de savoir vivre, avec ses collègue... il n'avait rien à prouver !
De plus, Warren ne semblait pas être en très bon terme avec sa famille, pour des questions d'héritage, comme quasiment toute les querelles de riches, ce qui signifiait qu'il était peut-être moins matérialiste que ce qu'il pouvait laisser penser aux premiers abords. Un bon point.
-On a tous des cadavres dans nos placards, et chaque famille à ses secrets. Se contenta de répondre le jeune conseiller d'orientation, avant de tirer une nouvelle fois sur sa clope. Ouais, décidément, chaque famille avait ses cadavres, certaines les empilaient plus que d'autre, voilà tout... Au sens propre comme au figuré d'ailleurs, mais là n'était pas la question.
Ne quittant pas son collègue des yeux, un immense sourire naquit sur le visage de Raphaël à l'entente de la question de ce dernier. Il n'avait décidément pas froid aux yeux ! Que ce soit dû à une éducation trop laxiste ou à un caractère no-gêne, il savait poser les questions les plus intimes sans se soucier des précautions d'usage. Raph aimait ça !
- Combien de conquêtes à ce jour monsieur le Don Juan ? Plus de filles ou plus de garçons dans le lot ?
- Je serais tenté de te dire plus de filles, vu qu'elles sont nettement plus simples à faire craquer que les mecs qui n'assument pas désirer les mecs... Il avait dit ça en souriant, non sans omettre de lâcher un clin d'oeil à l'attention de Warren. Après, pour ce qui est du nombre... Raphaël se mit à faire un calcul rapide, en partant du principe qu'il avait eu sa première fois à 14 ans et qu'il n'avait eut que peu de copines « sérieuses »... Non, même ainsi, il ne pouvait faire le calcule de tête... J'en ai eu beaucoup... plusieurs dizaines sûres, mais je ne saurais dire combien... Ce moment où l'on réalise qu'on en a eu un bon paquet... Raphaël le savait, mais le dire à haute voix était étrangement...sâle ? Pourtant, il l'avait toujours fait dans le respect d'autrui... Il n'y pouvait rien si le sexe lui plaisait, et s'il plaisait au sexe... Et toi, Warrynou ? Beaucoup de conquêtes ? Plutôt branché hommes ou femmes ? Demanda t-il finalement, souriant de toutes ses dents




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Mer 24 Déc - 6:30



Une nouvelle fois, ma question fit sourire le conseiller d’orientation. Je dois bien avouer que quelque part je ne me reconnaissais pas mais… Quitte à être collègue pour un bon moment, autant être amis. Quoi de mieux que de laisser le franc-parler faire son travail tout en disant ce que nous pensions dans la seconde ? Oui ma question était surement déplacée mais il n’avait pas l’air de mal le prendre et tant mieux. Ça annonçait certainement une belle amitié.

« Je serais tenté de te dire plus de filles, vu qu'elles sont nettement plus simples à faire craquer que les mecs qui n'assument pas désirer les mecs... »


Il accompagna ses paroles d’un clin d’œil complice à mon égard. Pensait-il que je suis… ? Non… Si… Peut-être ? Je ne sais pas. A vrai dire je n’étais pas sur de mon orientation sexuelle. À partir de là, il est difficile de définir ce que je suis. Je ne peux rien dire.


« Après, pour ce qui est du nombre... J'en ai eu beaucoup... plusieurs dizaines sûres, mais je ne saurais dire combien... »


Les statistiques données par l’homme me partagèrent entre amusement, effarement et admiration. C’était comique de voir que le Don Juan n’arrivait même pas à calculer le nombre monstrueux de partenaire qu’il a eu mais d’un côté je ne pouvais pas cacher une certaine admiration. Il était mon exact opposé là-dessus et même si beaucoup auraient été choqués par ses paroles, j’éprouvais au contraire une certaine envie de découvrir à mon tour ce terrain inconnu qu’était le plaisir charnel.


« Et toi, Warrynou ? Beaucoup de conquêtes ? Plutôt branché hommes ou femmes ? »


Arf ! Finalement je n’y échapperai pas. Que faire alors ? Être absolument franc au risque de me faire railler ou mentir un peu ? J’étais bien tenté de mentir mais ce n’est pas dans mes principes. Aller, il est temps d’assumer. Je fixe la pointe de mes pieds avec un sourire gêné en coin.


« Disons que je suis loin d’être aussi expérimenté que toi… voir pas du tout, en réalité je n’ai jamais fait l’amour avec quelqu’un. » avouais-je finalement, le teint certainement pivoine.


J’appréhendais sa réaction. Je ne voulais pas être « Warrynou le puceau » pour le restant de ma vie ! Je n’ose pas observer sa réaction et avant qu’il n’ait le temps de rajouter quoi que ce soit, je reprends.


« J’aimerais que ça reste entre nous.  Tu dois te douter que ce n’est pas quelque chose que je crie sur tous les toits. J’espère ne pas t’avoir choqué. » Déclarais-je sur une note plus légère.


Je pense enfin à sa seconde question. Comment y répondre ? Je n’en savais absolument rien. Autant continuer sur ma lancée et répondre en tout franchise.


« Homme ou femme, aucune idée. Je pense que si tu aimes la personne, qu’importe son sexe. Après il faut que j’expérimente pour avoir un avis définitif… » Répondis-je finalement pensif.

Super, maintenant j’allais passer pour « Warrynou l’obsédé »… Moi qui voulait avoir l'air de quelqu'un de normal et de sympa, ça risquait d'être rapé...






H-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Mer 24 Déc - 14:24






La tête dans les nuages et les pieds sur terre


Feat Warren Connor



A sa dernière question, Raphaël remarqua qu'un voile passa devant les yeux de Warren, bien qu'il ne comprit pas tout de suite la raison de ce dernier...
Pensant que c'était du à la façon nonchalante qu'il avait de demander son orientation sexuelle au jeune homme, le brun ne s'en inquiéta pas plus que ça, se disant que sûrement son collègue faisait partie de ces hommes qui n'assument pas avoir déjà poser leurs yeux sur un autre homme (ne serait ce que par curiosité).
Après près de la moitié de sa vie à être sexuellement actif, le jeune conseiller d'orientation commençait à avoir l'oeil pour débusquer les gays refoulés. Ou au moins, ceux que la vu d'un homme nu faisait réagir plus qu'ils ne l'auraient pensés de prime à bord. Warren faisait partie de ces derniers, il le sentait.
Finalement, après de longues secondes, ce dernier se décida à répondre à la question du jeune effronté
- Disons que je suis loin d’être aussi expérimenté que toi… voir pas du tout, en réalité je n’ai jamais fait l’amour avec quelqu’un. Un ange passa... Les yeux de Raphaël s'écarquillèrent de stupeur, indéniablement choqué par un tel avoeu ! Il rigolait, non ? Ca ne pouvait être que ça !
Pour le Français, penser qu'un homme de son âge (soi à quelques années près, le même que lui) et de son physique loin d'être repoussant puisse être encore puceau était tout bonnement impossible !
Il ne devait pourtant pas avoir de mal à plair, non ?
A moins que quelque chose le fasse complexer, comme la taille de ses attributs virils...
A dire vrai, dans la tête de Raph, il n'y avait que cette explication qui tenait la route, même s'il ne se voyait pas lui demander de la confirmer alors qu'ils venaient de se rencontrer...
Malgré la curiosité indéniable que cette question soulevait...
J’aimerais que ça reste entre nous.  Tu dois te douter que ce n’est pas quelque chose que je crie sur tous les toits. J’espère ne pas t’avoir choqué.  Hochant vigoureusement la tête, le brun promis à son collègue de n'en rien dire aux autres. De toute façon, il n'avait aucune raison de le faire... Plus que de se moquer, ce dont il avait depuis longtemps passé l'âge, Raphaël ressentait une certaines pitié à l'égard de cet homme n'ayant encore jamais su goûter au plaisir de la chair...
Le pauvre...
- Homme ou femme, aucune idée. Je pense que si tu aimes la personne, qu’importe son sexe. Après il faut que j’expérimente pour avoir un avis définitif…  A ses mots, sortant de la bouche d'un puceau vingtenaire, Raphaël ne put s'empêcher de sourire, amusé. C'était à la fois si naïf et si pervers qu'il ne savait pas s'il devait être attendri ou amusé. Un mélange des deux, sans doute... Posant sa main sur l'épaule de son vis à vis, il lui sourit doucement
- Tu sais, si jamais tu cherche quelqu'un pour remédier à ton petit « problème » tu peux m'appeler... J'en ai tellement vu passé que tu as peu de chance d'être le plus nul de la liste... Et puis, l'innocence m'a toujours fait craquer. Rajouta t-il dans un sourire, mis sérieux mis taquin, espérant ne pas faire s'évanouir le pauvre homme inexpérimenté qu'était Warren...

H-RP:
 




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Jeu 8 Jan - 8:30



Bon il est vrai que je ne m’attendrai pas à avoir une telle discussion avec mon nouveau collègue et surtout à avouer ma virginité quelques minutes après notre rencontre. Un jour il faudra que j’apprenne à la fermer… Surtout qu’au vu de sa réaction, c’est ce que j’aurai du faire. Pourtant il se montre plutôt compréhensif en suivant, à mon plus grand soulagement. Ne pas avoir eu de relation à 25 ans ce n’est pas si grave que ça… Si ? Mon nouvel ami me sourit avant de poser sa main sur mon épaule. Allait-il me lancer une boutade ?


« Tu sais, si jamais tu cherches quelqu'un pour remédier à ton petit « problème » tu peux m'appeler... J'en ai tellement vu passé que tu as peu de chance d'être le plus nul de la liste... Et puis, l'innocence m'a toujours fait craquer. »


Ces mots repassent en boucle dans ma tête pour être bien sûr d’en saisir le sens. Il se moquait de moi ou il était sérieux ? J’avoue demeurer plus perplexe que gêné ou choqué. Après un petit temps je lui souris. C’est bizarre à dire mais le fait que mon collègue me fasse ainsi sa proposition sans gêne ne me bloquait pas plus que ça et au contraire je commençais à l’envisager. Il est vrai qu’il n’était pas repoussant, qu’il semblait gentil et surtout il était expérimenté.


« Je vois. Tu peux bien comprendre que je ne vais pas te tomber dans les bras de suite alors qu’on vient à peine de se rencontrer mais je retiens ta proposition. Il faudra bien que je le fasse un jour après tout et je suis sûr que ça se passera bien avec toi. » Déclarais-je honnêtement en suivant ma pensée.


La scène était presque comique. Parler de tout ça si librement… En même temps je n’avais pas vraiment de tabou. Si je n’avais jamais fait l’amour avec quelqu’un c’est surtout parce que je n’étais pas intéressé. J’étais bien trop occupé avec mes études que c’était de loin une de mes priorités mais maintenant que ma situation est stable… Mes priorités étaient à revoir ! Je me retourne pour fixer de nouveau l’horizon. On est tellement bien ici.


« Tu me proposes ça parce que je t’intéresse ou parce que je t’apitoie ? »


La question était sortie d’elle-même. Je voulais avant tout enchainer la conversation mais j’ai apparemment le chic pour choisir les mauvaises questions. Je ne voulais pas qu’il me voit sur la défensive. Je me doute bien que le grand amour avec un homme volage n’était pas possible. J’en étais parfaitement conscient. Je ne sais même pas pourquoi je lui ai demandé ça… Je ne lâche pas le paysage du regard en me haïssant intérieurement de ma stupidité.






Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Mar 13 Jan - 22:26





La tête dans les nuages et les pieds sur terre


Feat Warren Connor



Contre toute attente, Warren ne sembla pas manquer de tourner de l’œil, bien au contraire, il souriait même !
Ne quittant pas son regard des yeux, Raphaël ne put empêcher la commissures de ses lèvres de s'en surélever d'autan plus, véritablement amusé par les réactions imprévisibles de son collègue inexpérimenté.
Si, lorsqu'il lui avait retourner la question, il semblait des plus embarrasser, l'idée de donner sa première fois à Raph ne semblait, à l'inverse, pas le gêner plus que ça. Étrange, mais bon... Ce n'était pas le plus âgé qui allait s'en plaindre, c'était même plutôt flatteur.
Il avait proposer ça afin de la taquiner, certes, mais ça ne voulait pas dire qu'une partie de lui n'était pas sérieuse ! Après tout, le conseiller d'orientation était volage, il assumait ça pleinement, alors si un beau jeune homme n'était pas contre passer la nuit avec lui, il n'avait rien contre prendre un peu de bon temps avec et, dans un même temps, lui enseigner deux ou trois trucs pour faire plaisir à ses partenaires futurs !
Suivant le regard de Warren se perdant dans l'infini bleuté, la plus âgé des deux ne dit rien, se contentant de contempler les nuages face à lui en souriant jusqu'à ce que la voix de son collègue et futur partenaire potentiel rompe une nouvelle fois le silence environnant. Non pas que cela soit réellement dérangeant, Raphaël aurait de toute façon eut tôt fait de le briser si l'autre ne s'en était pas charger avant. Il avait du mal à rester calme trop de temps d'affilé.
- Tu me proposes ça parce que je t’intéresse ou parce que je t’apitoie ?  Arquant un sourcil, il reporta son attention sur le jeune homme à ses cotés et s'en rapprocha légèrement.
- Tu crois vraiment que je proposerais ça à quelqu'un juste parce qu'il m'apitoie ? … Non, t'es plutôt mignon, et innocent, il sourit d'autan plus, posant une main sur son épaule, et j'adore l'innocence ! Un clin d'oeil suivit d'un léger rire avant de tirer une dernière fois sur sa clope avant de la jeter au sol et de la piétiner, reprenant le mégot pour le lancer dans poubelle la plus proche par pur élan écologique. Fallait pas charier, quand même, Raphaël n'était pas un pollueur. Souriant toujours à Warren, il reprit. J'ai quand même du mal à savoir comment un homme aussi chou que toi peu encore être puceau... C'est par... complexe, ou bien ? .. Non, sérieusement, je ne comprends pas... Pour lui qui n'avait de cesse de rechercher le contacte physique depuis ses 14 ans, passer tant de temps sans même l'avoir connu était réellement inconcevable. Dans tous les cas, si un jour tu t'ennuie, passe par ma chambre, je saurais t’accueillir ~ Nouveau clin d'oeil avant de pouffer de rire, manquant de s'étouffer du fait d'un surplus de fumée nocive dans ses poumons. Si t'as la moindre question, hésite pas, j'aime bien étaler ma confiture comme on dit !




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Dans son bureau avec une tasse de café.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Ven 16 Jan - 10:44




A l’entente de ma question, le jeune homme s’approcha lentement de moi. J’avais peur de l’avoir offensé avec ma question mais il me répondit une nouvelle fois en souriant, une main sur mon épaule.


« Tu crois vraiment que je proposerais ça à quelqu'un juste parce qu'il m'apitoie ? … Non, t'es plutôt mignon, et innocent et j'adore l'innocence ! »


Un clin d’œil, un sourire, un mégot. Je ne sais pas comment je dois réagir. J’étais certes désintéressé des plaisirs charnels mais cela faisant il de moi quelqu’un d’innocent pour autant ? C’est sûr qu’à ses yeux, mon cas devait etre une aberration et aux vus de ses réactions je n’en étais pas loin.


« J'ai quand même du mal à savoir comment un homme aussi chou que toi peu encore être puceau... C'est par... complexe, ou bien ? .. »


« Chou ?!… A t’entendre on dirait que je suis un gosse ; déclarais-je en riant avant de reprendre ; Je n’ai pas de problème avec ça : pas de complexe ou autre… C’est juste que je n’avais en tête que mes études, c’était mon but principal et j’étais bien prêt à tout sacrifier pour ça. Je suppose que les relations amoureuses et physiques ont été mise de côté à cause de ça. Sinon rassures toi, il m’arrive de ressentir du désir comme toi. Je suis un humain après tout ! »


« Dans tous les cas, si un jour tu t'ennuie, passe par ma chambre, je saurais t’accueillir ~ Si t'as la moindre question, hésite pas, j'aime bien étaler ma confiture comme on dit ! »


Je ris avec lui. Si quelqu’un se mets à nous écouter il risquerait de d’étaler aussi sec. Je réfléchissais une nouvelle fois à sa proposition. Je dois avouer que ca me ferait bizarre de perdre ma virginité avec un homme que je viens à peine de rencontrer. Peut être valait il mieux que j’apprenne à le connaître un peu plus avant.


« Ca marche, j’en prends note. Après pour les questions c’est gentil mais là sur le coup y’a rien qui me vient… Des recommandations sinon professeur ? » taquinais-je en me resservant une tasse de café.

A partir de maintenant je m'attendais à tout entendre de sa part. Ca risque d'être amusant.








Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 20
Localisation : France.
Who am i !

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis} Mer 25 Mar - 17:03
Votre RP est placé sous archive étant donné que cela fait plus d'un mois qu'aucune réponse à été postée, pour le récupérer veuillez contacter un membre du staff.


Corpse²
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}

MessageSujet: Re: La tête dans les nuages et les pieds sur terre {PV Raphaël StDenis}
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La tête dans les nuages... {PV Eva-Rose}
» Présentation de Nuage d'Aurore
» La tête dans les nuages ~ [Pv Natsumi Raven]
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» [B] La feuille dans les nuages ~ [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: .:Archives:. :: Rp's inachevés-